Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Une fulgurance suspecte

28 Décembre 2016, 09:42am

Une fulgurance suspecte

Un témoignage sur les circonstances de la maladie de Claire Séverac

« Merci de dire qu'elle est morte dans des conditions douteuses: elle m'a confié en octobre dernier alors qu'elle venait d'apprendre qu'elle était très gravement atteinte qu'elle avait été empoisonnée probablement fin août. Les symptômes sont arrivés très brutalement début septembre 2016. Jusqu'à là, elle m'a certifié n'avoir ressenti aucun symptôme.

Elle pensait au polonium, indétectable même au compteur Geiger....Un cancer digestif aussi fulgurant a effectivement peu de chances d'être naturel.Un médecin toxicologue ou spécialiste de la médecine nucléaire ne peut que le confirmer.

Le hasard a fait que j'ai écouté cet après midi, dimanche 26 décembre 2016, une émission sur France Inter traitant des empoisonnements, avant d'apprendre la triste nouvelle. Deux invités de la tête au carré : Eric Birlouez auteur d' « Histoire des poisons, empoisonnements et empoisonneurs » et Bruno Mégarbane, médecin toxicologue à Lariboisière. Le polonium à dose infinitésimale provoque un cancer fulgurant, dose indétectable au compteur Geiger. Il peut s'agir d'autres poisons...

Elle rejetait toute peur et ne prenait aucune précaution particulière....Elle se mettait en colère si on lui demandait comment elle faisait pour ne pas avoir peur. […]

Elle m'a fait promettre de ne parler à personne de ce qui lui arrivait. X était un des seuls à savoir. Il a fait des recherches chez elle avec différents appareils de mesures spécifiques.Ces recherches de substances radioactives ou de rayonnements électromagnétiques n'ont rien donné.....

Elle avait beaucoup de gratitude envers X qui avait sécurisé son système informatique lui permettant ainsi de pouvoir finir son livre à peu près sereinement. Avant l'intervention de X, son imprimante"se mettait en marche la nuit toute seule"...

Elle était certaine d'avoir ingéré un poison à l'occasion des conférences qu'elle donnait dans toute la France depuis la sortie en septembre 2015 de son livre sur les chemtrails. La première conférence pour le lancement du livre a été donnée à "La main d'or" et je m'en souviendrai toujours; elle a commencé par cette question au public: « Vous êtes sûrs que vous voulez m'entendre? Vous êtes sûrs que vous ne préférez pas aller à la plage? »

Sa mort plus que suspecte, tout comme celle de Serge Monast en 1996 et de bien d'autres lanceurs d'alertes est la preuve que sa dernière enquête (selon ses propos, l'enquête la plus difficile, celle qui a lui demandé plus de 3 ans d'efforts et de recherches) était aussi la plus dangereuse...

Il va nous falloir reprendre le flambeau et faire preuve du même courage qu'elle.

 

Paix à l'âme de cette grande résistante! »


 

Voir les commentaires

Claire Séverac nous a quittés le jour de Noël

26 Décembre 2016, 07:39am

Claire Séverac nous a quittés le jour de Noël

Claire Séverac nous a quittés le jour de Noël, le 25 décembre 2016, à l’âge de 68 ans.

Après sa dernière intervention publique, elle a vécu une maladie foudroyante qui l'a emportée en quelques mois, dans les mêmes conditions que son amie Sylvie Simon à l’époque.

Claire va manquer à sa famille, à ses amis, et à la cause qu’elle défendait mieux que personne.

La Guerre secrète contre les peuples

Ci-dessous conférence de Claire Séverac au Théâtre de la Main d'Or, le 19 novembre 2015 à Paris.

 

 

 

 

En hommage à son travail et sa combativité, un poème :

« Claire, ces quelques lignes couchées

Pour dans le ciel combattre ces lignes tirées,

Vous avez été présente sur tous les terrains

Jusqu'à vous malmener mais non en vain,

Vous disparaissez en figure de proue

D'une armée de gens réveil en cours,

Nous lèverons la tête non pour les épandages

Mais relever les défis et voir à tous âges

Combien pour les très nombreux lanceurs,

D'alerte à venir vous serez encore dans les coeurs.»

