Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Transhumanisme et géo-ingénierie

14 Février 2021, 09:54am

Publié par Ciel Voilé

VIDEO EN POLONAIS ET EN ANGLAIS

Comment l'environnement a été militarisé par les produits chimiques électromagnétiques et les nanotechnologies pour la biologie synthétique

 

Le présentateur de NTV : Janusz Zagorski, introduit le 3ème livre de Elana Freeland

Maria Dominguez est l'interprète.

Transcription de l'anglais : Ciel voilé

 

 

Marie : Bonjour Elana, je vais traduire l'introduction.

 

Janusz : En cette période où nous célébrons la 6ème journée internationale contre le contrôle des esprits, nous avons particulièrement besoin de réunions importantes et significatives. C'est la troisième fois qu'Elana est avec nous dans notre émission. Nous allons discuter de l'architecture globale de l'oppression à laquelle l'humanité est confrontée de la part d'un adversaire ou d'un oppresseur qui est en fait vaguement défini. Nous avions rencontré Elana en tant qu'invitée ... Elana est l'auteur de 3 livres, l'un sur le ciel ionisé, le second sur les chemtrails, en gros, et le troisième, le dernier en date, sur la transhumanisme géo-ingénierie. Nous aborderons ces domaines dans le contexte de la situation mondiale que nous connaissons avec le Covid et, plus largement, la situation qui se développe actuellement. Bienvenue donc à Elana.

 

Elana : Merci !

 

Janusz : Je tiens à remercier les personnes qui ont contribué à cette réunion.......

Je vais passer directement à ma première question Elana. Nous aimerions savoir ce que contient votre nouveau livre " Geoengineered transhumanism ". C'est un peu tragique et comique à la fois parce que c'est comme si vous aviez prévu ou ressenti que la situation peut se produire d'une manière qui se produit maintenant.

 

Elana : Oui, c'est remarquable. Je ne sais pas quoi dire. Suis-je une Cassandre, suis-je une prophète ? Non, je suis simplement un très bon chercheur et j'ai étudié les mouvements de l'élite mondiale pendant de nombreuses années afin de comprendre comment ils pensent et de quoi ils sont capables. Pour ce faire, je m'appuie bien sûr sur ce que Rudolf Steiner a dit, écrit, ou même dit dans ses conférences en 1917 qui s'appellent « Le karma du mensonge », deux livres de conférences. J'ai étudié ces livres avec un sentiment profond car je suis la petite-fille d'immigrants roumains qui pensaient que ce pays était le plus grand au monde. J'ai donc été amenée à raconter l'histoire de ce qui s'est passé ici en Amérique, d'une certaine manière, d'un point de vue de l'Europe de l'Est, d'une autre manière, d'une manière profondément ressentie comme le rêve américain.

 

Janusz : Que s'est-il donc passé aux États-Unis ?

 

Elana : L'Amérique est maintenant devenue une machine gérée par l'intelligence artificielle et ce que nous voyons maintenant, c'est que l'infrastructure de cette machine a été construite, comme je le vois par la géo-ingénierie,au cours des 30 dernières années. Il y avait certainement beaucoup de choses qui se produisaient, qui circulaient avant, mais dans ces trois livres, je les ai disposées, couche après couche, pour englober entièrement l'environnement. Maintenant, nous le ressentons en Amérique, mais c'est mondial, ce n'est pas seulement l'Amérique mais sa genèse technologique est venue en premier lieu d'Amérique et en second lieu probablement de la Russie pendant la guerre froide qui, soit dit en passant, n'a même pas existé.

 

Janusz : J'ai une autre question, mais si vous voulez continuer à penser comme vous le faites, faites-le. Mais ma question est maintenant l'architecture globale que nous voyons comme des événements qui ont commencé aux Etats-Unis mais dont les conséquences sont ressenties partout dans le monde et depuis que cette pandémie a été introduite, pensez-vous que la situation que nous avons maintenant est un tournant ou un point de départ pour les événements plus extrêmes à venir ?

 

Elana : Oui, je pense que ce que nous devons faire, c'est passer par la structure de l'architecture qui a été mise en place dans l'environnement qui nous entoure, sans que nous y prêtions une attention particulière, et de là, on peut voir la direction que nous sommes obligés de prendre. Oh, oui ! C'est la fin d'une ère et le début d'une autre ère et comment cela s'est-il produit est une question très intéressante.

 

Janusz : Nous sommes impatients d'entendre parler de cette structure.

 

Elana : Oui, et laissez-moi souligner aux merveilleux européens de l'Est que vous êtes, que vous avez l'esprit vivant en Europe de l'Est, en Amérique à mon avis cet esprit est mort. C'est une grande tragédie depuis que nous avons embauché les nazis dans le cadre de l'opération Paperclip et nous l'avons fait avec la naïveté américaine et avec l'intention des fascistes qui étaient en Amérique à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Et très récemment, nous avons eu une succession rapide : la destruction d'un président que la nation aimait et le début d'un assaut après l'autre, à un rythme que vous pouvez reconnaître si vous êtes familier avec la franc-maçonnerie. Bien sûr, j'ai étudié le fonctionnement de ces sociétés secrètes aux Etats-Unis.

