Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Guerre du temps et catastrophe climatique destructrice

22 Mai 2014, 20:38pm

Publié par Ciel Voilé


 Jeudi 22 mai 2014

 

http://www.geoengineeringwatch.org/weather-warfare-and-catastrophic-climate-destruction/

 

 

Les courtiers du pouvoir mondial n'ont absolument aucun scrupule à tuer ou à détruire les êtres humains ou la Nature. Déjà en 1940, « on » testait la bombe atomique dans certains des endroits les plus vierges de la planète, les îles du Pacifique Sud. A présent, la liste des attaques de guerre climatique s’allonge chaque jour qui passe,  sans que les personnes au pouvoir ne se soucient des cataclysmes qu'elles provoquent.

 

Ci-dessous, une lettre d'un contact que j'ai en Slovénie. Son pays a récemment été dévasté par une tempête de verglas sans précédent, également soupçonnée d'être une conséquence directe de l’ingénierie climatique de guerre. Malgré l’effondrement du système climatique dans son ensemble, même si d'innombrables facteurs y contribuent, y compris le CO2 et le CH4 (méthane), les programmes de géo-ingénierie et de guerre climatique constituent le facteur perturbant le plus important de tous.


L'élite mondiale nous place en état de siège, ce serait trop long d'en dire plus ici. Nous avons besoin de chacun d’entre vous pour protester et vous joindre à nous dans la lutte contre cette folie, chaque jour compte. J'espère que vous prendrez le temps de voir les courtes vidéos ci-dessous.

 

Dane Wigington geoengineeringwatch.org

 


Inondations bibliques en Serbie et en République serbe de Bosnie


Des  précipitations abondantes ont persisté plus de 72 heures. Les habitants disposaient de moins de 10 minutes pour réagir aux alarmes. 30 % de la Serbie et 40% de la République serbe de Bosnie ont été inondées. Toutes les cultures sont détruites, le bétail est mort. Des villages entiers, des villes, des routes sont sous l'eau. Des centaines de milliers de personnes ont été évacuées. Presque toute la Serbie pourrait manquer d’électricité si les protections autour de la rivière Sava, près de Belgrade, disparaissaient. Deux grandes forteresses européennes (Kalamegdan la forteresse de Belgrade et la forteresse de Smederevo) sont en danger. La Serbie a été détruite. Des cadavres flottent dans la ville d’Obrenovac en Serbie et dans les villes Doboj et Samac en République serbe de Bosnie. L'eau vient de nulle part. Les gens soupçonnent HAARP par l'ouest. Les conditions météo sont étranges. Cela n'est jamais arrivé en 120 ans d'archives en Serbie et jamais de telles inondations  n’ont été mentionnées dans la longue histoire du peuple serbe.

 

 

 

 

Tempête de verglas en Slovénie :

 

 


 

 

Voir les commentaires

La stérilité pour tous et toutes ! Alexis Escudero

21 Mai 2014, 18:35pm

Publié par Ciel Voilé

La stérilité pour tous et toutes !


http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=495


mardi 20 mai 2014 par Alexis Escudero


Nous entamons avec cette livraison une série sur La reproduction artificielle de l’humain (alias PMA-GPA) à l’ère technologique. Celle-ci n’est pas le dernier cri de l’émancipation ni de l’égalité, mais l’ultime reddition à l’appropriation du vivant et à l’aliénation technologique. Le capitalisme, dans son expansion perpétuelle, s’empare de tout ce qui était libre, gratuit, commun, des biens matériels comme des savoir-faire, les détruit et nous les revend sous forme marchande, synthétique et altérée. Cette forme technologique, à la fois complexe, coûteuse et souvent dangereuse, garantit la pérennité de la dépossession : il n’y aura pas de retour en arrière (à supposer que les communautés et les individus puissent recouvrer la propriété de tout ce qu’on leur a volé).

Il était fatal qu’après s’être emparé de la sphère de la production (l’eau, la terre, les matières premières, le travail humain, etc), le techno-capitalisme s’attaque à la reproduction. Il faut pour cela que soit détruite cette faculté scandaleuse dont jouissaient les humains de se reproduire par leurs propres moyens – et même, quelquefois avec plaisir. Cette première livraison (outre l’avant-propos) est donc consacrée à la destruction des capacités de reproduction humaine par l’industrie chimique, et aux progrès foudroyants de la stérilité.

