Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Tests Covid-19 : des lésions peuvent être à l'origine de méningites, prévient l'Académie de médecine

9 Avril 2021, 19:11pm

Tests Covid-19 : des lésions peuvent être à l'origine de méningites, prévient l'Académie de médecine

RT France - 9 avr. 2021

 

L'Académie rapport que les écouvillons qui servent à réaliser les tests naso-pharyngés PCR ou antigéniques peuvent provoquer «des brèches de l'étage antérieur de la base du crâne associées à un risque de méningite». L'épidémie de Covid-19 a notamment eu pour conséquence l'envolée du nombre de prélèvements naso-pharyngés mais cette méthode n'est «pas sans risque» et peut être à l'origine de méningites, a averti le 8 avril l'Académie de médecine. Une annonce faite à quelques jours de l'arrivée en pharmacie des «autotests», qui ne nécessitent toutefois pas de prélever aussi profondément dans les cavités nasales.

 

Ces prélèvements opérés grâce à un écouvillon et désormais connus du grand public sont devenus la «méthode de référence», que ce soit pour les tests PCR ou les tests antigéniques (dont le résultat est plus rapide) souligne l'Académie dans un communiqué. De fait, depuis le début de l'épidémie, leur nombre s'est envolé, avec quelques 70 millions réalisés entre le 1er mars 2020 et le 4 avril 2021.

 

 

Commenter cet article
C
J'ai une tante en maison de retraite. Depuis un an elle a peut-être subi 20 tests PCR ! (Faites le calcul, à raison de plus de 70 euros le test : ces tests-gags sont très intéressants pour certains.)
Ils testent jusqu'à ce qu'ils obtiennent un test prétendument positif, ce qui a eu lieu la semaine dernière en l'occurrence.
On nous dit : « Elle est positive. » Et alors on n'a plus droit à aucune nouvelle, on ne sait rien, on ne peut pas voir la personne, on ne peut pas lui parler : ILS FONT CE QU'ILS VEULENT DERRIÈRE DES PORTES HERMÉTIQUEMENT CLOSES.
Comment expliquer que les gens contaminés (ou prétendument contaminés) survivent à 99,9 % dans la population générale et qu'ils meurent à 20, 30, 40, 50 % ou plus dans les Ehpad ?…
Que fait-on en réalité aux résidents des Ehpad, pendant que leurs familles n'ont pas le droit de les voir ni même de leur parler ?
Répondre
T
Dans quel monde tyrannique vivons nous depuis la coronafolie? torture dans un EHPAD de Mazamet sur un vieillard de 93 ans comme à Guantanamo : comme sa famille refusait la vaccination covid sachant qu'il était positif au covid, ses bourreaux l'ont mis sous contention physique sur prescription médicale pour l'entraver et l'empêcher de circuler, l'attachant durant 15 jours à son fauteuil dans la journée et le mettant sous somnifères la nuit ; il est décédé des suites de ces maltraitances. Une plainte a été déposée pour homicide. Euthanasie déguisée.
https://www.ladepeche.fr/2021/04/09/tarn-la-famille-dun-residant-decede-dans-un-ehpad-a-mazamet-porte-plainte-pour-homicide-involontaire-9477915.php
Répondre
L
ça + les contrôles imbéciles par des Forces de l'Ordre et leurs amendes à de pauvres gens qui prennent le soleil ,sans oublier maintenant les mélanges de marque de vaccin
(1ère dose X et 2ème dose Y) montrant que le principe de précaution n'existe pas tant que le but n'est pas atteint..... nous conforte dans l'idée que ce qu'on appelait "démocratie" ou "liberté individuelle" est un idéal à redéfinir.