 

Janusz : Donc, si je peux juste ajouter quelque chose. J'ai l'habitude d'aller dans une petite église où il n'y a personne. J'ai demandé au prêtre de l'église que je connais pourquoi l'église polonaise garde le silence sur les principaux évènements importants qui se déroulent actuellement et qui sont dans les écritures, dans l'Apocalypse. Elles parlent très clairement de la marque de la bête et maintenant et nous l'avons, le masque et B. Gates. Pourquoi les gens de la haute hiérarchie de l'église n'en parlent-ils pas ? Il a répondu qu'il est vrai que peu de gens dans l'église en parlent, bien que cela devrait être la tâche de l'église, et que c'est donc quelque chose qui devrait être fait pour garder la clarté du message originel de Jésus, et ils ne le font pas. C'est juste pour vous dire que nous sommes en train de vivre cela, nous ressentons cette attitude.

 

Elana : Oui, et pour moi, la religion et la spiritualité sont différentes. Les grandes religions qui ont été exploitées par différents états politiques nous mettent en garde et c'est inévitable, nous sommes impliqués dans une évolution humaine. Je pense que la raison pour laquelle je me bats autant pour éduquer le public à propos de la technologie où nous vivons, c'est que je tiens à ce qui est humain en nous, et que cela reste au moins une option. Il se peut que certaines personnes choisissent de se faire vacciner avec un vaccin qui changera complètement la vie de leur âme. Elles peuvent choisir de le faire par ignorance ou pour une raison quelconque, mais je veux avoir la possibilité d'être humain et de poursuivre l'évolution humaine sur la planète Terre dans les conditions que nous avons eues avec la nature pendant des millénaires, des millions d'années. C'est pourquoi je me bats si fort pour que les gens comprennent ce que signifiera ce choix dans ce domaine.

 

Janusz : Dans votre livre, vous abordez le fait que nous avons été liés à la biologie organique pendant des millénaires et que c'est ce qui a été à l'origine de nos liens avec l'esprit de la nature et que cette conspiration mondiale nous pousse maintenant vers la biologie synthétique. Pouvez-vous donc expliquer pourquoi et comment il est si dangereux d'aller vers cette biologie synthétique et quels en seront les impacts sur notre moi supérieur et notre âme ?

 

Elana : Oui, c'est la clé, et je dois dire que j'ai étudié les idées de Rudolf Steiner pendant 45, 50 ans. Pour autant je ne me considère pas comme un membre de l'organisation de Rudolf Steiner. Mais il m'a certainement appris comment penser d'une manière telle que la plupart des gens ne le font plus. Il a gardé ma pensée vivante parce que j'ai confronté beaucoup d'idées, j'ai pris très au sérieux le fait que la pensée n'est pas seulement un processus abstrait du système nerveux, c'est en fait, comme il l'a dit, une activité spirituelle. Et en construisant la pensée nous pouvons alors voir à travers les événements de notre vie et de notre époque. C'est absolument vrai parce qu'il y a de multiples niveaux qui se déroulent tout le temps que vous regardiez les médias, ou un film, ou votre internet, les nouvelles. Si vous connaissez le langage des différents niveaux, vous voyez qu'il s'agit d'une véritable opération psychologique que nous subissons actuellement, un système construit avec beaucoup de soin pour asservir fondamentalement l'esprit humain.

 

Elana : Laissez-moi continuer parce que je veux que vous compreniez ce que j'avance concernant la structuration de ce contrôle, la biologie synthétique directement liée aux nanotechnologies. C'est la clé que je ne connaissais pas quand j'ai écrit le premier livre en 2014. Il s'agissait principalement des chemtrails, des traînées chimiques aériennes, des produits chimiques qu'elles contiennent, des ouragans, des tornades, de l'ingénierie météorologique en cours. Et j'ai également inclus un chapitre sur les morgellons parce que j'étais une amie proche du scientifique indépendant Clifford Carnicom. J'ai appelé ce livre un primor, c'était le premier livre. J'ai découvert en l'écrivant qu'ils construisaient une infrastructure planétaire entre la haute atmosphère et la terre, dans la troposphère, qui finirait par contrôler nos systèmes nerveux. Mais je ne comprenais pas l'importance de la nanotechnologie à ce moment-là. Je savais que je devais étudier davantage.

 

Elana : Voici donc comment cela fonctionne : en gros, les « nanoparticules » sont simplement une référence à une taille de particule. Une nanoparticule est un milliard de fois plus petite qu'un mètre,c'est très, très petit. Mais ce qu'il s'est passé, c'est qu'un jeune homme très brillant a découvert il y a des années comment construire des particules à partir d'atomes, elles sont vraiment minuscules. Mais alors on pourrait littéralement construire de la matière et des bâtiments, des avions, toutes sortes d'objets, en ajoutant des couches d'atomes à des couches d'atomes, à des couches d'atomes ... Et cette technologie a bien sûr fasciné l'armée américaine qui a commencé à la développer. Et comme d'habitude, très peu a été révélé au public de cette technologie. On en a parlé dans les années 1980 et au début des années 2000.

 

Elana : Très tôt, ils ont découvert que les nanos, qu'il s'agisse de nanoparticules ou surtout de nanotechnologies, pouvaient être conçues de manière à fonctionner avec la biologie et ils ont également découvert que les nanoparticules, qu'ils créaient à partir d'atomes, lorsqu'elles se réunissaient en essaim, avaient une conscience. Et ils ont ensuite réalisé que nous sommes à la pointe de la physique quantique avec la petitesse de ces nanoparticules. Cela ne signifie pas que je suis un expert en physique quantique, mais je l'étudie : les quanta signifient essentiellement d'autres dimensions, de nombreuses dimensions apparaissent.

