Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Vote d'une enquête publique sur les traînées d'avions en Californie du Nord

3 Août 2014, 18:08pm

Publié par Ciel Voilé

 

 
De Richard Depertuis - le 23 juillet 2014 - Traduction Ciel voilé

 


 people-in-room-300x196

    
         Le conseil de surveillance du comté de Shasta veut savoir ce qu'il y a dans ces traînées blanches émises par des avions à réaction dans le ciel de Californie du Nord. Les conseillers ont déclaré qu'ils veulent savoir si les traînées qui forment des nuages – sont faites de glace et de vapeur d'eau condensée - ou sont des chemtrails, un mélange de produits chimiques pulvérisés pour influencer la météo.

         A l'unanimité lors de leur réunion ordinaire du 15 Juillet les conseillers David Kehoe, Leonard Moty, Pam Giancomini, Bill Schappel et le président Les Baugh ont convenu de déterminer si le programme actuel de surveillance du comté est à même de détecter la présence de nanoparticules d'oxyde d'aluminium dans l'air, l'eau et le sol.

         Le conseiller Schappel a rejeté la suggestion du personnel du comté de s'appuyer sur des études fédérales sur ce problème, en déclarant: «Toute information fédérale sera faussée. Nous avons besoin d'une étude locale, puis forts de ces résultats nous demanderons au gouvernement fédéral : «  Qu'est-ce que c'est que cette histoire? »

         Richard Simon, directeur du service de gestion des ressources, a déclaré que le district a la compétence sur la gestion de la qualité de l'air et analyse déjà les particules fines d'aluminium. Schappel a demandé si cela incluait les nanoparticules, Simon a répondu: « On peut supposer que oui ». La réponse de Simon a suscité dans l'auditoire plusieurs appels à protestation. Le président Baugh a dû interrompre la séance pendant 20 minutes pour rétablir l'ordre.

         Kehoe s'est dit déçu que personne du bureau du représentant au Congrès Doug La Malfa n'ait assisté à la réunion. Déclarant: « Montrons leur la passion que nous avons vue ici aujourd'hui! ». Il a suggéré de fournir des copies vidéo des témoignages du public à tous les élus.

         Giancomini a présenté la motion demandant une enquête. Après son adoption, le public a éclaté en applaudissements soutenus.

         Succès record

         Cette décision est intervenue après plus de trois heures d'audition de douzaines de citoyens concernés. A la fin de la réunion, Baugh a annoncé à la foule qui remplissait les salles, avec des gens debout contre les murs et même dans le hall, qu'il n'avait jamais vu autant de monde à une réunion du conseil de surveillance. Des hauts-parleurs dans le hall permettaient à ceux qui n'avaient pas trouver de siège d'écouter les débats.

         Le président Baugh a estimé le nombre des auditeurs à près de 299, la limite autorisée.

         Dane Wigington, résident de Bella Vista, a été le premier membre de la salle à s'exprimer et il a proposé la distribution gratuite d'un DVD gratuit intitulé : « Génie climatique, la guerre météorologique, et l'effondrement de la civilisation ».

         Wigington fait un bref exposé sur ce qu'il appelle « Les méthodes de géo-ingénierie scientifiques ». À une question de Baugh lui demandant pourquoi il pensait que cela se faisait, Wigington a répondu qu'il pensait que c'est pour influencer la météo. Attirant l'attention sur le mécanisme de pulvérisation de produits chimiques dans la haute atmosphère, il a dit: « Nous avons un problème de contamination qui est un danger pour le public ».

 

         Le public a ovationné Wigington en se mettant debout. Après quelques salves d'applaudissements, Baugh a demandé aux gens de ne plus applaudir mais d'élever en silence les mains quand ils aimaient le message qu'ils entendaient. Pendant les nombreux commentaires publics qui ont suivi, le public a levé souvent les mains, surtout quand un orateur évoquait les menaces pour la santé publique.

 

AR-140729883.jpg&MaxW=650


Les préoccupations du public


Des orateurs de divers horizons ont exprimé leur préoccupation au sujet des chemtrails. Un ancien pilote de ligne a dit que la condensation disparaît en quelques minutes et « Ce qui se passe aujourd'hui n'est pas normal ».


Une femme a dit: « Contrails et chemtrails ne sont pas la même chose. Les traînées de condensation ne modifient pas le temps. Or, le temps est en train de changer.

 

Un instructeur de Shasta College a déclaré qu'il est «stupide» d' appeler « traînées de condensation » celles qui s'étendent d'un bout à l'autre de l'horizon.


Un homme, biologiste depuis 35 ans a dit que la population d'insectes aquatiques diminuait alors que la concentration d'aluminium dans l'environnement augmentait.