Philippe Duc

En hommage à Claire Séverac, je vous envoie un article que j’ai écrit sur elle au début de l’année et qui n’a jamais été diffusé. Je souhaite que les Français connaissent mieux ses différentes actions et ne l’oublient pas de sitôt.

Portrait de Claire Séverac, lanceuse d’alerte : le secret n’est plus secret : Il y a plusieurs années, Claire Séverac fait vacciner sa fille contre l’hépatite B. Comme tout le monde, elle ne se renseigne pas et fait confiance en la médecine allopathique. En entendant parler des ravages que peut provoquer ce vaccin, elle se reproche d’avoir mis sa fille en danger. Quand les médias parlent du H1N1, elle commence par s’informer. C’est ainsi qu’elle découvre des incohérences, des mensonges et des conflits d’intérêts. Claire Séverac décide d’enquêter et écrit un livre « Complot mondial contre la santé » (Elie et Mado éditions, 8/11/2011), puis un autre avec Sylvie Simon « La coupe est pleine, nos enfants sont plus précieux que le CAC 40 » (Elie et Mado éditions, 9/04/2012). Son dernier ouvrage s’intitule « La guerre secrète contre les peuples » (Kontre Kulture, 4/09/2015). Pour ces trois livres, elle établit les faits, indique ses sources, dénonce ceux qui nous enlèvent notre liberté. Comme beaucoup de lanceurs d’alerte, elle nous avertit, elle ne nous dit ni quoi penser, ni quoi faire. Grâce à ses enquêtes fouillées, nous avons une vision globale de la situation et nous comprenons mieux le monde dans lequel nous vivons. Dans ses livres, ses conférences, ses interviews et sur son site web, elle traite de nombreux sujets : les monopoles, les élites, la crise économique, les lobbies pharmaceutiques, les dangers de certains médicaments et certains vaccins, les semences hybrides F1 et les OGM des grands semenciers, les pesticides, la nourriture industrielle, les nanoparticules, le fluor, les ondes wi-fi, les micro-ondes, les puces RFID (radio-identification), le contrôle du climat, les épandages aériens de différentes substances comme l’aluminium ou le baryum (appelés « chemtrails », qui sont les traînées dues à ces épandages), le projet HAARP (80 antennes de 20 m de haut sur 20 ha en Alaska), etc. Tous ces problèmes nous font prendre conscience qu’il est grand temps de mieux s’informer, de réfléchir avant d’agir, de changer ce que nous n’aurions jamais choisi, de rejeter le mensonge et non la vérité, d’obéir aux lois de la nature avant de suivre celles des hommes, de coopérer ensemble pour une meilleure vie, d’utiliser le pouvoir de notre porte-monnaie jusqu’à même boycotter une entreprise, de propager les secrets afin d’empêcher la désinformation et l’agnotologie (science de la non connaissance). Imaginez notre pays, si tous les produits interdits ne l’étaient pas encore (l’amiante, le pesticide DTT, le médiator, etc.). S’ils le sont, ce n’est pas grâce à leurs fabricants, mais grâce aux personnes qui ont informé sur leur dangerosité. Que tous les lanceurs d’alerte soient remerciés pour toutes leurs actions. Sylvia

http://initiativecitoyenne.be/2016/12/claire-severac-nous-a-quittes-hommage-a-une-activiste-qui-derangeait-diablement-l-establishment.html

 

Voir les commentaires

Altération du ciel : témoignage d'un pasteur

24 Décembre 2016, 20:23pm

Voir les commentaires

Une minute de vérité ... Denzel Washington

21 Décembre 2016, 19:41pm

Voir les commentaires

Pétition : 11 vaccins obligatoires pour aller à l’école ?

21 Décembre 2016, 06:03am

Pétition : 11 vaccins obligatoires pour aller à l’école ?

Ajouté par ipsn le 14 12 2016

http://www.ipsn.eu/actualites/petition-france-bientot-11-vaccins-obligatoires/

Depuis l’année 2008, le vaccin DTP (Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite) n’est plus disponible dans les pharmacies en France.

