Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

actualites

Blanquer: La vaccination des moins de 12 ans "pas d'actualité"

19 Août 2021, 13:50pm

Blanquer: La vaccination des moins de 12 ans "pas d'actualité"

Publié le 19/08/2021 à 12:27 - Mise à jour à 14:29

AFP - La vaccination des moins de 12 ans contre le Covid-19 n'est "pas d'actualité", a indiqué jeudi le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, à l'approche de la rentrée scolaire.

La vaccination des moins de 12 ans contre le coronavirus, "c'est un sujet qui est regardé à l'échelle mondiale. Il est évidemment très important d'avoir du recul sur ces questions. Au moment où je parle, ce n'est pas d'actualité, c'est vraiment les 12-17 ans qui sont concernés", a déclaré à des médias M. Blanquer, à l'occasion d'un déplacement dans les Hauts-de-Seine.

"Le segment des 12-17 ans (pour la vaccination) a été décidé il y a quelque temps à la lumière d'études scientifiques et donc, aujourd'hui, c'est vraiment ça notre doctrine de référence", a-t-il ajouté.

"Aujourd'hui, l'objectif c'est d'avoir les plus de 12 ans qui soient vaccinés (contre le Covid-19) en France", a poursuivi le ministre.

 


 

Voir les commentaires

À Sevran, la Croix-Rouge combine distribution alimentaire et vaccination

19 Août 2021, 07:59am

À Sevran, la Croix-Rouge combine distribution alimentaire et vaccination

par Hélène Chevallier publié le 7 juin 2021 à 6h12

À Sevran, en Seine-Saint-Denis, la Croix-Rouge a mis en place, avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé d’Île-de-France, un centre de vaccination au même endroit que la distribution alimentaire. Le but : aller chercher les personnes éloignées de la vaccination.

Du lait, des pâtes et... un vaccin. L’épicerie solidaire n’ouvre ses portes que dans quelques heures mais déjà une dizaine de femmes et d'hommes, caddy à la main, attendent devant les grilles. "Est-ce que vous êtes intéressés par la vaccination ?", lance Yanis Bounecta, le co-responsable du centre de vaccination.

 

 

Voir les commentaires

Fin de mission pour Didier Raoult à l'IHU ?

19 Août 2021, 07:50am

Voir les commentaires

Des sorties scolaires pour vacciner les enfants ?

19 Août 2021, 07:43am

Voir les commentaires

L'obligation vaccinale "en sursis" pour Maître Krikorian : "tant qu'il y a du droit"...

19 Août 2021, 07:17am

L'obligation vaccinale "en sursis" pour Maître Krikorian : "tant qu'il y a du droit"...

France Soir - le 18/08/2021 à 21:37


 

ENTRETIEN - "Gageons qu'au pays des Lumières et tant qu'il y aura du Droit, la dictature sanitaire n'est pas pour demain !" C'est ainsi que se conclut le communiqué de Maître Philippe Krikorian, avocat au barreau de Marseille, qui explique qu'au regard de la Constitution, l'extension du passe sanitaire a effectivement été validée (le Conseil constitutionnel ayant approuvé pour l'esssentiel la loi n°2021-1040 du 5 août 2021, relative à la gestion de la crise sanitaire), mais que cela ne signifie pas pour autant qu'elle l'a été du point de vue des normes supranationales. La mise en perspective de la loi avec les normes supranationales, à l'occasion de la contestation de certaines de ses mesures d'application, pourrait ne pas être favorable au dispositif que le Parlement vient d'adopter.

Il est, en effet, arrivé que l'appréciation du Conseil constitutionnel et celle de la Cour européenne des droits de l'homme divergent. La loi française, bien que validée dans sa constitutionnalité, pourrait très bien être écartée dans son application à des espèces particulières, comme étant "incompatible avec certaines stipulations de la Convention européenne des droits de l'homme". Il sera dès lors possible à toute personne soumise au dispositif de « vaccination obligatoire », de présenter devant la juridiction saisie de certaines mesures, générales ou individuelles d'application de la loi, une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), c'est-à-dire de soutenir qu’une disposition législative porte atteinte aux droits et libertés que la Constitution garantit.

Le communiqué complet (PDF)

Entretien exclusif avec son auteur, qui fait part de son analyse combative :

 

France Soir : Contrairement à ce que beaucoup pensent, la partie ne serait pas finie sur le plan juridique et judiciaire ?

 

 

Voir les commentaires

Covid-19 : Jackpot à vie pour Pfizer ?!

18 Août 2021, 11:31am

Covid-19 : Jackpot à vie pour Pfizer ?!