 

Elana : Malgré les avertissements du jeune homme qui a découvert la nanotechnologie, et d'après sa biographie, il n'a pas utilisé ce qu'il découvrait pendant longtemps parce que cela dérangeait sa conscience. Il a compris que cette nanotechnologie, si elle était construite, pourrait ressembler à une intelligence artificielle, dont nous entendons parler maintenant, pourrait en fait dévorer toute la matière réelle, toute la matière naturelle, au profit de sa propre existence parce qu'elle envahit la conscience. Un peu comme ce que dit Rudolf Steiner à propos d'"une âme groupe", elle pense comme une entité multiple. Donc, quand ils l'ont utilisée en biologie, ils se sont dit : « Oh ! mettons-la dans les aérosols, dans les carburants d'avions, nous recouvrirons le monde de ces nanos, de ces produits chimiques qui se répandent, en particulier dans l'oxyde d'aluminium, et nous verrons ce qui se passera ». Je pense que c'était en gros cela. C'est l'habituel : « Nous verrons ce qui se passera »  ... l'esprit scientifique !

 

Elana : Donc, en gros, nous respirons les nanotechnologies depuis 30 ans maintenant, depuis les années 1990. Ce qui se passe, c'est que la plupart des nanos que nous respirons sont des nanocapteurs, ils ont de minuscules microprocesseurs, de minuscules ordinateurs. Et ils émettent et reçoivent des personnes sur des ordinateurs portables et des I.A. dans les satellites. Il suffit de penser à cela, c'était un grand pas en avant parce que les nanorobots signalaient l'impact sur le corps humain - dans la mesure où leur programmation le permettait - et ils pouvaient être reprogrammés à distance dans notre corps. Nous parlons maintenant d'in vivo, et non d'in vitro - in vitro, c'est dans une boîte de Pétri en laboratoire, in vivo c'est dans le corps. Depuis que cela existe, la biologie synthétique a progressé à un rythme effréné, parce que tout l'argent va dans cette direction maintenant. Ils voient comment cela peut être fait, le contrôle à distance sur l'être humain et bien sûr, étant de taille nanométrique, ces petites machines, de minuscules, minuscules machines peuvent facilement aller dans notre cerveau.

 

Janusz : Puis-je demander une précision : pouvons-nous dire que pendant des milliers d'années, nous avons eu des récepteurs qui communiquaient intensément avec le cosmos, avec la source et maintenant ceux qui s'ajoutent sont des récepteurs synthétiques qui communiquent non pas avec la nature et la source mais par des appareils artificiels  contrôlés par l'intelligence artificielle ? Cela signifie donc que l'être humain est maintenant plus synthétique et l'environnement aussi. Il y a ce catalogue de réactions artificielles, est-ce que c'est l'environnement tout entier qui remplace la communication naturelle de notre être avec le cosmos ?

 

Elana : Il semble que ce soit vrai, il semble que nous pourrions aller au moins dans deux directions. On pourrait voir cela comme des gens mauvais, une science maléfique, une science nazie, partie avec toutes les ressources que l'Amérique avait à la fin de la seconde guerre mondiale. Ils ont pu poursuivre les désirs du 3ème Reich, c'est un désir nazi, je l'ai lu. Ils avaient ce désir de transformer la planète en une machine avec une grande classe d'esclaves et une petite oligarchie à sa tête, une oligarchie technologique. Il est certain que nous avons fait venir des nazis ici en Amérique, au Canada, en Amérique du Sud. Et que nous avons menti pour eux, changé leurs dossiers, leur avons donné "carte blanche" dans nos institutions et nos bases militaires parce qu'ils étaient si brillants en ingénierie. Donc, évidemment, nous nous dirigions vers ce que Catherine Fitts a raison de dire, à ce moment-là, il s'agissait d'une ère spatiale, il s'agissait d'aller vers les étoiles, de faire un "star trek", la grande vision de l'empire dans le cosmos en tant qu'homme, et non pas Dieu, en tant qu'homme, en tant que nature. Cela s'est développé depuis lors, c'est certainement tout ce que vous voyez maintenant avec le confinement. Et tout cela concerne l'espace, si vous le regardez dans une certaine optique. Est-ce qu'ils transforment l'être humain en un cyborg qui peut alors aller dans l'espace et réparer son propre corps, télécharger son logiciel pour parler des langues étrangères avec les entités qu'il rencontre, etc...

 

Janusz : Pensez-vous qu'il soit mauvais en soi d'avoir ces capacités étendues ? Ou est-ce simplement mauvais parce que la façon dont cela est fait semble desservir l'humanité ?

 

Elana : Eh bien, une fois de plus nous sommes confrontés à la possibilité que beaucoup de ces technologies puissent servir l'humanité ; le problème revient toujours au manque de développement moral. Les leaders humains, la formation des scientifiques, les idées que nous soutenons, nous les récompensons par de l'argent, de la gloire et de la fortune. Cela revient toujours à la conscience humaine. C'est toujours vrai, je veux dire, d'une certaine manière tous ces thèmes qui se déroulent maintenant sont plus vastes mais ce sont les mêmes thèmes que nous avons traversés encore et encore à travers les époques. C'est pourquoi je maintiens toujours que nous venons sur la terre non pas pour créer un paradis mais pour suivre ou non une éducation au développement moral. Mais après votre traduction, j'aimerais continuer à expliquer comment fonctionne la nanotechnologie.

