Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

actualites

Quand la souffrance rapporte gros

26 Mai 2022, 17:27pm

Quand la souffrance rapporte gros

Oxfam France – Le 23 mai 2022

 

Un nouveau rapport d’Oxfam montre que la pandémie a vu émerger 573 nouveaux milliardaires, au rythme d’un milliardaire toutes les 30 heures. Selon les estimations, 263 millions de personnes supplémentaires pourraient basculer dans la pauvreté extrême cette année, au rythme d’un million de personnes toutes les 33 heures.

Les grandes entreprises ont elles aussi enregistré des bénéfices records. Dans le secteur de l’agroalimentaire, on compte 62 nouveaux milliardaires alors que les prix du pain, de la farine ou de l’huile flambent !

La fortune des milliardaires explose, le coût de la vie aussi

La fortune des milliardaires a augmenté davantage en deux ans de pandémie que lors des 23 dernières années. Les milliardaires détiennent au total l’équivalent de 13,9 % du PIB mondial. Ce pourcentage a triplé depuis 2000 !

Les milliardaires possédant des parts dans l’énergie, l’industrie pharmaceutique, la technologie et l’agroalimentaire ont particulièrement profité de la crise.

La richesse des milliardaires des secteurs de l’agroalimentaire et de l’énergie a augmenté de 453 milliards de dollars ces deux dernières années, soit 1 milliard tous les deux jours.

Pour les autres, c’est le coût de la vie qui explose. Farine, huile de cuisson, carburants, électricité… Dans le monde entier, les prix s’envolent. Partout, les gens n’ont d’autre choix que de réduire leurs dépenses ou d’affronter le froid plutôt que de chauffer leur maison.

 

 

https://www.oxfamfrance.org//rapports/quand-la-souffrance-rapporte-gros/

 

Voir les commentaires

Augmentation des cas d'affection du myocarde

26 Mai 2022, 15:52pm

Voir les commentaires

Davos : Albert Bourla : améliorer le "consentement"

26 Mai 2022, 15:46pm

Voir les commentaires

Effets indésirables des vaccins anti covid : cultiver le doute sur les liens de cause à effet

26 Mai 2022, 15:36pm

Voir les commentaires

Alertes parents : chez les jeunes le vaccin tue plus que le virus covid

26 Mai 2022, 15:32pm

Voir les commentaires

Après le blé, l'Inde restreint l'exportation de sucre

26 Mai 2022, 11:26am

Publié par Ciel Voilé

Après le blé, l'Inde restreint l'exportation de sucre

 Publié le 25/05/2022 à 08:54 - Mise à jour à 10:44

 

Auteur(s):  AFP - New Delhi

 

L'Inde va imposer des restrictions sur l'exportation de sucre afin de protéger ses réserves par précaution et réduire l'inflation, peu après avoir décidé d'interdire les exportations de blé, mesure ayant encore accentué la flambée des cours dans un contexte de crise agricole mondiale.

 

Le premier producteur mondial de sucre et deuxième exportateur après le Brésil va plafonner les exportations de sucre à 10 millions de tonnes pour la campagne de commercialisation qui s'étend d'octobre à septembre, selon un communiqué du ministère de l'Alimentation mardi soir.

 

Cette décision, qui entrera en vigueur le 1er juin, a été prise "en vue de maintenir la disponibilité intérieure et la stabilité des prix pendant la saison sucrière", a-t-il précisé.

 

Les exportations de sucre devraient atteindre un niveau record au cours de cette campagne de commercialisation, avec des contrats signés pour environ neuf millions de tonnes, dont 7,8 millions de tonnes déjà expédiées, a-t-il ajouté.

A la mi-mai, invoquant l'inflation et sa sécurité alimentaire, l'Inde a déjà interdit les exportations de blé sans approbation préalable du gouvernement.

 

L'interdiction soudaine d'exporter la céréale a également bloqué des centaines de milliers de tonnes de blé dans un grand port de l'ouest de l'Inde.

