Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Victoire majeure dans le New Hampshire

11 Novembre 2020, 12:46pm

Victoire majeure dans le New Hampshire

En 2019, l'État du New Hampshire a adopté la loi HB522 établissant une commission chargée d'étudier les effets sur la santé et l'environnement de la technologie 5G en pleine évolution. Cette commission, connue sous le nom de « Commission pour l'étude des effets de la technologie 5G en évolution sur la santé humaine et l'environnement », a publié son rapport final de 390 pages(pdf).

.

Le rapport est considéré comme une victoire majeure pour la communauté de la santé publique car il contient un certain nombre de recommandations importantes pour protéger la santé publique et l'environnement naturel contre les expositions aux radiations sans fil nocives.

 

Nous devons une fière chandelle aux éducateurs, aux défenseurs et aux législateurs de la sécurité des technologies qui ont travaillé si dur pour que cela se réalise.

 

Les cinq principales recommandations émises par la Commission 5G du New Hampshire

 

1. Recommande que les organismes d'État incluent sur leurs sites web des informations et des avertissements concernant les radiofréquences (RF) de toutes les sources, y compris les petites cellules 5G installées sur les voies publiques et les avertissements spécifiques concernant les nouveau-nés, les jeunes enfants et les femmes enceintes.

 

2. Recommande que toute nouvelle antenne sans fil située sur une voie publique ou municipale ou sur une propriété privée soit placée en retrait des résidences, des entreprises et des écoles.

 

3. Recommande que les écoles et les bibliothèques publiques abandonnent les connexions sans fil et utilisent plutôt des connexions câblées ou optiques.

 

4. Recommande une politique à l'échelle de l'État qui encouragerait le déploiement de la connectivité par câble à fibre optique, des connexions câblées internes et des connexions optiques pour desservir toutes les propriétés commerciales et publiques de l'État.

 

5. Recommande que l'État engage des agences ayant une expertise scientifique appropriée, y compris des connaissances écologiques, pour développer des limites de sécurité en matière de radiations RF qui protégeront les arbres, les plantes, les oiseaux, les insectes et les pollinisateurs.

 

Commenter cet article