Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Les pseudovaccins anticovid ne protègent ni les vaccinés, ni leurs contacts

4 Août 2021, 18:08pm

Les pseudovaccins anticovid ne protègent ni les vaccinés, ni leurs contacts

Posted by Jean-Dominique Michel – Le 4 août 2021

Après la re-publication hier sur ce blog d’un article de la Dre Nicole Delépine, j’ai le plaisir de partager aujourd’hui la dernière livraison de son époux, le Dr Gérard Delépine.
Chirurgien et statisticien médical, celui-ci poursuit également depuis dix-huit mois un travail de longue haleine pour faire connaître la réalité de la situation et des données brutes, c’est-à-dire non trafiquées ou falsifiées par les affidés des mafias pharmacovaccinales.

Dans un éditorial valant son pesant de cacahuètes, l’éditorialiste Serge Michel se plaignait il y a peu dans Le Temps qu’en augmentant le tarif de ses injections géniques, les pharmas donnaient du grain à moudre aux complotistes et autres antivaxx !

Le pauvre homme a raté quelques marches de comprenure au passage, à moins qu’il soit d’un cynisme consommé. Il fait partie en tout cas de ces journalistes qui, apercevant un éléphant, se demandent ce qu’une fourmi peut bien faire là et s’indignent que les « complotissss » osent prétendre qu’il s’agit d’un pachyderme !

Il est évident hélas -et ce monsieur n’en est qu’un triste exemple- que si vous occultez la variable « corruption » et la dimension lourdement criminelle des pratiques de l’industrie pharmacovaccinale sévissant de manière massive et de notoriété publique au coeur des politiques de santé, vous ne pouvez vivre qu’au pays des bisounours avec de gentilles pharmas venant sauver le monde comme un chevalier blanc d’un très vilain virus ! Un peu comme Al Capone protégeait les honnêtes commerçants de Chicago…

Autant pour la pensée adulte hélas ! Qu’un homme se prétendant journaliste (et ayant quelques galons dans ce domaine sinistré) puisse ainsi faire l’impasse d’une réalité aussi solidement documentée et incessamment rappelée laisse pantois, même si cette pathologie de la pensée intelligente semble s’être quasi-généralisée (avec dieu merci encore d’heureuses exceptions) dans cette profession. Qui fut noble avant de devenir largement malhonnête et toxique…

Heureusement, il reste les espaces d’expression non-médiés par cette soldatesque inculte – qui s’en plaint d’ailleurs amèrement : comme ils aimeraient que toute voix non-filtrée par leur conflits d’intérêts et préjugés soit même interdite de parole !

Cela viendra peut-être. En attendant, nous continuerons avec bien des camarades de combat à livrer des informations sourcées, documentées et solidement argumentées pour donner à voir et à comprendre ce à quoi nous sommes bel et bien confrontés.

Les légions d’en-face n’ont que l’invective et les mensonges à disposition. Montrez-leur les falsifications des données, montrez-leur les études dignes de ce nom qui confirment des conclusions (évidemment) contraires à la doxa, montrez-leur les absurdités et incohérences de celle-ci et vous n’aurez plus d’oreilles face à vous, que des bouches haineuses éructant des jets de poison et des injures. Avec littéralement une prise en otage des professionnels par les groupes d’influence concernés.

Dans un article publié hier dans L’Impertinent média (accès payant mais qui en vaut largement la peine étant donnée la qualité journalistique presque anachronique de ce site de presse indépendant), Amèle Debey pose le bon diagnostic :

 

 

Commenter cet article

réduction de peine si vax 05/08/2021 02:39

Un détenu de la maison d'arrêt de Villepinte informe qu'on lui aurait proposé une réduction de peine de 6 mois en cas de consentement à vaccination covid; cela reste à vérifier, mais si c'est exact c'est un chantage malsain. On avait déjà lu une histoire similaire aux US.
Les Mengele sont décidément prêts à tout pour inoculer, et cet acharnement devient sérieusement inquiétant sur leurs objectifs cachés.
https://twitter.com/zepekechirio/status/1422999376889270274/photo/1

ch 05/08/2021 06:42

Ça me fait penser aux familles auxquelles les hôpitaux ont dit qu'ils financeraient les obsèques si elles disaient que leur proche était mort de la Covid.