Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

variole du singe

99 % de la population ne peut pas attraper la variole du singe

11 Août 2022, 06:26am

99 % de la population ne peut pas attraper la variole du singe

Dr Gérard Delépine – Le 9 août 2022 – mondialisation.ca

 

Contre la variole du singe, mieux que le vaccin expérimental : ne pas multiplier les partenaires sexuels

 

Depuis juillet 2022, l’OMS et les médias tentent d’affoler la population avec la variole du singe dont les cas européens avaient triplé en deux semaines. Le but vraisemblable de cette dramatisation serait de promouvoir une campagne de vaccination la plus large possible en utilisant des vaccins disponibles pourtant inadaptés et qui n’ont pas été correctement étudiés chez l’homme. D’ailleurs une semaine après l’alerte de l’OMS, la Haute Autorité de santé préconisait d’élargir la vaccination préventive aux groupes les plus exposés, un avis suivi par le gouvernement français. Ces tentatives de faire croire à une nouvelle peste justifie cette mise au point basée sur l’analyse des 1200 articles médicaux recensés par PubMed® [1] le 6 août 2022.

 

Le virus de la variole du singe n’est pas une maladie nouvelle

 

La variole du singe est causé par un virus à ADN double brin, de la famille des Poxviridae et du genre orthopoxvirus qui comprend trois autres agents pathogènes humains : le virus de la variole, le virus de la cowpox et le virus de la vaccine. Les Poxviridae sont qualifiés de virus anciens car ils ont été trouvés chez des insectes, des reptiles, des oiseaux et des mammifères datant de 500 millions d’années avant J-C. Actuellement, un certain nombre de réservoirs animaliers du virus sont connus comme les rongeurs et les primates. Aux US de très rares cas sporadiques de transmission à l’homme à partir de chiens de prairie captifs ont été observés. L’éradication de ce virus ne peut donc pas être espérée contrairement à la variole humaine.

 

La variole du singe a été décrite pour la première fois en 1959 chez des singes d’un institut de recherche à Copenhague, capitale du Danemark. Le premier cas humain a été identifié le 1er septembre 1970, à l’hôpital de Basankusu en République démocratique du Congo chez un enfant de neuf mois. Six autres cas ont été reconnus au Liberia, au Nigeria et en Sierra Leone entre octobre 1970 et mai 1971.

 

 

https://www.mondialisation.ca//99-de-la-population-ne-peut-pas-attraper-la-variole-du-singe/5670368

 

Voir les commentaires

Urgence mondiale, situation chaotique à l’OMS

5 Août 2022, 18:09pm

Urgence mondiale, situation chaotique à l’OMS

 

Urgence mondiale, situation chaotique à l’OMS. Dr. Tedros : L’épidémie de variole du singe « chez les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes ». L’estimation douteuse de 99%

 

Pr Chossudovky – Le 4 août 2022

 

Il se passe quelque chose de bizarre au siège de l’OMS à Genève. Le samedi 23 juillet 2022, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a déclaré une urgence de santé publique de portée internationale (PHEIC) concernant le virus de la variole du singe.

 

Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a pris cette décision de manière unilatérale, contre un vote majoritaire de la deuxième réunion du Comité d’urgence du Règlement sanitaire international (2005) (RSI) (9 contre, 6 en faveur) qui s’est tenue le jeudi 21 juillet 2022 à Genève (de 12h00 à 19h00, heure de Genève CEST), deux jours avant la conférence de presse du Dr Tedros qui a eu lieu le samedi 23 juillet 2022 :

 

« Nous avons une épidémie qui s’est propagée rapidement dans le monde entier grâce à de nouveaux modes de transmission… J’ai décidé que l’épidémie mondiale de variole du singe représente une urgence de santé publique de portée internationale. »

 

Tedros avait-il le soutien de ses collègues ? Est-il en conflit d’intérêts ? Selon Bloomberg :

 

« La déclaration de Tedros … souligne les divisions au sein de l’organisation sur la gravité de la menace. L’agent pathogène provoque généralement des symptômes semblables à ceux de la grippe, suivis d’une éruption cutanée qui commence souvent sur le visage et se répand sur le ventre. (Bloomberg, c’est nous qui soulignons).

 

Ce que Bloomberg a omis de mentionner, c’est la déclaration fracassante du Dr Tedros :

« Une épidémie qui se concentre chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes » :

https://www.mondialisation.ca//chaos-factuel-a-loms-dr-tedros-lepidemie-de-variole-du-singe-est-parmi-les-hommes-qui-ont-des-rapports-sexuels-avec-des-hommes-lestimation-douteuse-de-99/5670297

 

Voir les commentaires

Pandémie Acte II: la création orchestrée de la variole du singe.

4 Août 2022, 17:53pm

Voir les commentaires

Urgence sanitaire mondiale due à la variole du singe

25 Juillet 2022, 16:07pm

Urgence sanitaire mondiale due à la variole du singe

Pour Bill Gates, c’est « Moneypox » : Simulation d’une pandémie fictive du virus de la variole du singe en mars 2021, mise en service en mai 2022.

 

Par Prof Michel Chossudovsky Mondialisation.ca, 24 juillet 2022

 

L’OMS déclare une urgence de santé publique de portée internationale (PHEIC).

 

Dans les derniers développements, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, est allé à l’encontre du vote majoritaire du comité d’experts de l’OMS (9 contre 6 en faveur) : c’est-à-dire CONTRE la déclaration d’une urgence de santé publique de portée internationale (PHEIC).

 

« Nous avons une épidémie qui s’est propagée rapidement dans le monde entier grâce à de nouveaux modes de transmission », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point de presse à Genève, samedi 22 juillet. « J’ai décidé que la flambée mondiale de variole du singe représente une urgence de santé publique de portée internationale.« 

Les preuves sont minces, la motivation est politique.

 

L’objectif non avoué est de soutenir la campagne de peur.

 

Selon Bloomberg, « la déclaration de Tedros … souligne les divisions au sein de l’organisation sur la gravité de la menace. L’agent pathogène provoque généralement des symptômes semblables à ceux de la grippe, suivis d’une éruption cutanée qui commence souvent sur le visage et se propage sur le ventre. (Bloomberg)

 

Le Dr Tedros est-il en conflit d’intérêts, allant à l’encontre d’un comité de médecins et de scientifiques ? L’OMS est financée par la Fondation Gates. Et Bill Gates est au centre de l’attention. Il fait pression pour le scénario de la variole du singe depuis 2017. (voir l’analyse ci-dessous).

 

Et devinez quoi : c’est le test PCR en temps réel que les CDC ont déclaré invalide pour détecter le SRAS-CoV-2 (à compter du 31 décembre 2021) qui est maintenant utilisé pour « détecter l’agent pathogène de la variole du singe« .

 

 

https://www.mondialisation.ca//pour-bill-gates-cest-moneypox-simulation-dune-pandemie-fictive-du-virus-de-la-variole-du-singe-en-mars-2021-mise-en-service-en-mai-2022/5668444

 

Voir les commentaires