Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Urgence sanitaire mondiale due à la variole du singe

25 Juillet 2022, 16:07pm

Urgence sanitaire mondiale due à la variole du singe

Pour Bill Gates, c’est « Moneypox » : Simulation d’une pandémie fictive du virus de la variole du singe en mars 2021, mise en service en mai 2022.

 

Par Prof Michel Chossudovsky Mondialisation.ca, 24 juillet 2022

 

L’OMS déclare une urgence de santé publique de portée internationale (PHEIC).

 

Dans les derniers développements, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, est allé à l’encontre du vote majoritaire du comité d’experts de l’OMS (9 contre 6 en faveur) : c’est-à-dire CONTRE la déclaration d’une urgence de santé publique de portée internationale (PHEIC).

 

« Nous avons une épidémie qui s’est propagée rapidement dans le monde entier grâce à de nouveaux modes de transmission », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point de presse à Genève, samedi 22 juillet. « J’ai décidé que la flambée mondiale de variole du singe représente une urgence de santé publique de portée internationale.« 

Les preuves sont minces, la motivation est politique.

 

L’objectif non avoué est de soutenir la campagne de peur.

 

Selon Bloomberg, « la déclaration de Tedros … souligne les divisions au sein de l’organisation sur la gravité de la menace. L’agent pathogène provoque généralement des symptômes semblables à ceux de la grippe, suivis d’une éruption cutanée qui commence souvent sur le visage et se propage sur le ventre. (Bloomberg)

 

Le Dr Tedros est-il en conflit d’intérêts, allant à l’encontre d’un comité de médecins et de scientifiques ? L’OMS est financée par la Fondation Gates. Et Bill Gates est au centre de l’attention. Il fait pression pour le scénario de la variole du singe depuis 2017. (voir l’analyse ci-dessous).

 

Et devinez quoi : c’est le test PCR en temps réel que les CDC ont déclaré invalide pour détecter le SRAS-CoV-2 (à compter du 31 décembre 2021) qui est maintenant utilisé pour « détecter l’agent pathogène de la variole du singe« .

 

 

https://www.mondialisation.ca//pour-bill-gates-cest-moneypox-simulation-dune-pandemie-fictive-du-virus-de-la-variole-du-singe-en-mars-2021-mise-en-service-en-mai-2022/5668444

 

Commenter cet article