Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Astrid Stuckelberger : pandémie perpétuelle

21 Décembre 2021, 19:01pm

Commenter cet article
J
Avant tout ça, le bouc émissaire était combattu, mais il n’était pas tout à fait exclu. C’était un petit méchant. Un méchant qu’on pouvait punir. Un petit panpan cul-cul, pas plus. Mais, il pouvait faire encore partie de la tribu.

Le drogué était pénalisé financièrement, ou perdait ses droits à se déplacer. Le fumeur de tabac lui était exclu de la société de l’intérieur. On ne voulait plus voir de volutes de fumée à l’intérieur, y avait trop de poésie dedans. Le buveur de pinard était depuis longtemps condamné financièrement et n’avait pas le droit de se déplacer. Là, ils tuèrent Prévert.

En 2021 apparaît soudain un nouveau bouc émissaire : le non vacciné. Les non vaccinés sont devenus des boucs émissaires plus dangereux que les précédents, les fumeurs, les alcooliques, les drogués, les Arabes, les métèques. Toutes ces espèces c’étaient finalement pas si nuisibles, y en avait une espèce encore plus nuisible, une espèce unique encore plus malfaisante, une super espèce de méchants : les non-vaccinés. PahPahPah, ça, c’était du gros méchant, du bon méchant, qu’il fallait exclure ! Qu’on devrait éliminer au plus vite ! Qu’on pouvait insulter, calomnier, exclure ! Alors que nous, nous restons bien au chaud dans la société. Sûrs d’avoir bien obéi à la maîtresse pour rester dans la classe, avec des bons points et surtout ne pas être exclus, non, surtout pas, on ne veut pas être exclus, c’est notre plus grande peur...

Nous buvons de l’eau minérale et nous ne sommes pas drogués, pas fumeurs, pas alcooliques, pas Arabes, pas SDF, et surtout surtout nous sommes vaccinés, vaccinés, vaccinés ! Piquouzés par le grand chef du bétail. Nous sommes du bétail, mais nous sommes au chaud près de notre bon pasteur qui est si bon pour nous...

Ne pas exclure, telle est la question.


Joyeux noël :-)
Répondre