 

Elana : Je n'ai pas terminé une idée plus tôt, alors je la termine maintenant : nous pouvons regarder ce qui se passe, cette énorme machine qui va directement dans notre corps jusqu'à ces minuscules machines et ces minuscules machines obéissent à la grande machine à l'extérieur. Oui, cela peut venir d'une mauvaise science et la science occidentale a certainement pris une mauvaise route, je dirais au début du 20ème siècle. Elle a complètement fait fausse route en interdisant l'utilisation du concept de l'éther. L'éther est bien sûr ce dont Nicolas Tesla parlait sans cesse, il trouvait un moyen de libérer de l'énergie pour servir l'humanité, etc. mais malheureusement, il est passé sous l'influence de l'armée américaine et les choses ont donc mal tourné. Oui, on peut dire que c'est de la mauvaise science, et à la fin, on peut dire que c'est un manque de développement moral, oui, c'est vrai. Il se pourrait aussi que nous ayons déjà affaire à des renseignements provenant de l'extérieur de la planète et obtenus grâce aux droits magiques d'Alistair Crowley. Il se trouvait dans la vallée de l'Hudson River dans l'État de New York pendant la Première Guerre mondiale, quelqu'un sait-il ce qu'il y faisait ? Ensuite, il y a eu Jacques Parsons, un sataniste en exercice qui travaillait pour l'armée américaine à la fabrication de carburant solide pour fusées, et enfin Michael Aquino, un militaire américain qui a créé une nouvelle forme de guerre de torture. Tout cela s'est déroulé sans que l'on se soucie vraiment de savoir si un travail préparatoire avait été réalisé par quelque chose qui est au moins anti-humain, voire non-humain.

 

Elana : Juste pour être clair, pour que les gens sachent que l'on a voulu bannir l'éther, le concept de l'éther. L'éther c'est la vie, nous avons de nombreux termes pour cela, le terme de Wilhem Reich était " orgon ". C'est le contraire de l'électromagnétisme. C'est vraiment important. Oui, nous avons besoin de l'électromagnétisme, mais nous ne pouvons pas non plus nous passer de l'éther, car nous ne serions pas vivants. Il faut comprendre cà quel point l'éther est attaqué maintenant, d'une certaine manière, attaqué, partout sur la terre : les arbres meurent, les feux se déclarent, allumés par les satellites. Oui il semblerait que la terre se terraforme. La question est de savoir si ce sont les humains qui ont mal tourné ou s'il y a autre chose, par exemple quelque chose que le CERN a apporté avec son ordinateur DEW-Waves (dew : directed energy weapon). Comme l'a dit le responsable de dew-waves (Jordy) : « Ils apportent les anciens », ce terme « anciens » désigne les entités qui ne sont pas humaines.

 

Elana : Je reviens après mon incursion dans le monde des ténèbres, avec lequel il semble que nos sciences soient maintenant en accord. Comment la nanotechnologie fonctionne-t-elle en nous ? Il est certain que nous voyons chez les personnes atteintes de l'épidémie de morgellons, des lésions sur leur corps. Nous pouvons voir d'après ces lésions, si vous regardez de près, qu'il y a de petits fils qui en sortent, ils sont bleus et rouges et peut-être aussi noirs.

 

Elana : On peut donc voir chez ces personnes que leur peau essaie maintenant d'expulser la nanotechnologie. Pour la plupart d'entre nous - et nous l'avons tous en nous - nous respirons tous le même air, c'est un gros ballon autour de notre planète cet air. Il est en chacun de nous. Pour le reste d'entre nous, rien ne se passe vraiment comme cela pourrait arriver. Il est certain que notre santé se détériore et cela s'explique en partie par la présence en nous de nanotechnologies qui se répliquent maintenant d'elles-mêmes et voici la partie importante : elles remplacent lentement nos propres nerfs et nos propres tissus par leur propre forme de vie. Parce que c'est une forme de vie. Il y a des brevets que vous pouvez lire maintenant, des articles aussi, sur la vie inorganique. Ainsi, le terme même de "vie" est en train d'être modifié pour inclure l'inorganique, la base non carbonée, dans le sens où nous l'entendions auparavant.

 

Elana : Donc une autre façon de disperser des nanoparticules, par les épandages aériens des nanotechnologies que nous subissons depuis trente ans, sont à la base des OGM, les organismes génétiquement modifiés de la nourriture. Et nous savons que Monsanto a conclu un accord avec les avions qui dispersent de l'oxyde d'aluminium sur nous, l'aluminium étant néfaste pour le sol, la terre, l'air et pour nous. Nous savons qu'il y a eu un accord à un moment parce que Monsanto a fait connaître aussitôt son brevet pour des plantes résistantes à l'aluminim. Donc, ils savaient que l'aluminium était dispersé dans l'air au-dessus de nous, Tant que je sache, personne dans l'agro industrie n'en était informé, personne ne savait que l'aluminium était dispersé par des drones. Nous parlons de milliards et de milliards de particules fines. Nous savons que les OGM sont un autre moyen de fournir des nanoparticules. Donc les traînées chimiques, les OGM et le troisième fournisseur de nanoparticules, ce sont les vaccins.

