Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Les enfants et la peur

28 Juillet 2021, 06:51am

Les enfants et la peur

Voir les commentaires

Pénurie alimentaire mondiale en vue ?

28 Juillet 2021, 06:48am

Voir les commentaires

Passe sanitaire : il faudra attendre le 5 août pour connaître la décision du Conseil Constitutionnel

27 Juillet 2021, 20:26pm

Passe sanitaire : il faudra attendre le 5 août pour connaître la décision du Conseil Constitutionnel

 

Publié le 27/07/2021 France Soir


 

Après sa course effrenée au Parlement, le passe sanitaire s'approche de la ligne d'arrivée. Dernière étape : le Conseil Constitutionnel. Alors que la CNIL, le Conseil d'État ainsi que la Défenseure des droits ont déjà émis de sérieuses réserves quant à la dimension éthique du projet de loi, la saisine anticipée de Jean Castex s'inscrit dans la file d'attente de la Constitution.

Voir aussi : avis de la Défenseure des droits sur le projet de loi

En effet, dernier rempart pour nos libertés, le Conseil Constitutionnel a du pain sur la planche. Avant de pouvoir traiter la question du passe sanitaire, il devra rendre d'autres avis. Voici le programme :

- 29 juillet : la loi relative à la bioéthique

 

  •  


 

Voir les commentaires

Pass sanitaire et injection obligatoire : les conseils de « guerre » de Me de Araujo-Recchia et Me di Vizio

27 Juillet 2021, 20:13pm

Pass sanitaire et injection obligatoire : les conseils de « guerre » de Me de Araujo-Recchia et Me di Vizio

 

Jean-Dominique Michel - Le 27 juillet 2021

 

Les fidèles lectrices et lecteurs de ce blog attesteront que, tel un Juvénal du temps présent, je souligne et regrette bruyamment ici depuis des mois l’effondrement éthique, sociétal et juridique auquel nous assistons sous la houlette toxique d’une médico-cratie en transe, entraînant dans son sillage des politiques qui ne le sont pas moins.

Ceci au détriment de toute logique et de toute souvenance qu’il existe quelque part un vague bidule appelé le « réel ».

Les mêmes professeurs azimutés (mais aussi instrumentalisés et même assujettis –directement ou indirectement– à des intérêts privés) qui hurlaient au loup quant à la stratégie suédoise – consistant à n’imposer à la population que des mesures « evidence-based » en en ré-évaluer régulièrement la pertinence-  nous abreuvent maintenant de beuglements semi-articulés selon lesquels la seule voie possible désormais est celle conduisant au « passsanitaire » et à la remise au pas des récalcitrants.

Ceux qui viennent d’être appelés « les paresseux, les égoïstes et les hésitants » par le président de la « Commission d’éthique et de la recherche » (!) du canton de Genève, M. Bernard Hirschel…

Avec un tel éthicien, pas besoin de scientistes un peu déjantés et mal dégrossis à qui rappeler les normes de l’éthique et la réalité du droit !

(Sur ce sujet de l’effondrement de l’éthique, passée d’un énoncé paradigmatique de valeurs arbitrées à une « cosméthique » au service de la protection juridique des pouvoirs en place, un lecteur a fort aimablement attiré mon attention sur les travaux du Pr Jean-François Malherbe. On peut aussi bien sûr se référer aux travaux magistraux de l’anthropologue Raymond Massé, que j’avais invité à donner une conférence à Genève sur ce sujet…)

Alors donc que la Suède continue de DÉMONTRER qu’on peut se passer absolument sans danger des mesures ravageuses imposées depuis 18 mois par ces technocrates enragés, voilà-t’il pas que les politiques se piquent de se faire les porte-drapeaux de nouveaux diktats de plus en plus délirants.

 

 

Voir les commentaires

L’école à la maison, c’est fini

27 Juillet 2021, 16:42pm

L’école à la maison, c’est fini
Francesca de Villasmundo Mondialisation.ca, 26 juillet 2021
 

La consultation sur le passe sanitaire, – et adoption finale -, à vitesse grand V  dans une Assemblée nationale et un Sénat aux ordres, a occulté  l’adoption d’une autre loi inique, liberticide : celle qui met fin à l’instruction à domicile. Pourtant, le 23 juillet dernier, les scellées ont été posées sur le cercueil de l’école à la maison. Et les Français ont perdu une autre de leur liberté : celle concernant leur choix éducatif pour leurs enfants.

