Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Le passeport vaccinal est-il légal ? avis de Me David Guyon, Avocat à la Cour

8 Mars 2021, 10:29am

Le passeport vaccinal est-il légal ? avis de Me David Guyon, Avocat à la Cour

dimanche 07 mars 2021 19h11 – Blog de Jean-Dominique Michel

 

Parmi les innombrables anomalies du temps figurent différentes violations sans précédents de l’éthique et des bonnes pratiques médicales, comme l’interdiction qui fut faite aux médecins privés de soigner leurs patients ou l’encouragement d’une expérimentation génique à large échelle en réponse à une épidémie dont la morbidité, la létalité et la mortalité ne sauraient selon les critères normaux justifier un tel empressement et une telle prise de risque.

Ce que l’ancien vice-président et directeur de la recherche de Pfizer, Dr Michael Yeadon résume éloquemment de la manière suivante :

« Il n'y a absolument pas besoin de vaccin pour mettre un terme à la pandémie. Je n'ai jamais entendu un tel non-sens à propos des vaccins. On ne vaccine pas les gens qui ne sont pas à risque pour une maladie. On ne prévoit pas d'administrer à des millions de personnes en bonne santé un vaccin qui n'a pas été largement testé sur des sujets humains. »

Avec au passage cette pointe redoutable que l’anomalie générique du temps conduit à nier en bloc les anomalies singulières s’enchaînant les unes après les autres. La question « vaccinale » en est une illustration parmi tant d’autres -mais non des moindres-, comme l’adoption mimétique à travers tout l’Occident de mesures de confinement qui ne sont nulle part recommandées dans la littérature scientifique. Et dont on constate une fois de plus, deux siècles après qu’on y ait renoncé (c’en était déjà la raison) qu’elles causent infiniment plus de dégâts que d’avantages…

Ces anomalies portent souvent atteinte à certains fondements de notre état de droit. La désinformation en cours dans la manière de présenter le « vaccin » relève par exemple d'une violation systématique, à large échelle, du devoir d’informer diligemment tout patient pour obtenir son consentement éclairé au traitement proposé.

Des tribunaux dans différents pays ont par ailleurs confirmé l’anti-constitutionnalité de différentes mesures comme l’imposition du port du masque (en particulier aux enfants), les mesures de couvre-feu ou de confinement ou encore l’utilisation fallacieuse de tests PCR -qui ne sont pas destinés à des fins de diagnostic et encore moins de dépistage, sans même parler du degré de sensibilité employé...

Commenter cet article

Martine MOUGIN 08/03/2021 10:49

RIEN à ajouter .RESTE à comprendre le POURQUOI de cette obligation de vacciner des Populations en bonne santé ...SAUF de les rendre " MALADES " Mais dans QUEL BUT ....Peut - être diminuer la Population Mondiale ..