 

Janusz : Pensez-vous que les laboratoires pharmaceutiques tels que Pfizer, Moderna, BioTech ou Astrazeneca, est-il possible que ces vaccins contiennent des nanotechnologies, des nanoparticules qui auraient une fonction de puce nanotechnologique ? Et si oui, existerait-il une façon de le vérifier ?

 

Elana :Et bien, c'est le problème n'est-ce pas, parce que … Je ne possède pas de microscope électronique. Même d'occasion, cela coûte 50 000 dollars. Le monde minuscule comme je l'appelle est un monde très puissant. Et certainement, les scientifiques qui sont achetés au fond, savent cela. Ils savent cela et ils savent que c'est mauvais pour nous. Oui, j'ai fait des recherches sur ces sociétés comme Pfizer et d'autres qui recherchent ces contrats pour des vaccins très lucratifs. Vous savez, cette campagne pour semer la peur.

 

Rappelez-vous quand Rauna Kilde disait : «  La télévision, c'est tout ce que ces gens possèdent ? » Et que dit la télévision ? Je n'ai jamais eu de télévision ni de téléphone portable. Parce que ce sont des armes, des systèmes utilisés comme armes. Cela vient des militaires, c'est utilisé comme arme et la qualité visuelle, le software dans la diffusion font tous partie des programmations de contrôle mental. Et ce n'est que cela. Ce n'est pas seulement ce que vous voyez, c'est subliminal. Ce n'est pas seulement ce que vous voyez, c'est aussi ce que vous ne voyez pas, Ce n'est pas seulement ce que vous entendez, c'est ce que vous n'entendez pas. Et les gens ont été complètement entraînés dans une sorte d'hypnose. Et cela marche très bien, parce que je dois le dire nous sommes des êtres de résonance.

 

Robert O Becker a écrit de merveilleux livres sur ce sujet. C'était un chirurgien, un scientifique. Nous avons un système merveilleux dans notre biologie qui nous permet de résonner avec une fréquence qui nous parvient par les sens ou par la peau. Et cela nous permet d 'apprécier la musique, de sentir ce qu'il se passe autour de nous, et même à l'intérieur de nous, en résonance. Mais cette résonance peut être exploitée par des fréquences utilisées comme armes, nous ciblant. Donc Pfizer, Moderna, etc travaillent pour Big Pharma. J'ai fait de nombreuses recherches sur Big Pharma. Dans l'affaire Marc Dutroux, il y a des années, dans les années 1990.

 

 

Laissez-moi expliquer la part de Big Pharma, parce que c'est important de comprendre sa part dans ce qu'il se passe actuellement. Et combien tout cela est incroyablement relié. Et comment cela remonte directement à la période nazie, qui est bien plus qu'une période, c'est une philosophie, c'est une religion satanique. Et elle est très riche et se poursuit de nos jours. Mais, laissez- moi ajouter en remarque, quand je parle de résonance, vous pouvez comprendre comment cela fonctionne quand vous pensez à la télévision ou au téléphone. Je pense spécialement à l'iphone, c'est une arme spécifique. L'émission qui vient de la télévision ou de l'iphone est pulsée, et votre résonance viendra immédiatement à la rencontre de ces pulsations, de la même manière que vous écoutez la neuvième symphonie de Beethoven. Vous allez commencer à résonner avec ces pulsations qui porteront en elles un message : «  Vous avez besoin de vous faire vacciner. » «  Vous ne devez pas croire toutes les fausses nouvelles ! » C'est ainsi que c'est fait actuellement. Ils n'ont pas besoin de gens qui parlent. Ils ont juste besoin de ce facteur de résonance des pulsations, qui reste invisible et non-identifié. C'est crucial à comprendre. Vous pouvez imaginer les nanoparticules à l'intérieur de notre corps qui résonnent aussi. Elles résonnent avec un quartz, elles vont dans notre cerveau, et transforment nos pensées en purée.

 

Quand vous voyez vraiment la programmation à l'oeuvre et combien instantanément le système de résonance est engagé. En Amérique, juste l'apparition du mot TRUMP, juste dire le mot Trump et soudainement, les gens sont dans l'émotion, c'est fou ! On peut constater qu'ils ont complètement perdu le contrôle d'eux-mêmes, pendant un temps, un long temps. Pendant un moment je me suis dit, c'est une bonne programmation où vous obtenez un tel résultat chez les gens avec seulement un mot.Un nom que la télévision ressasse à répétition. Et on peut se demander ce qu'il se passe avec les nanorobots dans le cerveau, durant la nuit quand la personne essaie de dormir. Donc vous voyez que la méthode du contrôle mental a reçu une impulsion extraordinaire de ces nanobots, qui sont la contraction de nanorobots qui sont dans notre cerveau. Je ne sais pas de quel temps nous disposons, mais je devrais parler de ce qu'une personne peut trouver comme solutions pour éliminer la nanotechnologie du cerveau.

