Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Crise sanitaire : Euthanasie des personnes âgées ?

3 Avril 2020, 13:45pm

Crise sanitaire : Euthanasie des personnes âgées ?

Décret n° 2020-360 du 28 mars 2020 complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

 

Extrait :

 

Art. 12-3. – I – Par dérogation à l’article R. 5121-82 du code de la santé publique, les spécialités pharmaceutiques à base de paracétamol sous une forme injectable peuvent être dispensées dans le cadre de leur autorisation de mise sur le marché, jusqu’au 15 avril 2020, par les pharmacies à usage intérieur autorisées à délivrer des médicaments au public en application du 1o de l’article L. 5126-6 du même code, sur présentation d’une ordonnance émanant de tout médecin portant la mention “Prescription dans le cadre du covid-19”, pour permettre la prise en charge de la fièvre et de la douleur des patients atteints ou susceptibles d’être atteints par le virus SARS- CoV-2 et dont l’état clinique le justifie.

« Le pharmacien de la pharmacie à usage intérieur appose sur l’ordonnance le timbre de la pharmacie et la date de délivrance ainsi que le nombre d’unités communes de dispensation délivrées et procède à la facturation à l’assurance maladie de la spécialité au prix d’achat de la spécialité par l’établissement de santé.

« Lorsqu’elle est ainsi dispensée, la spécialité est prise en charge sur la base de ce prix par l’assurance maladie avec suppression de la participation de l’assuré prévue à l’article R. 160-8 du code de la sécurité sociale.

« Lorsqu’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes dispose d’une pharmacie à usage intérieur, celle-ci peut se procurer la spécialité auprès de l’établissement pharmaceutique qui en assure l’exploitation ou auprès d’une pharmacie à usage intérieur d’un établissement de santé.

« II. – Par dérogation à l’article L. 5121-12-1 du code de la santé publique, la spécialité pharmaceutique Rivotril® sous forme injectable peut faire l’objet d’une dispensation, jusqu’au 15 avril 2020, par les pharmacies d’officine en vue de la prise en charge des patients atteints ou susceptibles d’être atteints par le virus SARS-CoV-2 dont l’état clinique le justifie sur présentation d’une ordonnance médicale portant la mention “Prescription Hors AMM dans le cadre du covid-19”. « Lorsqu’il prescrit la spécialité pharmaceutique mentionnée au premier alinéa en dehors du cadre de leur autorisation de mise sur le marché, le médecin se conforme aux protocoles exceptionnels et transitoires relatifs, d’une part, à la prise en charge de la dyspnée et, d’autre part, à la prise en charge palliative de la détresse respiratoire, établis par la société française d’accompagnement et de soins palliatifs et mis en ligne sur son site. « La spécialité mentionnée au premier alinéa est prise en charge par les organismes d’assurance maladie dans les conditions du droit commun avec suppression de la participation de l’assuré prévue au R. 160-8 du code de la sécurité sociale. »

 

*Le rivotril, sédatif * puissant, prescrit en gouttes pour l'épilepsie, devient prescriptible par tout médecin, jusqu'au 15 avril 2020, en intraveineuse aux patients atteints ou susceptibles d'être atteints du Covid-19.

 

* Wikipedia : « Un sédatif est une substance qui a une action dépressive sur le système nerveux central (c'est donc un psychotrope, et plus particulièrement un psycholeptique) et qui entraîne un apaisement, une relaxation, une réduction de l'anxiété, une somnolence, un ralentissement de la respiration et une diminution des réflexes. Un sédatif peut être aussi désigné comme tranquillisant1, dépresseur, anxiolytique, soporifique, somnifère ou sédatif-hypnotique. À forte dose, la plupart des sédatifs peuvent entraîner des altérations de la conscience, le coma, voire la mort. »

Vidal :

Contre-indications du médicament RIVOTRIL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Témoignage :

C'est la légalisation de l'euthanasie pour les patients en détresse respiratoire, déjà triés comme du bétail au profit d'autres plus jeunes, plus beaux, ou plus rentables, ou un VIP qui lui, aura le privilège d'être intubé. Ce poison rivotril qui est disponible en pharmacie de ville et dans les EHPAD pourra être délivré sur simple ordonnance avec mention covid jusqu'au 15 avril 2020.