 

https://www.francesoir.fr//afp-afp-france/apres-le-ble-linde-restreint-lexportation-de-sucre

 

Voir les commentaires

L’ex-cheffe de cabinet du ministre de l’agriculture Marc Fesneau rejoint le lobby des pesticides

26 Mai 2022, 11:17am

L’ex-cheffe de cabinet du ministre de l’agriculture Marc Fesneau rejoint le lobby des pesticides

L’ex-cheffe de cabinet du ministre de l’agriculture Marc Fesneau rejoint le lobby des pesticides

Ouest-France – Le 25 mai 2022

Éléonore Leprettre, ancienne cheffe de cabinet du ministre de l’Agriculture Marc Fesneau, a rallié un lobby des pesticides, l’ex-Union des industries de la protection des plantes.

Éléonore Leprettre, l’ancienne directrice de cabinet du ministre de l’Agriculture Marc Fesneau, a rejoint un lobby. Et pas n’importe lequel : Phyteis (ex-Union des industries de la protection des plantes), autrement dit le lobby des entreprises agrochimiques. 

n pantouflage révélé par Contexte et qui pourrait compliquer les relations du ministre avec les acteurs du secteur agricole.
Pas d’objection pour la Haute autorité de la transparence de la vie publique
Le groupe Phyteis a confirmé au Monde l’arrivée d’Éléonore Leprettre en tant que directrice de la communication et des affaires publiques, à compter du 1er juin.
Elle travaillait aux côtés de Marc Fesneau aux Relations avec le Parlement depuis 2018.


https://www.ouest-france.fr//politique/marc-fesneau/l-ex-cheffe-de-cabinet-du-ministre-de-l-agriculture-marc-fesneau-rejoint-le-lobby-des-pesticides-8df03f58-dc33-11ec-a2d7-184436cfa888

Voir les commentaires

Avions, poules en cage, pesticides... ce qu’ont voté les députés sous Macron

26 Mai 2022, 11:15am

Avions, poules en cage, pesticides... ce qu’ont voté les députés sous Macron

Lorène Lavocat (Reporterre), avec Nicolas Boeuf (graphiques)

 

25 mai 2022 à 09h34 Mis à jour à 15h06

 

Interdiction de vols intérieurs, réautorisation des néonicotinoïdes, poules en cage... qu’ont voté les députés sous Macron ? Reporterre a fait le bilan, et analysé en infographies neuf mesures jugées « importantes » pour l’écologie.

La campagne pour les législatives est lancée, placée sous le signe du climat. Chaque parti revendique sa fibre écolo, et tout aspirant député doit désormais se parer de ses plus beaux atours verts. Réelle conviction ou beau discours ?

 

 Reporterre a voulu gratter ce vernis en s’intéressant au passif des différents partis. Car beaucoup disposaient déjà d’élus au sein de l’Assemblée nationale sortante. Ont-ils défendu, ou non, des politiques climatiques ambitieuses ? Ont-ils porté, ou pas, la protection du vivant ?

 

« Il y a eu quelques petits pas assez anecdotiques, de vrais reculs et énormément de blabla, résume, amer, Clément Sénéchal, de Greenpeace. La ratification du Ceta, la réautorisation des néonicotinoïdes, la baisse des impôts de production, les coupes dans les effectifs des fonctionnaires de l’environnement... sur tous ces plans, on a reculé. » Plus précisément, « la majorité présidentielle n’a pas fait le boulot sur l’écologie ».

 

 

 

https://reporterre.net/Avions-poules-en-cage-pesticides-ce-qu-ont-vote-les-deputes-sous-Macron

 

Voir les commentaires

Vivre sainement : traité de l'OMS

26 Mai 2022, 11:13am

Voir les commentaires

Jean-Dominique Michel invité du Doc Loridan en direct : du lourd

26 Mai 2022, 11:09am

Voir les commentaires