 

Janusz : Nous sommes limités par le temps, bien que nous aimerions savoir jusqu'à quel point les organes peuvent absorber tout cela ? Donc avant de passer à la partie : que pouvons-nous faire pour sortir de cette programmation, nous pouvons nous demander si nous étions à une période de développement de l'humanité où cette technologie n'était pas si développée et où les gens ont fait l'expérience, à grande échelle, ou des masses ont été trompées par des idéologies. Le nazisme avec Hitler, le communisme avec Staline ou se qui s'est passé en Chine, ou en Corée du Nord où le leader est idolâtré comme un dieu. Donc, des foules ont été trompées, sans cette ingénierie du contrôle mental. A votre avis, est-ce pour avoir davantage de gens impactés, à grande échelle ? Puis vous nous parlerez des remèdes.

 

Elana : Si je comprends bien la question : oui, ultimement du fait du facteur de résonance nous sommes programmables.Vous avez mentionné la Chine, Staline et les nazis. Tous utilisaient des équipements audios tous. Le discours d'Hitler à Munich est bien connu pour être absolument étonnant et flatteurs, des milliers et des milliers de gens étaient excités, emballés. Et il était cette sorte d'orateurs grandiloquent. Si vous ne connaissiez pas le pouvoir des équipements audios, probablement on n'aurait pas imaginé cela avant, que tant de gens suivraient ce petit bonhomme à la drôle d'apparence. Autant pour les autres. Mais les gens sont automatiquement programmables, en partie du fait de leur manque de développement et de conscience, et nous connaissons tous des gens comme cela, des gens très gentils. Peut être bons, peut être très religieux, mais concernant la conscience, l'utilisation du néocortex, c'est plutôt rare.Et ironiquement c'est de plus en plus rare dans un environnement de plus en plus technologique. Donc, définitivement, c'est quelque chose à observer. Mais je suis toujours surprise par le grand nombre de gens très bien éduqués qui ont des doctorats, des diplômes universitaires, ils ne voient rien du problème de la technologie. Je n'arrive même pas à imaginer pourquoi, pourtant c'est le thème principal. Rudolf Steiner l'aurait évoqué en disant : « C'est l'ère d'Ahriman. » Il divisait le mal en deux branches, la branche luciférienne et la branche ahrimanienne. La renaissance représente la tendance luciférienne Shakespeare et les grands arts mais aussi la magie, la magie noire pour se venger. Dans l'ère d'Ahriman, c'est l'âge de la machine notre confrontation avec la machine. Rudolf Steiner a dit que la machine était inévitable, que nous aurions un jour à confronter notre relation aux machines. Parce qu'il est naturel pour les êtres humains d'inventer de nouvelles technologies. Nous avons toujours été ainsi. Mais notre relation à la technologie est peut être un problème de nos jours parce que la machine prend le pas sur nous et notre nature.

 

Donc oui, il y a le mal pour moi, je ne parle pas trop aux anthroposophes. J'ai analysé la qualité du mal auquel nous sommes actuellement confrontés. Oui c'est mécanique, oui, c'est robotique mais il y a un autre élément : la torture. Une vraie torture se déroule. Rauni Kilde en a témoigné : toutes ces personnes qui sont ciblées, et vraiment torturées, je suis en relation avec quelques- unes. Le fait d'aimer la torture, d'aimer affliger de la souffrance, ce n'est ni Ahriman ni Lucifer, c'est deux catégories ne collent pas à ce calibre particulier de mal. Et il existe un troisième calibre de mal dont parle Steiner, il disait qu'il était rare, c'était au 1925, il les appelle les asuras. Et ce niveau de mal est hors de notre planète, ne rend pas service à l'humanité, comme le font Lucifer et Ahriman, c'est anti-humain. Et il me semble que nous voyons de plus en plus de ce niveau. Oui, le mal, mais cela dépend du système avec lequel il travaille. Et au niveau planétaire, il y a ce que Lockheed Martin appelle la clôture de l'espace. Et cela, c'est à grande échelle. Au niveau microscopique, la nanotechnologie, qui a une conscience ... Les niveaux de la physique quantique, la multiplicité des niveaux de conscience, et nous voyons que s'il existe un niveau de mal des asuras, ce niveau travaille avec cela aussi. Et nous travaillons avec cela. Mais si nous ne le savons pas, comment pouvons-nous y travailler, comment nous préparer si nous ne connaissons pas l'ennemi ? J'ai appris cela du général George Patton. Il étudiait toujours la tactique de l'ennemi. Un général allemand, R... a dit que c'était le plus grand des généraux américains. Et c'était vrai, il était le plus grand. Mais il était aussi un homme de vérité...

 

