Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Au Canada comme en France, mêmes menaces sur les soignants

12 Octobre 2021, 06:56am

Au Canada comme en France, mêmes menaces sur les soignants

27 051 travailleurs de la santé seront congédiés le 15 octobre s’ils refusent l’injection expérimentale. Marche en uniforme en soutien au personnel de la santé du Québec.

Micheline Ladouceur - Mondialisation.ca, 11 octobre 2021

 

Le 15 octobre prochain des milliers de travailleurs de la santé perdront leur emploi s’ils refusent de se faire doublement « vacciner ». Ils seront considérés en absence non autorisée.  Ils n’auront pas droit au chômage, cesseront d’accumuler de l’ancienneté et perdront leurs assurances collectives après 28 jours, à moins d’assumer la cotisation versée par l’employeur.

Selon le ministre de la Santé, 27 051 travailleurs de la santé ne sont pas « adéquatement »[sic] (double dose) vaccinés, dont 15 607 n’ont toujours pas reçu de première dose. 3487 infirmières ne sont toujours pas doublement vaccinées, dont 2062 n’ont reçu aucune dose. (Le 6 octobre 2021)

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a dit fermement qu’il ne reviendrait pas sur ses positions vis-à-vis l’obligation vaccinale (deux doses) dans le secteur de la santé :


 

On oublie que ce sont les mêmes infirmiers et infirmières qui prenaient soin des « cas Covid » durant le confinement. On les remerciait alors pour leur courage et leur dévouement exceptionnel. Maintenant ces mêmes travailleurs sont harcelés et intimidés par le gouvernement et ils risquent de se retrouver dans la rue, la pauvreté, la misère…

« Pendant la pandémie, j’ai travaillé 69 nuits 48 soirées et 7 jours sans une journée de congé et voilà comment il me remercie en m’arrêtant de travailler sans salaire. » (Marie S. Donard, Facebook)

 

Commenter cet article