Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Réintégration des soignants non vaccinés: la Haute Autorité de santé s'y oppose

22 Juillet 2022, 14:38pm

Réintégration des soignants non vaccinés: la Haute Autorité de santé s'y oppose

FranceSoir Publié le 22 juillet 2022 – 14:25

 

Après l'Académie de médecine, c'est au tour de la Haute Autorité de santé de faire connaitre son opposition à la réintégration des soignants non-vaccinés contre le Covid-19. Dans un avis rendu le 22 juillet, l'institution indique vouloir maintenir l'obligation de vaccination des personnels exerçant dans les établissements de santé et médico-sociaux. Ses arguments : l'existence d'une septième vague épidémique et l'efficacité des vaccins.

 

https://www.francesoir.fr/politique-france/reintegration-des-soignants-non-vaccines-la-haute-autorite-de-sante-s-y-oppose

 

Commenter cet article
L
les responsables de la HAS sont nommés par Macron
Répondre
H
Le logo de la HAS est agressivement maçonnique.<br /> En dehors de l'équerre et du compas (le A remplacé par un Lambda majuscule), le plus frappant est l'antique serpent, alias le diable, représenté classiquement par une sorte de tilde aux extrémités effilées et peint en rouge - la couleur du démon -, que l'on retrouve sur le drapeau improprement appelé "français". <br /> Gn 3, 1-6) :<br /> "Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que Yahweh Dieu ait faits. Il dit à la femme : « Est-ce que Dieu aurait dit : " Vous ne mangerez pas de tout arbre du jardin? » La femme répondit au serpent : « Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. » Mais du fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : « Vous n'en mange­rez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. » Le serpent dit à la femme : « Non, vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal. » La femme vit que le fruit de l'arbre était bon à manger, agréable à la vue et désirable pour acquérir l'intelligence; elle prit de son fruit et en mangea ; elle en donna aussi à son mari qui était avec elle, et il en mangea. "<br /> Définir soi-même le bien et le mal fut l'essence du péché originel, source de tous nos malheurs. Aujourd'hui, ce péché, qui fut celui de nos premiers parents, est devenu, grâce à la magie de la propagande maçonnique, une vertu selon les catégories de la démo(no)cratie. <br /> Le culte du serpent n'est autre que celui du diable, auquel des sacrifices humains de plus en plus imposants sont offerts (guerres mondiales, épidémies fabriquées, etc.)<br /> Kyrie Eleison
Répondre