Dans un communiqué, la Fondation pour l’école revient sur cette interdiction qui s’est faite « au mépris des nombreuses alertes et objections de la part de nos institutions » :

« Lors de son vote du 23 juillet 2021, l’Assemblée nationale a définitivement adopté la loi confortant le respect des principes de la République.

Cette adoption a pour conséquence la suppression du régime déclaratif de l’instruction en famille (IEF) institué depuis fort longtemps et pourtant garanti par la Déclaration universelle des droits de l’homme[1].

Il est dorénavant remplacé par un régime d’autorisation préalable, soumis à des conditions aussi strictes que subjectives, privant de facto 62 398 enfants[2] d’un mode d’instruction parfaitement légal et régulièrement contrôlé par les services de l’État.

Comme elle l’avait annoncé précédemment, la Fondation ne peut se résoudre à la suppression d’une telle liberté fondamentale, et entamera donc lundi 26 juillet une procédure dite de « la porte étroite » auprès du Conseil constitutionnel.

Rappelons que cette adoption du 23 juillet s’est faite au mépris des nombreuses alertes et objections de la part de nos institutions. Ainsi :

Voir les commentaires

Sauvez les enfants !

27 Juillet 2021, 14:59pm

Voir les commentaires

La comparaison entre mortalité par Covid et létalité due aux vaccins est juste catastrophique

27 Juillet 2021, 10:58am

La comparaison entre mortalité par Covid et létalité due aux vaccins est juste catastrophique

La rédaction de l'AIMSIB | 25 Juil 2021 |

 

La France s’apprête sans remords à trier dès demain sa population en fonction des données de ses QR codes puisque 20% de ses Députés ont instauré cette mesure, incroyablement liberticide, du jamais vu depuis la dernière guerre. Parce qu’il faut à tout prix vacciner toute la population âgée de plus de 12 ans, pour son bien. Mais quelle bénéfice individuel tirer de ce gigantesque pari immunitaire? Chez les enfants à tous les coups ils ne gagnent rien et certains d’entre eux vont probablement en mourir cet hiver. Pour ne pas dire qu’on ne savait pas, bonne lecture. 

Résumé
Si vous ne deviez retenir que 3 points de cet article :
• Pour les personnes de
moins de 45 ans, la létalité supposée liée au vaccin est plus importante que la mortalité liée à la Covid-19.
• Selon les statistiques actuelles, la
vaccination des 12-14 ans pourrait entrainer 85 décès et jusqu’à 235 invalidités graves, pour un bénéfice totalement inexistant.
A ce jour, aucun enfant en bonne santé n’est décédé de la Covid-19.

Comparaison mortalité Covid-19 et létalité de la vaccination

Alors qu’un plan de vaccination des enfants (1), un plan de vaccination en anneau (2) et une demande par l’Académie de Médecine d’une vaccination obligatoire contre la Covid-19 (3) ont été proposés puis que la vaccination soit imposée au personnel soignant par le Président de la République, il est urgent de s’interroger sur leur balance bénéfices/risques, en comparant la mortalité liée à la Covid-19 et la létalité supposée liée à la vaccination par tranche d’âge.

Mortalité versus létalité

  • La létalité est le nombre de décès dû à un facteur d’exposition divisé par le nombre de personnes exposées à ce facteur. Par exemple la létalité de la covid-19 est le nombre de personnes décédées de la Covid-19 divisé par le nombre de personnes atteintes de la Covid-19.

  • La mortalité est le nombre de décès dû à un facteur divisé par le nombre de personnes dans une population donnée. Par exemple pour la covid-19, la mortalité française de cette maladie est le nombre de personnes décédées de cette maladie divisé par toute la population française.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.aimsib.org/2021/07/25/la-comparaison-entre-mortalite-par-covid-et-letalite-due-aux-vaccins-est-juste-catastrophique/

 