 

Voir les commentaires

Entretien de Reiner Fuellmich avec le Dr Vanessa Schmidt-Kruger

18 Août 2021, 08:30am

Entretien de Reiner Fuellmich avec le Dr Vanessa Schmidt-Kruger

The Wolf le 06/04/2021 Traduction : le blog de Skidmark

Audition n° 37 de la Commission d’Enquête Extraparlementaire Allemande Corona du 30 janvier 2021

Il s’agit de l’audience n° 37 de la Commission d’Enquête Extraparlementaire Allemande Corona avec Le Dr.Vanessa Schmidt-Krueger, commençant à la minute 3.56.38 de l’audience jusqu’à la fin. \ La transcription a d’abord été produite en allemand, puis traduite (par Gilian Crowther, membre du BDÜ, l’Association Fédérale des Interprètes et Traducteurs).

Pour l’original, veuillez consulter l’audience 37 ici.

La Commission d’Enquête Extraparlementaire Allemande Corona a été lancée par le Dr Reiner Fuellmich le 10 juillet 2020. Le Dr Fuellmich LL.M. (UCLA) est un avocat, autorisé à représenter dans tous les tribunaux de l’État Fédéral Américain de Californie. Il est avocat spécialisé dans la protection des consommateurs en Californie et en Allemagne depuis 26 ans.

Le comité d’enquête Corona a écouté un grand nombre de scientifiques internationaux et de témoignages d’experts depuis sa création. Des recours collectifs sont en cours de préparation aux Etats-Unis et au Canada. Des poursuites sont également en cours de préparation en Allemagne. L’Allemagne n’autorisant pas les actions collectives, le processus y est préparé différemment. Le comité travaille également à la création de directives juridiques et de caches de données que les avocats du monde entier pourront utiliser pour intenter leurs propres poursuites.

Le 30 janvier 2021, la Commission d’Enquête Extraparlementaire Allemande Corona a interviewé le Dr Vanessa Schmidt-Kruger, une biologiste cellulaire avec plus de 20 ans d’expérience en médecine moléculaire travaillant au Max Delbrück Center for Molecular Medicine (https://www .mdc-berlin.de/personne/dr-vanessa-schmidt-kruger).

Ceci est son témoignage présenté à la 37ème audition de la Commission d’Enquête Extraparlementaire Allemande Corona le 30 janvier 2021.

RF = Dr. Reiner Fuellmich \ VSK = Dr. Vanessa Schmidt-Krueger \ VF = Viviane Fischer \ MT = Marcel Templin \ Dr. H. = Dr. Holzeisen (Italie)

 

 

 

Pour qui comprend l'allemand : entretien de 2h33'

 

 

 

Voir les commentaires

La catastrophe sanitaire de l’injection Pfizer en Israël

18 Août 2021, 08:10am

La catastrophe sanitaire de l’injection Pfizer en Israël

Dr Gérard Delépine 2021-08-17

La plupart des pays occidentaux ont suivi, sans débat public, les recommandations de l’OMS et font depuis plusieurs mois une propagande forcenée pour imposer des pseudo-vaccins expérimentaux en prétendant qu’ils pourraient stopper l’épidémie.

L’analyse de l’évolution de l’épidémie en Israël, champion mondial de l’injection Pfizer permet d’évaluer son efficacité en population réelle qui est très éloignée de ce qu’annoncent les communiqués de leurs fabricants.

La réussite de la campagne d’injection Pfizer et ses contreparties discutables

En termes de vitesse de vaccinations, le succès de la campagne d’injection est remarquable. Au 14/8/2021 près de 11 147 426 de doses ont été administrées et 67 % de la population auraient reçu au moins une dose de vaccin.

Mais Pfizer a obtenu en échange l’acceptation d’une surfacturation des doses vaccinales et l’engagement du gouvernement de communiquer à Pfizer les données de santé des Israéliens.

Mais on ne juge pas un traitement préventif au nombre de personnes traitées, mais uniquement à ses conséquences sur l’évolution du nombre des contaminations journalières, de la mortalité quotidienne et des complications post médicamenteuses observées.

Évolution du nombre des contaminations

 

Voir les commentaires

En Italie, les soignants refusent massivement la vaccination

17 Août 2021, 19:49pm

En Italie, les soignants refusent massivement la vaccination
En Italie, les soignants refusent massivement la vaccination

France Soir - le 17/08/2021 à 18:54

Le chiffre "choc" du jour : en Lombardie, 10 000 soignants refusent le vaccin, en Vénétie 5 000. Les autorités se retrouvent face au risque de dégarnir cliniques et hôpitaux.

Selon des rapports parus cette semaine dans la presse italienne, le chiffre réel de soignants italiens refusant les injections dites "anti-Covid" suite à l'entrée en vigueur du décret n°44 destiné à les leur imposer, est extrêmement impressionnant.

