Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Christian Drosten : l'heure des comptes ?

23 Décembre 2020, 11:47am

Christian Drosten : l'heure des comptes ?

Nicole Delépine - le 21/12/2020 - France Soir


 

Le "Monsieur Corona" allemand, le virologue Christian Drosten, va devoir répondre devant la justice des prémisses faussés de la gestion de crise. Il est poursuivi par l'avocat Reiner Fuellmich.

Une nouvelle fois, il faut parler des tests PCR que les dirigeants, mais aussi les préfets, les patrons, les directeurs d’école continuent à imposer comme s’ils signifiaient quelque chose. Les pires sont les citoyens lambda qui courent se faire tester pour se « rassurer ». De quoi ont-ils peur ?  Les virus sont des milliards autour de nous et manifestement ce coronavirus n’est pas pire que les autres (mortalité globale comparable aux années précédentes et mortalité spécifique inférieure à celle de la grippe asiatique).

Il faut vraiment ouvrir les yeux et rappeler tous les mensonges qui nous ont conduit à la situation catastrophique actuelle. La responsabilité des décideurs et de certains de leurs conseillers est engagée et les problèmes actuels de C.Drosten leur ouvriront peut-être les yeux.

La plainte engagée contre le conseiller de Merkel résume toutes les fausses informations mondiales  [1]

Ça chauffe pour Christian Drosten, le biologiste favori de Mme Merkel et grand ordonnateur des tests PCR frelatés dans le monde et en conséquence, des mesures liberticides, confinement, masques, fermetures des commerces, écoles, universités etc., bref, de la ruine des pays occidentaux soumis aux recommandations de l’OMS et imposées par une majorité des gouvernants des pays riches.

Lettre d’injonction de réparation

Le 15 décembre 2020, l’avocat Reiner Fuellmich, dont la plainte du 23 novembre centrée sur la fraude des tests PCR, a été largement médiatisée,[2][3] diffuse une missive au Prof. Dr. Christian Drosten, en faveur de son client de Green Mango GmbH, patron d’un bar avec karaoké, représentée par Nils Roth.

Cette lettre longue de 18 pages de l’avocat Fuellmich défendant les intérêts de son client, expose au dr Drosten les dommages que ce dernier lui a fait subir, et lui fait l’injonction forte de les réparer avant le 22 décembre, faute de quoi se profilera un procès pénal.[4]

Mon client « a subi et subit encore des dommages considérables en raison des mesures manifestement disproportionnées imposées sans aucune base factuelle pour contenir la pandémie de COVID-19 ».

Démonstration de la cause des dommages du patron de bar allemand en grandes difficultés par l’avocat.

Vous avez conseillé les politiques et affirmé des FAITS FAUX.

 « Vous êtes personnellement responsable de ces dommages parce que vous, en tant que l'une des personnes qui ont été impliquées dans le conseil politique de manière significative et décisive, avez intentionnellement affirmé et maintenez toujours des faits faux et - de même délibérément – caché des faits essentiels ».

La lettre détaille ensuite les points étayant la désinformation dont C Drosten est personnellement responsable et qu’il devrait retirer officiellement avant le 22 décembre.  Résumons ici les principaux arguments illustrés dans le texte de Reiner Fuellmich, par de nombreuses références bibliographiques disponibles sur PUBMED.

HYPOTHESES DE BASE DE LA POLITIQUE ANTICORONAVIRUS FAUSSES

Les hypothèses de base de la politique du coronavirus en Allemagne (qui seront suivies via l’OMS dans le monde et donc en France) sont basées sur des hypothèses fausses qui ont conduit à des mesures drastiques injustifiées.

1. La première fausse affirmation : pas d'immunité de base

« La thèse selon laquelle il s'agit d'un agent pathogène complètement nouveau devrait être confirmée si l'on voulait affirmer que personne n'est à l'abri du virus.

la suite

 

 

Commenter cet article
I
Ce fraudeur a déposé un rapport non scientifique et contesté sur les tests PCR; il y a aussi un problème d'imposture, soit d'absence de doctorat ou un faux titre non validé ; c'est donc plus grave car ils auraient confié à un imposteur une politique de verrouillage d'un pays. Une plainte est déposée pour ce problème de qualification professionnelle sachant qu'il a été choisi pour son alarmisme qui correspondait aux objectifs politiques de Merkel voulant verrouiller l'économie de l'allemagne.
"À l'été de cette année, la thèse de doctorat de Christian Drosten était terminée, selon le Dr. Kühbacher est introuvable. Bien que, selon son curriculum vitae, Drosten affirme avoir obtenu son doctorat à l'Université Goethe de Francfort-sur-le-Main il y a plus de 17 ans, la thèse de doctorat n'a pu être trouvée qu'en juin 2020 - ni à la bibliothèque universitaire de Francfort ni à la bibliothèque nationale allemande - c'est ce que les recherches de Kühbacher ont révélé.
Après des mois de recherche, Dr. Kühbacher a trouvé ce qu'ils cherchaient en octobre. Selon son propre rapport, fin septembre, il a finalement réussi à avoir accès à une copie de la thèse. La procédure d'examen selon le règlement doctoral en vigueur à l'époque aurait dû être conclue avec succès par l'examen oral (contestation) pour l'attribution du doctorat le 22 mars 2003. Le 22 mars 2003, cependant, était un samedi - une date extrêmement incroyable pour une dispute.
Selon Kühbacher, le fait est que la thèse de doctorat n'a pas été publiée depuis 17 ans, bien que le règlement du doctorat l'exige explicitement. Au cours de cette période, pas un seul exemplaire imprimé de la thèse n'a été inclus dans les fonds de la Bibliothèque de l'Université de Francfort et catalogué. Cela ne s'est produit qu'il y a quelques semaines cet été, a déclaré Kühbacher. Il a également reçu récemment deux copies de la thèse de la Bibliothèque nationale allemande.
L'Université de Francfort avait maintenant admis de manière surprenante qu'elle avait fait une fausse déclaration au sujet du doctorat de Christian Drosten. Après l'avocat Dr. Reiner Fuellmich du Comité Corona a intenté une action en justice contre Drosten, les responsables de l'université ont apparemment eu froid aux yeux. Comme l'a annoncé Kühbacher, l'Université de Francfort a maintenant déclaré qu '"il n'y avait jamais eu de certificat de révision pour la thèse de Drosten". Cela signifie qu'il n'y a aucune preuve définitive que la thèse a été soumise à temps.
Comme Dr. Kühbacher a annoncé qu'il avait maintenant déposé une plainte auprès du tribunal régional de Stuttgart. Kühbacher a déclaré que «M. Drosten n'a jamais été autorisé à obtenir le doctorat 'Dr. med. ' diriger » . Il a tweeté le 2 décembre 2020
"Les copies de dépôt de la thèse de M. Drosten et leur stockage prétendument excessivement humide dans les archives de la cave du bureau doctoral du service médical font l'objet de ma plainte déposée aujourd'hui auprès du tribunal régional."
https://www.watergate.tv/weiter-klage-gegen-drosten-wegen-unbefugtem-doktortitel/
Répondre