Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Israel et les injections

25 Août 2021, 19:45pm

Voir les commentaires

Dr Astrid Stuckelberger : commission d'enquête francophone

25 Août 2021, 05:53am

Voir les commentaires

Étude : Les professionnels de la santé entièrement vaccinés ont une charge virale 251 fois supérieure, ce qui constitue une menace pour les patients et les collègues non vaccinés.

24 Août 2021, 18:58pm

Étude : Les professionnels de la santé entièrement vaccinés ont une charge virale 251 fois supérieure, ce qui constitue une menace pour les patients et les collègues non vaccinés.


Dr Peter McCullough - Global Research, 24 août 2021



Un article inédit du prestigieux groupe de recherche clinique de l'université d'Oxford, publié le 10 août dans The Lancet, présente des résultats alarmants qui ont un effet dévastateur sur le déploiement du vaccin COVID.

L'étude révèle que les personnes vaccinées portent dans leurs narines une charge 251 fois plus importante de virus COVID-19 que les personnes non vaccinées.

57 scientifiques et médecins de renom publient une étude choquante sur les vaccins COVID et demandent l'arrêt immédiat de toutes les vaccinations.

Tout en atténuant les symptômes de l'infection, le vaccin permet aux personnes vaccinées de transporter des charges virales exceptionnellement élevées sans être malades au départ, ce qui peut les transformer en super-diffuseurs présymptomatiques.

Ce phénomène pourrait être à l'origine des flambées post-vaccinales choquantes dans les populations fortement vaccinées du monde entier.

Les auteurs de l'article, Chau et al, ont démontré l'échec généralisé de la vaccination et la transmission dans des circonstances étroitement contrôlées dans un hôpital fermé à Ho Chi Minh Ville, au Vietnam.

Les scientifiques ont étudié des travailleurs de la santé qui n'ont pas pu quitter l'hôpital pendant deux semaines. Les données ont montré que des travailleurs entièrement vaccinés - environ deux mois après l'injection du vaccin Oxford/AstraZeneca COVID-19 (AZD1222) - ont acquis, porté et vraisemblablement transmis le variant Delta à leurs collègues

vaccinés.

Il est presque certain qu'ils ont également transmis l'infection Delta à des personnes sensibles non vaccinées, y compris leurs patients. Le séquençage des souches a confirmé que les travailleurs se sont transmis le SRAS-CoV-2 entre eux.

Ces résultats concordent avec les observations faites aux États-Unis par Farinholt et ses collègues, et avec les commentaires du directeur des Centers for Disease Control and Prevention, qui a reconnu que les vaccins COVID-19 n'ont pas réussi à stopper la transmission du SRAS-CoV-2.

Le 11 février, l'Organisation mondiale de la santé a indiqué que l'efficacité du vaccin AZD1222 était de 63,09 % contre le développement d'une infection symptomatique par le SRAS-CoV-2. Les conclusions de l'article de Chau corroborent les avertissements des principaux experts médicaux selon lesquels l'immunité partielle et non stérilisante des trois vaccins COVID-19 notoirement "fuyants" permet le transport d'une charge virale de SRAS-CoV-2 251 fois supérieure à celle des échantillons pré-vaccination en 2020.

Nous disposons donc d'une pièce maîtresse du puzzle expliquant pourquoi l'épidémie de Delta est si redoutable : des personnes entièrement vaccinées participent à l'épidémie en tant que patients COVID-19 et agissent comme de puissants propagateurs de l'infection, à la manière de Typhoid Mary.

Les personnes vaccinées propagent des explosions virales concentrées dans leurs communautés et alimentent de nouvelles poussées de COVID. Les professionnels de la santé vaccinés infectent presque certainement leurs collègues et leurs patients, causant d'horribles dommages collatéraux.

La poursuite de la vaccination ne fera qu'aggraver ce problème, en particulier chez les médecins et les infirmières de première ligne qui s'occupent des patients vulnérables.