Ce vaccin était le seul obligatoire. Il était important. Il avait été utilisé depuis des décennies avec succès. Ces maladies avaient été pratiquement éradiquées.

Il s’agissait d’un vaccin sûr. Il ne contenait pas d’aluminium. Qui plus est, c’était un vaccin bon marché (6,54€).

Mais depuis 2008, les laboratoires pharmaceutiques ont retiré le DTP du marché. Ils l’ont remplacé par un super-vaccin contenant des vaccins contre trois maladies non-obligatoires.

Ce vaccin, appelé Infanrix-hexa :

  • contient trois vaccins qui ne sont pas obligatoires ;

  • contient de l’aluminium et d’autres adjuvants;

  • contient le très controversé vaccin contre l’hépatite B (parfaitement inutile pour la plupart des nourrissons)

  • et il coûte 7 fois plus cher !!

Mais les parents sont obligés de l’acheter et de l’injecter pour se conformer à leur obligation vaccinale !!!

Cette situation est anormale. Elle est injustifiée. Depuis longtemps les autorités auraient du réagir. Elles ne l’ont pas fait.

L’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle a lancé avec le Pr Henri Joyeux, en mai 2015, une grande pétition pour le retour du classique DTP sans aluminium. Cette action a déclenché une immense prise de conscience. Plus d’un million de citoyens ont participé. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a réagi en lançant une consultation nationale sur les vaccins.

Cette consultation devait être démocratique.

  • Elle devait être ouverte.

  • Elle devait répondre aux légitimes inquiétudes des parents, des grands-parents, de la population.

  • Elle devait tenir compte de l’intérêt et de la santé des enfants, des risques associés au vaccin, du problème de l’incertitude, des dangers, et des accidents, parfois graves, qui ont eu lieu avec la vaccination.

Mais le Comité pour la Vaccination a rendu son rapport public le 30 novembre 2016. [1]

Et c’est un véritable scandale.

Plutôt que de rappeler à l’ordre les laboratoires pharmaceutiques, et d’exiger à nouveau le simple DTP, le Comité demande exactement le contraire :

  • Il recommande de rendre obligatoire tous les vaccins présents dans le super-vaccin ;

  • Il recommande d’ajouter cinq autres vaccins obligatoires ;

  • Il parle même de rendre obligatoire le tristement célèbre Gardasil, contre le cancer du col de l’utérus (vaccin anti-papillomavirus), et éventuellement d’étendre l’obligation à tous les petits garçons !!!

  • Il recommande de priver les enfants d’accès aux crèches, écoles et toute autre collectivité si les parents refusent une seule de ces vaccinations ;

  • Il conseille d’engager des poursuites judiciaires contre les parents récalcitrants [2]

  • Il veut mettre à la charge de la collectivité (c’est-à-dire vous et moi) les inévitables accidents qui découleraient de la généralisation des vaccins, par un « régime d’indemnisation pris en charge par la solidarité nationale », plutôt qu’à celle de l’industrie pharmaceutique (voir page 32 du rapport) ;

  • Enfin, il recommande « la mise en œuvre sans délai de l’ensemble des recommandations ».

 

Jamais une offensive aussi directe n’avait été menée dans la santé.

———-

Signez, c’est urgent, SIGNEZ LA PETITION CI-DESSOUS

POUR BLOQUER CE PROJET avant qu’il ne soit TROP TARD !!

http://petitions.ipsn.eu/mobilisation-vaccins-enfants/index.php

———-

Nous devons être des millions à dire NON. La France entière qui doit se lever.

« C’EST A N’Y RIEN COMPRENDRE », commentait le journal Le Figaro, au sujet de cette préconisation. [3] « Une position déroutante », déplorait Libération. [4]

Cela ressemble en effet à la politique du pire ! Et à une provocation lancée à la figure de toute la population. Certains ont parlé du « Dernier coup de poignard de Marisol Touraine » !!!

