Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

L’Assemblée s’oppose au Conseil d’État : les autotests sont bannis du pass sanitaire

6 Novembre 2021, 13:46pm

Publié par Ciel Voilé

L’Assemblée s’oppose au Conseil d’État : les autotests sont bannis du pass sanitaire
 

 

Candidat à la présidentielle, Jean-Frédéric Poisson fait parler de lui en ce moment. Il s'indigne : malgré une décision que le Conseil d’État a prise à sa demande, les autotests ne sont plus admis à valider un pass sanitaire.

 

Autotests ou pas autotest : personne n’est d’accord

Jean-Frédéric Poisson, chrétien-démocrate, est président du parti VIA (La Voie du peuple). La scandaleuse suppression de l’autotest pour avoir un pass sanitaire, c’est devenu son dada. Il faut dire que c’est le grand n’importe quoi, chaque autorité défaisant ce qu’une autre a tricoté.


14 octobre – Le ministère retire aux autotests la possibilité de valider un pass sanitaire (ils n’auraient été mis en place que pour faciliter les vacances d’été).

15 octobre – VIA s’adresse au Conseil d’État. « La voie du peuple, par l’entremise de son président Jean-Frédéric Poisson, a pris la décision d’attaquer ces décisions considérant que rien ne justifie. De son point de vue, la suppression des autotests et la suppression du remboursement des tests par la sécurité sociale constitue une discrimination objective à l’égard des vingt millions de Français qui ont choisi de ne pas se faire vacciner ou qui n’ont pas pu être vaccinés. Cette décision gouvernementale est en réalité une marche supplémentaire vers la vaccination obligatoire, nouvelle étape dans le rabotage systématique des libertés fondamentales et individuelles effectué depuis presque deux ans maintenant. »

29 octobre – Le Conseil d’Etat adopte la requête de Jean-Frédéric Poisson et suspend le décret du 14 octobre selon lequel les autotests réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé ne sont plus reconnus « comme preuve pour le passe sanitaire ».

28 octobre – Le Sénat redonne à l’autotest (réalisé sous la supervision d’un professionnel de santé) la possibilité de valider le pass sanitaire : « L’autotest ne saurait se voir ainsi écarté, au risque de susciter l’interrogation légitime des Français quant à l’objectif premier du gouvernement, qui doit rester le maintien d’une situation sanitaire et non le développement d’outils de coercition à l’encontre des Français qui ne souhaitent pas se faire vacciner. »

 

 

 

Commenter cet article