Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

actualites

Pass vaccinal : le Sénat annonce la création une commission d'enquête

20 Janvier 2022, 20:00pm

Voir les commentaires

L'histoire sans fin des pandémies et de l'embrigadement total de la population mondiale selon l'épidémiologiste Alice Desbiolles.

20 Janvier 2022, 19:50pm

L'histoire sans fin des pandémies et de l'embrigadement total de la population mondiale selon l'épidémiologiste Alice Desbiolles.

Claude Janvier - Le 19 janvier 2022

 

Etoile montante de l'OMS, elle bénéficie de plus en plus d'une large couverture médiatique. Intriguée par cette sémillante doctoresse, j'ai voulu en savoir plus.

Le 5 janvier 2022, au micro de Sonia Mabrouk, Europe 1, (1) l'épidémiologiste, s'exprime ainsi : "Selon elle, le coronavirus n'est qu'un "amuse-gueule" de ce que nous allons vivre ces prochaines années... Nous rentrons dans l'ère des pandémies, on peut parler d'épidémie de pandémie...". La messe est dite ! L'évangile selon "Saint OMS".

Médecin de santé publique, la dame a écrit et publié un livre dans lequel elle décrit qu'une "biodiversité riche et variée protège les humains du risque de pandémie". Et de continuer : "Tout simplement grâce à l'effet de dilution, qui fait que les agents pathogènes vont être dilués dans une très grande quantité, avec une grande variabilité génétique".

Rien de tel que la dilution, c'est bien connu. Surtout celle des glaçons dans le Pastis... Si seulement, la stupidité pouvait se diluer dans l'atmosphère... Rêve pieux... Mais revenons dans la réalité. Ce genre de consigne diluée peut satisfaire une grande partie de la population, déjà complètement anesthésiée par l'hystérie sanitaire ambiante, mais pas moi. En effet, rien de nouveau sous le soleil. Il est évident que moins de pollution amène de facto une meilleure santé physique et mentale. L'art et la manière d'enfoncer une porte ouverte.

En revanche, elle ne dénonce pas les grands pollueurs, - l'industrie pétrolière et chimique -, ni la pollution engendrée par les portes-containers sillonnant les océans, ni l'inutilité des éoliennes inondant le paysage avec des composants non-recyclables, etc. Elle surfe, comme beaucoup d'autres, sur une écologie de pacotille, culpabilisant les citoyens plutôt que les magnats de l'industrie pétrolière et chimique. Tout ce cirque est amplement relayé grâce aux écologistes extrêmes surnommés à juste titre "Khmers verts", prônant une vie de plus en plus minimaliste. En perspective, un magnifique futur où chacun possédera son studio aux murs végétalisés, avec un balcon où trois plants de tomates rachitiques essaieront de survivre, et un vélo électrique pour aller faire les courses dont la batterie est non recyclable.

Elle pointe du doigt l'élevage industriel. Sur ce point, je ne peux qu'être en accord avec elle. Les élevages industriels sont à bannir, tant sur le plan du bien-être des animaux que sur le plan nutritionnel.

Mais une grande partie de ses références se trouve être dans un rapport de l'IPBES*. Quésaco ? Encore une usine à gaz, dotée de moyen financier énorme, dont le but est de pondre des rapports, qui ne changent pas grand-chose aux dégâts irréversibles des grands pollueurs internationaux, et au manque d'éducation d'une grande partie de la population mondiale sur le fait qu'il faudrait s'abstenir de jeter des emballages plastiques le long des routes et dans les rivières.

Elle continue avec l'OMS, une liste "blue print", (2) des pathologies émergentes qu'il convient de surveiller de par leur fort risque potentiel pandémique : Covid-19, Ebola, Marburg, Zika, et la maladie X (3) - ajoutée par l'OMS en 2018 donc bien avant l'apparition de la "Covid-19". La maladie X est donc une maladie encore inconnue - diantre - mais que l'OMS pointe comme étant une maladie qui un jour, très probablement, émergera et qui sera potentiellement très grave avec un risque pandémique majeur.

L'OMS, " l'Organisation Morbide de la Santé", ose donc épouvanter la population avec une prospective terrifiante qu'une maladie inconnue déferlera sur la planète. Pareille déclaration non scientifiquement démontrée et totalement infondée, relève d'une grande perversité et d'une totale escroquerie. L'OMS est belle et bien une organisation corrompue, aux ordres de l'oligarchie financière mondiale apatride. (4) La liste des bienfaiteurs de l’organisation dépendante de l’ONU pour l’année 2018 est longue. Et pour n’en citer que quelques-uns, retenons la fondation Bill & Melinda Gates, la Gavi Alliance : où siègent en permanence Bill & Mélinda Gates, Baxter international Inc., la Commission européenne, le Rotary International ou encore l’Unicef. Que du "beau" monde !

