Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

COVID et sorties d’EHPAD : la circulaire qui montre comment le ministère de la Santé obéit à reculons

8 Mars 2021, 14:32pm

COVID et sorties d’EHPAD : la circulaire qui montre comment le ministère de la Santé obéit à reculons

Éric Verhaeghe - Le 7 mars 2021 – Le courrier des stratèges

Le Conseil d'Etat a désormais autorisé les sorties d'EHPAD en annulant les dispositions circulaires émises par le ministère de la Santé qui s'y opposaient. Depuis plusieurs mois, les résidents d'EHPAD se trouvaient dans une situation proche de la détention carcérale du fait de l'interdiction de sortir des établissements d'hébergement émise par la technostructure de la Santé en dehors de toute procédure démocratique, et par le recours à une simple circulaire. Sommée de lever cette "interdiction générale et absolue", l'état-major de l'avenue de Ségur fait de la résistance et restreint au maximum la jurisprudence du Conseil d'Etat, en la violant allègrement. Le Conseil d'Etat renvoie l'autorisation de sortie à l'appréciation de chaque directeur d'établissement. Le ministère de la Santé veut garder le pouvoir et continuer à imposer des règles verticales.


 

Le Conseil d’Etat a annulé, la semaine dernière, une circulaire du ministère de la Santé  interdisant aux résidents d’EHPAD de circuler librement pendant la pandémie… Mais, chassez le naturel… le ministère s’est empressé de colmater les brèches avec une nouvelle circulaire qui montre combien la technostructure sanitaire française déteste la liberté et l’Etat de droit. 

Le Conseil d’Etat interdit la claustration des EHPAD

 


 

Commenter cet article
D
fin de l'article intéressante " Il est urgent d’épurer la haute administration. Une fois de plus, donc, nous assistons à un véritable flash totalitaire émis par le ministère de la Santé, qui refuse une décision du Conseil d’Etat qui lui déplait. On se souvient ici que le même ministère avait refusé d’obéir à l’injonction du Conseil d’Etat sur la production du vaccin tétracoque par Sanofi. Aujourd’hui, c’est la liberté d’aller et venir des simples citoyens qui est foulée au pied par de hauts fonctionnaires liberticides. Il est temps de prendre une grande loi de dégagement des cadres pour envoyer ces fonctionnaires liberticides faire un petit stage dans les files d’attente de Pôle Emploi."
Répondre