Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

L’UE ne peut pas se passer des hydrocarbures russe

27 Février 2022, 18:29pm

L’UE ne peut pas se passer des hydrocarbures russe

 

Olivier Renault- Mondialisation.ca – Le 26 février 2022

 

Force est de constater que les stratèges occidentaux, sont en train de mener une mauvaise politique contre la Russie car l’UE ne peut pas se passer des hydrocarbures russes. Un rapport du Sénat indiquait déjà concernant les perspectives à partir de 2020 que «la Russie est aujourd’hui le premier fournisseur d’hydrocarbures de l’UE». 

 

Premier fournisseur d’hydrocarbures de l’UE. Le rapport d’information n° 307 (2006-2007) d’ Yves Pozzo di Borgo, fait au nom de la délégation pour l’UE, déposé en mai 2007 auprès du Sénat, affirmait déjà que l’UE ne peut pas se passer des hydrocarbures russes. Les experts précisaient à cette époque: «La Russie est, en effet, le premier fournisseur de gaz naturel des 27 (avec 40 % des importations, ce qui représente 19 % de la consommation totale de gaz de l’UE) et le deuxième fournisseur de pétrole (avec 20 % des importations et 16 % de la consommation totale)».  Plus loin, ce rapport informe que «la dépendance énergétique à l’égard de la Russie varie cependant fortement entre les pays», car «si de nombreux pays d’Europe centrale ou orientale dépendent entièrement de la Russie pour leur approvisionnement en gaz, comme la Slovaquie ou les Pays Baltes, la part du gaz russe est [pour 2007] de 80 % en Pologne, 65 % en Autriche, 37 % en Allemagne et en Italie et 24 % en France».

 

 

 

Voir les commentaires

Zelensky prêt à se rendre

27 Février 2022, 18:21pm

Zelensky prêt à se rendre

RÉSEAU VOLTAIRE | 26 FÉVRIER 2022







 Le président Volodymyr Zelensky a fait transmettre par l’ambassade de Chine à Kiev, dans la nuit du 25 au 26 février 2022, une proposition de cessez-le-feu à la Russie.

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Effets secondaires des vaccins: un assureur allemand pulvérise les rapports officiels

26 Février 2022, 22:07pm

Effets secondaires des vaccins: un assureur allemand pulvérise les rapports officiels

 

 Publié le 25/02/2022 à 21:32 - Mise à jour le 26/02/2022 à 15:50

 

Une lettre officielle relative aux effets secondaires des vaccins anti-Covid, adressée au président du Paul-Ehrlich Institut (PEI) en Allemagne, a atteint hier les pages du Die Welt et du Berliner Zeitung. Elle est signée par Andreas Schöfbeck, président du conseil de BKK ProVita, l’une des caisses d’assurance maladie d’entreprise les plus importantes du pays, et a fait l’effet d’un coup de tonnerre. C’est la première fois qu’une caisse d'assurance maladie allemande publie des chiffres précis à ce sujet, en se fondant sur la facturation des médecins associés.

Les chiffres de la BKK pulvérisent les rapports du PEI (organisme fédéral chargé des vaccins et médicaments, plus ou moins équivalent de l’ANSM), et la lettre met la lumière sur une nette sous-estimation du nombre d'effets secondaires, dont le PEI est censé recueillir les signalements.

Nous avons traduit la lettre en question, désormais rendue publique :

 

 

Voir les commentaires

Fabrice Di Vizio : formation sur les droits des patients

26 Février 2022, 21:12pm

Voir les commentaires

APPEL POUR UN PRINTEMPS DES SERVICES PUBLICS

26 Février 2022, 21:00pm

APPEL POUR UN PRINTEMPS DES SERVICES PUBLICS

Face à la crise sanitaire, notre pays et notre système de santé n’ont tenu qu’à un fil. Au dévouement des infirmier·e·s, des aides-soignant·e·s, des médecins de l’hôpital public, parfois épuisés. Au sens du devoir des enseignant·e·s de l’école publique, qui ont accueilli les enfants dans des conditions kafkaïennes. A l’abnégation des agent·e·s des transports publics, du nettoyage, aux travailleurs et aux travailleuses sociales. La liste est longue, de ces agent·e·s et services publics grâce auxquels le pire a été évité. 

 

Tiennent-ils encore, tiennent-ils vraiment ? Ces services publics qui font notre quotidien se dégradent depuis des années, et avec eux l’accès aux droits fondamentaux. Les premier·e·s à en souffrir ont été, nous le savons, les personnes les plus démunies, en situation de handicap ou de pauvreté. Puis, les habitant·e·s des quartiers populaires ou des territoires ruraux qui ont subi les reculs en cascade : poste fermée, puis centre des finances publiques fermé, puis classes de primaire fermées, etc… Cet effondrement touche maintenant l’ensemble de la société – sauf peut-être ceux que la grande richesse met à l’abri.