Il s’agit en somme de rendre 11 vaccins obligatoires : hépatite B, coqueluche, haemophilus influenzae b, pneumocoque, méningocoque C, rougeole, oreillons, rubéole, plus les rappels.

Pire encore, leur projet est de mettre tous les risques et les coûts à notre charge :

  • Page 32 du rapport, il est expliqué que la « prise en charge intégrale de l’achat des vaccins par les régimes obligatoires de l’assurance maladie doit être assurée. Le coût d’une telle mesure est estimé entre 110 et 120 millions €/an. » C’est donc les assurés sociaux, autrement dit vous et moi et toute la population, qui sommes mis à contribution ; et notre argent ira à l’industrie pharmaceutique;

  • Page 32 également, il est recommandé, pour les accidents qui se produiront inévitablement, « d’imposer un régime d’indemnisation des effets indésirables par la solidarité nationale », c’est-à-dire encore une fois nous faire payer vous et moi, via nos impôts.

Sont-ils devenus fous ??

D’où un tel mépris leur vient-il ?? Se croient-ils dans une dictature ??

Apparemment oui ! Et à ce stade, c’est au peuple de se défendre !!

Il n’y a pas une ligne dans le rapport qui défende l’opinion majoritaire dans la population.

Tout semble avoir été écrit par les labos pharmaceutiques.

Ce Comité Vaccination qu’on nous avait présenté comme « représentatif » est une supercherie.

« L’élaboration de cette parole citoyenne s’est faite en l’absence de toute publicité », a d’ailleurs souligné le journal Libération. [5]

Déjà, la crédibilité de cette consultation prétendument « démocratique » sur les vaccins avait été ébranlée en février lorsqu’un haut fonctionnaire avait claqué la porte du Ministère de la Santé.

Ancien diplômé de Sciences-Po Paris, Secrétaire Général de la Conférence Nationale de Santé (CNS), Thomas Dietrich a démissionné pour dénoncer la « vaste mascarade » que constitue la « démocratie en santé ».

Il dénonçait, en particulier, le fait que le débat public sur la vaccination ait été confié à un institut faussement démocratique, fondé en 2015 et géré par une des anciennes conseillères de Marisol Touraine, l’Institut pour la Démocratie en Santé.

« Il lui fallait s’assurer que la démocratie en santé serait à sa botte », a-t-il expliqué au sujet de Marisol Touraine, selon « la volonté de la ministre de cadenasser l’ensemble des moyens d’expression de la démocratie en santé ».

Seuls les acharnés de la vaccination et les industriels avaient été invités !!

Le Président du Comité de Vaccination, Alain Fischer a reçu en 2013 le prix Sanofi Pasteur, une distinction propre à ce laboratoire pharmaceutique qui est l’un des plus grands fabricants de vaccins du monde !

Les réactions n’ont pas tardé à se faire entendre sur les réseaux sociaux :

« Comment peut-on « rétablir la confiance » par une dictature médicale ? », déplorait un lecteur sur le site du quotidien Libération. [6]

« On vous oblige à vous injecter des vaccins et, en prévision de la prise en charge des soins d’une grave complication, pour ne pas faire payer les laboratoires pharmaceutiques, on vous colle une nouvelle taxe sur les médicaments ! » s’insurge un internaute en réaction à l’annonce.

« Comment peut-on nous prendre à ce point pour des idiots ???!!!! Je suis tellement attristé et en colère. Quel pays !!!… » réagissait jeudi 1er décembre au matin un auditeur de RMC, qui venait de recevoir la nouvelle sur la tête.

« Clairement c’est du totalitarisme », réagissait-on sur le site du journal 20 Minutes. [7]

« Comment se fait-il qu’en Allemagne ou en Espagne, où les vaccins ne sont pas obligatoires, il n’y ait pas plus d’épidémie que chez nous ?! » [8]

Le problème est que ces réactions, bien que nombreuses, resteront lettre morte sans une concertation, une action citoyenne groupée.

Personne ne doit pouvoir dire, ou affirmer, que ces réactions sont isolées.

Pour montrer notre nombre et notre détermination, il est indispensable de faire monter le compteur de pétitions au maximum, pour opposer un véritable barrage démocratique à cette initiative.

