Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Christian Perronne ou l’honneur de la médecine

12 Avril 2021, 09:19am

Christian Perronne ou l’honneur de la médecine

Jean-Dominique Michel – Le 11 avril 2021 - Anthropologiques

 

Un lecteur m’a interpelé aimablement au sujet de l’article que j’avais publié le 16 ars dernier intitulé « Covid-19 : fin de partie ? » Reprenant les résultats que le Pr Didier Raoult venait d’annoncer, faisant état d’une forte réduction de la charge virale observée suite à la prescription conjointe d’hydroxychloroquine et d’azithromycine sur un petit groupe de patients atteints du Covid, j’y exprimais mon espoir que cette épidémie puisse se gérer sans grands dommages.

On savait en effet déjà que le Sars-CoV-2 étaient bien moins létal qu’annoncé, que l’infection qu’il provoquait était bénigne pour l’immense majorité des gens et que les catégories à risque (grand âge et maladies chroniques) avaient été identifiées. Et dès lors que l’on disposait du moyen de les traiter précocement et de les monitorer pour repérer le développement éventuel d’une hypoxie heureuse (cette désaturation en oxygène redoutable puisque ceux qui la vivent ne la remarquent pas avant qu’il soit trop tard…), un optimisme serein semblait de mise.

Nous disposions alors bel et bien (dans le cadre des plans pandémie de qualité qui avaient été élaborés) de tout ce dont nous avions besoin pour gérer au mieux cette épidémie et limiter les dégâts pour qu’elle n’excède pas l’équivalent en termes de morbidité et de mortalité de la grippe saisonnière.

Ce constat ne s’en jamais démenti, les dernières évaluations du Pr John Ioannidis de Stanford venant de confirmer un taux de létalité pour le Covid (Infection Fatality Rate) à l’échelle mondiale de 0,15% c’est-à-dire peu sur l’échelle des pandémies. Avec il est vrai un taux deux fois plus élevé dans les pays occidentaux, sous le double effet du vieillissement de la population et de réponses sanitaires aberrantes.

Par contre, cet espoir s’énonça sans compter avec la déliquescence de nos systèmes de gouvernance, la prégnance imparable de la corruption systémique (dont je suis pourtant un des bons connaisseurs actuels comme mon livre « Anatomie d’une crise sanitaire » le documente) et d’une désorientation de la population parfaitement orchestrée par les milieux qui nous gouvernement avec une presse aux ordres qui a démissionné dans le déshonneur de son éthique comme de sa mission sociétale.

Et donc, depuis une année, nous vivons à la fois un Hold-Up, une prise d’otages et une fuite en avant vers un Great Reset qui est aujourd’hui (sauf pour les indécrottables crédules) la finalité du prétexte sanitaire exploité de manière éhontée.


 

 

 

Commenter cet article

stendek 12/04/2021 11:57

EUTHANAZISME : faire des saloperies , et s’en plaindre ensuite ? https://vm.tiktok.com/ZMemfRyN4/
La marque de la bete 666 : https://vm.tiktok.com/ZMemP2Des/ ESPRIT DE LA RUCHE COMMUNISTE / les mauvais traitements sur enfants : https://vm.tiktok.com/ZMemfv6RR/ Nous sommes bien plus nombreux et determinés que les milices nazies : https://vm.tiktok.com/ZMemH29Mf/ suisse : https://vm.tiktok.com/ZMemuX5VU/ suicides et chocs en retour induits : https://vm.tiktok.com/ZMemaexau
Infiltration communiste : https://fr.theepochtimes.com/plusieurs-employes-new-york-times-ont-precedemment-travaille-medias-controles-pcc-selon-rapport-1715258.html