Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Faut-il s'inquiéter de la présence de chlorure de potassium dans les vaccins ?

15 Février 2021, 21:15pm

Faut-il s'inquiéter de la présence de chlorure de potassium dans les vaccins ?

INGRÉDIENTS - La présence de chlorure de potassium dans les vaccins est dénoncée sur Facebook, ce composé chimique minéral pouvant servir à des injections létales. Des craintes qui se révèlent infondées.

11 févr. 2021 18:17 - Thomas Deszpot -LCI


 

Au début du mois de janvier, des citoyens dénonçaient le fait que la composition des vaccins, progressivement distribués dans l'Hexagone, soit tenue secrète. Des affirmations curieuses puisque des documents officiels fournis aux agences de santé permettent de connaître en détail la composition de chaque vaccin. Quelques semaines plus tard, de nouvelles mises en causes sont partagées, au sujet cette fois de l'un des composés chimiques utilisés par les laboratoires, Pfizer en particulier.


 

Sur Facebook, des publications s'émeuvent d'observer la présente de chlorure de potassium, pouvant notamment servir à "exécuter quelqu'un en utilisant la méthode d'injection létale". Des messages censés prouver la dangerosité des vaccins et qui révoltent certains internautes. "Si ces infos sont exactes c'est super grave, nous serions devant un génocide mondial organisé", peut-on lire en commentaire. Des inquiétudes qui n'ont pourtant pas lieu d'être.


 

Un composé banal

Retrouve-t-on vraiment du chlorure de potassium dans les vaccins, et dans celui de Pfizer plus précisément ? Tout à fait. Il est présent en très petites doses, tout comme le phosphate dibasique de sodium dihydraté, le phosphate monobasique de potassium, ou le chlorure de sodium. Ces composés chimiques remplissent une fonction simple : maintenir un certain équilibre du pH pour le vaccin, de sorte qu'il puisse de rapprocher de celui que l'on observe naturellement dans le corps humain. Ils évitent par ailleurs au vaccin une dégradation trop rapide une fois administré dans le corps. 


 

De nombreux vaccins ont recours au chlorure de potassium, mais son utilisation dans le champ médical est plus vaste. L'OMS le classe ainsi dans sa liste des médicaments essentiels, son utilisation étant recommandée pour le traitement de l'hypokaliémie, un trouble qui se caractérise par le manque de potassium dans le sang. On retrouve également le chlorure de potassium dans notre alimentation, que ce soit dans des eaux minérales, dans des paquets de chips de pomme de terre ou bien encore dans des céréales, des soupes ou des sauces. Outre l'apport de potassium dans l'organisme, il permet parfois de remplacer l'ajout de sel dans des préparations. 

La suite

 

 

 

Commenter cet article