Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Canada : le choix d'une enseignante : vaccination ou suspension

20 Septembre 2021, 17:11pm

Commenter cet article
H
Éthique est le nom donné à la morale lorsqu'on la manipule. La morale est immuable et fondée en Dieu. L'éthique est d'origine humaine (bien que souvent inhumaine), variable, évolutive et décrétée par le tyran du jour. Exemple : l'avortement est aujourd'hui éthique (il ne l'était pas il y a 50 ans) mais est et restera toujours immoral.
Cette dame, qui a enseigné l'éthique veut en remontrer à ses maîtres, mais elle a tort : son évincement est certes immoral, mais parfaitement "éthique" en 2021 !
« L’homme est face à lui-même et le Bon Dieu respecte son choix. Mais …
Quand l’insolence de l’homme a obstinément rejeté Dieu, Dieu lui dit enfin :
« Que ta volonté soit faite ! » Et le dernier fléau est lâché. Ce n’est pas la famine, ce n’est pas la mort, c’est l’homme ! Quand l’homme est livré à l’homme, alors on peut dire qu’il connaît la colère de Dieu »
Louis Veuillot (1813-1883)
Répondre
H
Il y aurait beaucoup à dire sur fond et je vais me limiter à l'essentiel.
Cette dame, très sincère, ne se rend pas compte qu'elle évoluait (études, travail ensuite) dans un système déjà "pipé" qui s'est simplement durci au signal donné (déclenchement de l'opération covid) sans changer de nature. Elle est, dit-elle, professeur "d'éthique". En leurs sens étymologiques "éthique" et "morale" sont synonymes, cependant le matérialisme athée qui sévit partout a opéré un glissement sémantique du terme "éthique" dans le même temps qu'il bannissait celui de "morale". En effet la morale est nécessairement associée et même issue de la religion (ce qui relie à Dieu). Dieu étant banni des sociétés, foin de la morale ! D'ailleurs plus plus personne ne veux entendre parler de morale ! Le terme "éthique" lui a été substitué pour désigner un code de conduite variable, évolutif, qui comporte beaucoup d'aspects que la morale réprouve. Alors que les règles de la morale, essentiellement tirées du Décalogue, sont immuables, comme Dieu Lui-même, et sont d'origine extra-humaine, l'éthique du jour est éphémèrement fixée par des décisions humaines. Maçonniques, même pour appeler un chat un chat. Voici un exemple très simple : de nos jours, l'avortement (destruction délibéré dune vie humaine sans défense à des fins égoïstes) est parfaitement éthique - ce qu'il n'était pas encore il y a cinquante ans -, mais est absolument immorale et le restera toujours.
Cette dame, très affectée et de ce fait touchante, commet donc malheureusement un sophisme en prétendant corriger ses maîtres, ses maîtres qu'elle a servi jusqu'à maintenant. En fait elle n'a jamais enseigné que leur doctrine, et ce qui la frappe aujourd'hui - décision humaine - ne fait que relever de la nouvelle éthique.
Souhaitons qu'elle finisse par s'en rendre compte. Et, passer de l'éthique à la morale.

« L’homme est face à lui-même et le Bon Dieu respecte son choix. Mais …
Quand l’insolence de l’homme a obstinément rejeté Dieu, Dieu lui dit enfin :
« Que ta volonté soit faite ! » Et le dernier fléau est lâché. Ce n’est pas la famine, ce n’est pas la mort, c’est l’homme ! Quand l’homme est livré à l’homme, alors on peut dire qu’il connaît la colère de Dieu »
Louis Veuillot (1813-1883)
H.
Répondre
C
Madame ,je fais comme vous je refuse ce poison de mort
Répondre
C
Bravo Madame , je fais comme vous ,je refuse ce poison .
Répondre