Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

actualites

Canada: Justin Trudeau, juste un truand!

6 Février 2022, 18:18pm

Voir les commentaires

Reiner Fuellmich s'adresse au Grand Jury

6 Février 2022, 18:10pm

Voir les commentaires

"Nous vivons une grave crise de l'intelligence" : Ivan Rioufol publie son "Journal d'un paria"

6 Février 2022, 17:59pm

"Nous vivons une grave crise de l'intelligence" : Ivan Rioufol publie son "Journal d'un paria"

 Publié le 06/02/2022 à 17:04 Ivan Rioufol, sur le plateau de FranceSoir

 

Ivan Rioufol tient son bloc-notes dans les pages du Figaro depuis 20 ans. "Journal d'un paria", aux éditions l'Artilleur, rassemble les chroniques des années 2020-2021, années du coronavirus. Écrit au jour le jour, au fil des événements, ce récit retrace « les mesures excessives, liberticides et autoritaires » prises par nos dirigeants pour faire face à la pandémie. Il est augmenté d'une préface inédite qui revient sur ces deux années folles.

 

 

Voir les commentaires

Fake news : quand les médias et l'AFP s'en donnent à cœur joie

6 Février 2022, 17:46pm

Fake news : quand les médias et l'AFP s'en donnent à cœur joie

Jean-Dominique Michel – Le 5 février 2022

 

Les duperies des médias de grand chemin paraissent sans limites. Dans un numéro d’hypocrisie digne de rester dans les annales, Patrick Monay, rédacteur en chef adjoint de la Tribune de Genève larmoie sur les accusations de « propagande » adressés aux médias tels que le sien. Se drapant dans une dignité outragée un peu comme une vieille courtisane dont on questionnerait la vertu, le rédacteur se fait grandiloquent : « L’accusation de propagande est une insulte faite aux médias ! » tonne-t-il. Ce serait amusant si ce n’était aussi grave…

 

Réagissant à une critique au demeurant mesurée d’un parlementaire fédéral, le gratte-papier frôle l’apoplexie avec une mauvaise foi à laquelle ce qu’il reste de sa profession nous a hélas habitués :

 

Cette analyse est une insulte à notre profession. C’est une injure à la liberté de la presse, une gifle à la Suisse que ce politicien prétend défendre. C’est aussi et surtout du mépris envers le travail abattu jour après jour par les rédactions des quatre coins du pays.

 

Nous n’avons eu de cesse d’interroger les décideurs et les experts qui les conseillent. Nous avons examiné le bien-fondé des mesures sanitaires, nous sommes allés voir leur impact sur le terrain et avons tenté d’en mesurer les effets réels. Nous avons décortiqué les courbes, les chiffres, les scénarios les plus divers. Nous avons recueilli les témoignages de malades, de soignants, de militants antivax…

 

 

Voir les commentaires

Conseil Scientifique Indépendant du 3 février 2022

6 Février 2022, 17:34pm

Voir les commentaires

Regardez le ciel

6 Février 2022, 17:25pm

Voir les commentaires

LA VITAMINE D PROTEGE DE LA COVID… ET DES INJECTIONS , LES TRAITEMENTS PRECOCES REDUISENT LA MORTALITE DE 87% (études scientifiques)

6 Février 2022, 17:15pm

LA VITAMINE D PROTEGE DE LA COVID… ET DES INJECTIONS , LES TRAITEMENTS PRECOCES REDUISENT LA MORTALITE DE 87% (études scientifiques)

Publié le 5 février 2022 par pgibertie

 

Trois études scientifiques de plus qui prouvent l’efficacité des protocoles précoces et de la vitamine D

 

LE DOLIPRANE TUE LES SOINS PRECOCES SAUVENT

 

Une étude scientifique a suivi les effets d’un traitement précoce des sujets à risques devenus positifs. Abandonnés avec un doliprane ou soignés, la différence est spéctaculaire, 87% de décès en moins pour ceux qui bénéficient d’une multithérapie… 100 000 morts en moins dans un pays comme la France.

Notre protocole utilise au moins deux agents ayant une activité antivirale contre le SRAS-CoV-2 (zinc, hydroxychloroquine, ivermectine) et un antibiotique (azithromycine, doxycycline, ceftriaxone) ainsi que du budésonide inhalé et/ou de la dexaméthasone intramusculaire.

