Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

actualites

Conseil Scientifique Indépendant du 23 septembre 2021

25 Septembre 2021, 16:58pm

Voir les commentaires

Australie : du mirage du "zéro Covid" au cauchemar totalitaire

25 Septembre 2021, 16:53pm

Australie : du mirage du "zéro Covid" au cauchemar totalitaire

Publié le 24/09/2021 à 20:25 - FranceSoir

 

"Pas de négociation madame ! C'est zéro covid ici !"


 

Depuis maintenant plus d’un an et demi que dure la pandémie, les différents pays du globe ont adopté plusieurs stratégies, qu’elles soient d’éradication, de jugulation, de blocage ou de régulation, afin de lutter contre le SARS-CoV-2. Certains ont changé de méthode en cours de route, cherchant à s’ajuster dans l’espoir de revenir à un certain équilibre entre les mesures et leurs impacts sur le bien-être de leur population ; d’autres au contraire, ont gardé le cap depuis mars 2020 et « quoiqu’il en coûte », restent fidèles à leur objectif et peu importe les conséquences.

Parmi les stratégies utilisées par les dirigeants de la planète, la plus « ambitieuse » est à n’en point douter, celle que l’on nomme « Zéro Covid ».

Les partisans de cette stratégie « 0 » sont principalement la Chine, le Japon, la Corée du Sud, le Viet Nam, Singapour, l’Islande, la Nouvelle-Zélande et l’Australie. On peut remarquer dès lors que ce sont ; soit des pays asiatiques dont les populations sont culturellement plus enclines à accepter les restrictions sanitaires (ainsi que des restrictions de liberté pratiquées bien avant la pandémie) ; soit des îles qui permettent de faciliter contrôle des flux aériens et des entrées.

 

Voir les commentaires

Au nom de l’humanitarisme, le Covid détruit la solidarité.

25 Septembre 2021, 16:42pm

Au nom de l’humanitarisme, le Covid détruit la solidarité.

Jonathan Cook - Mondialisation.ca, 25 septembre 2021

 

Les arguments officiels sur la nécessité de vacciner les enfants britanniques contre le Covid semblent présenter un illogisme flagrant que personne dans les médias institutionnels ne souhaite mettre en évidence.

Il y a quelques jours, les experts en vaccinations du gouvernement britannique, le Joint Committee on Vaccination and Immunisation (JCVI), ont résisté à une forte pression politique et ont décidé de ne pas recommander la vaccination des enfants âgés de 12 à 15 ans. En effet, le JCVI a conclu que la vaccination ne pouvait être justifiée dans le cas des enfants pour des raisons de santé.

En effet, les risques sanitaires connus associés à la vaccination des enfants – principalement l’inflammation cardiaque – l’emportaient sur les avantages pour la santé. Le JCVI a également indiqué qu’il pourrait y avoir des risques inconnus pour la santé à plus long terme, étant donné le manque de suivi des jeunes et des enfants qui ont déjà été vaccinés.

Mais si le JCVI a défié le gouvernement, il n’a pas totalement ignoré ses exigences politiques. Ils ont offert aux quatre médecins-chefs du gouvernement une clause dérogatoire qui pouvait être exploitée pour rationaliser l’approbation de la vaccination des enfants : ils ont concédé que les vaccinations pouvaient offrir d’autres avantages, non liés à la santé.

Voir les commentaires

Du sang coagule en gelée

25 Septembre 2021, 12:29pm

Du sang coagule en gelée

Le prélèvement de sang d'un vaccin chinois par ventouse montre que le vaccin transforme le sang en gelée coagulée.

Voir les commentaires

Images de vaccin au microscope

25 Septembre 2021, 12:26pm

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

Italie : 35000 chauffeurs routiers contre le passeport vert

25 Septembre 2021, 10:58am

Italie : 35000 chauffeurs routiers contre le passeport vert

Le 21 septembre 2021

http://www.mangiabiologico.it/fatti/1286-35000-camionisti-contro-il-green-pass.html

Sur différents canaux Telegram, la date du lundi 27 septembre est mentionnée comme le début de la mobilisation des camionneurs pour protester contre le passeport vert ; on parle de 35 000 camionneurs bloquant les voies d'autoroute, roulant jusqu'à 30 km/h avec leurs quatre clignotants. Les perturbations de la chaîne d'approvisionnement pourraient-elles commencer ?

Depuis quelques heures, un appel de 35 000 camionneurs circule sur différents télégrammes, annonçant qu'à partir du 27 septembre, il y aura une mobilisation contre le passeport vert.

Les chauffeurs routiers deviennent les protagonistes de la protestation et dans certaines vidéos, ils disent : "Quatre marionnettes au gouvernement font ce qu'elles veulent de 60 millions d'italiens, elles leur enlèvent tout : droits, devoirs, liberté et dignité. Nous sommes de retour à l'époque de la dictature. Voulez-vous nous marquer ? Vous avez marqué les moutons, maintenant c'est au tour des loups d'être marqués, commencez à trembler. Vous allez voir de bonnes choses".

D'autres messages indiquent que "35 000 camionneurs s'organisent pour arrêter les criminels de la dictature".

Sur les chats Telegram "Truckers No Green Pass" et "stop à la dictature" on annonce : "A partir du 27 à 00h00 et pour toute la semaine nous bloquons les voies d'autoroute, 30 km/h et 4 flèches pour nous reconnaître #nogreenpass".

La protestation bénéficie également du large soutien et de l'assentiment d'une grande partie de la population qui n'accepte pas le passeport vert.

