Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Les États-Unis se fracturent sur l'obligation vaccinale

2 Novembre 2021, 17:10pm

Les États-Unis se fracturent sur l'obligation vaccinale
Les États-Unis se fracturent sur l'obligation vaccinale

Publié le 02/11/2021 à 10:34 - FranceSoir

 

Le président américain Joe Biden et son conseiller médical Anthony Fauci aux Instituts nationaux de santé (NIH) de Bethesda (Maryland), le 11 février 2021

 

Dès les premières semaines de la vaccination de masse aux États-Unis et malgré la propagande qui s’est abattue sur l’ensemble du pays, des noyaux de résistance se sont formés au sein de la population, faisant apparaître des fractures dans tout le pays.
 

Vers l’obligation vaccinale ?

Dans un jeu de contorsionniste auquel il nous a habitués depuis quelques mois, le docteur Anthony Fauci, membre de la cellule de la Maison-Blanche sur le coronavirus, avait déclaré le 19 août dernier lors d’un échange vidéo organisé par l’université George Washington : "On ne peut pas obliger ou tenter de forcer les gens à se vacciner, nous ne l’avons jamais fait (…) On peut le rendre obligatoire pour certains groupes, comme les personnels médicaux, mais on ne peut pas le faire pour la population générale".


 

Une déclaration qui n’a visiblement pas été suivie par la Maison-Blanche puisque quelques semaines plus tard, face au ralentissement du programme vaccinal et à la menace du variant Delta, le président Joe Biden n’a pas hésité à adopter un ton plus ferme pour obliger les 80 millions d’Américains à accepter l’injection.

Dressant une série de mesures fortes, le président démocrate a signé un décret dans lequel il a inscrit la vaccination obligatoire pour les deux tiers des agents de l’État, sans possibilité de recourir à des tests réguliers. Sont concernés le personnel militaire, les salariés de sous-traitants d’agences fédérales, mais également les maisons de santé ou les écoles recevant des subventions de la fédération.

Les mesures diffèrent un peu pour le secteur privé puisque les salariés ont la possibilité de ne pas se faire vacciner à condition d’effectuer un test hebdomadaire.

Cependant, dans tous les cas, les entreprises qui ne se conformeraient pas à ces directives, encourent des amendes pouvant aller jusqu’à 14 000 dollars par salariés.

 

 

Commenter cet article