Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Nouvelles de Lynda Thyer et David Noakes

13 Décembre 2019, 21:23pm

La Cour d'Appel de Paris, le lundi 16 décembre 2019, a renvoyé Lynda Thyer en prison.

Scott Tips - Le 13 décembre 2019

Lynda Thyer  et ses 400 cartes de soutien - Le vendredi 13 décembre 2019

Lynda Thyer et ses 400 cartes de soutien - Le vendredi 13 décembre 2019

La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) - dont le siège est au Luxembourg et qui est, soit la plus haute, soit l'une des deux plus hautes autorités judiciaires (de son point de vue) - a rendu sa décision hier matin et a évidemment décidé que les procureurs français peuvent, après tout, émettre des mandats d'arrêt européens (MAE). Pourquoi était-ce important pour nous ?


Parce que c'était un problème dans les dossiers Lynda Thyer et David Noakes où leurs soi-disant MAE avaient été délivrés et signés non pas par un juge indépendant mais par un juge du parquet. La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) basée à Strasbourg, en France, a jugé à plusieurs reprises que de tels mandats d'arrêt étaient illégaux et invalides. Pourtant, sans tenir compte de ces jugements de la CEDH, la Cour de justice de l'UE a ignoré de tels précédents et toute morale légale évidente en décidant que de tels mandats étaient effectivement valables.


Cela signifie qu'à la fois David et Lyn devront se défendre sur les faits - qui sont toujours extrêmement en leur faveur - au lieu de pouvoir rejeter l'affaire pour vice de procédure, ce qui aurait été plus rapide et plus facile, et moins cher pour notre équipe juridique NHF, dirigée en justice par la formidable avocate Chloé Arnoux.


Pour les lecteurs qui ne connaissent pas la situation, David Noakes et Lynda (Lyn) Thyer ont fait l'objet d'une enquête - et David a été poursuivi - en Grande-Bretagne pour avoir guéri des personnes atteintes d'un cancer, grâce au GcMAF, un facteur d'activation des macrophages glyco-protéiques que tout être humain en bonne santé produit naturellement. Et contrairement aux misérables taux de « guérison » de la médecine conventionnelle, à un seul chiffre, les injections de GcMAF ont enregistré des taux de réussite de 75 à 100% - à 1% du coût des traitements conventionnels!


Eh bien, ce type de concurrence avec l'industrie du traitement conventionnel du cancer de 200 milliards de dollars par an, ne pouvait pas se poursuivre, de sorte que les gros laboratoires pharmaceutiques ont lancé leurs chiens de garde, comme l'Agence de régulation du médicament et de la médecine (MHRA ) et son homologue français, pour abattre ces intrus. David a été contraint par le système judiciaire britannique injuste de purger une peine de prison là-bas, tandis que Lyn n'y a jamais été inculpée. Elle a cependant été kidnappée en Angleterre, extradée en France l'été dernier et jetée dans une prison parisienne. L'équipe juridique de NHF a obtenu sa libération dimanche dernier (8 décembre) après une incroyable plaidoirie, digne d'un oscar, faite par Chloé Arnoux.

Événements en cours dans ces dossiers


Maître Arnoux a déposé une requête devant le tribunal aujourd'hui pour laisser Lyn Thyer en liberté. Au même moment, Lyn devait comparaître ce matin devant le juge Jean-Luc Gadaud pour un nouvel interrogatoire. Sans doute encouragé par la décision de la CJUE; mais il a dû annuler l'interrogatoire d'aujourd'hui parce que le traducteur parisien n'a pas pu traverser les grèves dans la capitale, alors que Lyn, une étrangère dans Paris, a pu le faire et est même arrivée tôt.

 

 

 

 

 

 

Lynda Thyer au tribunal à Paris le 13 décembre 2019

Lynda Thyer au tribunal à Paris le 13 décembre 2019

Lundi 16 décembre à Paris, la Cour d'appel française entendra et statuera sur la poursuite de l'appel du gouvernement dans l'affaire Lyn Thyer. Compte tenu de la décision de la CJUE d'hier, il est fort probable que cette Cour d'appel méconnaîtra également la Cour européenne des droits de l'homme et suivra plutôt la décision de la CJUE, confirmant les mandats d'arrêt français. Cependant, grâce à notre requête en cours pour laisser Lyn en liberté, et espérons-le, déjà entendue lundi matin, une Cour d'appel honorable serait réticente à renvoyer Lyn Thyer en prison.


 

Une justice anglaise sans foi ni loi


Pendant ce temps, en Angleterre, David Noakes a évité un accident mercredi dernier, lorsque la police des frontières a tenté de le bloquer et d'appliquer une ordonnance d'extradition manifestement illégale qui aurait envoyé David en France cette semaine par bateau, train ou avion. Dans un remake humoristique involontaire de la police de Sandford, du film Hot Fuzz de 2007, les policiers ont raté David, et attrapé du vent. Malheureusement, les autorités refusent toujours d'attendre une décision de la Cour suprême sur sa décision d'extradition illégale, laquelle méconnaît le principe de longue date de la non-double peine.
 