 

Conclusions : Nous concluons que la polychimiothérapie ambulatoire précoce est associée à des réductions substantielles des hospitalisations et des décès par rapport aux taux disponibles dans la communauté. Un traitement ambulatoire rapide devrait être proposé aux patients à haut risque atteints de COVID-19 au lieu d’une surveillance vigilante et d’une hospitalisation à un stade avancé pour des thérapies de sauvetage.

https://www.ijirms.in/index.php/ijirms/article/view/1100

 

Un collectif de médecins bénévoles américains avoue devant le Sénat avoir soigné de la covid 150 000 patients avec un taux de survie de 99,99%. Avec les soins précoces la covid aurait été dix fois moins létale que la grippe….Pas de crise économique, pas de dette monstrueuse, mais pas de fortune pour Big Pharma.

La suite

 

Voir les commentaires

L’AFP : la plus grande fabrique française de fausses nouvelles

6 Février 2022, 10:02am

L’AFP : la plus grande fabrique française de fausses nouvelles

Dr Gérard Delépine – Mondialisation.ca – le 3 février 2022

 

L’AFP, c’est 8 « Fake News » [Fausses nouvelles] en une seule dépêche[1] contre le Pr Perronne

 

Jadis, les agences de presse rapportaient les faits sans prendre parti, laissant les commentaires aux éditorialistes et autres commentateurs. Mais depuis le Covid-19 la plupart d’entre elles, rémunérées par Bill Gates, sa fondation et ses extensions, se sont transformées en organes de propagande provax et émettent sans arrêt des désinformations qu’elles surnomment pompeusement « checknews » [vérification de nouvelles].

Actuellement l’AFP, financée largement par l’État met à la disposition de tous l’information disponible facilement utilisable et qui devient la référence facile pour tous les petits journaux qui n’ont pas de subsides pour envoyer des journalistes dans le monde. « Fact check » [Vérification des faits] à disposition !

Parmi celles-ci, l’AFP se signale par son agressivité malveillante envers les donneurs d’alerte comme récemment envers le professeur Perronne.

Nous reprendrons quelques-uns des mensonges de l’AFP les plus éhontés utilisés pour discréditer le professeur Perronne qui ne peut pas être qualifié d’antivax : expert vaccins de l’OMS pour l’Europe, il a établi pendant plus de dix ans le calendrier vaccinal français.

1°) Les injections Covid actuelles seraient des vaccins ! L’AFP ment en le prétendant

Pasteur a défini un vaccin comme contenant des antigènes provenant d’un virus tué ou inactivé. Les injections anticovid actuelles ne contiennent aucun antigène, mais ont pour principe actif un ARN messager. Ce sont donc des médicaments génétiques à visée préventive et non pas des vaccins.

Affirmer le contraire comme le fait l’AFP témoigne de l’ignorance de ce qu’est un vaccin ou d’une mauvaise foi marchande. D’ailleurs le Pr Delfraissy lui-même a récemment admis qu’il s’agissait en réalité d’« une forme, un peu, de vaccin médicament… Disons un « vaxicament”. » L’AFP va-t-elle bientôt le traiter lui aussi de complotiste ?

 

 

 

Voir les commentaires

David von der Leyen, fils d'Ursula, cadre dirigeant de McKinsey

6 Février 2022, 09:14am

La ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen se tient sur un terrain d'entraînement militaire aux côtés du général Heico Hübner et attend le début d'une manœuvre. Les forces armées allemandes se présentent lors de la journée de la Bundeswehr.Photo : Bernd Thissen/Archiv/dpa

La ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen se tient sur un terrain d'entraînement militaire aux côtés du général Heico Hübner et attend le début d'une manœuvre. Les forces armées allemandes se présentent lors de la journée de la Bundeswehr.Photo : Bernd Thissen/Archiv/dpa


ALLEMAGNE


David von der Leyen, McKinsey et des commandes du ministère de la Défense

 

https://www.epochtimes.de/politik/deutschland/david-von-der-leyen-mckinsey-und-auftraege-aus-dem-verteidigungsministerium-a2666304.html

 


The Epoch Times- Le 21 octobre 2018

 


Ursula von der Leyen est responsable de l'attribution de contrats à des consultants externes. McKinsey en a également reçu pour des millions - et c'est un David von der Leyen qui travaille chez McKinsey …


Depuis longtemps, le ministère de la Défense fait l'objet de critiques concernant les consultants externes. Le président de la Cour des comptes allemande Kay Scheller a déclaré il y a quelque temps déjà que le ministère de la Défense sous Ursula von der Leyen était un ministère qui dépensait "beaucoup d'argent pour des prestations de conseil".