Donc, je ne sais pas comment cela se passe en Europe de l'Est, Ici aux Etats-Unis, plus personne ne croit en la pensée. En fait les américains n'ont jamais été des penseurs, ce sont des gens très pragmatiques, orientés vers l'action, leur volonté est très forte. Rudolf Steiner parle de la grande volonté américaine. Et quand le merveilleux poète britannique, D H Lawrence est venu aux Etats-Unis au début du vingtième siècle, il a dit que l'esprit américain était tueur. Et pour moi, ce n'est pas exagéré. Les américains n'ont pas confiance en la pensée. A l'inverse, j'ai confiance en la pensée parce que je me suis entraînée à l'aide de Rudolf Steiner, sur la manière d'utiliser la pensée comme un moyen très riche et puissant pour agir spirituellement. Donc c'est mon espoir. Nous commençons à parler maintenant des solutions. Parce que pour moi, la conscience est le premier domaine inexploré. Nous connaissons les plantes, nous connaissons les médicaments, nous connaissons les exercices, la méditation, nous connaissons beaucoup de choses mais pourtant nous ne comprenons pas comment avancer au milieu des mouvements de l'ennemi et comment fonctionne la technologie et comment ils l'utilisent. Comprendre à quel point cela peut être terriblement important dans votre système de défense, spécialement si ces nanorobots dans notre corps ont une conscience. Ils sont conscients à un niveau très élémentaire. Oui, ils sont actionnés par les gens qui se servent des liaisons wifi sans fil pour communiquer avec ces millions dans notre corps. Je comprends cela. Nous devons confronter cette force et je maintiens que c'est la direction que nous devrions prendre même si dans le même temps nous utilisons des moyens de nous sentir mieux. Et ne pas nous mettre sous la coupe des hôpitaux : ne leur faites pas confiance. Bon, je m'arrête là Maria pour que vous puissiez traduire cela.

 

Clifford Carnicom a étudié les nanobots dans des boîtes de Pétri,en ajoutant différentes choses dans la boîte pour observer comment les nanorobots interagissaient avec les électrolytes, le Boron, le bicarbonate de soude, le vinaigre, des expériences très simples avec ces fibres. Il a alors compris que ces fibres extrêmement fines, 1/ 50000 l'épaisseur d'un cheveu humain, la fibre était le moyen de transport et les nanorobots étaient à l'intérieur de la fibre. Donc si vous voulez voir ces fibres, vous n'avez pas forcément besoin d'un microscope électronique, vous pouvez trouver sur internet un microscope à 7 dollars qui grossit 6 fois, et commencez par observer les végétaux, les fruits et légumes, même biologiques et vous verrez ces fibres, elles sont partout. Elles sont dans la poussière quand vous passez l'aspirateur dans la maison. Elles sont partout. Et elles ont été dispersées d'abord par les épandages aériens. Pour contrer cela au niveau élémentaire, commencez à regarder comment nous menons nos vies. D'abord vous recherchez tout ce qui est électromagnétique dans votre environnement. Ce que Clifford a trouvé c'est un que les nanorobots adorent l'acidité mais haïssent l'alcalinité et deux ils adorent les dispositifs électromagnétiques, ils deviennent très activés. Et donc, ce sont les deux choses que vous devrez observer en priorité si vous voulez décidez de votre vie dans votre environnement.

 

Donc aux Etats-Unis, la plupart des gens mangent à l'extérieur. Ce qui veut dire qu'ils mangent beaucoup de nourriture OGM. Les OGM sont un problème parce qu'ils ont été génétiquement modifiés, ils ne sont plus du tout naturels. Cela ressemble à du maïs, cela ressemble à une pomme de terre mais ce n'est pas ce que vous avez connu venant de la nature. Depuis 50 ans, je ne mange que du biologique. J'ai 73 ans, je ne suis jamais à l'hôpital depuis l'âge de 13 ans, ni m^me je n'ai vu un docteur, je ne vais pas chez le médecin. J'ai étudié la médecine chinoise. Et c'est là que l'équilibre acide/base rentre en jeu. Je ne sais pas quelle proportion de gens font encore la cuisine en Pologne. Si vous n'utilisez pas des produits frais, mais des produits préemballés surgelés alors vous ingérez beaucoup de nanoparticules. Parce qu'à ma connaissance, toute nourriture préemballée est gavée de nanoparticules : excipients, exhausteurs de goût,etc. Pour moi, le retour à la nature doit se faire par la nourriture. Donc je prépare moi-même ma nourriture, je mange la même chose pendant des jours parce que je vis seule. Ce n'est pas spécialement très excitant. Je mange à l'extérieur peut être une fois toutes les deux ou trois semaines pour sortir de ce lieu où j'écris. Donc, d'abord regarder l'équilibre acide/base. Rappelez-vous que les nanorobots adorent l'acidité. La prochaine fois que vous prendrez un soda ou une barre chocolatée, rappelez-vous que c'est de l'acidité.

 

Janusz : Nous n'avons pas tout le temps de passer en revue ce qui nous intéresserait, mais cette partie concernant la nourriture est si importante, un chemin si crucial. A présent, il y a quelques jours Elon Musk a annoncé qu'il avait implanté Neurolink dans un singe, grâce à quoi le singe a pu jouer à des jeux sur ordinateur, c'est complètement programmé et ce genre de nouvelles est très présent dans les médias grand public. Ce thème devient l'opinion publique. Donc de quels outils disposons-nous, mis à part une bonne nourriture et cet équilibre, pour dire aux gens : «  Regardez, ils le font déjà. Ils vont nous faire cela. Que peut-on leur proposer d'autre, que l'homme « augmenté » dans ses capacités technologiques ou psychologiques. Quels outils utiliser pour être mieux ?

