Mercredi 17 décembre 2014 3 17 /12 /Déc /2014 16:23

pilot-300x291

 

Dane Wigington – Le 9 décembre 2014 - Traduction en français Ciel voilé


Les deux lettres ci-dessous ont été transmises au site « The HAARP Report », ces textes m’ont été envoyés par l'administrateur du site. La source du message prétend relayer des déclarations d'un pilote militaire américain qui participerait aux programmes cauchemardesques de  pulvérisation d’aérosols en cours dans notre ciel, jour après jour. Les déclarations sont-elles authentiques ? La source est-elle crédible? Dans les deux cas, je ne dispose d’aucun moyen pour le confirmer. Ceci étant dit, cela ne rejoint pas ce que je crois que ces pilotes racontent. La structure du pouvoir transmet toujours un ordre très simple pour les troupes : «  c’est eux ou nous ». C’est ce thème de base qui est décrit par le présumé pilote. Le fait que la modification du climat échappe à beaucoup, n’est pas une surprise. En informer les militaires, hommes et femmes participant à ces programmes compliquerait sérieusement le problème. Cette divulgation risquerait d'embrouiller le slogan « noir et blanc », « nous contre eux » utilisé par ceux au pouvoir, pour manipuler nos frères et sœurs dans l'armée. Je signale ces messages comme une divulgation publique. Bien que nous n’ayons aucun moyen de vérifier la validité des messages ci-dessous, les déclarations et les affirmations qu’ils contiennent doivent être examinées.

 

http://www.geoengineeringwatch.org/climate-engineering-pilot-disclosure/

 

Premier message transmis

 

Saisissez du texte, l'adresse d'un site Web ou importez un document à traduire. 

Annuler

Mon cousin qui a été viré par notre chef, […], m'a envoyé une information transmise par un ami à lui, toujours pilote dans l’US Air Force. Ce pilote dit effectuer des vols « chemtrails » (de pulvérisation de produits chimiques) !


Ce pilote a dit à mon cousin que ce programme de manipulation mondiale du climat porte le nom d’« Indigo Skyfold ». Au moins dans le cercle des pilotes et des équipages avec lesquels il travaille. On leur fait suivre des itinéraires de vols spécifiques, en communication avec des satellites qui contrôlent les formes de dispersions des aérosols. Il dit que les pilotes ne corrigent les trajectoires que de temps à autre, et effectuent les atterrissages et les décollages. Les équipes de pilotes, de navigation et d'entretien  tournent en permanence, et ne passent que 18 mois sur une base donnée. Il affirme, que c’est pour éviter que les pilotes et leurs familles ne se fassent  trop d'amis, et que les langues ne se délient. De plus, ils tournent aussi entre vols de jour et vols de nuit. Il y a une base pour les vols de jour, et une pour ceux de nuit. Chaque base couvre une zone de 400 kilomètres, et chaque escadrond'avions peut couvrir trois Etats, ou une zone encore plus longue sur l'océan.


On leur dit de simplement faire leur travail et de la « fermer ». Leurs supérieurs ne font que leur dire : « C’est une question de Sécurité Nationale » et  « Sans ces vols, les armes de guerre de dernière génération de notre ennemi  pourraient facilement et à volonté pénétrer l'espace aérien nord-américain. Nous nous  et engageons  à protéger nos alliés des mêmes menaces venues du ciel. Donc, nous étendons cette protection, aux pays qui soutiennent nos efforts. Les nations hostiles sont également en train de construire des boucliers de protection atmosphérique et ils essaient de détecter les failles de  nos nouvelles technologies spatiales et aériennes ».

