Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Non à l’installation d’antennes sans consultation des acteurs locaux et de la population!

21 Mars 2021, 18:51pm

Non à l’installation d’antennes sans consultation des acteurs locaux et de la population!

Adressé à : Madame la Ministre de la transition écologique et solidaire, Barbara Pompili, Monsieur le Secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O, Mme La préfète de l'Ariège, Sylvie Feucher,


 

Le contexte :

L’opérateur Free projette l’installation d’une antenne de 36 mètres (l’équivalent d’un immeuble de 12 étages) sur la commune de Saurat (637 habitants), à 140m des premières maisons au cœur de hameaux de montagne, dans un site remarquable à l’aplomb du rocher du Carlong, en plein cœur du PNR Des Pyrénées Ariégeoises, en Znieff,

Ce projet FREE se caractérise par :

  • le refus, non argumenté, de mutualisation avec les autres opérateurs sur le site de Montoulieu,

  • l’absence totale de concertation avec les élus et la population, comme aussi à Mazères, à Foix et ailleurs,

  • le dépôt d’une simple Déclaration préalable malgré l’ampleur du projet (la loi Elan 10/12/2018 le permet à titre expérimental jusqu’en 2022),

  • le recours systématique à la justice, avec refus de médiation et avec 2 attaques en référé urgence au TA de Toulouse en moins de 8 mois de la décision d’opposition du maire de Saurat.

Il n’est tout simplement pas admissible que Free puisse implanter une antenne de 36 m à Saurat, qui n’est pourtant pas en zone blanche, au mépris des réponses de la représentation locale de l’Etat et de la population, puisque :

  • la Commune s’oppose au projet à cet endroit-là ;

  • la Communauté de communes se positionne de la même façon ;

  • le PNR préconise lui la mutualisation avec les autres opérateurs sur le site de Montoulieu.

Il est choquant de malmener à ce point ces représentants de la démocratie, tout en demandant leur autorisation sur l’urbanisme.
Ne sont-ils donc qu’une chambre d’enregistrement ?

Nous demandons donc aux services de l’Etat concernés par ce type d’implantation de mettre en place l’instance de concertation départementale prévue par la loi Abeille (dont le décret n°2016-1106 du 11 août 2016 fixe les modalités) afin de rediscuter de cette implantation problématique et d’autres en Ariège qui seraient du même ordre.

Le juge administratif de Toulouse dans son ordonnance rendue le 1er février considère que nous (les riverains et les associations locales) ne sommes pas fondés à agir, il nous refuse donc le droit de nous défendre par voie de justice.

C’est pourquoi nous avons besoin de chacune de vos voix pour espérer nous faire entendre et préserver notre cadre de vie. Merci de votre soutien.

L’Association Pour le Développement de la Vallée de Saurat
L’Association des Ecarts de Saurat
Les Riverains


 

Auteurs : ADAVS, Les Ecarts, Les Riverains

 

 

 

Commenter cet article