Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Film documentaire belge sur le Covid : "Ceci n'est pas un complot"

22 Août 2021, 15:42pm

Voir les commentaires

Dr Fleming : tout ce que vous devez savoir sur le covid

22 Août 2021, 13:11pm

Voir les commentaires

"La vaccination, pour l'instant, n'est obligatoire pour personne" Me Joseph

22 Août 2021, 13:03pm

"La vaccination, pour l'instant, n'est obligatoire pour personne" Me Joseph

Publié le 21/08/2021 à 15:11 - FranceSoir


 

TRIBUNE - M. Emmanuel MACRON l'avait promis : "Je ne rendrai pas la vaccination obligatoire"... Contrairement à ce que beaucoup ont écrit, la vaccination pour l'instant, n'est obligatoire pour personne.

Par Jean-Pierre JOSEPH, Avocat au Barreau de Grenoble, Doyen de l'Ordre

L'examen de la Loi du 5 août 2021 et du Décret du 7 août 2021, nous fait dire qu'en état actuel de ces deux textes, la vaccination n'est toujours pas obligatoire.

D'abord il y a lieu de rappeler que la Loi du 5 août 2021 est une loi d'habilitation. L'art. 38 de la Constitution de 1958 permet dans certaines circonstances, au gouvernement de prendre, pour l'exécution du programme de la loi, de prendre par Ordonnances (ou par Décrets) des mesures qui sont normalement du domaine de la loi. Ces mesures exceptionnelles ne peuvent que concerner le domaine défini par la loi d'habilitation.

Selon l'art. 12 de la Loi paragraphe I- :

I. - Doivent être vaccinés, sauf contre-indication médicale reconnue, contre la covid-19:
1° Les personnes exerçant leur activité dans :
a) Les établissements de santé mentionnés à l'article L. 6111-1 du code de la santé publique ainsi que les hôpitaux des armées mentionnés à l'article L. 6147-7 du même code ;

 

 
 

 

Voir les commentaires

Haro sur les médecins non alignés derrière l’État-Macron !

22 Août 2021, 12:44pm

Haro sur les médecins non alignés derrière l’État-Macron !

 

26 juillet 2021 Observatoire du MENSONGE Daniel Desurvire

 

 

Une ordonnance puis un décret, passés inaperçus dans les médias et aussi dans l’opposition, auront suffi pour la Macronie à prendre le contrôle du corps médical. Exit la qualité des soins et l’indépendance des praticiens de l’une des plus nobles professions ! SCOOP énorme qui gêne le pouvoir.

Par Daniel Desurvire

L’ordonnance n° 2021-961 du 19 juillet 2021 relative à la certification périodique de certains professionnels de santé, fait apparaître la mainmise de l’État sur une corporation qui jusque-là jouissait d’une indépendance dans l’exercice de leur art, en regard des ingérences du pouvoir politique. Mais cette époque de liberté est désormais révolue, car la Haute Autorité de santé devra partager ses prérogatives avec l’Exécutif, en ce qui concerne le pilotage de ses actions menées pour surveiller, encadrer et actualiser les niveaux de compétences et la qualité des professionnels salariés, mais surtout de la médecine libérale (article L. 4022-3). Un Conseil national de certification, entièrement soumis à l’autorité politique, est constitué pour délivrer, reconduire ou retirer le droit d’exercer. Ces prérequis, à travers certaines contingences politico-sanitaires, fixent des objectifs et des obligations aux médecins.

Curieusement, cette ordonnance ne fait jamais apparaître l’existence du Conseil de l’Ordre corporatif des médecins, lui-même compartimenté par degrés de juridictions géographiques, comme s’il n’existait pas, ou que le Gouvernement méprisamment l’occulterait. Certes, ce Conseil administratif et juridictionnel de défense et de régulation est déjà placé sous la tutelle du ministère de la Santé, mais il conserve sa spécificité socio-médicale, avec sa déontologie, ses instances disciplinaires et ses activités formatrices. Dans un monde collectiviste où la corruption fait loi, l’argent et le pouvoir sont les deux mamelles de cette oligarchie dominante. Ces collaborateurs de la toute-puissance élyséenne ; la Haute Autorité de santé et le Conseil national de certification, tels deux gendarmes, seront désormais l’oreille et la voix de l’exécutif pour mieux contrôler le Conseil de l’Ordre des médecins. Cette institution de droit privé devra désormais se ranger à la politique inquisitoriale de l’Étaten dénonçant, en sanctionnant voire en révoquant les médecins qui refusent de relayer l’obligation vaccinale pour leurs patients et pour eux-mêmes, ou en récompensant les bons élèves qui savent piquer sans compter.

Un e-mail vient de vous être envoyé pour confirmer votre abonnement. Veuillez cliquer sur le lien « Confirmer l’abonnement » dans cet e-mail pour valider votre abonnement.

Un décret n° 2021-964 du 20 juillet 2021 porte la trace visible de ce changement de paradigme dont la profession toute entière est indéfectiblement liée au serment d’Hippocrate. Nous frôlons ici le syndrome du salut fasciste des forces de l’Axe après l’attentat du 20 juillet 1944 au QG Wolfsschanze en Allemagne nazie, pour exprimer une adhésion forcée des professionnels de santé à une autre idéologie : le ralliement politique.

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Effets des vaccins covid sur le sang

22 Août 2021, 10:45am

Voir les commentaires

La UNE TV : émission du 21 août 2021

21 Août 2021, 20:43pm

Voir les commentaires

Des placebos parmi les doses injectées ?

21 Août 2021, 19:42pm

Des placebos parmi les doses injectées ?

Placébo : Code 1 ?

Voir les commentaires

Pau : paroles d'infirmière

21 Août 2021, 18:37pm

Voir les commentaires

Nouvelles de Martinique

21 Août 2021, 18:33pm

Voir les commentaires

Espagne : le pass sanitaire jugé inconstitutionnel

21 Août 2021, 13:15pm

Voir les commentaires