 

Pour moi, cela ressemble plutôt à un communiqué de presse. Je pense que ce pilote, soit croit ce qu'on lui dit, soit cherche simplement à dissimuler leur projet de génocide. J’ai dit àmon cousin de lui demander :
Pourquoi voudriez-vous pulvériser des produits chimiques mortels et des métaux lourds toxiques sur vos propres enfants? Si vous saviez que les chemtrails et HAARP  les tuaient plus rapidement que toute arme que l’ennemi puisse concevoir ? Pourquoi continuer à pulvériser? Pourquoi ne refusez-vous pas d’obéir à ces ordres pour y mettre fin ? Si des centaines de pilotes de chemtrails étaient traduits devant une cour martiale, cela attirerait l'attention du public sur ces programmes ? Pour l'amour de vos enfants, pourquoi?

Je vous laisse lire sa réponse.


Second message transmis


Mon pare-feu  a détecté plusieurs tentatives d'intrusion, quand  j’ai cherché sur Google «  Indigo Skyhold ». Aucune information sur internet à propos de cette opération. C’est unique.


J’ai reçu une assez (longue) réponse, du pilote d’avion « chemtrails ». Voici le texte tiré de son email.


Tout d'abord, je tiens à dire que je ne suis pas d'accord avec mes affectations de mission. Mais, quel soldat l’est vraiment ? Plusieurs d'entre nous ont envisagé de secouer les rangs de l’armée, et de contester les ordres de temps à autre. On nous maintient dans l'ignorance, quand il s’agit d'obtenir des réponses honnêtes sur ce que nous pulvérisons vraiment.  S’ils découvraient que nous, ou nos familles, enquêtons activement au sujet des « chemtrails », il s’en suivrait des mesures disciplinaires automatiques et rapides. HAARP et les radars, sont deux autres sujets de recherche non- autorisés.  À moins que nos enfants n’en soient informés à l’école (dans nos bases), nous ne pouvons pas nous informer nous-mêmes, ou les éduquer comme à l’école publique.


Je ne tiens pas à pulvériser intentionnellement des aérosols toxiques sur mes enfants ou ma famille. Mais, sachez que 80% ou plus de ces pilotes n’ont pas de famille ou pas d’enfants. Ces pilotes sont choisis parmi les meilleurs rangs, au sein de l'Armée de l'Air, de la Marine et de la Garde côtière. La plupart des pilotes sont « endurcis », et ne se soucient pas de tuer, des aspects indésirables ou d’un «  nettoyage » de l'Amérique et du monde. Je vous jure. La majorité des pilotes sont comme des machines. Je les appelle les Tankers Terminator.

 
Je ne devrais pas vous dire cela. Mais près d'un tiers de tous les vols, décollent de petites îles sans nom. De nouvelles  bases y sont construites à raison  de huit par an. Sur ces îles très éloignées, il y a des antennes HAARP de toutes les formes et de nombreuses installations autour de ces îles, dans les profondeurs de l'océan lui-même. La Navy  a développé une technologie de construction sous-marine sophistiquée qui  permet à des  robots submersibles, entièrement autonomes, de parcourir de grandes distances, et même de fabriquer des pièces pour ces installations sous-marines d’antennes, à mesure qu'ils progressent  dans l’océan. Chaque fois que vous voyez ou entendez parler           d’exercices militaires en mer, c’est essentiellement  pour entretenir et réapprovisionner leur armée de robots « serviteurs » sous-marins. Il y a peut-être, un robot sous-marin par avion, et  bientôt deux.


Vous ne trouverez jamais rien sur tout cela en cherchant sur Google Earth. Ce n’est pas une erreur si les images des bases militaires sur ces îles sont brouillées ou si des taches cachent les images d’antennes sous-marines. Il est impossible de localiser toutes ces installations. Ils peignent même de faux nuages sur certaines  d’entre elles  pour éviter les regards indiscrets. Des amis civils m’ont montré certaines de ces images. C’est la raison pour laquelle je sais cela.


Je comprends parfaitement votre inquiétude pour la vie des humains.