Étant donné que le travail des chauffeurs routiers est fondamental pour toutes les sociétés et entreprises impliquées dans le transport de biens et de services, leur blocage causerait sans aucun doute des désagréments considérables et l'on peut se demander si la chaîne d'approvisionnement serait également compromise.

Les chauffeurs routiers ne sont pas les seuls ; il faut aussi noter que certains membres des forces de police ont choisi de ne pas se faire vacciner : 23% des carabiniers, 13% des financiers et 16% des policiers.

 

Voir les commentaires

Extension du passe: Deux banquiers pour liquider Paris et Rome

25 Septembre 2021, 10:52am

Extension du passe: Deux banquiers pour liquider Paris et Rome

Marc Gabriel Draghi – Mondialisation.ca – Le 25 septembre 2021

 

Mario Draghi et Emmanuel Macron, les deux valets de l’oligarchie en Europe continentale, ont-ils pour mission de liquider la France et l’Italie avant un éventuel cataclysme financier dès cet automne-hiver 2021/2022 ?

Vaccination quasi obligatoire

Nous pouvons légitimement nous poser la question quand on observe l’agenda politique de ces derniers jours dans ces deux grands pays latins.

En effet, il y a quelques jours le 16 septembre 2021 le gouvernement italien sous la férule de l’ancien directeur de la BCE Mario Draghi, a annoncé l’extension « finale » du green Pass (pass sanitaire) à l’ensemble des salariés italiens.

Ainsi, afin de se protéger d’une éventuelle nouvelle vague dans les prochaines semaines, l’Italie par cette mesure, espère vacciner « tout le capital humain du pays ». Et pour y parvenir, ce « green Pass » (tout est dans ce nom anglophone et vert) va devenir obligatoire sur l’ensemble des lieux de travail à compter du 15 octobre.

Et oui comme pour la France, mais avec encore une plus grande agressivité, le gouvernement de l’ancien de Goldman Sachs souhaite passer à la vitesse supérieure. Le pass sanitaire italien, va être imposé aussi bien au secteur public que privé, comme l’a déclaré le ministre de la Santé, Roberto Speranza :

« Nous étendons l’obligation du ‘green pass’ pour deux raisons essentielles : rendre ces lieux plus sûrs et rendre encore plus forte notre campagne de vaccination ».

Ce nouveau dispositif en vigueur à partir du 15 octobre n’exclut donc que les retraités, les femmes au foyer et les chômeurs.

Voir les commentaires

L’Eurasie prend forme. L’OCS vient de bouleverser l’ordre mondial

25 Septembre 2021, 10:42am

L’Eurasie prend forme. L’OCS vient de bouleverser l’ordre mondial

Pepe Escobar – 22 septembre 2021 – Source The Saker’s Blog


 

Avec l’arrivée de l’Iran, les États membres de l’OCS sont désormais au nombre de neuf, et ils s’activent à régler le problème de l’Afghanistan et à consolider l’Eurasie.

Sous les yeux d’un Occident à la dérive, la réunion marquant le 20e anniversaire de l’Organisation de coopération de Shanghai s’est concentré sur deux objectifs clés : reconstruire l’Afghanistan et donner le coup d’envoi d’une intégration eurasienne complète.

Les deux moments marquants du sommet historique du 20e anniversaire de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), qui s’est tenu à Douchanbé, au Tadjikistan, ont été les discours-programmes prononcés par – qui d’autre – les dirigeants du partenariat stratégique Russie-Chine.

Xi Jinping : « Aujourd’hui, nous allons lancer les procédures pour admettre l’Iran comme membre à part entière de l’OCS ».

Vladimir Poutine : « Je tiens à souligner le protocole d’accord qui a été signé aujourd’hui entre le secrétariat de l’OCS et la Commission économique eurasienne. Il est clairement conçu pour faire avancer l’idée russe d’établir un partenariat de la Grande Eurasie couvrant l’OCS, l’EAEU (Union économique eurasienne), l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) et l’initiative chinoise des Nouvelles Routes de la soie. »

En bref, au cours du week-end, l’Iran a été consacré dans son rôle eurasien légitime et primordial, et toutes les voies d’intégration eurasiennes ont convergé vers un nouveau paradigme géopolitique – et géoéconomique – mondial, avec un boom sonore qui résonnera pour le reste du siècle.

 

Voir les commentaires

Frédéric Chaumont - Le 25 septembre 2021

25 Septembre 2021, 10:35am

Voir les commentaires

Véran rétropédale sur les sanctions aux soignants non-vaccinés en arrêt-maladie

25 Septembre 2021, 10:31am

Véran rétropédale sur les sanctions aux soignants non-vaccinés en arrêt-maladie

Éric Verhaeghe 24 septembre 2021 – Le courrier des stratèges


 

Après avoir annoncé en toute illégalité l'interruption des versements maladies pour les soignants non-vaccinés, Olivier Véran a bien dû manger son chapeau. Alors que, depuis plusieurs semaines, les directeurs d'hôpitaux avaient affirmé aux non-vaccinés que, même en arrêt-maladie, ils ne percevraient aucun revenu, une circulaire diffusée par les ARS aux chefs d'établissement a finalement rétabli le droit. On y verra un signe supplémentaire de la "légèreté" avec laquelle l'équipe actuellement au pouvoir traite les dossiers du pays.

Les soignants non-vaccinés ont fait l’objet, depuis le mois d’août, d’un déferlement de violence managériale sans égal, dans l’indifférence générale des organisations syndicales représentatives dont il faudra se souvenir le jour J.

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>