L’auteur, Alexis Escudero, participe depuis plusieurs années au mouvement de critique des technologies. Peut-être est-il de la dernière génération d’enfants nés, et non pas produits.

 

Voir les commentaires

HAARP Alaska : démantèlement prévu été 2014

16 Mai 2014, 19:54pm

Publié par Ciel Voilé

Audition de l’US Air Force mercredi 14 mai 2014 sur HAARP Alaska

 


 

 

 


15 mai 2014

 

http://www.geoengineeringwatch.org/air-force-bombshell-admits-they-can-control-weather-haarp/


Alors que les grands médias et des représentants du gouvernement ont appelé « théorie du complot » le fait que HAARP contrôle le temps, lors d'une audition au Sénat ce mercredi 14 mai 2014,  David Walker, secrétaire adjoint de l'Armée de l'Air pour la science, la technologie et l'ingénierie, a lancé un pavé dans la mare en répondant à une question de la sénatrice Lisa Murkowski sur le démantèlement prévu de HAARP à Gakona cet été pour $ 300 000 000.


Walker a dit que «  Nous n’avons pas besoin de ce site à l'avenir » et que ce serait une mauvaise  utilisation des fonds de recherche de l’US Air Force que de garder HAARP.

«  Nous allons passer à d'autres modes de gestion de l'ionosphère, ce pour quoi HAARP a été vraiment conçue » dit-il. « Injecter de l'énergie dans l'ionosphère pour pouvoir effectivement la contrôler. Mais ce travail a été accompli. »

 

haarp-with-auroa-300x200


Beaucoup croient que HAARP a été créée et utilisée pour le contrôle de la météo, avec assez d’énergie pour déclencher des ouragans, des tornades et des tremblements de terre et des précisions telles que celles-là posent la question de savoir si les dits « théoriciens du complot » n’ont pas visé plus juste que d’autres à ce jour.

geoengineering-methods-infographic
Ce n'est pas la première fois qu'un fonctionnaire reconnait qu’avec HAARP  le contrôle du temps est non seulement possible, mais a été et continue d'être utilisé comme un « super- arme », comme en témoigne une déclaration de 1997 de l'ancien secrétaire américain à la Défense, William Cohen : « D'autres [ terroristes ] se livrent même à un terrorisme environnemental en modifiant le climat, déclenchant des tremblements de terre, des éruptions volcans à distance grâce à l'utilisation d'ondes électromagnétiques ... Donc il y a beaucoup d'esprits ingénieux qui travaillent aux différentes façons de terroriser d’autres nations ... C'est vrai , et c'est la raison pour laquelle nous devons intensifier nos efforts [antiterroristes ] . » 
Est-ce encore une théorie du complot si même les fonctionnaires admettent que c’est vrai ?

Voir les commentaires

Manger moins de viande pour réduire le réchauffement climatique ?

16 Mai 2014, 08:26am

Publié par Ciel Voilé

 

 


 

Voir les commentaires

Les programmes de géo-ingénierie continuent à détruire la couche d'ozone

8 Mai 2014, 10:09am

Publié par Ciel Voilé

 

1er mai 2014 - Dane Wigington - Traduction Ciel voilé


pollution-300x225


Qui n'a remarqué combien le soleil parait intense maintenant ? Qui n'a remarqué à quelle vitesse il brûle la peau ? Beaucoup ont aussi observé que les feuillages des plantes et des arbres sont brûlés. Non ce n’est pas imaginaire, non ce n’est pas exagéré de dire qu’un tel fait, qui empire, est grave.

Il  y a en effet maintenant un énorme trou dans la couche d'ozone de l'hémisphère Nord qui s’aggrave de jour en jour. Alors, pourquoi n'entendons-nous rien sur un problème si crucial ? Parce que la communauté scientifique est contrainte au  silence complet et que les grands  médias sont très efficaces pour cacher la poussière sous le tapis. Quelle que soit l’importance de cette poussière.