Il est manifeste que ces politiciens criminels avec la complicité du corps médical veulent profiter de l'état d'urgence pour s'octroyer les pleins pouvoirs et autoriser par décret mortifère contraire à l'esprit de la déclaration des droits de l'homme qui édicte le droit à la vie, à exterminer les personnes âgées dans les EHPAD ; c'est un plan d'abattage massif d'une catégorie de population, soit un génocide relevant des crimes contre l'humanité.

Nos parents et grands parents qui nous ont donné la vie, la génération des baby boomers, mourront dans des conditions atroces, avec suffocations, convulsions et arrêt cardiaque, tués sur ordre de leurs descendants de la génération X sans âme. Précisément, ce produit est règlementairement interdit en cas d'insuffisance respiratoire alors que c'est la pathologie des hospitalisés covid souffrant d'une pneumonie sévère; si ce produit est prescrit en cas d'insuffisance respiratoire, c'est la mort assurée.

On ne peut non plus exclure l'abus qui pourrait en être fait pour donner la mort à tout opposant au système étiqueté covid 19 qui pourrait être éliminé par ce biais avec la complicité de quelque médecin appartenant à quelque loge, ou des crimes déguisés.

On ne peut rester passif face à une telle situation ; tuer les vieillards, c'est leur projet, digne de l'aktionT4 des nazis. C'est le plan de génocide conçu pour libérer les EHPAD et économiser le versement des pensions des bouches inutiles, ou le plan de retraite n°2 de la macronie. Attali qui soutenait l'euthanasie des anciens et les mérites d'une bonne pandémie doit tirer une grande fierté de sa créature qui passe à la pratique.


 

Commenter cet article

saisine Conseil d'Etat 07/04/2020 22:54

suite affaire Rivotril/euthanasie : Le syndicat Jeunes Médecins a demandé au Conseil d'État de suspendre ce dispositif. «L'administration de cette molécule (contre-indiquée en cas d’insuffisance respiratoire) à un patient souffrant du Covid-19 aura pour effet d’atteindre une sédation terminale à domicile entraînant le décès», argumente le syndicat. Et de considérer que la collégialité n'est pas suffisamment encadrée par ce décret.

De son côté, l'Espace éthique de la région Ile-de-France a adressé une saisine au Comité consultatif national d'éthique (CCNE), pour qu'il « émette une position à ce sujet et précise les principes éthiques qui s'imposent à cet égard dans cette situation exceptionnelle».

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/sante-publique/soins-palliatifs-et-covid-19-polemique-autour-de-la-dispensation-du-rivotril-en-ville-les

analyse économiste suisse 07/04/2020 22:47

« Horrifiés, nous avons découvert récemment que les personnes âgées seraient achevées en France (cf interview du Dr Serge Rader), à l’image des poules dans les exploitations frappées de contamination d’un virus quelconque.
On attente à la vie humaine avec une froideur qui sidère les spectateurs.
Venant des autorités sanitaires, la transgression est lourde de sens. L’humain contaminé n’a pas plus de valeur qu’un poulet. Une nouvelle étape franchie au nom du progrès  qui renvoie aux plus sordides pratiques fascistes. Les eugénistes jubilent. Confinés, les opposants ne peuvent répondre. La voie est libre pour mener à son terme les exactions les plus inattendues. »
https://lilianeheldkhawam.com/2020/04/05/la-haute-finance-prend-le-controle-de-votre-sante-lhk/

scandalisé 03/04/2020 21:21

C'est la légalisation de l'euthanasie pour les patients en détresse respiratoire, déjà triés comme du bétail au profit d'autres plus jeunes, plus beaux, ou plus rentables, ou un VIP qui lui, aura le privilège d'être intubé. Ce poison rivotril qui est disponible en pharmacie de ville et dans les EHPAD pourra être délivré sur simple ordonnance avec mention covid jusqu'au 15 avril 2020.