Mais le sujet est sans doute encore plus explosif, comme l'écrit freiewelt.net. Car c'est justement McKinsey qui a reçu des millions pour conseiller l'armée allemande. L'un des collaborateurs supérieurs de McKinsey est David von der Leyen.

Comme ce nom ne devrait pas être si fréquent, un soupçon s'impose. En tant qu'associé chez McKinsey & Company, David von der Leyen participe aux bénéfices de l'entreprise.

C'est Ursula von der Leyen qui est responsable de l'attribution des contrats aux sociétés de conseil externes.

McKinsey et le Conseil numérique du gouvernement allemand


Il est de notoriété publique que Von der Leyen a eu recours de manière extensive à des consultants externes lors de la restructuration du ministère de la Défense et des réformes de l'approvisionnement en armement.

Elle a ainsi nommé la célèbre partenaire de McKinsey Katrin Suder au poste de secrétaire d'État à l'armement, qui est entre-temps devenue la chef du Conseil du numérique nouvellement créé, chargé de conseiller le gouvernement fédéral sur la numérisation de l'Allemagne.

Mais même après le départ de Suder, des conseillers externes seraient entrés et sortis du ministère de la Défense avec des tarifs journaliers énormes. Ils auraient eu accès à des documents confidentiels et auraient également souvent disposé d'adresses électroniques ministérielles, a rapporté le "Spiegel" le 23 septembre 2018.

"Bild am Sonntag" : la société Accenture a reçu des millions

La société Accenture a reçu ces deux dernières années des millions du budget de la Bundeswehr pour des conseils en stratégie informatique, écrit le "Bild am Sonntag". Le manager responsable entretiendrait ainsi de bonnes relations avec l'ancienne secrétaire d'Etat à l'armement de von der Leyen, Katrin Suder.

L'ex-secrétaire d'Etat à l'armement Katrin Suder a quitté son poste en mai, elle est aujourd'hui présidente du Conseil numérique du gouvernement fédéral.

D'autres bizarreries se produisent également au sein de l'entreprise qui gère le réseau Internet et téléphonique de la Bundeswehr (Bundeswehr-Firma BWI). Le directeur général Ulrich Meister a quitté son poste de manière inattendue en juin 2018. Selon les informations du journal, il est parti "parce que, selon des enquêtes internes, il avait attribué des recettes en passant outre le législateur budgétaire dans l'esprit de Suder pour des contrats de conseil avec des entreprises informatiques. Le ministère ne serait aujourd'hui pas au courant".

L'opposition pose des questions


Tous les problèmes désignés par la Cour des comptes font actuellement l'objet d'une enquête. Tobias Lindner (36 ans), expert budgétaire chez les Verts, a déclaré au "Bild am Sonntag" : "Von der Leyen n'a admis d'autres infractions en commission que sur demande. Cela n'a rien à voir avec une clarification ! La ministre doit fournir des explications complètes sur les résultats de l'enquête lors de la prochaine session, le 8 novembre. Sinon, elle ne pourra pas éviter une commission d'enquête".

Un autre détail à éclaircir concerne six conseillers d'entreprise externes qui ont travaillé pendant des mois sur un projet informatique au ministère de la Défense. Ils viennent seulement d'être signalés à l'assurance pension. Ils avaient accès à l'Intranet protégé et aux adresses e-mail du ministère - et se présentaient "comme une instance ministérielle". (ks)

 

 

 

Voir les commentaires

Les députés LREM votent contre la proposition d'asile politique de Julian Assange

6 Février 2022, 08:57am

Les députés LREM votent contre la proposition d'asile politique de Julian Assange

Voir les commentaires