Les programmes de manipulation climatique par aérosol stratosphérique (SAG) ou par gestion du rayonnement solaire (SRM), alias ​​les « chemtrails », déchiquettent de jour en jour la couche d'ozone. La dure réalité de ces programmes de pulvérisation atmosphériques en cours est évidente pour quiconque regarde le ciel et prend la peine de mener une enquête objective. En plus de la destruction continue de la couche d'ozone, les particules toxiques qui saturent littéralement notre atmosphère perturbent complètement les conditions météorologiques et les précipitations mondiales, provoquant des sécheresses extrêmes dans de nombreux endroits, et dans d'autres le déluge.

Alors bien sûr, tout ce qui monte doit redescendre. Tout ce qu'ils pulvérisent s'installe dans la colonne d'air où chacun de nous respire, à chaque inspiration. La NOAA (Administration Nationale Océanique et Atmosphérique) a publié une étude qui reconnait que l'atmosphère a été remplie de particules au cours des dernières décennies et qu’ils n'ont aucune idée d’où elles viennent. Vraiment?  Pourtant de nombreuses études montrent clairement que la géo-ingénierie détruirait la couche d'ozone si elle était mise en œuvre, mais aucune ne reconnaît l’éléphant dans le magasin de porcelaine que représente les programmes de géo-ingénierie/ pulvérisation mondiale en cours.

S'ils continuent au printemps, la destruction de la couche d'ozone s'aggravera de jour en jour. Pas de couche d'ozone, pas de vie sur Terre.

 

http://www.geoengineeringwatch.org/geoengineering-programs-continue-to-destroy-ozone-layer/

Voir les commentaires

GIEC et géo-ingénierie : une pilule amère et empoisonnée

26 Avril 2014, 20:16pm

Publié par Ciel Voilé

final-sticker-barcelona

http://www.etcgroup.org/content/ipcc-and-geoengineering-bitter-pill-also-poison-pill


Le 16 Avril 2014 - ETC Group – Traduction française : Ciel voilé

 

(Avertissement du traducteur : ETC group a participé à Nagoya aux négociations pour obtenir un moratoire sur la géo-ingénierie, mais officiellement, ne reconnaît pas la réalité des programmes en cours.)


La session de négociation de la semaine dernière a entraîné les experts du climat de l'ONU à donner un réticent clin d'œil de soutien à une technique largement théorique et controversée de géo-ingénierie : la bioénergie, capture et stockage du carbone ou BECCS(*). La géo-ingénierie se réfère à des solutions technologiques extrêmes qui visent à modifier le climat à grande échelle. Dans son rapport approuvé le samedi 12 avril, le groupe de travail du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) III (GTIII) a largement - et à bon escient - contourné la géo-ingénierie, mais a suggéré que cette technologie serait une pilule amère que le réchauffement de la planète pourrait  nous faire avaler. Les BECCS et d’autres technologies de séquestration du dioxyde de carbone seraient particulièrement nécessaires, selon le GIEC, dans les scénarios de « dépassement », où l'atténuation des émissions de gaz à effet de serre serait  retardée ou inadéquate, ce qui nécessiterait à long terme des réductions d’émissions plus rapides, plus profondes, pour limiter l’augmentation de la température. Le GIEC note qu’un « dépassement », généralement, rendrait moins probable le respect d’un objectif de température donnée.


En réponse, les groupes de la société civile ont mis en garde : l'amertume de la pilule des BECCS dérive de sa toxicité :


« S'appuyer sur la promesse des BECCS qui permettrait un dépassement des émissions n'est pas seulement une pilule amère; c'est un placebo qui peut être une pilule empoisonnée », a déclaré Jim Thomas d'ETC, qui était à Berlin pour les négociations. « Nous ne savons pas si les BECCS seront jamais capables de réussir à capturer le carbone de l'atmosphère, mais nous savons qu’elles dépouilleront les agriculteurs de leurs terres, détruiront les arbres hors des forêts, et porteront atteinte aux efforts de réduction des émissions de carbone. L'importance des BECCS dans le dernier rapport du GIEC est une erreur. »


Tous les composants des BECCS (c'est-à-dire, la bioénergie, la capture du carbone, le stockage) sont dangereux, incertains et risqués :