Nous savons que des millions de signatures sont nécessaires.

Et nous pouvons les rassembler : plus de 40 % des Français ont compris qu’il y avait du flou derrière le discours du gouvernement sur la vaccination. [9]

Il est important d’agir au plus vite car la Ministre de la Santé cherchera très probablement à agir avant l’ouverture de la campagne électorale de 2017 (dans cinq semaines, après les primaires du parti socialiste).

C’est pourquoi nous sommes dans l’urgence absolue. C’est une question de jours, ou peut-être même d’heures.

Ne perdez pas une seconde pour signer la pétition et transférer ce message le plus largement possible autour de vous.

C’est notre dernière chance de bloquer l’offensive ; sinon, dans quelques semaines, nous pourrions nous réveiller avec l’interdiction de mettre nos enfants dans les écoles si nous ne leur imposons pas leur onze vaccins obligatoires !!

Derrière, ce sont des milliers, ou au minimum des centaines d’effets indésirables graves qui se produiront. Mathématiquement, c’est une certitude. Cela pourra être chez vous, dans votre entourage, ou dans le mien.

Ne nous laissons pas faire !!!

MOBILISONS TOUT NOTRE ENTOURAGE.

TRANSFÉREZ CET APPEL PARTOUT AUTOUR DE VOUS.

C’EST NOTRE DERNIÈRE CHANCE !!!

Un grand merci,

Augustin de Livois

 

——–

Sources :

 

[1] Rapport de la concertation citoyenne sur la vaccination, 30 novembre 2016

[2] Des experts préconisent de rendre obligatoires plusieurs vaccins, Europe 1

[3] Selon le Figaro Santé : « Dans leur rapport remis à la Ministre de la Santé, les auteurs estiment que « la levée de l’obligation vaccinale est l’objectif à atteindre » mais préconisent pour y parvenir… « un élargissement temporaire du caractère obligatoire des vaccins recommandés de l’enfant. À n’y rien comprendre… »

[4][5][6][9] Vers une piqûre de rappel pour réconcilier les Français avec la vaccination, Libération

[7][8] Vaccins: Et si les protections recommandées devenaient obligatoires?, 20minutes


 

 

Voir les commentaires

la vérité sur le CO2

21 Décembre 2016, 05:41am

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

Laurent Mauduit : fin de l'indépendance de la presse en France

19 Décembre 2016, 07:54am

Voir les commentaires

Le bleu du ciel en 1990 et en 2016

15 Décembre 2016, 22:13pm

Le bleu du ciel en 1990 et en 2016

Voir les commentaires

Peut-on faire confiance à CHIMERE ?

14 Décembre 2016, 19:20pm

Publié par Ciel Voilé

Peut-on faire confiance à CHIMERE ?
Peut-on faire confiance à CHIMERE ?
Peut-on faire confiance à CHIMERE ?
Peut-on faire confiance à CHIMERE ?
Peut-on faire confiance à CHIMERE ?
Peut-on faire confiance à CHIMERE ?
Peut-on faire confiance à CHIMERE ?
Peut-on faire confiance à CHIMERE ?
Peut-on faire confiance à CHIMERE ?
Peut-on faire confiance à CHIMERE ?

Le dimanche 11 décembre nous avons mis en ligne, 10 captures d'écran du site Prev'air, sur la pollution aux PM10 sur l'Europe, du 1er au 10 décembre. Nous retournons ce jour sur le site, en vérifiant que toutes les options soient les mêmes. Les cartes ont été relookées : la pollution massive venant du Sud-Est a été «  liquidée », « blanchie », « anéantie » ? Constatez.

Prév'air a publié ce jour, 14 décembre, un article sur le sujet :

« Pourquoi les prévisions sur l'Europe et la France diffèrent-elles ?

Vous y découvrirez qui est CHIMERE, un nom si bien choisi.

Si vous nous lisez, n'hésitez à nous donner votre avis.  

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Epandages aériens en rouleaux ?

12 Décembre 2016, 18:34pm

Voir les commentaires