Voir les commentaires

La liberté, une fiction ? Maître Di Vizio

27 Juillet 2021, 10:53am

Voir les commentaires

Valérie Bugault : appel aux forces de l'ordre françaises

27 Juillet 2021, 10:49am

Voir les commentaires

Le sénat se plie

26 Juillet 2021, 08:13am

Publié par Ciel Voilé

Commentaire anonyme

 
loi pass sanitaire votée le lundi 26 juillet 2021 à 03:03

Loi sur le pass sanitaire et l'obligation vaccinale des soignants définitivement votée
(sauf si invalidée par le conseil constitutionnel)
après commission mixte paritaire dimanche à 1h du matin.
Analyse du scrutin n° 3949 séance du 25/07/2021
vote Pour : 156
Contre : 60
Abstention : 14

analyse des votes : https://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/(legislature)/15/(num)/3949

Grand cinéma/procédure express : le sénat avait amendé certaines dispositions de la loi par ex : exclusion pour accès aux terrasses et aux hôpitaux , exclusion des enfants , exclusion des centres commerciaux, exclusion du licenciement en reconnaissant l'obligation vaccinale pour les soignants.

Au moment du discours avant les votes et à la stupéfaction du président de séance, suspension de séance durant 1/2 heure ( jamais vu) suite à l'intervention impromptue de Véran au Sénat pour imposer ses exigences en coulisses avec négociation avec Philippe Bas, sénateur et Marc Fesneau.

Après un vote favorable du sénat, le texte a été rediscuté en commission paritaire (7sénateurs/7députés) pour se mettre d'accord sur le texte définitif.

Toutefois surprise, car la séance a été suspendue durant 3 heures à la commission car ils attendaient les instructions de Matignon sur le texte à adopter par les parlementaires avec ingérence de l'exécutif : c'est unique puisque cela contrevient totalement à la séparation des pouvoirs puisque cela signifie que c'est l'exécutif qui décide sur le législatif et qu'il a le dernier mot.

Ils ont alors bricolé un texte avec des concessions, sachant que le sénat a renoncé majoritairement à ses amendements précédemment votés (donc il s'est couché)

Ensuite, longs discours à l'assemblée nationale puis vote définitif 2ème lecture : ce sont principalement les marcheurs, le modem, agir et l'UDI qui ont voté pour, 6 républicains pour, et ont voté contre toute la gauche et les partis indépendants.

Adrien de Calan@AdriendeCalan
Pass sanitaire: selon @GregoryDanel sur place, conciliabule entre Philippe Bas, Olivier Véran et Marc Fesneau. Possible amendement gouvernemental à la clé #DirectSenat #AFP

mpdelagontrie@mpdelagontrie·
Bazar jusqu au bout, suspension de séance à la demande
@olivierveranle gouvernement veut amender l’accord intervenu en cmp ! #pjlsanitaire #Senat

Vote définitif ( résumé) pass pour les terrasses comme pour l'intérieur des restaurants et débits de boisson, lieux de loisir, foires, séminaires, salons professionnels, déplacements longue distance transports inter régionnaux (trains-bus) , pass pour l'accès aux EHPAD et hôpitaux,

pass pour les enfants de plus de 12 ans à partir du 30/09, possibilité de l'accord d'un seul parent pour la vaccination des mineurs de 12-16 ans et les autres de plus de 16 ans seul consentement du mineur requis

pass sanitaire pour les soignants et autres professions de santé à compter du 30/08 mais suppression de la cause de licenciement, donc simple suspension d'activité après entretien employeur, prise de congés et RTT, et/ou suspension sans rémunération (mais maintien de l'emploi) ; en revanche possibilité de rupture anticipée en cas de CDD et contrat d'intérim.

simples mises en demeure pour les restaurants récalcitrants avant sanctions administratives de fermeture de 7 jours
contrôles administratifs pour les cas d'isolement contraint par les ARS et la CPAM dans un 1er temps avant contrôle policier.
contravention de 5ème classe avec amende automatique pour les entreprises de transport concernées et récalcitrantes ( avant sanctions plus lourdes)

suppression du pass pour les centres commerciaux sauf si le préfet en fait la demande au cas par cas en fonction de la situation sanitaire ( c'est l'amendement piège du gouvernement : autant dire qu'ils vont missionner leurs préfets à cause du méchant variant)

Il est prévu une date butoir au 15 novembre avec possibilité de proroger le pass mais en revenant devant le parlement

Le texte modifié :
https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b4416_texte-adopte-commission#

Voir les commentaires