• Tout déploiement de BECCS qui aurait des effets notables sur le climat, impliquerait d’énormes transformations dans l’utilisation des terres pour les convertir à la culture de biomasse. Le GTIII, dans le résumé du GIEC pour les décideurs, fait remarquer : « Les obstacles à un déploiement à grande échelle de la bioénergie comprennent les risques et les préoccupations au sujet des émissions de gaz à effet de serre en provenance du sol, la sécurité alimentaire, la conservation de la biodiversité et des moyens de subsistance. »


• Il n'y a pas actuellement  de coût rentable et de moyen  sécurisé pour stocker le dioxyde de carbone (CSC) sous terre. À l'heure actuelle, le CO2 capturé est vendu aux compagnies pétrolières pour augmenter la récupération de pétrole, ce qui accroît la quantité de combustibles fossiles disponibles pour la consommation. Sans surprise, l'industrie des combustibles fossiles a investi dans le développement de la capture du carbone pour rassurer ses investisseurs  sur le fait que des milliers de milliards de dollars d'actifs ne perdront pas de valeur. Dans son rapport, le GIEC a noté : «  La disponibilité du CSC permettrait de réduire les effets négatifs des mesures d'atténuation sur la valeur des actifs de combustibles fossiles. »


Le groupe de travail GT III a reconnu qu’en ce qui concerne les techniques de BECCS : « La disponibilité et l'ampleur de ces ... technologies et méthodes sont incertaines et ... , à des degrés divers , associées à des défis et des risques. » En outre, la Bolivie a publié des réserves sur son acceptation du texte final du GIEC : « Les technologies proposées par le GIEC pour promouvoir des actions d'atténuation sont principalement encadrées par l'utilisation de la géo-ingénierie sur la base de la séquestration du dioxyde de carbone, des technologies, en particulier avec l'utilisation de la bioénergie (BE ) et de la capture et du stockage du carbone  ( CCS ) et leur combinaison comme BECCS, et également des technologies de gestion du rayonnement solaire ( GRS) sont mises en évidence .
Ces technologies violent les droits de la Terre Mère, et en particulier son droit d'adaptation naturelle au changement climatique, et auraient un impact important sur ​​les moyens de subsistance et les droits fondamentaux des peuples autochtones locaux. »

 
Les partisans de la géo-ingénierie sont probablement déçus par le rapport approuvé à Berlin samedi dernier. Malgré un effort de deux ans pour obtenir un soutien du GIEC en faveur de la géo-ingénierie et un groupe de travail spécial sur ce sujet à travers l'inclusion des BECCS, avec pour résultat seulement un appui conditionnel à la contribution de GTIII le cinquième rapport d'évaluation du GIEC (AR5), ce n'est pas une victoire. L'année dernière, le Guardian au Royaume-Uni a révélé que la Russie avait fait pression avec succès sur le GTI du GIEC pour mentionner la gestion du rayonnement solaire (GRS), technique qui tente de bloquer ou de réfléchir la lumière solaire (1). Selon Associated Press, la Russie a appliqué une pression similaire sur le GTIII (2), mais en vain.


Bien que le rapport de samedi ait été le dernier à venir des trois groupes de travail du GIEC,
la lutte sur la géo-ingénierie au GIEC n'est pas terminée. Le GIEC a  rédigé un document de synthèse à partir des rapports des trois groupes de travail, que les gouvernements et les experts commenceront à examiner la semaine prochaine. L'objectif est de le faire approuver et d’en distribuer une copie fin octobre 2014. Le rapport pour les décideurs sera la principale ressource pour les négociateurs de la CCNUCC quand ils se rencontreront du 1er au 14 décembre 2014 à Lima, au Pérou, pour le COP20. Ce rapport est en cours d'élaboration actuellement et, malgré le manque d'enthousiasme pour la géo-ingénierie dans les trois groupes de travail, le rapport comprend : « Géo-ingénierie - rôle possible, options, risques et statut. »

Cependant, comme le note Jim Thomas d’ETC group : « La piètre performance de la géo-ingénierie dans les groupes de travail  deux et trois laisse espérer que son « effet placebo »  s'estompera. »
 

 

(*) : BECCS : Bioénergie avec capture et stockage du carbone. Pour faciliter la lecture, ces abréviations anglaises seront conservées en français.  (Ndt)


Notes :
( 1 ) Martin Lukacs , Suzanne Goldenberg et Adam Vaughan , « La Russie invite instamment Rapport ONU sur le climat à inclure la géo-ingénierie », The Guardian , le 19 Septembre 2013.
( 2 ) Karl Ritter , «Le changement climatique Plan B suscite la polémique, le doute » Associated Press , le 11 Avril 2014.