 
Mais, voilà le hic. Durant notre formation, on nous montre des vidéos de destruction catastrophique pour notre patrie, à l’aide d’armes très sophistiquées. Puis on nous dit que nous aurons ces conséquences, si nous n’effectuons pas ces vols de pulvérisations. Nos programmes pour la construction d'un bouclier défensif d'armes atmosphériques  sont les seules missions de ce genre au monde. Nous sommes payés plus que tout autre pilote, pour notre service. Plus que les pilotes de l’Air Force One qui font autant ou plus, et sont également maintenus dans un monde sombre et  secret, pour leur protection. Ils nous disent que le secret est notre protection, et que nous ne devons pas écouter tout ce qui ce raconte dans le public.


Nous connaissons tous le programme de cyber « Flashpoint », ou FP-03  connu dans la communauté des anciens combattants. Ce programme est une séquence d’autodestruction, qui peut être activée à distance, depuis n’importe quelle base au sol, sur l'eau, sous l’eau, ou toute autre unité  mobile aérienne. Le signal est crypté par satellite, et ne peut être coincé ou bloqué. À un moment donné, il pourrait ne vous restez que 15 secondes avant de mourir !


Ils nous disent que ce programme Flashpoint existe  pour  éviter qu’accidentellement des avions ne tombent sur des zones fortement peuplées. Ils peuvent faire exploser à distance nos avions, sur des zones sans risque. Mais au fond de nous, nous sommes à peu près sûrs, que ce programme de sécurité évite que les pilotes ne révèlent des éléments aux autorités publiques, privées ou civiles.


Avez-vous jamais vu un membre d'équipage, survivre aux quelques accidents qui ont eu lieu? Tout avion touché, a été complètement détruit. Pour une bonne raison, j’en suis sûr.

Nous risquons nos vies à plus d’un titre, à chaque fois que nous volons. En particulier durant  les vols de nuit où on nous oblige à voler à des altitudes de plus en plus basses. Nous nous sentons les avions d’épandage des forces sombres et massives de l’Empire, et nous savons qu’une nuit, quelqu’un tirera sur nous avec son long fusil. Lorsque nous pulvérisons pour leurs opérations clandestines, ou que nous survolons des cultures illégales de marijuana.


Je sais que certains avions ont été touchés par des armes russes, chinoises ou coréennes, et par conséquent abattus. Mais, les médias n’informeront  jamais sur ces événements. De même qu’ils ne sont pas autorisés à parler de nos  vols. Cela doit être vrai, car je n’ai encore pas vu  de rapport détaillé ou approfondi sur nos missions. Sur aucun média public, autre que les émissions sur la conspiration et des sites internet anti-gouvernementaux.


Je risque tout en divulguant autant d'information, et vous en trouverez très peu comme moi. Même ma propre équipe, m’arrêterait et me traduirait en cour martiale, si elle était informée de cet échange. C’est pourquoi je ne peux pas vous envoyer directement un email. Mais, mon cousin m’a dit que vous prenez aussi des risques en divulguant ces informations. Je vous salue  monsieur de résister au pouvoir et à Big Brother.


J’aimerais rentrer à la maison demain, et ne plus faire une seule minute de vol. […] Les beaux ciels bleus de ma jeunesse me manquent et j’ai honte de salir ce rêve. Peut-être, davantage de mes collègues pilotes liront-ils ou entendront-ils parler de ce sujet, et décideront-ils d’en faire autant ? Je ne connais qu’une petite partie du tableau d’ensemble car ils compartimentent tout.


Si j’en apprenais davantage j’en informerais mon cousin. Il sent une hésitation dans les rangs, et il pense qu’une sorte de mutinerie couve et pourrait exploser concernant ces manipulations climatiques, ce

" blanchiment mondial" ![…] Mon cousin a encore des amis haut placés qui le protègent.


Le dernier mot du pilote :
« Tous les pilotes en permission, sont tenus de le signaler à leur hiérarchie avant le15 décembre. Des opérations spéciales de formation sont prévues  pour se qualifier aux vols Indigo Phase II qui devraient débuter autour du 21 janvier ».  Ce sont ses mots et pas un message de l’US Air Force, a-t-il tenu à souligner.