Les systèmes de santé devraient abandonner immédiatement les obligations vaccinales, faire le point sur les travailleurs rétablis du COVID-19 qui sont solidement immunisés contre le Delta et considérer les relations des soignants actuellement vaccinés comme des menaces potentielles pour les patients à haut risque et leurs collègues.


https://www.globalresearch.ca/study-fully-vaccinated-healthcare-workers-carry-251-times-viral-load-pose-threat-unvaccinated-patients-co-workers/5753908

 

Voir les commentaires

L'Australie suspend les droits de l'homme et les libertés

24 Août 2021, 17:31pm

Voir les commentaires

Interview avec Bernard Crutzen

24 Août 2021, 14:40pm

Voir les commentaires

Plainte à la CPI : le collectif anti-corruption a fait appel du rejet et demande un moratoire

24 Août 2021, 14:32pm

Publié par Ciel Voilé

Plainte à la CPI : le collectif anti-corruption a fait appel du rejet et demande un moratoire
 

Publié le 23/08/2021 à 18:16 FranceSoir

 

Le CSAPE (Collectif Syndicats et Associations Professionnels Européens), un collectif anti-corruption, avait déjà déposé une plainte auprès de la Cour pénale internationale (CPI) contre les dirigeants français. Il informe aujourd'hui des suites de cette plainte, par un communiqué de presse en date du 22 août :


Communiqué
Comme certains le savent, le 28 Juin 2021 le CSAPE a déposé une plainte de 64 pages accompagnée de 371 preuves toutes factuelles à la Cour pénale internationale, le conjecturel (comme la presse ou autres) ayant été écarté.
Le 02 juillet 2021, le CSAPE a reçu un accusé de réception officiel de la CPI et un numéro d'affaire (OTP-CR-271/21).
Suite à des évènements de collusion dont nous garderons les détails pour l’instant, le 27 juillet nous nous sommes rendus à la CPI pour déposer les preuves. L’accès étant refusé pour raison invoquée de période de congés nous les avons renvoyées sur place par recommandé avec accusé de réception.

Le 28 juillet à 12:55 la CPI a accusé réception des preuves et le 29 juillet au matin à 09:06, elle tentait d’écarter la plainte, précisant toutefois qu’elle pouvait être réétudiée sous réserve de nouveaux éléments de preuves, au motif que les éléments allégués (code de Nuremberg et autres) ne semblent pas relever de la CPI et qu’elle n’a pas à se substituer aux Etats !

Un appel a été introduit à la CPI le 10 aout 2021, les motifs de la décision du procureur s’avérant impropres à caractériser un rejet n’étant pas conforme au Statut de Rome tel que rappelé par la Chambre d'appel et en y ajoutant des éléments nouveaux.
Nous continuons à rassembler et à examiner de nouvelles preuves qui pourraient être utilisées dans notre demande à la CPI si elle était acceptée pour enquête.

Nous avons également établi activement des liens avec des avocats et des chercheurs du monde entier.

Voir les commentaires

Au Liban, la pire crise depuis 1850

24 Août 2021, 09:12am

Voir les commentaires

Vaccination anti-Covid – De qui se moque-t-on ?

24 Août 2021, 08:34am

Vaccination anti-Covid – De qui se moque-t-on ?

Gerard Durrmann Mondialisation.ca, 23 août 2021

 

Un projet nommé COVIREIVAC, coordonné par l’INSERM a été élaboré pour définir un protocole de lutte par la vaccination contre le COVID.

Source : https://www.covireivac.fr/les-essais-en-cours/une-phase-3-est-elle-possible-en-france-pour-la-covid-19/

A priori un gage de sérieux puisque dans le monde médical cela signifie la mise en oeuvre de procédures strictes, soigneusement élaborées par des scientifiques responsables et d’une grande compétence. Mais la gestion de cette crise sanitaire, non plus par des spécialistes du monde médical, mais les politiques se sont emparés de direction des opérations et on constate à quel point les Français sont pris pour des imbéciles et utilisés comme cobayes au profit de « Big Pharma ».

En enfreignant les règles déontologiques les plus élémentaires la population française est entraînée dans un acharnement vaccinal dont le monde scientifique ignore absolument tout des conséquences à moyen et long terme.

Traitements préventifs ? L’ordre des médecins l’évoque mais le gouvernement s’en moque.

Traitements précoces ? Pas vraiment interdits mais voir ceci.

Le projet COVIREIVAC 

 

Voir les commentaires

Attali : Dictionnaire du XXI ème siècle 1998

22 Août 2021, 20:10pm

Voir les commentaires

Laëtitia Marty : graphène, l'électronique du futur - 2016

22 Août 2021, 19:01pm

Voir les commentaires