Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

JOURNÉE MONDIALE DE PROTESTATION CONTRE LA 5G - 25 JANVIER 2020

5 Janvier 2020, 05:46am

JOURNÉE MONDIALE DE PROTESTATION CONTRE LA 5G - 25 JANVIER 2020

Arthur Firstenberg – 1er décembre 2019 – Traduction Ciel voilé

Jusqu'à présent, des groupes dans les pays suivants ont annoncé qu'ils organiseraient des événements le 25 janvier 2020 dans le cadre de la Journée mondiale de protestation contre la 5G:

Australie, Autriche, Canada, Croatie, République tchèque, Danemark, France, Allemagne, Irlande, Italie, Japon, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande,Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Serbie Afrique du Sud, Espagne, Suède, Suisse, Royaume-Uni, États-Unis.

Si vous organisez un événement dans un pays qui ne figure pas sur cette liste, veuillez contacter Dorotea : stop5gnow@protonmail.com.


Liste actuelle de sociétés planifiant des satellites 5G

À ce jour, les sociétés suivantes prévoient de lancer ou lancent déjà des satellites 5G en orbite basse autour de la Terre:

SpaceX aux États-Unis, prévoit 42 000 satellites, en a déjà lancé 120, a l'intention d'en lancer 60 à la fois deux fois par mois en 2020 et développe une fusée plus grande pouvant en lancer 120 à la fois. Dès que 420 satellites seront en orbite, il prévoit de les mettre en marche. Cela pourrait être dès février 2020.

OneWeb au Royaume-Uni, prévoit 5260 satellites et prévoit d'en lancer 30 à la fois toutes les trois à quatre semaines à partir de janvier 2020. Dès que 300 satellites seront en orbite, fin 2020, il prévoit de les mettre en marche.

Télésat au Canada, a des plans pour 512 satellites et prévoit de les mettre en service en 2021.

Amazon a prévu 3236 satellites et prévoit de les mettre en service dès que 578 seront en orbite.

Facebook a des plans pour des milliers de satellites mais n'a pas divulgué ses plans au public.

Roscosmos, l'Agence spatiale russe, prévoit de déployer 640 satellites entre 2022 et 2026.

Aerospace Science and Industry Corp., une société d'État chinoise, prévoit la mise en place de 156 satellites d'ici 2022.

Les sociétés ci-dessus ne diffuseront que la 5G et vendront des appareils utilisateurs qui seront montés sur les maisons et les véhicules et fonctionneront comme de petites cellules. Une autre société, Lynk, prévoit « plusieurs milliers » de satellites qui communiqueront directement avec les téléphones portables et diffuseront non seulement la 5G, mais aussi la 2G, la 3G et la 4G. Lynk a l'intention de les mettre en service en 2023.

En plus de ces plans satellites, Loon, une filiale de Google, a un contrat pour fournir Internet aux régions éloignées de la forêt amazonienne au Pérou à partir de ballons stratosphériques.

La Chine a déjà la 5G à l'échelle nationale et développe la 6G.

Deux pays ont déjà la 5G à l'échelle nationale, la Chine et la Corée du Sud. Et la folie continue de s'aggraver: la Chine développe déjà la 6G. Le 7 novembre, CNBC a annoncé que 37 universités, instituts de recherche et entreprises participeront au développement de la technologie 6G en Chine. La 6G utilisera des fréquences encore plus élevées que la 5G et enverra des tsunamis de données encore plus importants dans ce monde fragile. Et d'autres pays se précipitent également pour être compétitifs. L'Université d'Oulu en Finlande possède un institut de recherche 6G. Le 29 septembre 2019, Rohde et Schwarz ont présenté un prototype de système fonctionnant à 300 GHz dans un atelier à Paris. Aux États-Unis, la Federal Communications Commission prévoit d'ouvrir des fréquences jusqu'à 3 THz (3 000 GHz) à des fins de recherche.


Le changement commence avec nous

Aujourd'hui, les forêts immortelles du monde sont transformées en papier laser pour les ordinateurs du monde. Les grands océans du monde se remplissent de micro-plastiques, où nos bouteilles de shampooing et nos sacs d’épicerie, par milliards, se décomposent. Des autoroutes, toujours plus larges et plus rapides, sont tracées au bulldozer à travers les montagnes et les fjords, et envahissent les dernières grandes régions sans route de la Terre. Et des milliards d'appareils portables recouvrent la Terre de radiations mortelles. Comme l'a averti Rachel Carlson, non seulement les chants d'oiseaux, mais les croassements de grenouilles et les bourdonnements d'insectes disparaissent rapidement partout sur la Terre.

Et ce n'est pas parce que nous, les humains, sommes devenus magiquement plus agressifs envers la Terre depuis ma naissance. Nous avons vécu sur cette Terre pendant des centaines de milliers d'années sans lui faire de dégâts. C'est notre nouvelle technologie qui est agressive. C'est une erreur de penser que parce que l'informatique est si puissante, que NOUS sommes si puissants. Nous ne le sommes pas. La vérité est exactement l'inverse. Nous sommes aussi délicats et vulnérables que les insectes, les oiseaux et les grenouilles, et nous vivons ou mourons comme eux.

La technologie la plus agressive jamais inventée est le téléphone portable. La question à laquelle nous devons faire face est : voulons-nous survivre ? Que voulons-nous de plus: nos téléphones ou notre planète ? Réfléchissez :

Le rayonnement radiofréquence est le premier polluant de l'histoire à être délibérément répandu sur chaque centimètre carré de la Terre, dans le but de ne laisser aucun endroit non pollué.

Pour que votre téléphone portable fonctionne, toute l'infrastructure sans fil, y compris toutes les tours de téléphonie mobile, doivent être présentes partout sur la planète.

Un téléphone portable n'est pas plus sûr qu'une antenne de téléphonie. La technologie est la même. Le rayonnement est le même. Votre plus grande source d'exposition est votre téléphone, pas les antennes.

Tout le monde veut un téléphone portable. Personne ne veut d'antennes de téléphonie mobile. À moins que cela ne change, la 5G ne sera pas arrêtée et la vie sur Terre prendra fin. La 5G est seulement plus que ce que nous avons déjà, qui a déjà décimé les populations mondiales d'insectes, d'amphibiens et d'oiseaux, et qui a provoqué les épidémies actuelles de cancer, de diabète et de maladies cardiaques. [1] C'est pourquoi la 5G n'est pas seulement une menace mais une opportunité. La seule façon d'arrêter la 5G est de jeter nos téléphones portables. Et si nous pouvons abandonner cette part catastrophique du progrès humain, il devient alors possible de traiter rationnellement les autres - les autres qui provoquent le changement climatique, la déforestation mondiale et la pollution finale de nos sols, de nos océans et de notre atmosphère.

C'est à nous.

L'appel international en français

Signez l'appel international

 

Commenter cet article