Il croit que leurs vols s’intensifieront  vers les zones Est de la Californie et le Texas afin d’aggraver la sécheresse, plus loin à l’intérieur des terres. De plus, il pense qu’un tout nouveau mélange « extrêmement toxique » de chemtrails va être pulvérisé. Une nouvelle technologie qui rend ces chemtrails spéciaux complètement invisibles sera utilisée. Soit-disant comme bouclier de protection atmosphérique, mais il n’y croit pas non plus.

 

Par Ciel Voilé - Publié dans : Actualité - Communauté : Parlons !
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 27 novembre 2014 4 27 /11 /Nov /2014 20:38

191-300x198

  

10 novembre 2014 Dane Wigington  


http://www.geoengineeringwatch.org/less-wind-rain-and-sun-welcome-to-geoengineering/

La science qui étudie les effets d'une atmosphère saturée en particules est claire et inquiétante : moins de pluie, moins de vent et moins de soleil. De nombreuses études d'ingénierie de l'environnement ont constaté que les niveaux de pluie, de vent  et de soleil dans le monde aujourd'hui sont probablement bien moindres que ce qu'ils devraient être sans les aérosols chimiques qui déciment notre atmosphère. Ces études traitent des  problèmes induits par les aérosols atmosphériques, mais la plupart des articles, comme celui cité ci-dessous, ignorent l’« éléphant dans le magasin de porcelaine » qu’est  la géo-ingénierie, de loin la plus importante source d'aérosols atmosphériques. Un récent rapport de la NOAA admet même qu'ils ne savent pas d’où viennent toutes ces particules.


 http://www.noaanews.noaa.gov/stories2011/20110721_particles.html

Ces particules dans l'air empêchent les « noyaux de condensation » ( particules cent fois plus petites qu’une gouttelette de nuage) de se combiner et de tomber finalement en précipitation ou en pluie. Au lieu de cela, le processus normal de formation des nuages ne se produit plus et l'humidité atmosphérique est dispersée au loin, en un nuage artificiel d’aérosols, sans pluie, ce qui conduit à considérablement diminuer et dissiper les précipitations mondiales dans leur ensemble (même si la fréquence de pluies diluviennes isolées augmente également). L'effet visuel de ce processus transforme souvent le ciel en une voûte complètement uniforme de trainées d’avions persistantes qui s’étalent en dispersant ces aérosols. Selon le degré d'intensité des pulvérisations, le ciel peut apparaître comme un mélange de nuages naturels et artificiels, dégradés de blanc, de réseaux vaporeux, clairsemés, argentés au-dessus des  nuages naturels. On peut souvent voir ces traînées de particules par temps « partiellement nuageux » créer un ciel en strates. Bien que le vent puisse encore, bien sûr, souffler sur ce ciel chargé d’aérosols, la science disponible indique clairement que le vent et le soleil sont moindres si l'atmosphère est complètement saturée en particules (bien sûr, il y aura toujours des exceptions dépendant des conditions météorologiques relatives au vent et à la pluie, et selon les objectifs du génie climatique dans des circonstances particulières).

L'objectif déclaré de nombreux brevets de géo-ingénierie est de saturer l'atmosphère en aérosols (particules de taille extrêmement petite de l’ordre du nanomètre). Les SAG (aérosols stratosphériques de la géo-ingénierie) et SRM (gestion du rayonnement solaire) sont des abréviations désignant  les pulvérisations et les dispersions faites par des avions, à présent constantes, clairement visibles dans le ciel par toute personne qui se soucie de le regarder régulièrement. Bien que la plupart commencent enfin à se demander ce qui ne va pas à propos de la météo, très, très peu prennent le temps de l’étudier. Les médias financés par les multinationales et les météorologues, politiquement complaisants sont tous bien trop compétents pour expliquer le ciel maintenant complètement perturbé au-dessus de nos têtes, les fluctuations radicales de la température, la quasi disparition des ciels clairs, et toute une longue liste de phénomènes météorologiques anormaux qui augmente de jour en jour. Le ciel est souvent couvert d’un bout à l’autre de l’horizon de larges traînées blanches, de traînées en X et d'autres configurations en quadrillage considérées comme « normales ». Il est important de se rappeler qu'il n'y a pas d'absolu dans cette équation. Bien que les aérosols dans l'atmosphère aient des effets généraux spécifiques, comme on fait monter la pression dans le système climatique, de redoutables tempêtes se développeront aussi pour libérer cette pression.