 

Si en Lombardie et en Vénétie, le refus des injections est massif, il est réel dans toutes les régions de l'Italie. En Sardaigne, 700 soignants le refusent, dont 57 ont été suspendus de leur travail. Sur les 10 000 objecteurs en Lombardie, la procédure de suspension est lancée contre 2 500 d'entre eux.

 

La Fédération nationale des ordres de médecins, toute à sa ferveur pro-injection, reconnaît néanmoins que le décret est mal rédigé tandis qu'il existe un risque avéré de vider des services entiers en suspendant des soignants ou de créer des déserts médicaux. A Cervarese Santa Croce près de Padoue, le seul et unique généraliste chargé de soigner 1 300 patients a arrêté d'exercer d'un jour à l'autre pour ne pas avoir à se soumettre. La même situation est en train de se produire en de nombreux "déserts médicaux". Par ailleurs les contrats de travail ne prévoyant aucune obligation vaccinale, sa base juridique est très fragile.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Fraude massive de déclaration des réactions adverses liées aux vaccins, rétention de données, prétention à la "sécurité et à l'efficacité"

17 Août 2021, 16:13pm

Fraude massive de déclaration des réactions adverses liées aux vaccins, rétention de données, prétention à la "sécurité et à l'efficacité"

Jon Rappoport Le 17 août 2021

 

https://blog.nomorefakenews.com/2021/08/17/massive-fraud-in-reporting-vaccine-injuries-withheld-data-pretense-of-safe/

 

 

UN : Une bombe. Alex Berenson, ancien journaliste du New York Times, le 6 août : "Moderna, le fabricant du vaccin Covid, a reçu 300 000 déclarations d'effets secondaires après des vaccinations sur une période de trois mois suivant le lancement de son vaccin, selon un rapport interne d'une société qui aide Moderna à gérer les rapports."

 

"Ce chiffre est bien plus élevé que le nombre de déclarations d'effets secondaires concernant le vaccin de Moderna accessibles au public dans le système fédéral qui suit ces événements indésirables."

 

BOOM. 300 000 effets indésirables de vaccins NON signalés au VAERS, la base de données fédérale.

 

Berenson : "Le chiffre de 300 000 provient d'une mise à jour interne fournie aux employés par IQVIA, une société peu connue mais énorme qui aide les fabricants de médicaments à gérer les essais cliniques. Basée en Caroline du Nord, IQVIA emploie 74 000 personnes dans le monde et a réalisé un chiffre d'affaires de 11 milliards de dollars l'année dernière."

 

"En début de semaine, Richard Staub, le président de la division Research & Development Solutions d'IQVIA, a envoyé une 'mise à jour du T2 2021' qui portait la mention 'Confidentiel - Pour distribution interne uniquement'."

 

"Une personne ayant accès à la présentation a fourni des captures d'écran de la diapositive concernée, qui explique clairement que les 300 000 déclarations d'effets secondaires ont été reçus sur 'une période de trois mois' - et non depuis l'introduction du vaccin en décembre..."

 

DEUX : La chercheuse indépendante Virginia Stoner a publié un nouvel article étonnant sur les chiffres du VAERS et sur les efforts déployés par les scientifiques du courant dominant pour minimiser les effets destructeurs des vaccins COVID. Voici les principales citations de son rapport :

 

"Plus de décès ont été signalés au VAERS à cause des vaccins COVID que de tous les autres vaccins réunis au cours des 30 dernières années."

 

"Il y a un code du silence qui protège l'augmentation massive des décès (et autres blessures graves) signalés au VAERS par les vaccins covid. Non seulement les pages web et les communiqués de presse du CDC omettent ce fait gênant, mais les études de recherche sur les vaccins l'omettent également."

 

"Le nombre d'injections de covid [aux États-Unis] administrées à ce jour en 2021 (309 millions) est à peu près le même que celui de tous les autres vaccins administrés en 2020 (316 millions). Mais un nombre choquant de 36 fois plus de décès ont été signalés cette année à cause des injections de covid que l'année dernière à cause de tous les autres vaccins."

 

"Quelqu'un est mort à cause d'un vaccin qu'ils [un prestataire médical] ont administré... cela pourrait-il potentiellement remettre en question leur jugement professionnel, ou entraîner un procès pour faute professionnelle ? Si vous étiez médecin ou superviseur d'une clinique de vaccination contre les covidés au volant, et que vous aviez le choix entre passer la soirée à remplir un rapport VAERS ou dîner avec des amis, que choisiriez-vous ?"

