Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Stop aux injections anti-covid chez les jeunes : la recommandation des agences sanitaires du Danemark, Royaume-Uni, Belgique et Suède

10 Octobre 2022, 12:19pm

Stop aux injections anti-covid chez les jeunes : la recommandation des agences sanitaires du Danemark, Royaume-Uni, Belgique et Suède

Dr Nicole Delépine – Le 9 octobre 2022 – mondialisation.ca

 

 

Vacciner les jeunes contre le covid est inutile, inefficace et dangereux. De plus en plus d’agences sanitaires nationales le reconnaissent et retirent leur recommandation initiale basée sur les communiqués publicitaires mensongers des fabricants de vaccin.

Dès que les pseudo vaccins covid ont été mis sur le marché, nous avons dénoncé leur utilisation comme totalement inutile chez l’enfant (car ils ne risquent rien du covid) et potentiellement dangereuse (car ces injections totalement expérimentales n’avaient pas été entièrement testées.)

Malheureusement les agences sanitaires ont collaboré à la propagande sanitaire gouvernementale en prétendant contre toute évidence scientifique que la balance avantages/risques de ces injections expérimentales était positive entraînant de trop nombreuses injections d’enfants. Mais le retour à la raison de nombreuses agences sanitaires étrangères vient relancer un débat jusqu’ici occulté.

Les enfants souffrent exceptionnellement du Covid19 et seulement de formes bénignes. Ils ne peuvent donc espérer aucun bénéfice personnel des injections.

Weiyong Liu rapporte1 que le Covid19 n’est responsable que de 2 % des pneumopathies de l’enfant et précise :

« Tous les patients se sont rétablis après l’hospitalisation pendant une durée médiane de 7, 5 jours ».

Hao Hong2 confirme les moins de 18 ans ne représentent que 0,6 % des infectés à Covid19. Le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies sur 73 414 cas estime que les moins de 19 ans constituent moins de 1 % des infectés3. Zhonghua Liu4 a remarqué que : « sur 44 672 cas confirmés en laboratoire seulement 416 cas (0,9 %) étaient âgés de 0 à 9 ans et 549 (1,2 %) étaient âgés de 10 à 19 ans ; le taux de mortalité dans le groupe des 0-19 était de 0,18 % ». Aucune forme sévère observée sur les 300 nourrissons polonais de moins de 1 an atteints de covid suivi par Małgorzata Sobolewska —5 ni parmi les 1749 enfants islandais infectés par le SARS-CoV-2 en 3 vagues d’infections6.

 

 

https://www.mondialisation.ca//stop-aux-injections-anti-covid-chez-les-jeunes-la-recommandation-des-agences-sanitaires-du-danemark-royaume-uni-belgique-et-suede/5671862

 

Commenter cet article
A
Dis-moi maman pourquoi ceux qui étaient nos amis sont aujourd’hui nos ennemis ? Maman, est-ce que des bombes tomberont encore cette nuit ? Est-ce que cette nuit il y aura encore la guerre ? Et dis-moi pourquoi, s’il te plaît maman, pourquoi ? [lire la suite]<br /> <br /> https://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr&id=23813&date=2022-10-06
Répondre