Nous, citoyen·ne·s, militan·te·s associatifs et syndicaux, agent·e·s des services publics, alertons : nos services publics ont atteint un point de rupture historique, avec la population, avec leurs agent·e·s et avec l’avenir. Rupture avec les populations d’abord. Qui voient les services publics devenir maltraitants : les délais de jugement augmentent, le surtravail des agent·e·s ne suffit plus à compenser leur manque de moyens, les guichets ferment tandis que progresse une dématérialisation à marche forcée. Rupture avec leurs agent·e·s ensuite. Le rationnement de leur temps auprès des usager.e.s rend leur mission impossible. Le mouvement perpétuel des « réformes managériales » désorganise les services. Et lorsqu’ils alertent, ils ont l’impression de prêcher dans le désert voire sont sanctionnés. Rupture avec l’avenir enfin. Quand la lutte contre le réchauffement climatique, la formation de la jeunesse ou la prise en charge humaine des personnes âgées sont subordonnées à des objectifs budgétaires et, de fait, sacrifiées.

 

 

 

 

Voir les commentaires

La commission d’enquête du Sénat demande « une levée rapide » du passe vaccinal

26 Février 2022, 10:30am

La commission d’enquête du Sénat demande « une levée rapide » du passe vaccinal
Dans son rapport présenté ce jeudi, la commission d’enquête du Sénat sur l’adéquation du passe vaccinal à la situation épidémique, appelle à une levée « rapide » du dispositif et « à renforcer la transparence dans la gestion de l’épidémie ».

 

Simon BarbaritPar Simon Barbarit@SimonBarbarit – Le 24 février 2022

5mn

Moins de deux mois après sa mise en place, il est temps de mettre un terme au passe vaccinal, c’est la proposition principale de la commission d’enquête du Sénat sur l’adéquation de cet outil à la situation épidémique.

Les rapporteurs, Chantal Deseyne (LR), Olivier Henno (centriste) Michelle Meunier (PS) et la présidente de la commission des affaires sociales du Sénat, Catherine Deroche présentaient le rapport de la commission, ce jeudi.

Le 13 janvier dernier, après d’âpres débats, le projet de loi sur la gestion de la crise sanitaire et sa principale disposition, l’instauration du passe vaccinal, était adopté au Sénat.

Une semaine plus tard, à la demande du groupe LR du Sénat, la Haute assemblée adoptait le principe d’une commission d’enquête. C’est en fait la commission des affaires sociales qui s’est vue dotée des prérogatives d’une commission d’enquête pour examiner « l’adéquation du passe vaccinal à l’évolution de l’épidémie de covid-19 ».

 

 

 

Voir les commentaires

François Asselineau : le conflit OTAN/Russie en Ukraine

25 Février 2022, 22:51pm

Voir les commentaires

Thierry Meyssan sur l'attaque russe en Ukraine

25 Février 2022, 20:45pm

Voir les commentaires

Vous avez dit « complotiste » ?!

25 Février 2022, 19:01pm

Vous avez dit « complotiste » ?!

Vous avez dit « complotiste » ?!

Posted by Jean-Dominique Michel

 

Dans un énième élan d’imbécilité (à laquelle nous sommes désormais habitués de sa part), le quotidien suisse Le Temps vient de qualifier une conférence que nous donnerons ce soir au Club suisse de la presse à Genève en compagnie des Pr Christian Perronne et Astrid Stuckelberger ainsi que du Dr Pablo Buono de « conférence complotiste ». La bêtise et la malveillance sidérales de cet article valent à tel point le détour que je m’empresse de donner au lecteur le lien où il pourra aller contempler cet objet de curiosité.

Einstein soulignait qu’il y avait deux choses infinies à ses yeux : l’Univers et la bêtise humaine. « Et encore, ajoutait-il, pour l’Univers je n’en suis pas certain ». C’est dire si la contemplation à laquelle je vous invite a presque une saveur mystique…

  • Pour lire « La conférence complotiste au Club suisse de la presse maintenue, sous conditions » sur Le Temps : cliquer ici.

Rappelons au passage  les caractéristiques des processus de stigmatisation :

C’est ce pli au service de la pensée unique et de l’obscurantisme qui tient désormais lieu de « pensée » à ce journal en plein naufrage. Dont les connaisseurs observent que les abonnés ont fui par canaux de sauvetage entiers, le titre ne faisant plus illusion qu’en invoquant un incertain lectorat en ligne.

Ce qui est triste bien sûr mais n’a pas lieu de nous surprendre : à faire un travail malveillant et médiocre, n’importe quelle entreprise commerciale en subit tôt ou tard les conséquences.

L’époque devient plutôt amusante (quoique) pour nous qui avons été ainsi étiquetés par des médias de connivence : les mensonges du Covid fuitent de toutes parts. Dernier en  date, l’identification d’une séquence génique brevetée par Moderna trois ans avant l’apparition du Sars-coV-2, figurant dans son génome avec une probabilité d’occurrence naturelle de 1 sur 3’000 milliards !

 

 

Voir les commentaires

Conseil scientifique indépendant du 24 février 2022

25 Février 2022, 18:49pm

Voir les commentaires