Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Rebel news interviewe Chris Sky

2 Mars 2021, 22:48pm

Voir les commentaires

Prolongation du fonctionnement des réacteurs de 900 MW au-delà de 40 ans

2 Mars 2021, 18:19pm

Prolongation du fonctionnement des réacteurs de 900 MW au-delà de 40 ans

Prolongation du fonctionnement des réacteurs de 900 MW au-delà de 40 ans : l’ASN revoit ses exigences à la baisse pour satisfaire celles d’EDF et du gouvernement

Communiqué du 25 février 2021

 

Ce 25 février 2021, l’Autorité de sûreté nucléaire a publié sa décision sur les conditions de la poursuite du fonctionnement des réacteurs de 900 MW au-delà de 40 ans. Sans surprise, celle-ci entérine un recul de la sûreté et ouvre la porte à toutes les dérives de fait accompli d’EDF.

 

Un nombre croissant de réacteurs du parc nucléaire français se rapproche ou a déjà dépassé les 40 ans de fonctionnement, échéance critique à partir de laquelle les risques de rupture de la cuve s’accroissent dangereusement. Une prolongation du fonctionnement des réacteurs au-delà de cette échéance augmenterait dangereusement les risques pour les populations. Rappelons qu’ EDF - dans une situation financière difficile - ne parvient déjà pas à assurer une maintenance correcte de ses installations, comme en témoigne la découverte régulière d’incidents de "non-tenue au séisme" [1].

Or depuis 2016, EDF considère comme acquis que les réacteurs du parc nucléaire français fonctionneront jusqu’à 50 ans, voire même jusqu’à 60 ans. Le gouvernement a entériné ce souhait dans la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie, qui prévoit que quasiment tous les réacteurs - y compris ceux destinés à être arrêtés d’ici à 2035 - iraient jusqu’aux 50 ans de fonctionnement. Plutôt que de se montrer intransigeante sur la sûreté, l’ASN a pris acte de cette décision, adoptée sans aucune consultation des populations. Pire : dans sa décision, elle a revu ses exigences à la baisse pour s’adapter aux difficultés industrielles que pourrait rencontrer EDF.

https://www.sortirdunucleaire.org/Prolongation-du-fonctionnement-des-reacteurs-de?origine_sujet=LI202103

 

Voir les commentaires

L'Allemagne sur les charbons ardents

2 Mars 2021, 18:11pm

Voir les commentaires

Guadeloupe : découverte d'une plante contre les coronavirus

2 Mars 2021, 17:15pm

Voir les commentaires

Le magistrat Charles Prats spécialiste des fraudes

1 Mars 2021, 20:10pm

Voir les commentaires

"Surmortalité Covid" en 2020 ? C'est la démographie, idiot !

1 Mars 2021, 19:53pm

"Surmortalité Covid" en 2020 ? C'est la démographie, idiot !

Lundi 01 mars 2021 10h20  - Blog de Jean-Dominique Michel

 

C’est un honneur mais aussi une action de salubrité publique qu’il m’est donné aujourd’hui de réaliser sur cette page en republiant, avec son aimable autorisation, l’analyse de M. Thomas Fernique, chargé de recherche au CNRS, portant sur la surmortalité attribuée au Covid en 2020.

Comme l’a fait Fabien Balli-Frantz en Suisse, ce mathématicien reprend les statistiques avec sérieux (soit l’inverse de la presse payée par l’état) et arrive à la conclusion que cette surmortalité (constatée en termes numériques) est bel et bien expliquée intégralement par le vieillissement de la population !

L’adage est connu (nous le devons à Alfred Sauvy) que les chiffres sont des innocents qui avouent facilement sous la torture tout ce qu’on veut leur faire dire. C’est hélas bel et bien le cas avec le Covid puisque TOUS les chiffres dont on nous abreuve depuis une année sont faux : le nombre de « cas » est faux (avec des tests PCT réglés bien au-delà de 25-30 CT, et qui ne veulent donc plus rien dire) ; le nombre réel de « malades » et par conséquent le fameux RT restent parfaitement inconnus ; le nombre d’ « hospitalisations Covid » est faux (environ 87% d’entre elles le sont pour d’autres raisons que le Covid) ; idem pour le nombre de décès (tous les décès de personnes RCT+ sont comptabilisés comme « dus au Covid », ce qui est à 90% faux !) ; le taux d’occupation des services de soins intensifs à l’automne était présenté fallacieusement comme inhabituel alors qu’il était parfaitement normal pour la saison; et enfin, la « surmortalité » -due comme nous le verrons plus bas au vieillissement de la population- reste elle aussi parfaitement normale en termes relatifs.

Une somme invraisemblable de mensonges et de désinformations donc, expliquant comment on a pu transformer une épidémie correspondant à une grippe un peu sévère (mais rien de plus) en psychose planétaire. Rappelons à ce sujet que si vous êtes âgé de moins de 65 (et même 75) ans, votre risque de mourir, l’an passé comme actuellement, est exactement pareil à n’importe quelle autre année !

Il aurait été difficile de faire paniquer une population avec ça… raison pour laquelle, selon toute vraisemblance (les tribunaux nous le diront), les autorités et les médias n’ont cessé de déformer les chiffres et données d’une manière aussi stupidement alarmiste que pénalement répréhensible…

 

 

 

Voir les commentaires

Dans la crise sanitaire, l’État joue sa survie

1 Mars 2021, 19:42pm

Publié par Ciel Voilé

Dans la crise sanitaire, l’État joue sa survie

dimanche 28 février 2021 16h47

Blog de Jean-Dominique Michel

Je suis heureux de partager ici un texte du Dr Patrick de Casanove.  Président du Cercle Frédéric Bastiat, l’auteur exerce à Ondres, commune dont il a été maire de 1995 à 2001. Il a également publié un livre sur le système de santé français intitulé "Sécu, comment faire mieux" (éditions Tatamis).

Il revient dans ce texte sur un certain nombre de réalités qui peinent toujours à faire leur chemin dans l’esprit de la population, tant la désinformation /censure des zautorités et des médias (les journalistes pourraient éventuellement commencer à se demander si c’est bien là leur rôle…) verrouille encore tout débat honnête sur la validité des mesures prises et à prendre…

Le Dr de Casanove pointant judicieusement ici du doigt le principal motif entretenant ad nauseam cette absurde et dommageable fuite en avant...

Je remercie la rédaction du site Contrepoints.org pour leur aimable autorisation à reproduire ici cet article paru sur leur site le 26 février. Espérons que dans la foulée de cette prise de parole, de plus en plus de médecins oseront enfin questionner les décisions absurdes qui continuent d’être imposées avec un coût maximal pour absolument aucun bénéfice : il est aujourd'hui confirmé (si besoin était -la nocivité de cette stratégie étant établie depuis deux siècles !) que le confinement n’a eu simplement aucune utilité, c'est-à-dire pas le moindre impact favorable sur l’épidémie

 

 

 

 

Voir les commentaires

Victoria Abril sur la crise sanitaire

1 Mars 2021, 18:54pm

Voir les commentaires

Un canadien à l'aéroport de Toronto

1 Mars 2021, 18:38pm

Voir les commentaires

<< < 10 11 12