Il est manifeste que ces politiciens criminels avec la complicité du corps médical veulent profiter de l'état d'urgence pour s'octroyer les pleins pouvoirs et autoriser par décret mortifère contraire à l'esprit de la déclaration des droits de l'homme qui édicte le droit à la vie, à exterminer les personnes âgées dans les EHPAD ; c'est un plan d'abattage massif d'une catégorie de population, soit un génocide relevant des crimes contre l'humanité.

Nos parents et grands parents qui nous ont donné la vie, la génération des baby boomers, mourront dans des conditions atroces, avec suffocations, convulsions et arrêt cardiaque, tués sur ordre de leurs descendants de la génération X sans âme. Précisément, ce produit est règlementairement interdit en cas d'insuffisance respiratoire alors que c'est la pathologie des hospitalisés covid souffrant d'une pneumonie sévère; si ce produit est prescrit en cas d'insuffisance respiratoire, c'est la mort assurée.

On ne peut non plus exclure l'abus qui pourrait en être fait pour donner la mort à tout opposant au système étiqueté covid 19 qui pourrait être éliminé par ce biais avec la complicité de quelque médecin appartenant à quelque loge, ou des crimes déguisés.

On ne peut rester passif face à une telle situation ; tuer les vieillards, c'est leur projet, digne de l'aktionT4 des nazis. C'est le plan de génocide conçu pour libérer les EHPAD et économiser le versement des pensions des bouches inutiles, ou le plan de retraite n°2 de la macronie. Attali qui soutenait l'euthanasie des anciens et les mérites d'une bonne pandémie doit tirer une grande fierté de sa créature qui passe à la pratique.

des vidéos qui parlent de cette horreur :
C'est un génocide, retirez vos personnes âgées des EHPAD!
https://www.youtube.com/watch?v=rACbQQkWa-8

Serge Rader , ancien pharmacien : on achève nos personnes âgées
https://www.youtube.com/watch?v=V-mEDFk8o3E

un médecin est scandalisé et a alerté ses pairs
https://www.youtube.com/watch?v=5mY9dOUPWR4

Ciel voilé 03/04/2020 19:12

Stop la psychose : vous avez lu l'article ?

bernard 03/04/2020 18:41

on se calme un peu ici... pas besoin de publier tout et n'importe quoi : stop la psychose.

"Une explication démographique

Un analyste sollicité par Bloomberg mise pour sa part sur le retour des travailleurs migrants dans leurs régions respectives, et donc à la résiliation de leur abonnement, pour expliquer ce recul du nombre d'abonnés mobile. "Ce phénomène peut s'expliquer par le fait que les travailleurs migrants rentrent chez eux", confirment auprès de BFM Tech deux analystes d'AlphaValue, un bureau d'analyse financière indépendant.

"Les cartes SIM d'une autre province ou région reviennent plus cher qu'une carte SIM locale. Il est donc probable que ces travailleurs aient eu deux à trois cartes SIM, avant de devoir renoncer à l'une d'entre elles. Par ailleurs, la chute du nombre de touristes conduit de fait à moins d'ouvertures de comptes ou de pré-ouvertures de comptes temporaires", ajoutent-ils. Le tout sans compter les travailleurs étrangers et expatriés, amenés à rejoindre leur pays.

Contactés par BFM Tech, les trois opérateurs chinois n'ont pour l'heure pas fourni de réponse. Ce recul de 21 millions d'abonnés, impressionnant à l'échelle européenne, est néanmoins à rapporter à un ordre de grandeur chinois. Pour rappel, 1,6 milliard de détenteurs d'abonnements mobile sont recensés dans le pays"

c'est quand même plus rassurant, non? comme de voir depuis 3 semaines un joli ciel bleu avec de vrais nuages sans quadrillage ni lignes... finalement, pourquoi voir le mal de partout?

INTERGALACTIQUE 03/04/2020 21:15

https://infos-israel.news/lautorisation-recente-du-rivotril-en-france-face-au-corona-aidez-les-personnes-agees-ou-les-tuer/

INTERGALACTIQUE 03/04/2020 21:00

https://www.youtube.com/watch?v=3boUcB5JsUk