Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Ne vaccinons pas non plus les garçons par le Gardasil

8 Octobre 2022, 18:36pm

 Ne vaccinons pas non plus les garçons par le Gardasil

Dr Gérard Delépine – Le 8 octobre 2022

 

Pour les marchands de vaccins, limiter l’indication du Gardasil, vaccin anti-papillomavirus, à « la prévention du cancer du col de l’utérus » a un inconvénient majeur : on ne peut le vendre qu’aux femmes qui ne constituent qu’une moitié de la population mondiale. Perdre la moitié d’un marché si rentable leur est insupportable. C’est pour cela qu’une campagne de propagande pro Gardasil pour les garçons se développe actuellement dans les médias, relayée par le ministère, et des médecins trompés ou corrompus.

 

Il faut rappeler que les cancers liés au HPV sont rarissimes chez les hommes y compris chez les populations à risque que sont les homosexuels, quasiment les seuls concernés (800 cancers par an pour 67 millions de Français).

 

De plus, ces vaccins n’ont toujours pas démontré d’efficacité réelle dans la prévention des cancers invasifs du col utérin chez la femme, liés au HPV : au contraire on observe dans certains groupes de femmes une augmentation du risque de cancer après cette vaccination1 2.

 

Le Gardasil n’est pas un vaccin sans risque, car il expose à de complications, en particulier neurologiques.

 

Prendre des risques réels pour un bénéfice non démontré n’est pas raisonnable.

 

Ne vaccinons pas les garçons par le Gardasil !

 

Le lien de causalité exclusive entre infection à HPV et cancer n’est pas démontré (Un ami gendarme m’a rappelé que « Sur les lieux d’un crime, on trouve aussi les témoins »)

 

Avant la mise sur le marché de ce vaccin, tous les articles recherchant les causes du cancer du col utérin démontraient que ce dernier est statistiquement lié à de très nombreux facteurs favorisants, eux — mêmes liés entre eux dont : l’activité sexuelle précoce, importante et variée (source de microtraumatismes répétés et d’inflammations chroniques qui constituent des causes classiques de cancérisation), le tabagisme, le nombre élevé d’enfants (plus de cinq), les déficits immunitaires et les infections génitales dont l’herpès, le Chlamydia et une vingtaine de souches de HPV.

 

https://www.mondialisation.ca//ne-vaccinons-pas-non-plus-les-garcons-par-le-gardasil/5671830

Commenter cet article
A
La Suite de la Chute de la Cabale (VF de 1 à 8)<br /> February 20th, 2021<br /> <br /> https://odysee.com/@PhilippeBirien:9/DOC-La-suite-de-la-Chute-de-la-Cabale--(01-%C3%A0-08):2?r=64g1JPFinj9Qsa5UkNT5ostKdCMQTvHV
Répondre