Quiconque se donne la peine d'enquêter véritablement sur la désastreuse question de la géo-ingénierie constatera que des choses se passent dans notre ciel qui n’ont rien de normal. Dans le même temps, la plupart, sans le savoir, souffrent des effets insidieux de ces pulvérisations d’aérosols, qui silencieusement diminuent l'équilibre naturel de la nature et ont des conséquences dévastatrices. Bienvenue à la géo-ingénierie. Bien que l'étude de Stanford University ci-dessous, bien sûr ne reconnaisse pas que la géo-ingénierie soit une source d’aérosols atmosphériques, le point sur leurs effets  est désormais établi.

http://news.stanford.edu/news/2007/january24/slowwind-012407.html

 

Par Ciel Voilé - Publié dans : Actualité - Communauté : Parlons !
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 23 novembre 2014 7 23 /11 /Nov /2014 10:39

2014 11 20 15h30 choc Toulouse bagrcsr 

  Merci à cet observateur toulousain pour ces photos et ce témoignage - Association Ciel voilé

 

g Toulouse 211114

 

« En qualité d'ambassadeur de la planète et gardien assidu du ciel, je continue à le scruter tous les jours, et le 21 novembre à 15h40, j'ai pris en photo au 600mm f 5,6 un cas rare d'épandage pleine aile, très visible. Je suis profondément dégoûté de ces actes criminels contre les humains et la planète. L'avion a déclenché son épandage au sud de Toulouse.


 A diffuser en particulier à ceux qui sont encore convaincus que la cuillère à café d'eau laissée à chaque mètre de vol par l'avion suffit à expliquer ces vomissures quotidiennes ! Le trafic aérien est censé servir l'intérêt général et non gazer la population ? Cette photo le prend en flagrant délit de faire  l'inverse. Est-ce que cela ne s'appellerait pas une maladie auto-immune ? Comment la soigner ?

En tout cas, avec de pareils épandages, il ne faudra pas s'étonner de la recrudescence de maladies diverses et du dérèglement du climat, de la flore, de la circulation naturelle de l’eau, de l'assèchement de la planète !


Safire7


Comme par hasard, la veille et l'avant-veille, partant de l'aéroport de Francazal au sud de Toulouse, il y a eu une grande série de survols de l'avion SAFIRE, spécialisé en prélèvements d'air. Leur devise : « L'atmosphère est notre laboratoire » !  Dans l’album photo, vous verrez les détails de tous les tubes qui sortent de l’avion pour prélever l'air en vol. Faut-il y voir un lien pour mesurer avant et après épandages  « spéciaux », voire « ébolisants » ?


 

 

 

Par Ciel Voilé - Publié dans : Observation - Communauté : Parlons !
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 16 novembre 2014 7 16 /11 /Nov /2014 09:03

Affiche small2-212x300

Même dans la présentation du colloque, le sujet se discute entre scientifiques et politiques, le public semble accessoire. Cependant l'entrée est gratuite. Si vous êtes libres, allez-y ! Association Ciel voilé

 

http://climaconf.hypotheses.org/


Colloque organisé par Amy Dahan et Hélène Guillemot (Centre Alexandre Koyré)

Date: 20 et 21/11/2014 - Lieu : Musée des arts et métiers, 60 rue Réaumur, 75003 Paris

 