 Notes aux rédacteurs:


Résumé du GT III destiné aux décideurs est disponible ici :
http://mitigation2014.org/report/summary-for-policy-makers
ETC Group a produit un court briefing sur le GIEC et la géo-ingénierie , disponible ici :
http://www.etcgroup.org/content/ipcc-ar5-geoengineering-march2014 .

 Pour plus d'informations :
Neth Daño ( Philippines ) - Neth@etcgroup.org 63 9175329369Jim Thomas ( Canada ) - jim@etcgroup.org 1 514 2739991Silvia Ribeiro ( Mexique ) - silvia@etcgroup.org +52 55 55632664

 

 Publication en français d'ETC group :

 

Géopiraterie: argumentaire contre la géoingénierie 7 février 2011


thumb geopiracyFRENCH 0


http://www.etcgroup.org/fr/content/g%C3%A9opiraterie-argumentaire-contre-la-g%C3%A9oing%C3%A9nierie


Ce rapport donne à voir le nouveau « plan B » en matière climatique pour ce qu’il est réellement : une stratégie politique permettant aux pays industrialisés de se défiler et d’éviter de rembourser leur dette climatique. Qu’il s’agisse d’ajuster le thermostat terrestre ou de modifier l’équilibre chimique de nos océans, ces solutions technologiques représentent une menace pour les populations et pour la planète. Le rapport propose un survol des antécédents historiques de ces interventions, ainsi que des fondements scientifiques et des intérêts qui sous-tendent le développement rapide de ces nouvelles technologies et des enjeux qu’elles soulèvent en matière de gouvernance internationale.

Voir les commentaires

Débat sur la qualité de l'air à Marseille le samedi 17 mai 2014

25 Avril 2014, 21:25pm

Publié par Ciel Voilé

 banniere fne paca01 T1



Cliquez ICI pour vous inscrire
Pour plus d'informations consultez le site : http://www.fnepaca.fr

 Capture d cran 2014 04 25 11 32 5424ce26          logo devisuboxlogo frichecleancomgroupe dunes

 

 

 

 

Voir les commentaires

Agriculture et modification du climat : Allocution de Rosalind Peterson à l'ONU le 6 septembre 2007

23 Avril 2014, 06:08am

Publié par Ciel Voilé

 Rosalind-Peterson-Copy

 

Rosalind Peterson, qui vit dans  le nord de la Californie, a observé l’impact des épandages chimiques aériens sur l’agriculture notamment depuis le début des années 2000. Elle a collecté pendant des années, sur son site, des quantités de documents officiels confirmant les programmes de modifications climatiques et de géo-ingénierie aux  Etats-Unis.http://www.agriculturedefensecoalition.org/ 


Merci à Blueman pour sa traduction.Durée 17'46.

 

 

 


 

 

Voir les commentaires

Naturavignon les 10 et 11 mai 2014 : Ciel voilé y sera

22 Avril 2014, 19:50pm

Publié par Ciel Voilé

« Ciel voilé » : stand à Naturavignon les 10 et 11 mai 2014

 Nat2014


Notre association tiendra un stand à la 19ème  foire écologique de Naturavignon

 

 

Voir les commentaires

Ciel voilé à Carpentras le 27 avril 2014

22 Avril 2014, 19:32pm

Publié par Ciel Voilé

 

 

w 720b647c34

 

 

Ciel voilé à la Fête de l’Environnement de Carpentras le dimanche 27 avril 2014

 

Notre association tiendra un stand aux Festi’Florales de Carpentras dimanche prochain

C'est l'occasion de se rencontrer !

 


 

Voir les commentaires