Il est surprenant que ce genre de déclaration totalement spécieuse trouve un écho en la personne d'Alice Desbiolles. Alice au pays des merveilles ? Pas du tout. Alice au service d'une OMS et d'une industrie pharmaceutique totalement infectées.

Il est plus que temps de faire le ménage dans ce cloaque pseudo-scientifique et de supprimer un bon nombre d'organisations mondiales qui ne font que le jeu de l'oligarchie mondiale financière apatride.

Claude Janvier

Ecrivain polémiste, enquêteur. Co-auteur avec Jean-Loup Izambert du livre "Le virus et le président". IS édition (5)

Notes :

IPBES *La Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) est un organe intergouvernemental créé en 2012. Il est placé sous l’égide du Programme des Nations unies pour l’environnement, du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Il siège à Bonn, en Allemagne, et compte aujourd'hui 132 États membres.

(1) https://www.msn.com/fr-fr/lifestyle/bien-etre/%C2%ABnous-sommes-rentr%C3%A9s-dans-l%C3%A8re-des-pand%C3%A9mies%C2%BB-alerte-alice-desbiolles/ar-AASrJsX

https://les7duquebec.net/archives/269544

(2) https://www.who.int/teams/blueprint/covid-19

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_l%27OMS_des_maladies_prioritaires

(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_X

(4) https://www.magazine-decideurs.com/news/qui-finance-l-oms

(5) https://www.facebook.com/isedition/posts/3828261610600344


 


 


 

Voir les commentaires

Actualités sur le contexte sanitaire avec Christian Perronne, Alexandra Henrion Caude et Henri Joyeux

20 Janvier 2022, 19:25pm

Actualités sur le contexte sanitaire avec Christian Perronne, Alexandra Henrion Caude et Henri Joyeux

Jean-Dominique Michel – Le 19 janvier 2022

 

A l’invitation du Dr Dominique Chazal, médecin calédonien persécuté pour avoir soigné des malades, et Corinne Lalo, journaliste et grand reporter, nous avons enregistré le 18 janvier un duplex avec la Nouvelle-Calédonie. Que des équipes sur place iront projeter dans les villages pour informer la population, dans ce territoire soumis à une ignoble « obligation vaccinale », en vérité celle de se soumettre à une injection génique expérimentale « comme du bétail » ainsi que l’a soulevé sans tergiversation Alexandra Henrion Caude.

Un moment précieux en compagnie de personnes que j’admire et respecte plus que je ne saurais dire. Avec d’autres, elles sont mes inspirations, mes lumières sur la route, mes héros. Leur courage, leur vaillance, leur générosité me bouleverse et m’inspire, me redonne du courage à chaque fois que l’usure se fait sentir. Je me sens profondément humble et honoré de lutter à leurs côtés, comme de leur bienveillance à mon égard et de leur amitié, moi qui apprend tellement avec eux !

Dans la complémentarité des clés de lecture que nous apportons au débat, il y a eu cette saveur de complétude révélant combien chacun est au service d’une cause essentielle et qui nous dépasse. C’est ce que j’aime et admire le plus en eux : leur dévouement extrême à ce qui compte le plus, le respect de la dignité et de l’intégrité des gens, le soin aux patients, la protection des personnes vulnérables et des générations futures, le courage de défendre la vérité. On ne trouve ni calcul ni intéressement ni interférence de quoi que ce soit d’autre que le fait de ne laisser à aucun prix le champ libre au mensonge et partant à la barbarie.