Présentation et programme

Ce colloque international se propose d’aborder les questions de la confiance, de la crédibilité et de l’autorité dans le domaine du changement climatique, tant au sein des sciences du climat que dans la gouvernance du problème climatique et dans l’expertise du GIEC. Il vient clôturer le projet ANR ClimaConf, qui réunit depuis près de quatre ans des physiciens du climat du Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) et des chercheurs en sciences sociales du Centre Alexandre Koyré (CNRS-EHESS). Le projet ClimaConf a été conçu en 2010, période marquée par le choc de la CoP de Copenhague, les piratages de courriels de climatologues (« climategate ») et par des critiques envers le GIEC et les sciences du climat. C’est dans ce contexte que nous avons ressenti la nécessité d’une réflexion sur la confiance dans les modèles et leurs simulations, mais aussi dans les rapports entre science et politique, vis à vis de l’expertise et de ses diagnostics, et vis à vis de la gouvernance onusienne.

Le colloque est construit autour de quatre sessions, auxquelles participeront, pour chacune, des chercheurs en sciences du climat et en sciences sociales :

1- La construction de la confiance dans les modèles et les projections du climat
2- Tensions entre science et politique autour de l’expertise du GIEC
3- L’impasse de la gouvernance climatique – repenser le cadrage
4- Science et politique du changement climatique au niveau local

Enfin, alors que la préparation de la COP 21 de Paris (2015) se profile, nous souhaitons prolonger ces réflexions lors d’une table ronde qui clôturera ces journées: Le futur du « régime » climatique à l’horizon de la COP 21 et au-delà.

> Présentation complète et programme
> Inscription à la conférence

Pour faciliter l’organisation, l’inscription est gratuite mais obligatoire

 

Par Ciel Voilé - Publié dans : Actualité - Communauté : Parlons !
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 12 novembre 2014 3 12 /11 /Nov /2014 16:18

 

En septembre dernier, Jacques Daidié est parti à la rencontre, en Italie de Rosario Marciano, militant connu contre la géo-ingénierie, créateur du site www.tankerenemy.com, et de sa famille. Le présent travail est né de cette rencontre. L'association Ciel voilé remercie Rosario Marciano pour son autorisation de sous-titrage du documentaire italien dont il est le producteur :"Chemtrails : la guerre secrète". Nous remercions aussi chaleureusement tous ceux qui ont contribué à la traduction : Jacques, Dominique d'Avignon, Marie de Monteux, Sébastien de St Firmin en Valgaudemard et Danielle de Gap.

 


 
Par Ciel Voilé - Publié dans : Actualité - Communauté : Parlons !
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Amis du soleil et de l'air pur...

Bienvenue sur le blog de Ciel Voilé !

Vous trouverez ici des informations concernant les épandages chimiques aériens et les programmes de géo-ingénierie.

Bonne visite !

Adhésion 10 euros

                  

La pluie, le beau temps... ;)

Images Aléatoires

  • Articolo
  • CB2
  • 100314easy82wfb
  • CB1
  • 2011 10 08p
  • calibra2

Abonnement au blog

  • Flux RSS des articles

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Présentation

  • : Ciel Voilé
  • Ciel Voilé
  • : environnement association aluminium réchauffement climatique nuages Environnement
  • : Vous n'êtes certainement pas arrivé ici par hasard... Tout comme vous, des millions de personnes à travers le monde se questionnent à présent sur ces trainées d'avion bien spéciales : les "Chemtrails". L'information circule, la résistance s'organise... Nous souhaitons centraliser ici les éléments les plus pertinents rassemblés par l'association Ciel Voilé sur ce sujet complexe et passionnant. Le blog informera également sur les futurs évènements que nous organisons sur le terrain.

Profil

  • Ciel Voilé
  • Ciel Voilé
  • voile ciel météo aluminium avions
  • Ciel voilé est une association Loi 1901 fondée le 5 septembre 2011 pour étudier et dénoncer les épandages de produits chimiques dans l'atmosphère
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés