Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

ondes

Etats-Unis : 5G et covid

27 Janvier 2023, 19:17pm

Voir les commentaires

Le projet 6G de l'Union Européenne

27 Janvier 2023, 19:13pm

Voir les commentaires

Pr Martin Pall : le déploiement de la 5G

12 Janvier 2023, 16:29pm

Voir les commentaires

Barcelone : le matin du 22 novembre 2022 près d'une antenne 5G

24 Novembre 2022, 10:43am

Voir les commentaires

5G économe en énergie ou énergivore ?

20 Novembre 2022, 14:52pm

Voir les commentaires

Echelon, le pouvoir secret - Le film documentaire

15 Novembre 2022, 18:23pm

Voir les commentaires

Pierre-Gilles Bellin | Épidémie électrosensible

14 Novembre 2022, 09:19am

Voir les commentaires

Que sont ces mystérieuses nouvelles tours qui se dressent au-dessus des trottoirs de New York ?

10 Novembre 2022, 18:15pm

Que sont ces mystérieuses nouvelles tours qui se dressent au-dessus des trottoirs de New York ?

Dodai Stewart - Publié le 5 nov. 2022

 

https://www.nytimes.com/2022/11/05/nyregion/nyc-5g-towers.html

 

Alors que la ville passe à la technologie sans fil 5G, le paysage urbain change.


Une tour curieusement futuriste est récemment apparue à l'angle des avenues Putnam et Bedford, dans le quartier de Bedford-Stuyvesant à Brooklyn. Une colonne grise surmontée d'une enveloppe perforée, d'une hauteur impressionnante de 12 mètres, elle dépasse le bâtiment en brique de trois étages situé derrière elle.


Marion Little, 60 ans, propriétaire de Stripper Stain & Supplies, la quincaillerie qui opère à cet angle depuis 17 ans, a déclaré que lui et ses voisins n'avaient reçu aucun avertissement. Un jour, il y avait des ouvriers à l'extérieur, puis la tour s'est matérialisée.


"Nous avons été choqués parce que nous n'avions aucune idée de ce que c'était", a déclaré M. Little. Comme elle se trouve juste devant son magasin, les gens ne cessent de lui poser des questions à son sujet. Ils m'ont envoyé des courriels, m'ont appelé le week-end, m'ont envoyé des messages sur Facebook, en me disant : "Yo, c'est quoi ça ?" et je suis assis là, en me disant : "Je n'en ai aucune idée".


L'objet en question est une nouvelle tour d'antenne 5G érigée par LinkNYC, le dernier matériel en date dans la vaste mise à niveau technologique de New York.


La ville de New York a conclu un accord avec CityBridge, l'équipe derrière LinkNYC, qui prévoit l'installation de 2 000 tours 5G au cours des prochaines années, dans le but d'éliminer les "déserts Internet" de la ville. Quatre-vingt-dix pour cent de ces tours seront installées dans des zones mal desservies de la ville - des quartiers du Bronx, de Brooklyn, du Queens, de Staten Island et au-dessus de la 96e rue à Manhattan.


Une fois les tours activées, les résidents auront accès aux appels numériques et au Wi-Fi haut débit gratuits, ainsi qu'au service 5G. Beaucoup de ces endroits abritaient auparavant des téléphones payants.


Selon les responsables du bureau de la technologie et de l'innovation de la ville, 40 % des foyers new-yorkais ne disposent pas de la combinaison du haut débit domestique et mobile, dont 18 % des résidents - plus de 1,5 million de personnes - qui ne disposent pas des deux.


Les tours 5G, ainsi que les câbles de fibre optique souterrains, constitueront une infrastructure que des opérateurs comme AT&T et Verizon pourront utiliser pour fournir un meilleur service aux clients. La plupart des tours, y compris celle qui se trouve au coin de la rue de M. Little, n'ont pas encore été activées.


Mais comme c'est souvent le cas lorsque quelque chose de nouveau apparaît dans le paysage urbain de New York, les gens semblent effrayés par les grandes structures - et certains ont exprimé des craintes infondées concernant la 5G. Ils s'inquiètent de la taille des tours et, dans certains cas, de la vue imprenable depuis les fenêtres du troisième étage. M. Little s'est également interrogé sur l'aspect pratique de l'installation de la tour à son coin de rue, à l'arrêt de bus B26 : "Les bus tournent ici", a-t-il dit. "Il sera facile de faire une erreur de calcul et de frapper la chose".


Une autre tour 5G a surgi à Fort Greene, à l'angle des avenues Vanderbilt et Myrtle, là encore, près d'un arrêt de bus - le B69. Elle se dresse à côté d'un immeuble résidentiel de trois étages avec un magasin d'alcool au rez-de-chaussée.


Mark Malecki, 26 ans, qui s'est installé à New York à la mi-octobre en provenance de Richmond, en Virginie, a une vue intime encadrée par la fenêtre de sa chambre au troisième étage. "Je n'étais même pas sûr de ce que c'était", a-t-il déclaré.


La nouvelle tour située à l'angle des avenues Bedford et Putnam, dans le quartier de Bedford-Stuyvesant, a pris les résidents par surprise.Amir Hamja pour le New York Times


Juste en bas de la rue vit Renee Collymore, une Brooklynite de 50 ans qui dit que sa famille est "ancrée dans ce quartier depuis quatre générations" et qui sert de liaison démocrate pour le 57e district de l'Assemblée à Fort Greene. Elle se méfie de la tour depuis son apparition cet été.
En tant que responsable de la Vanderbilt Avenue Block Association, Mme Collymore a déclaré : "Je n'ai jamais entendu parler de résidents demandant l'installation d'une tour là où nous vivons." Elle prévoit d'organiser une réunion à ce sujet.

"Avant l'arrivée de cette tour, j'avais un bon service", poursuit Mme Collymore. "Quoi, un appel perdu de temps en temps ? Et alors ? Vous continuez."


Dans le quartier chinois de Manhattan, où une tour a surgi à l'angle des rues Mulberry et Bayard, un habitant d'un immeuble voisin a déclaré qu'il s'agissait d'une "monstruosité".


"Qui veut regarder quelque chose comme ça ?", a-t-elle demandé.


Les tours ne sont pas les seules antennes 5G en cours d'installation dans la ville de New York. D'autres se dressent sur des propriétés de la ville, comme des feux de signalisation et des lampadaires.


Fin septembre, on pouvait entendre des coups de marteau-piqueur à l'extérieur de l'immeuble en briques de six étages de l'Upper East Side où Chelsea Formica, 32 ans, vit avec son mari, Joe, et leur fils en bas âge.


Mme Formica se trouvait dans le New Jersey pour rendre visite à sa mère lorsque Joe a appelé. Il m'a dit : "Hé, vous savez, ils ont mis quelque chose devant notre fenêtre. Je suis allongé sur le canapé et c'est assez gros." Puis Mme Formica est rentrée chez elle. "J'étais comme, 'Oh, mon Dieu', en train de flipper. C'est énorme. C'est tellement gros."


Des ouvriers de la société de télécommunications ExteNet avaient installé un objet cylindrique ayant à peu près la taille d'un être humain : une antenne 5G de 63 pouces de haut et de 21 pouces de diamètre, selon la société. Elle est accompagnée d'une boîte de 38 pouces de haut, 16 pouces de large et 14 pouces de profondeur, soit à peu près la taille d'un classeur ou d'une table de nuit.
L'imposante antenne est montée au sommet d'un poteau élancé, à trois étages de hauteur - plus de 30 pieds dans les airs - et juste en face de la fenêtre du salon de Mme Formica. Elle se trouve également à quelques pas de l'endroit où dort leur bébé de cinq mois, ce qui met Mme Formica mal à l'aise.


"Les gens disent que c'est sans danger ; le F.C.C. dit que c'est sans danger et tout", dit-elle. "Nous sommes juste inquiets que ce soit si près de la chambre de mon fils".


Alex Wyglinski, doyen associé des études supérieures et professeur d'ingénierie électrique et informatique à l'Institut polytechnique de Worcester, a déclaré que les résidents ne devaient pas s'inquiéter. Il a fait remarquer que la 5G est un rayonnement non ionisant, à l'opposé du spectre des rayons ionisants dont les gens doivent se protéger, comme les rayons UV et les rayons X.
De plus, selon le Dr Wyglinski, la tour "ne peut pas simplement projeter de l'énergie partout. Il s'agira de points d'énergie hyperfocalisés qui iront directement à votre téléphone portable".
Et même si les tours sont hautes, "vous vous y habituerez", a-t-il ajouté. Tout comme les réverbères et les feux de circulation, a-t-il ajouté, "cela s'intégrera dans le paysage urbain".


Mme Formica et sa voisine Virginie Glaenzer, dont la fenêtre est également dominée par l'antenne, ont pris un mètre à ruban sur le trottoir et ont découvert que le poteau nouvellement installé se trouve à un peu moins de 3 mètres du bâtiment, une distance qui déclenche généralement un processus de notification de la communauté, selon l'accord entre la ville de New York et ExteNet.
Depuis la fenêtre de son appartement de l'Upper East Side, Virginie Glaenzer a une vue rapprochée d'une nouvelle antenne 5G.Amir Hamja pour le New York Times.


Mme Glaenzer et Mme Formica ont contacté leurs représentants locaux et distribué des tracts incitant leurs voisins à faire de même. Elles aimeraient que l'antenne soit retirée - ou au moins déplacée de l'autre côté de la rue, le long du terrain de gazon Asphalt Green et non à côté d'un immeuble résidentiel.


Julie Menin, membre du conseil municipal de New York qui représente Mme Formica, Mme Glaenzer et le reste du district 5, a déclaré qu'elle avait, au nom de ses électeurs, demandé à la ville d'engager un tiers pour effectuer des tests d'émissions sur les antennes afin de s'assurer qu'elles sont conformes aux réglementations fédérales, et le bureau de la technologie et de l'innovation de la ville a accepté de le faire.


Mme Formica a déclaré qu'elle ne se sentirait pas à l'aise de vivre à côté de l'antenne une fois qu'elle sera allumée. Elle n'est pas sûre qu'elle déménagerait, mais elle examinerait ses options. "Je pense que je chercherais un avocat".


Quant à Mme Glaenzer, elle montre en riant des cristaux qu'elle a placés dans un bol sur le rebord de la fenêtre, devant l'antenne. "Ils sont censés éliminer les radiations", a-t-elle dit en haussant les épaules. "Vous vous accrochez juste à ce que vous avez."
 

 

 

Voir les commentaires

Compteur LINKY - Analyses, décorticage et explications

25 Octobre 2022, 11:36am

Avis de Robin des toits du 20 décembre 2018 

 

Sujet : VIDEO YOUTUBE DECORTIQUANT UN COMPTEUR LINKY: LA VISION PARCELLAIRE D’UN TECHNOPHiLE
Date : Thu, 20 Dec 2018 22:04:51 +0100
De : Robin des Toits 81 <collectif.antennes.81@gmail.com>


 

VIDEO YOUTUBE DECORTIQUANT UN COMPTEUR LINKY: LA VISION PARCELLAIRE D’UN TECHNOPHiLE

Une vidéo posté sur la chaine Youtube « Deus ex silicium » a fait le Buzz dans les milieux technophiles mais a fait réagir assez vivement les experts du mouvement stoplinky:

https://www.youtube.com/watch?time_continue=407&v=wfLoiwe1fgA

Pour aider à une appréhension objective de son contenu, voici quelques éléments préliminaires à prendre en considération:

L’équipement de son laboratoire impressionne: appareils dernier cri, haut de gamme (4 analyseurs de spectre); l’ensemble doit approcher les 100000 Euros
Qui le sponsorise?

Dans cette vidéo, l’analyse micro-électronique de l’appareil est soignée, mais les mesures du rayonnement magnétique laissent vraiment sceptique.

Les mesures de champ magnétique:

Seul le champ magnétique émis par le compteur lui même est mesuré, lequel n'est pas synchronisé avec un concentrateur, et il n’est pas tenu compte du fait que la puissance d'émission du CPL est modulable dans un rapport de 1 à 8 (même à distance par Enedis) . Ici on ne connait pas la valeur d'émission du CPL (pour un G1 de 0,2 à 1,5 A)

Lors de son installation, l’activation du CPL par le compteur doit être configuré: dans cette vidéo, est ce le cas? Il semblerait qu’il n’ait pas vérifié que le CPL du compteur était émis. Ces mesures de champ magnétiques sont des mesures "hors sol".
Dans la vraie vie, le concentrateur est actif, et un logement peut être entouré de plusieurs centaines de compteurs Linky qui participent à sa pollution électrique.