Un neurologue local a dit que récemment, les problèmes neurologiques ont quadruplé. « Il y a beaucoup de nanoparticules dans l'air », a-t-il ajouté.


Un homme a déclaré que les particules tombent où les gens respirent. « L'aluminium, le cadmium et le baryum sont les plus inquiétants ».


Les maladies causées par ces substances et citées par les intervenants comprennent des affections respiratoires, des excroissances filamenteuses hors de la peau, l'affaiblissement du système immunitaire, la maladie d'Alzheimer et le cancer.

« Les particules fines interviennent » , a déclaré un orateur.

 

D'autres ont exprimé la conviction que les particules détruisent en la trouant la couche d'ozone, ce qui expose les habitants à l'augmentation du rayonnement ultra-violet.


Certains des intervenants ont formulé des hypothèses sur l'existence d'un plan sous-jacent.


Un ancien météorologue US Air Force a déclaré : « Le complexe militaro-industriel nous trompe ».


Un autre homme a dit: « Les techniciens qui chargent ces produits chimiques dans les avions portent des combinaisons de protection contre les matières dangereuses. Ce n'est pas notre cas ».


Une femme a déclaré que la géo- ingénierie réduit les précipitations, et augmente la menace de feux de forêt. «  Quoi trouver de mieux pour amener les gens à quitter leurs terres ? » a-t-elle dit.

Une autre femme a dit qu'il y avait un plan pour « inciter les gens à quitter la campagne pour aller vers les villes » .


Quelques orateurs ont demandé au conseil de surveillance de passer une loi pour interdire la pulvérisation de produits chimiques sur le comté.


« On nous pulvérise ! » a déclaré une femme. « Vous pouvez passer cette loi. »


D'autres ont voulu connaître les résultats des analyses qui déterminent le niveau actuel de la contamination.


Une femme a dit qu'elle avait fait tout le chemin depuis l'Oklahoma pour la réunion. Elle a dit qu'elle y avait assisté à une réunion similaire où les conseillers avaient conclu qu'ils manquaient de « compétence». « Faites que cela n'arrive pas ici ! » a-t-elle dit.

 

Une autre femme a cité deux lois fédérales qui se contredisent l'une et l'autre, laissant au gouvernement l'autorité d'expérimenter des agents chimiques et biologiques sur la population sans qu'elle en soit avertie. (...)

 

 

http://www.mtshastanews.com/article/20140723/News/140729883

 

 

Témoignage de Josefina Fraile présente à la réunion du 15 juillet en Californie

 

Josefina Fraile est à l'initiative de la pétition européenne,

http://www.guardacielos.org/users/1/Documentacion/PE_Petition_accepted.pdf

faisant suite à la réunion d'avril 2013 au Parlement Européen :

http://www.cielvoile.fr/article-alerte-a-la-geo-ingenierie-au-parlement-europeen-117074970.html

 

Hier à 9h30, nous avons eu une audience avec les conseillers de surveillance et la salle était complètement pleine de monde ainsi que l'hémicycle. Trente personnes, (beaucoup venues d'autres États ont assisté à l'événement). Après Dane Wigington, sont intervenus des pilotes, un ex-militaire, des biologistes, un météorologue, des producteurs agricoles, beaucoup d'expériences humaines ont été partagées avec l'audience. Et puis ce fut mon tour. J'étais très fatiguée et j'ai essayé de donner notre soutien à la Commission, aux organisateurs et aux personnes présentes. J'ai expliqué notre initiative au Parlement Européen et appeler le Conseil à mener également une enquête indépendante. Mon accent les rendait plus attentifs. Après l'audience, j'ai parlé avec eux pour exprimer l'importance de leur travail dans ce domaine pour le monde entier sur cette question, comme pour ce qui sera fait par le Parlement Européen. Ils m'ont demandé de les tenir informés du résultat.

Ce fut une grande expérience humaine qui m'a donné du punch (...) La seule note sombre a été le « debunker » qui tient les sites de Metabunk et Contrailscience. J'ai passé près d'une heure à discuter avec lui, l'exhortant à rechercher la vérité au lieu de chercher des arguments, le plus souvent mensongers, pour démolir ses adversaires. Je suis sûre qu'il n'oubliera pas notre conversation, mais comme le dit Dane, ce « debunker » ne changera pas d'un iota sa position.

L'audience a duré six heures, ils n'ont pas fermé avant que tous les intervenants soient enregistrés. L'enregistrement vidéo de ce conseil est en ligne ( en anglais ).

 


 

 

 

 


 

Commenter cet article