 

Elana : Je répondrai que ce sont des outils pour rester humain. C'est le dernier chapitre de ce livre que je termine qui s'intitule : rester humain. Peut être que certaines personnes ne veulent pas rester humaines, elles veulent être comme le singe qui s'amuse à des jeux. C'est d'ailleurs ce que l'élite pense de nous. A un certain degré, ils peuvent «  télécharger » un cerveau humain, une conscience humaine dans un corps de singe, cela ne leur pose pas de problème. IL existe un grand nombre de technologies actuellement qui nous éloigne du fait d'être humain à devenir une machine. Et cela sera présenté comme étant «  supérieur ». Un singe qui joue à des jeux vidéos ce n'est pas ce à quoi j'aspire moi-même. Mais je comprends, vous avez utilisé les mots au futur, mais non, non, c'est maintenant que cela nous arrive. Non, c'est maintenant, mais nous devons nous observer davantage nous-mêmes, nos pensées, nos comportements, nos sentiments. Ce sont les trois domaines sur lesquels les militaires se sont concentrés : la pensée, les sentiments et les comportements. Et c'est absolument accompli à distance, au moyen des technologies électromagnétiques autour de nous. Depuis les 50 ou 60 hertz dans les murs, notre circuit électrique dans l'habitat, jusqu'au téléphone portable, à l'ordinateur, la télévision, le réfrigérateur, la machine à laver, tout cet internet des objets est déjà mis en place et agit. Donc je dis que si les gens veulent avoir des pensées qui leurs appartiennent, leurs propres sentiments,et leurs propres comportements, qu'ils commencent par la nourriture et ensuite regarder tout ce qui est électromagnétique dans leur maison et de quoi ils pourraient se passer. C'est une guerre contre les humains, un point c'est tout. Donc je ne vais guider personne.

 

Janusz : Oui, vous pouvez continuer. Nous devrons terminer bientôt. Mais parlez-nous de ces remèdes que vous souhaitez mentionner. Nous aurons l'occasion d'avoir une autre interview où nous aborderons d'autres thèmes comme les programmes cosmiques.

 

Donc j'ai donné deux solutions : votre nourriture, votre environnement électromagnétique pour conserver vos propres pensées, votre propre comportement et vo propres sentiments. Parce qu'ils envoient déjà des fréquences pulsées pour avoir le contrôle partout sur toutes les populations, il n'y a pas d'exception. A votre avis à quoi servent tous ces satellites qui sont lancés actuellement ? C'est fait maintenant. Donc la troisième solution, c'est d'éliminer les métaux lourds de votre corps. Beaucoup d'entre vous connaissent déjà peut être ce sujet. Et je ne suis pas expert du sujet. Bien que je surveille ma diète de près, d'un autre côté je respire tous ces nanorobots et ces métaux lourds qui sont utilisés pour leur conductivité dans cette atmosphère ionisée du sans fil. Couper une mèche de vos cheveux envoyez-la à un laboratoire sérieux, pas n'importe quel laboratoire, un laboratoire honnête. Car comme les hôpitaux, beaucoup mentent, ils ont reçu des instructions pour mentir. Donc cherchez quels métaux lourds vous avez dans le corps et trouver les moyens de les éliminer.

Je recommande pour le début un laboratoire canadien Tony PANTALLERESCO, que j'ai peut être déjà cité dans cette émission. Tony a des tests très simples et pas chers que nous pouvons utiliser pour contrôler es nanotechnologies que nous avons dans le corps. Nous ne pouvons pas les éliminer totalement parce que chaque jour nous en respirons. Mais nous pouvons les limiter. Les magnets peuvent être utilisés mais il faut faire attention parce qu'ils peuvent être dangereux.

 

Janusz : Merci de nous avoir fourni touts ces renseignements. Pourriez-vous aussi dire aux téléspectateurs où trouver vos livres et où en savoir plus sur vous ? Bien sûr nous ajouterons les liens dans la boîte d'information sous la vidéo. Mais c'est toujours bien quand l'invitée peut dire à l'audience vous pouvez me trouver ici.

 

Elana : Les deux premiers livres qui sont publiés sont sur Amazon. Mon éditeur possède les droits pour ces livres, mais je crois qu'ils sont imprimés à la demande, ils sont faciles à obtenir. Pour en savoir plus sur moi, j'ai un site internet, que je visite rarement mais j'ai une merveilleuse webmaster qui en prend soin et qui publie ce que je lui envoie elenafreeland.com. Il existe beaucoup d'interview en vidéo, mais rare celles qui ont des sous-titres en polonais. Ce serait bien que quelqu'un le fasse. Et concernant le troisième livre, je n'ai pas encore décidé, il sera au moins sur Amazon. Et ce sera vers le mois d'avril je pense.

 

Elana : Et je tiens à m'excuser pour tout le temps  consacré aux nanotechnologies mais c'est le plus important. Et les gens ne connaissent pas ce domaine. Mais nous n'avons pas été aussi loin que vous l'auriez souhaité sur les vaccins.

 

Janusz : Les vaccins sont l'un des moyens par lesquels nous ingérons ces nanoparticules, mais il y en a d'autres. Nous aurons l'occasion de revenir sur ce sujet. Merci beaucoup pour cet interview. Nous devons rester unis ensemble en ces temps particuliers.

 

Elana : Merci beaucoup, merci pour votre travail.

 

https://www.elanafreeland.com/

https://www.facebook.com/groups/381617941986020

Trois interviews de Rauni Kilde sous-titrées en français par Ciel Voilé :

Chemtrails, Dr Rauni Kilde ( 3'11'')

Rauni Kilde : le téléphone portable( 3'07'') 

Technologies non divulguées (2'34'')

 

 

 

Commenter cet article