Il n’est pas tenu compte du champ magnétique rayonné dans les câbles, et qui est directement proportionnel à la distance d'écartement entre la phase et le neutre (notion de surface émissive).
Donc, concernant le champ magnétique prétendument faible dont il est question en conclusion, l’auteur reproduit en pire l'erreur du rapport ANFR de 2016.

Interrupteur du Compteur linky:

D’après lui le breaker (interrupteur unipolaire du linky est de bonne qualité alors qu'il ne dispose pas de chambre de coupure pour souffler l'arc électrique! Son pouvoir de coupure de 100 A est ridicule comparé à celui du disjoncteur général AGCP situé à l’aval du compteur qui lui, a un pouvoir de coupure de 2000 A.

Les mesures de températures sont faites avec un courant de 8 A, dans la vraie vie, on est plutôt dans des valeurs de courant circulant de 20 A et au delà.

On notera quelques informations intéressantes:

La mesure de la consommation propre du compteur indique un courant de 0,07 A soit environ 15 W: on est loin des 2 W annoncés par Enedis!
Toutefois, l’auteur de la vidéo semble indiquer que cette consommation ne serait pas à la charge de l’usager. On peut avoir des doutes quant à cette affirmation puisque dans la vidéo il précise que le dispositif shunt se situe en amont du comptage.

La mémoire de stockage interne du compteur est de 2 Mo, et l’intervalle de temps entre 2 mesures est de 1 seconde.

page1image3760912

Au final:

Pour conclure, l’auteur de cette vidéo, qui a des compétence en électronique mais pas vraiment en électromagnétisme ni en électrotechnique, conseille aux néophytes d’aller directement voir les 5 dernières minutes de la vidéo, où il énonce ses conclusions, pour le moins sidérantes quant aux valeurs si faibles des mesures de champ magnétique.

Le néophyte prendra-t-il pour argent comptant ces déductions erronées, dans cette vidéo déjà vue +180000 fois?
C’est une vision technophile issue d’un test de laboratoire totalement hors sol qui ne prend en compte aucun des paramètres de fonctionnement de ce compteur dans la vraie vie. Cette vidéo apporte de l’information technique sur le contenu électronique du compteur, et rien d’autre.

L’auteur de cette vidéo aurait été bien inspiré de rester dans son domaine de compétence
Patrice Goyaud, Ingénieur retraité de RTE)EDF spécialiste du fonctionnement des réseaux électriques

--

Patrice                                           ROBIN DES TOITS 81

tél: 0670891531

 

 

Voir les commentaires

Compteur Linky. Pouvez-vous être pénalisé si vous refusez l’installation de ce système ?

25 Octobre 2022, 11:27am

Compteur Linky. Pouvez-vous être pénalisé si vous refusez l’installation de ce système ?
Ouest-France – Le 14 octobre 2022 – Julie Pain


 

Si plus de 35 millions de foyers sont d’ores et déjà équipés d’un compteur Linky dans leur foyer, certains particuliers refusent la pose de ce nouveau système communicant. Mais dans ce cas, que se passe-t-il pour les récalcitrants ? Explications avec Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution électrique en France.


En France, neuf foyers sur dix sont déjà équipés d’un compteur Linky, cette dernière génération de compteur électrique. Mais que se passe-t-il pour les nombreux réfractaires ? « Est-ce vrai que ceux qui refusent le compteur devront payer 50 € par an à Enedis ? » Cette interrogation émane de François. Nous avons posé la question à Enedis. On vous explique.

 

 

 

https://www.ouest-france.fr/economie/entreprises/enedis/compteur-linky/compteur-linky-pouvez-vous-etre-penalise-si-vous-refusez-l-installation-de-ce-systeme-9ee0ea3c-4af7-11ed-a299-c34310d448f8

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>