Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Joue-t-on à rendre folle la météo ?

13 Août 2022, 13:39pm

Voir les commentaires

Vaccinolâtres et ukrainolâtres, la même technique de désinformation totalitaire

13 Août 2022, 13:33pm

Vaccinolâtres et ukrainolâtres, la même technique de désinformation totalitaire

 

Pierre-Antoine Pontoizeau, pour FranceSoir Publié le 12 août 2022 - 19:55

 

 

"Le « vaccin » comme l’Ukraine sont présentés comme la seule solution, pas d’alternative médicale dans le premier cas, pas d’alternative diplomatique dans le second."

 

 

TRIBUNE - La désinformation a été au centre de la propagande en faveur de la « vaccination » Pfizer. Les faits resteront très têtus, mais le rapport remis à la FDA en date du 17 septembre 2021 démontrait à lui seul que ce produit avait une durée de protection limitée à quelques semaines. À la même époque, la situation en Israël apportait des preuves indubitables que la protection était éphémère. Or, beaucoup ont été manipulés par une désinformation qui a fonctionné selon deux principes très simples : affirmer sans preuve, mais affirmer toujours, et insulter tous les auteurs d’une information concrète exposant des faits contraires à la doxa.

Le scénario de la désinformation : le bon, le méchant et la solution

Il en est de même aujourd’hui concernant le soutien à l’Ukraine. Dans le rôle de la maladie, on y retrouve les méchants Russes qui agressent et dans le rôle du vaccin, on retrouve l’Ukraine bienfaitrice et courageuse qui va se sauver et sauver l’Occident du mal russe, comme on prétendait nous sauver du mal chinois. Tout le monde aura noté que le récit est le même. Le méchant virus ou le méchant russe le sont pour l’éternité et il faut les éradiquer ; mais nous parlons maintenant d’un peuple dont chaque membre est à punir. Le glissement commence à être passablement dangereux. Le « vaccin » comme l’Ukraine sont présentés comme la seule solution, pas d’alternative médicale dans le premier cas, pas d’alternative diplomatique dans le second. Là où les choses sont encore plus étonnantes, c’est l’application du second principe : insulter ou disqualifier les auteurs d’un exposé des faits.

Par exemple, le droit d’inventaire a été interdit. Que Pfizer ait été condamné plus de trente fois en quinze ans pour plusieurs milliards de dollars par des juridictions américaines pour corruption, crimes, tromperies, etc. ou que l’Ukraine actuelle soit un des États les plus corrompus de la planète et dirigé par des oligarques mafieux est oublié ; alors que toutes ces informations sont sourcées, connues et incontestées, partagées par des chercheurs et des juristes dans le monde entier. Surprenante manière de congédier les faits.

 

 

 

https://www.francesoir.fr//opinions-tribunes/vaccinolatres-et-ukrainolatres-la-meme-technique-de-desinformation-totalitaire

 

 

Voir les commentaires

Berdiansk : passeports russes

13 Août 2022, 13:24pm

Voir les commentaires

Donbass Insider : interview de Larissa - partie 3

13 Août 2022, 13:15pm

Voir les commentaires

🇫🇷 Offshore95 : Le film que l'🇺🇦 n'a pas voulu diffuser 🇫🇷

13 Août 2022, 13:13pm

Voir les commentaires

Remdesivir: de nouvelles doses ont été commandées par la Commission européenne au laboratoire Gilead

12 Août 2022, 06:57am

Remdesivir: de nouvelles doses ont été commandées par la Commission européenne au laboratoire Gilead

FranceSoir Publié le 11 août 2022 - 19:30

 

Le 19 juillet 2022, le laboratoire Gilead a signé un nouvel accord d'approvisionnement conjoint avec la Commission européenne pour délivrer sa molécule antivirale Veklury (Remdesivir) dans le cadre d’un traitement sévère du Covid-19. Gilead pourra ainsi continuer à approvisionner les États membres de l’Union européenne et de l’Espace économique européen. L’accord assure les achats de la molécule Veklury au cours des douze prochains mois et peut être prolongé de six mois supplémentaires.

 

Le remdesivir des laboratoires Gilead est un traitement expérimental contre le Covid-19 qui n’a reçu aucune autorisation définitive en Europe. Seule une autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) lui a été accordée depuis le 15 juillet 2020 par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

 

Présentée comme un antiviral à large spectre, la molécule, limitée aux établissements de santé pour les patients sous oxygénothérapie et sous surveillance rénale et hépatique, ne peut pas cependant être prescrite sans faire l’objet au préalable d’un avis collégial. Administré en intraveineuse, ce médicament est très complexe d’utilisation en raison de la toxicité observée tant au niveau des reins que du foie.

 

Le 16 septembre 2020, la Commission de la Transparence (CT) de la Haute Autorité de santé avait rendu public son avis sur le remboursement du remdesivir dans l’indication de son AMM conditionnelle dans le traitement des adultes et des adolescents touchés par une forme sévère du Covid-19.

 

 

 

https://www.francesoir.fr//societe-sante/covid-19-nouvel-accord-entre-la-commission-europeenne-et-gilead-pour-l-achat-de-doses

 

Voir les commentaires

Effets graves des vaccins Covid: l’heure de vérité?