La suite

 

 

Voir les commentaires

Réponse à la troisième vaccination au Vatican - Patriarcat Catholique Byzantin

20 Janvier 2022, 19:19pm

Voir les commentaires

Le Pape François a rencontré secrètement le PDG de Pfizer avant de rendre la vaccination obligatoire au Vatican

20 Janvier 2022, 19:03pm

Le Pape François a rencontré secrètement le PDG de Pfizer avant de rendre la vaccination obligatoire au Vatican

Edouard Husson – Le courrier des stratèges – Le 19 janvier 2022

Le Pape François a rencontré deux fois secrètement le PDG de Pfizer, Albert Bourla, en 2021, avant de rendre la vaccination obligatoire au Vatican: telle est l’information explosive recueillie auprès de sources internes par le National Catholic Register, un média américain d’information catholique. On appréciera à sa juste mesure le fait que le pape qui a pris le nom de Saint François d’Assise, apôtre de la pauvreté, pousse jusqu’à fréquenter le PDG d’une entreprise qui a gagné des milliards durant la pandémie. Et même, qu’il se soit fait lobbyiste de l’industrie vaccinale en expliquant que la vaccination contre le COVID était en « acte d’amour ». La parution de cette information malgré la crainte qu’inspire le pape jésuite révèle que l’Eglise est à la veille d’une remise en cause profonde du pontificat de Jorge Maria Bergoglio.

 

Selon des sources vaticanes, qui se sont confiées au National Catholic Register, le Saint-Père a rencontré à deux reprises le PDG de Pfizer, Albert Bourla, au Vatican, bien que les détails précis de ces rencontres qui ont eu lieu en 2021, ne soient pas connus.

Contrairement à la plupart des audiences privées du pape, ces rencontres n’ont pas été annoncées par le bureau de presse du Saint-Siège, qui n’a pas répondu aux demandes répétées de confirmation de ces rencontres.

Un porte-parole de Pfizer a déclaré : “Nous ne pouvons ni confirmer ni démentir car, selon notre politique, les mouvements de nos cadres sont considérés comme confidentiels.”

Les rencontres d’Albert Bourla avec le pape ne seraient pas la première rencontre papale secrète de ce type ces dernières années. En novembre 2019,  le pape a reçu en privé Melinda Gates. La rencontre, bien connue au Vatican,  n’a jamais été reconnue officiellement.

En mai dernier, Bourla a pris part à une conférence en ligne du Vatican sur la santé intitulée “Unite to Prevent & Unite to Cure” à l’occasion de laquelle il a pu – et d’autres participants avec lui, faire l’éloge de la vaccination dans la lutte contre le COVID-19.

Se vacciner contre le COVID, un acte d’amour?

 

 

 

Voir les commentaires

Moins de formes sévères de COVID-19 chez les vaccinés?

20 Janvier 2022, 18:55pm

Moins de formes sévères de COVID-19 chez les vaccinés?

Dr Michel de Lorgeril – Le 19 janvier 2022 – Monsialisation.ca

 

Le titre de cet article pose une question fondamentale à laquelle j’avais promis d’essayer de répondre.

Sous-jacente, il y a une autre question qui « enflamme » les plateaux télé : les soins intensifs sont-ils « encombrés » par des non vaccinés ?

Pour ceux qui le prétendent, les non vaccinés doivent être punis ou, au minimum, harcelés pour qu’ils cessent d’entretenir la pandémie !

Dans un article précédent (publié le 6 Janvier 2022), j’avais demandé quelles étaient les deux questions brûlantes encore non résolues. J’avais énoncé :

1) la vaccination antiCOVID stoppe les flambées épidémiques en empêchant la dissémination du virus ; vrai ou faux ?

2) la vaccination antiCOVID diminue le risque des formes sévères de COVID-19 ; vrai ou faux ?

J’avais placidement répondu négativement à la première question ; ce n’était pas difficile car il y a consensus parmi les gens sérieux : les vaccinés transmettent le virus autant que les non vaccinés qui, en conséquence, ne peuvent être accusés d’entretenir la pandémie… Aucune raison de les « emmerder » ! À moins d’être un cynique menteur (avec tendances sadiques) et d’avoir des idées politiciennes de bas-étages derrière la tête.

La deuxième question est plus difficile quoique la réponse à la première question donne déjà une forte indication : que le vaccin n’empêche pas la transmission et l’infection signifie qu’il est peu (ou pas) efficace. Pourquoi dès lors serait-il efficace contre les formes sévères de COVID-19 ?

 

 

Voir les commentaires

Parlement européen : un député s'adresse à Emmanuel Macron

20 Janvier 2022, 18:39pm

Voir les commentaires

OMS : aucune preuve de la nécessité d'un booster pour les enfants

20 Janvier 2022, 18:34pm

Voir les commentaires

Grande Bretagne : enquête internationale pour crime contre l'humanité

20 Janvier 2022, 18:28pm

Voir les commentaires

Lettre ouverte des faucheurs volontaires sur les vaccins et l'obligation vaccinale

20 Janvier 2022, 09:01am

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>