Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

La Hongrie a mis en colère l’UE en bloquant l’aide de 18 milliards d’euros à l’Ukraine

13 Novembre 2022, 11:23am

La Hongrie a mis en colère l’UE en bloquant l’aide de 18 milliards d’euros à l’Ukraine
Article publié le 12.11.2022 – les observateurs.ch

Albert Coroz: Le bras de fer qui dure entre la Hongrie et l'UE l'a privée des fonds européens qui lui reviennent contractuellement (7,2 milliards). Contrairement à la propagande de nos journaleux en Suisse romande, il ne s'agit pas de charité, cet argent fait partie du contrat établi entre l'UE ses États membres.

 

Au grand désespoir de l'UE progressiste, le peuple hongrois a réélu pour la troisième fois en 2022 Orban et sa coalition, qui plus est avec une écrasante majorité. Pour les fonctionnaires européens, ne pas voter progressiste est équivalent à un déni de démocratie. C'est pourquoi, la Hongrie doit périodiquement remplir une liste d'exigences qui lui sont adressées par le Parlement européen afin de satisfaire à des critères totalement arbitraires et farfelus, pour mériter ce qui lui revient de droit. La Hongrie pédale, instaure des lois, fournit des rapports, pour satisfaire à tous les points imposés par Bruxelles, puis le cirque recommence avec d'autres exigences. Le gouvernement a parfaitement compris ce petit jeu pervers, il sait désormais que les fonds ne vont jamais arriver. En attendant, l'inflation dans le pays est autour de 10% et le danger de faillite guette.

 

Du côté de l'OTAN, ça chauffe également avec la Hongrie.

 

La proposition d'un dignitaire de l'OTAN, c'est de punir la Hongrie à cause de son comportement belliqueux (sic!), d'accroître le soutien au journalisme "indépendant" et à la "société civile" – c'est-à-dire aux sociétés et médias déjà financés par Soros – et de limiter les investissements économiques et le partenariat militaire avec ce petit pays récalcitrant afin de le mettre au pas.

 

 

 

 

Commenter cet article
L
Bravo. Il fallait s'y attendre. Orban en a marre de toutes ces ... contorsions qui ne visent qu'à faire plaisir à l' impérialiste oncle Sam.
Répondre