12 Août 2022, 06:55am

Effets graves des vaccins Covid: l’heure de vérité?

Covid hub – Le 11 août 2022 – mondialisation.ca

 

Révélations, enquêtes publiqes, procès, déclarations officielles se multiplient. Encore peu reprises dans les médias, les dénonciations d'experts et de politiciens perturbent pharmas et gouvernements. Echantillon parmi de nombreux exemples dans le monde.

 

  • Costa Rica: l’Etat mène une enquête sur les contrats de vaccins Pfizer et AstraZeneca

 

Encore une autre mauvaise nouvelle pour les pharmas. Moins d’une semaine après la menace brandie par la justice baléare d’obtenir du gouvernement espagnol tous les contrats signés avec les laboratoires, c’est au tour d’un autre pays de menacer d’ouvrir une enquête sur l’achat de vaccins.

Ainsi, le nouveau président du Costa Rica Rodrigo Chaves, en place depuis le 8 mai, a déclaré: “Nous allons mener une enquête sur les raisons qui ont poussé (le gouvernement antérieur) à acheter autant de doses alors qu’il disposait des informations confirmant que le marché était saturé”. Le chef de l’Etat a déploré que son pays ait dépensé des millions de dollars en vaccins au moment où le taux de vaccination était en chute libre.

 

Dans la foulée, la ministre de la santé Jocelyn Chacón a annoncé la suppression de l’obligation vaccinale imposée par le précédent gouvernement.

article de FranceSoir

article du Courrier du Soir

  • Des assureurs américains prévoient d’attaquer les fabricants de vaccins Covid

 

Suite à une explosion des prestations pour décès en 2021 (1ère année de la vaccination C0VlD), plusieurs assureurs seraient sur le point d’intenter une action en justice contre les fabricants de vaccins, indique la chaîne en ligne Just the News en citant un épidémiologiste réputé de l’Université de Yale, le Dr Harvey Risch

 

La compagnie OneAmerica a constaté en décembre 2021 une hausse de 40% des décès parmi ses assurés en âge de travailler. La société Lincoln National rapporte avoir dû augmenter ses prestations de 163% en 2021: 1,4 milliard de dollars contre 548 millions en 2020.

 


https://www.mondialisation.ca/effets-graves-des-vaccins-covid-lheure-de-verite/5670436

 

 

Voir les commentaires

CSI du 11 août 2022 Pierre Chaillot

12 Août 2022, 06:52am

Voir les commentaires

Emmanuelle Darles : " Ne touchez pas à nos enfants !"

11 Août 2022, 13:43pm

Voir les commentaires

« S’il ne pleut pas dans le désert, c’est parce qu’il n’y a pas d’arbres, et non l’inverse ! »

11 Août 2022, 07:32am

« S’il ne pleut pas dans le désert, c’est parce qu’il n’y a pas d’arbres, et non l’inverse ! »

 

Pour avoir de l'évapotranspiration il faut couvrir nos sols de végétaux verts, donc vivants. Il faut aussi de l'eau dans le sol.

 

Pierrick Berthou est agriculteur, producteur de lait bio à Quimperlé, en Bretagne. En 2003, la canicule meurtrière qui s’abat sur la France lui fait prendre conscience de la valeur inestimable de l’eau. Depuis, il s’est formé pour apprendre à gérer de la façon la plus résiliente possible cette ressource indispensable à la vie. Il a souhaité nous livrer ses apprentissages, avec une leçon clé : il nous faut réapprendre à connaître le cycle de l’eau et favoriser le phénomène d’évapotranspiration pour empêcher les sécheresses.

 

Les leçons du passé

 

« Depuis la nuit des temps, l’eau est une préoccupation pour l’être humain : soit il y en a trop, soit il en manque, jamais content ! D’ailleurs, de nos jours, il n’y a guère que les paysans qui s’en préoccupent. Les paysans sont vraiment stressés par l’eau. Pour les autres, leurs contemporains, du moment qu’il y a du soleil et que l’eau coule abondamment du robinet, tout va bien. 

 

Justement, le problème est là : tant que l’eau coule du robinet, tout va bien.

Actuellement, nous ne payons pas l’eau en tant que telle, notre facture d’eau correspond aux traitements de l’eau et à son acheminement. Or, il suffit d’imaginer qu’un jour l’eau ne coule plus du robinet. Et, cette possible imagination devient déjà réalité. Avec la sécheresse qui frappe l’Hexagone, ce sont déjà 100 communes qui se retrouvent aujourd’hui sans eau potable en France.

 

Mais sachons bien, qu’avant que l’eau ne coule plus du robinet, des personnes auront pris les devants pour nous faire acheter l’eau dont nous avons besoin. C’est ce que l’on appelle la marchandisation de l’eau. Alors, un véritable business très lucratif se mettra en place. Tout est fait pour nous faire accepter cette idée totalement folle. A moins que nous ne réagissions dès maintenant.

 

 

https://lareleveetlapeste.fr//sil-ne-pleut-pas-dans-le-desert-cest-parce-quil-ny-a-pas-darbres-et-non-linverse/

 

 

Voir les commentaires