 

"Il y a des raisons de penser que la mort peut être l'une des blessures vaccinales les plus sous-déclarées de toutes - principalement parce que la victime est morte, et ne peut pas remplir un rapport VAERS. Elle ne peut pas non plus inciter son médecin à remplir un rapport VAERS. À moins qu'ils n'aient la chance d'avoir un parent ou un médecin qui sait qu'ils ont reçu le vaccin, qui connaît le VAERS, qui comprend le risque de blessure lié au vaccin et qui est prêt à passer par le processus onéreux de déclaration VAERS, cela n'arrivera pas."

 

TROIS : Lettre ouverte de Médecins pour l'éthique du COVID accusant les gouvernements et les médias de mentir au peuple :

 

"Les sources officielles, à savoir EudraVigilance (UE, EEE, Suisse), MHRA (Royaume-Uni) et VAERS (États-Unis), ont maintenant enregistré plus de blessures et de décès dus au déploiement du vaccin 'Covid' que de tous les vaccins précédents réunis depuis le début des enregistrements."

 

"TOTAL pour l'UE/le Royaume-Uni/les États-Unis - 34 052 décès liés à l'injection de Covid-19 et plus de 5,46 millions de blessures signalées au 1er août 2021."

 

"Il est important d'être conscient que les chiffres officiels ci-dessus (rapportés aux autorités sanitaires) ne représentent qu'un faible pourcentage des chiffres réels. En outre, des personnes continuent de mourir (et de subir des blessures) à cause des injections, chaque jour qui passe."

 

"Cette situation catastrophique n'a pas été rapportée par les grands médias, bien que les chiffres officiels ci-dessus soient accessibles au public."

 

"Le signal de préjudice est maintenant incontestablement écrasant et, conformément aux normes éthiques universellement acceptées pour les essais cliniques, Doctors for Covid Ethics exige que le programme de vaccination 'Covid' soit arrêté immédiatement."

 

"La poursuite du programme en pleine connaissance des dommages graves et des décès d'adultes et d'enfants constitue un crime contre l'humanité/un génocide dont les responsables ou les complices seront tenus personnellement responsables."

 

"Les gouvernements du monde entier vous mentent à vous, le peuple, aux populations qu'ils sont censés servir."

 

"Les chiffres ci-dessus démontrent que les vaccins à ARNm sont mortels."

 

QUATRE : La célèbre étude de 2010 de Harvard Pilgrim Health Care, Inc. sur le VAERS a déclaré sans ambages : "Les effets indésirables des vaccins sont fréquents mais sous-déclarés, moins de 1 % étant signalés à la Food and Drug Administration (FDA). Les faibles taux de déclaration empêchent ou retardent l'identification des vaccins "problématiques", ce qui peut mettre en danger la santé du public."

 

En suivant les conclusions de cette étude, il faudrait multiplier par 100 le nombre de blessures liées aux vaccins qui ont été signalées pour arriver à un chiffre correct.

 

CINQ : Au vu du nombre massif de blessures et de décès dus aux vaccins, comment le public devrait-il réagir ? Voici un indice majeur. Stat News, 21 juillet : "Des millions de vaccins Covid-19 inutilisés vont être gaspillés alors que la demande diminue à travers les Etats-Unis et que les doses expirent probablement cet été, selon les responsables de la santé publique..."

 

"Actuellement, les États-Unis ont administré 52,36 millions de doses de moins que celles qui leur ont été distribuées, selon les données fédérales."

 

"Une tranche importante de doses Pfizer devrait expirer en août... Compte tenu de la baisse de la demande nationale de vaccins, il est peu probable que ces doses soient entièrement utilisées avant de devoir être jetées."

 

"'Nous constatons que la demande [de vaccin] diminue dans tous les États', a déclaré Marcus Plescia, médecin en chef de l'Association of State and Territorial Health Officials."

 

SIX : Comprenant cela, le gouvernement, les médias et les criminels d'entreprise intensifient la vaccination obligatoire partout où ils le peuvent, pour vous enfoncer l'aiguille dans le bras.

 

"Vous êtes conscient que notre produit est hautement dangereux et destructeur ? Nous allons vous obliger à le prendre."

 

SEPT : RESISTEZ. REBELLEZ-VOUS.

 

SOURCES:

https://alexberenson.substack.com/p/some-actual-news

https://www.virginiastoner.com/writing/2021/8/10/update-on-the-deadly-covid-vaccine-coverup-plus-how-to-estimate-risk-better-than-the-cdc

https://www.globalresearch.ca/jaccuse-governments-worldwide-are-lying-to-you-the-people-to-the-populations-they-purportedly-serve/5750650

https://digital.ahrq.gov/ahrq-funded-projects/electronic-support-public-health-vaccine-adverse-event-reporting-system

https://statnews.com/2021/07/20/states-are-sitting-on-millions-of-surplus-covid-19-vaccine-doses-as-expiration-dates-approach/


 


 


 

 

Voir les commentaires