Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Le fleuron du graphène

2 Juillet 2021, 06:11am

Le fleuron du graphène

Dans le cadre de technologies émergentes du futur, l'UE finance les recherches sur le graphène depuis 2013

https://ec.europa.eu/digital-single-market/en/graphene-flagship

 

Le programme phare sur le graphène vise à faire passer le graphène et les matériaux bidimensionnels des laboratoires à la société européenne afin de stimuler la croissance économique et de créer de nouveaux emplois.

Qu'est-ce que le graphène ?

Le graphène est un matériau bidimensionnel à base de carbone doté de propriétés physiques et techniques extraordinaires : c'est le matériau le plus fin, il conduit l'électricité mieux que le cuivre, il est plus résistant que l'acier et possède des propriétés optiques uniques.

Le vaisseau amiral du graphène

Le programme phare sur le graphène est l'un des deux premiers programmes phares sur les FET lancés en 2013 par l'UE. C'est l'une des plus grandes initiatives de recherche jamais lancées en Europe : elle coordonne plus de 150 groupes de recherche universitaires et industriels dans plus de 20 pays, et compte plus de 90 membres associés et 31 projets de partenariat. L'activité de Graphene Flagship implique plus de mille chercheurs dans 31 pays d'Europe.

L'effort de recherche du Graphene Flagship couvre l'ensemble de la chaîne de valeur - de la production de matériaux aux composants et à l'intégration de systèmes - et vise à développer des applications dans les domaines de l'électronique flexible, de l'électronique imprimée, des technologies mobiles 5G, des batteries, de l'aérospatiale, des applications médicales, de la filtration et de l'automobile. Regardez ces vidéos expliquant les applications du graphène pour les technologies biomédicales, l'internet des objets et l'automobile.

Les performances du Graphene Flagship peuvent être évaluées à l'aide de quelques indicateurs clés (chiffres à la mi 2019) :

- 25 brevets accordés ;

- plus de 2700 publications scientifiques ;

- 9 entreprises spin-off ;

- 46 nouveaux produits lancés.

Un exemple des récentes percées remarquables du Graphene Flagship est le lancement de deux systèmes qui permettent la production à grande échelle de graphène par dépôt chimique en phase vapeur. Ces systèmes sont capables de déposer de grandes surfaces de graphène sur des feuilles de métal dans des conditions ambiantes et permettent la production de graphène à l'échelle de la tranche sur des tranches isolantes. Ces avancées accéléreront le développement de nouveaux produits électroniques en graphène et réduiront le coût des films de graphène de deux ordres de grandeur.

Plusieurs résultats de recherche et prototypes exceptionnels de Graphene Flagship sont régulièrement présentés lors d'événements tels que le Mobile World Congress, Composites Europe et Medica, entre autres.

Vous pouvez trouver une collection de résultats dans ce dépliant Graphene Flagship et découvrir toutes les dernières nouvelles sur le site Web Graphene Flagship.

Comment rejoindre le projet Graphene Flagship

Il est possible de contribuer aux objectifs et à la feuille de route du Flagship par le biais du mécanisme de partenariat. Il est conçu pour les projets de recherche financés au niveau national, transnational ou européen et pour les organismes de recherche ou les entreprises qui souhaitent rejoindre le Graphene Flagship et bénéficier de son réseau et de sa visibilité.

Devenez partenaire ou membre associé.

Liens utiles

- Publication CORDIS : Le graphène et les matériaux 2D sur la voie d'applications innovantes

- Article du blog du vice-président Ansip : Le graphène - une matière première pour notre avenir numérique ;

- Article de blog du directeur Thomas Skordas : Graphene Flagship, vers un modèle de recherche et d'innovation réussi ;

- Dépliant de présentation du projet pilote sur le graphène ;

- Article de blog du vice-président Ansip : Technologies futures et émergentes : investir dans l'avenir de l'Europe, améliorer la vie des gens ;

- FET Flagships : leçons apprises ;

- Article de blog : Le Human Brain Project et les programmes phares sur le graphène passent à l'étape suivante de leur voyage de 10 ans ;

- Article de blog : Nouvelles des FET Flagships - Le voyage continue.

 

 

Commenter cet article

Cathy 02/07/2021 11:48

Bonjour les amis,
Est-ce que quelque chose m'échappe ?
Je ne comprends pas cet engouement pour une matière (le graphène) qui sert aussi (je suppose) à faire de l'oxyde de graphène si hautement toxique et qui fait partie du cocktail détonnant du vaxxin : https://www.cielvoile.fr/2021/07/covid-19-et-l-oxyde-de-graphene.html
Avez-vous des explications svp ? là je suis larguée !

Ciel Voilé 02/07/2021 19:49

Merci pour ce beau partage !

toxicité 02/07/2021 19:41

L'oxyde de graphène GO est une toxine puissante qui, lorsqu'elle est introduite dans le corps par différentes voies, provoque une thrombogénicité, génère des effets coagulants dans le corps, provoque des dommages mitochondriaux, un syndrome post-inflammatoire, une fibrose pulmonaire cause du cancer du poumon, une altération du système immunitaire et une tempête de cytokines.

explications 02/07/2021 18:45

C'est facile à comprendre même si le scénario est machiavélique. Sans en informer les populations, les fabricants de vaccins géniques y ont incorporé des nanoparticules supramagnétiques qui aimantent les corps et les cerveaux. Des chercheurs espagnols ont analysé des vaccins anticovid et identifié de l'oxyde de graphène. Il s'agit d'un matériaux à usage multiple ( ex revêtant l'intérieur des réacteurs de Tchernobyl qui ont surchauffé); ce matériaux est magnétique sous l'effet de la chaleur et réagit à des champs électromagnétiques extérieurs. Il devient magnétique lors de son contact avec le corps ( c'est pourquoi les vaccins étaient stockés dans des frigidaires).II traverse par ailleurs la barrière du cerveau et s'y loge en formant une sorte de filet car il s'agit de nanosheep (comme une feuille ultramince et perforée, un filet) ; il entoure les protéines spike; il paraît que ce sont des structures intelligentes qui s'auto-assemblent mais aussi se nourrissent de ressources se trouvant dans le corps, à savoir oxygène et vont pomper l'eau du corps, le réduisant au dessèchement et peut être à la mort. C'est un matériaux dont on ignore les effets à long terme. Ils sont très conducteurs et régiront à des champs électromagnétiques externes, dont la 5G.
Donc, des bioterroristes ont piraté le corps humain mettant en danger des vies pour prendre le contrôle des cerveaux à distance via les satellites et la 5G.
Une ex-employée militaire a indiqué qu'une personne ayant testé l'hydrogel de graphène est décédée, et son autopsie a révélé qu' il y avait à l'intérieur de son cerveau comme une espèce de glue, tout y était collé.
Voilà ce qui attend les vaccinés.
Le rapport effrayant de Celeste Solum sur l'hydrogel de graphene :
traduction d'un document rédigé en anglais par cette chercheuse sur l'hydrogel de graphène :
https://data.over-blog-kiwi.com/4/15/26/84/20210329/ob_f4a6d3_points-de-discussion-sur-l-application.pdf
Les mines de graphite se trouvent essentiellement en Chine, puis dans le Mozambique, au Brésil...c'est un énorme business, à savoir celui des métaux rares et des nanoparticules.

ciel voilé 02/07/2021 12:25

Il ne s'agit pas d'un engouement : depuis 2013 l'UE finance des recherches sur le graphène, et sans nul doute les laboratoires pharmaceutiques en ont-ils bénéficié directement ou non.