 

 

 Lyn Thyer, Ian Crane et David Noakes en Angleterre

Lyn Thyer, Ian Crane et David Noakes en Angleterre

Interrogé sur son cas, David Noakes a déclaré: « La Haute Cour a refusé unilatéralement de me permettre de faire appel contre l'extradition de la Cour de justice de Westminster lundi. Il y a au moins sept raisons pour lesquelles je ne peux pas être extradé, mais le franc-maçon en chef du tribunal a illégalement écrit le verdict, enfreignant la loi en toute impunité, et l'a transmis au juge pour lecture. Mercredi, la police a violemment frappé à ma porte d'entrée en disant « Police, extradition ». Comme la Haute Cour a refusé d'autoriser mon appel, je dois disposer de 28 jours pour faire appel à la Cour suprême. Mais le tribunal a clairement dit à la police de désobéir à la loi. Les 27 membres du personnel d'Immune Biotech Ltd craignent que la police frappe à leur porte, après 14 descentes de police, 33 persécutions, 20 affaires judiciaires, quatre peines de prison et plusieurs cas de police nous mettant dans des fourgons avec de minuscules cellules à l'intérieur. L'avocat John Smith a soumis mon appel à la Cour suprême mercredi, 28 jours plus tôt et nous demanderons au tribunal de rappeler ses chiens policiers. »

 


En savoir plus sur la décision de la Cour de Justice de l'Union Européenne


De l'avis de plusieurs commentateurs chevronnés, la décision du 12 décembre de la Cour de Justice de l'UE n'a vraiment aucun effet sur les décisions de 2008 et 2010 (Affaire Medvedyev Et Autres c. France, Requête n ° 3394/03) rendues par la Cour Européenne des droits de l'homme, dans la mesure où, à la fois,la CJUE et l'UE doivent respecter les traités de Lisbonne et de Nice dont la base constitutionnelle est la « Convention européenne des droits de l'homme »  à laquelle tous les États membres de l'UE doivent se conformer. Le précédent juridique, qui a clairement déclaré que le procureur français n'était pas une autorité judiciaire et n'était donc pas habilité à émettre de tels mandats d'arrêt, a été légalement jugé par la Cour européenne des droits de l'homme et est un jugement contraignant pour la CJUE. Par conséquent, sa décision d'hier n'est pas seulement illégale et inconstitutionnelle, mais viole les traités mêmes sur lesquels l'UE a été construite. Pour ces commentateurs, la première décision du juge français dans l'affaire Thyer est toujours valable.


Il semble maintenant que ce soit une bataille entre les droits de l'homme universels défendus par la Cour européenne des droits de l'homme, d'une part, et le corporatisme effréné adopté par la Cour de justice des Communautés européennes. Autrement dit, il est désormais plus difficile de voir quels précédents juridiques régissent l'une et l'autre Cour et laquelle des deux Cours aura le dernier mot. La lutte contre la validité juridique des mandats d'arrêt non démocratiques n'est en aucun cas terminée. Et il sera intéressant de voir comment la Cour d'appel de Paris statuera sur cette question lundi après-midi 16 décembre 2019.


Notre combat pour la justice et la santé se poursuit. Et NHF vous remercie TOUS pour votre soutien financier et moral continu ! Croyez-moi, nous en avons encore besoin.


Merci d'aider Lyn et David. Faites un don pour leur défense sur :

https://thenhf.com/join-us/make-a-donation/

 

Scott Tips

Voir aussi à ce sujet :

Notre publication du 24/11/19 :

http://www.cielvoile.fr/2019/11/sauvez-lynda-thyer.html

Notre publication du 1/12/19 :

http://www.cielvoile.fr/2019/12/liberation-prochaine-de-lynda-thyer.html

 

Commenter cet article

CHAMPION 28/02/2020 17:10

Il semblerait difficile d'accéder à la pétition sur MesOpinions.com ! Si quelqu'un a une solution... Merci !

Claudia 28/02/2020 19:48

j'ai reçu cette pétition aujourd'hui même, et je me renseigne, n'ayant jamais entendu parler de cette affaire ni de ces personnes. Gravissime, on sait de quoi ils sont capables,mais là ça dépasse l'entendement! C'est vrai qu'ils ont pourri la vie de tant de grands chercheurs déjà, et ça continue, on aimerait les voir tous disparaître de cette planète.

Gillespie Claire 14/12/2019 14:13

Magnifique surprise de voir Lynda Thyer hors prison, ce sont les premières photos que je vois et cela nous réjouit au milieu de tant de mauvaises nouvelles, quel soulagement ! En permanence nous voyons la force des puissants en action, d'ailleurs les dernières élections en Grande-Bretagne et la campagne honteuse par les médias de dénigrement permanent et mensonger de Jeremy Corbyn en témoigne (http://www.informationclearinghouse.info/52704.htm )
Bravo à son avocate et à la National Health Federation !