Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

URGENT message aux professionnels de santé en France

4 Juin 2021, 06:28am

URGENT message aux professionnels de santé en France

Virginie De-Araujo Recchia (en France) et Renate Holzeisen (en Italie) sont deux avocates qui travaillent au sein du collectif international créé par l’avocat Allemand Reiner Fuelmich.

 

Virginie De-Araujo Recchia lance un appel à tous les professionnels de santé exerçant en France pour qu’ils rejoignent une action juridique très importante des soignants italiens et allemands et qui a été initiée par sa collègue italienne devant la Cour de justice de l'Union européenne (plus précisément devant l'European General Court, une des deux cours composant la CJUE).

 

? Cette action juridique a 3 objectifs :

 

-Prévenir une obligation vaccinale pour les professionnels de santé exerçant en France.

-Annuler l’obligation vaccinale pour nos collègues en Italie.

-Annuler les décisions de la Commission européenne accordant une autorisation conditionnelle de mise sur le marché aux injections "Covid-19 Vaccine Comirnaty" Pfizer/BioNTech, "COVID-19 Vaccine Moderna et "Covid-19 Vaccine AstraZeneca now Vaxzevria.

 

? Qui peut y participer ?

 

Tous les professionnels de santé en France. L’action est bien sûr gratuite.

 

? Comment y participer ?

 

Envoyez à vda.avocats@gmail.com (email de Virginie De-Araujo Recchia), avant le 7 Juin, ces pièces :

1-Une carte d’identité.

2-Un contrat de travail ou une carte de professionnel de santé.

3-Le cas échéant : une preuve écrite que vous avez subi une pression pour vous inciter à la vaccination (par exemple un email ou un courrier que vous auriez reçus) ou un bref témoignage d’une pression orale que vous auriez subie.

 

? Votre participation est très importante pour renforcer l'impact de cette action juridique. Merci donc d’envoyer au plus vite vos documents à vda.avocats@gmail.com avant le 7 Juin et de partager cette information avec vos collègues (emails, sms et réseaux sociaux).

 

#COVID19

#StopMandatoryVaccination

 

Commenter cet article

Pierre 05/06/2021 18:02

il faut remettre les pieds sur terre; comment voulez vous créer en temps de paix une juridiction d'exception internationale qui ne soit pas reconnue par les Etats ni par les lois internationales (sous réserve de leur validité et de transposition en droit interne) et n'a donc aucune base légale? C'est invraisemblable et utopique. Cela ressemble à de l'opposition contrôlée pour cristalliser les mécontentements et éviter les vraies saisines en justice, soit les plaintes devant les juridictions nationales et la saisine de la CPI, seules juridictions habilitées à en connaître.
On parle de class action mais cela n'est possible en droit national que pour des cas très limités (ex droit de la consommation) réservés à certaines associations; il y a aussi des arbitrages internationaux en matière commerciale ( ex affaire Tapie)? pourquoi pas pour des problèmes de défaillance de voiture (dieselgate/ qui ont fait connaître l'avocat allemand) ou contre des banques (deutshe bank).
Mais là, on raisonne en matière pénale et de crimes contre l'humanité?.On peut observer que ces avocats sont des avocats d'affaires, ce qui est un métier différent de l'avocat pénaliste et de l'avocat habilité à intervenir auprès de la CPI souvent aussi de formation pénaliste. Il faut donc arrêter de fantasmer sur ces pseudos procédures qui n'aboutiront à rien puisque elles n'ont aucune base légale. Ce sera un coup d'épée dans l'eau ou une montagne qui accouche d'une souris . Il n'y a rien à en attendre. Leur décision n'aura aucune valeur et ne sera donc pas exécutable. On est dans de la tromperie et de la manipulation des masses .
Profil de cette avocate : maîtrise en droit européen et international, puis un D.E.S.S. en droit commercial international à l’université Paris Descartes, elle a rejoint le cabinet d’avocats international Clifford Chance, puis Ernst & Young et le Cabinet Pierre Boudriot, spécialisé en droit fiscal et en droit de la propriété intellectuelle. Enfin elle a fondé son cabinet en 2014= Profil type de l'avocat d'affaires parisien avec comme domaines de compétence la fiscalité internationale et les brevets. Ce sont les cabinets qu'on voit rarement à la barre d'un tribunal car ils ont essentiellement une activité de conseil et de rédaction de contrats, activité plus orientée vers le chiffre que vers l'humain.