Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Résultat pour “effet secondaire en attente”

La géo-ingénierie est le cheval de Troie de la politique climatique

24 Août 2019, 14:58pm

https://www.eco-business.com/opinion/geoengineering-is-the-trojan-horse-of-climate-action/

 

Par Silvia Ribeiro - Mardi 20 août 2019 – Traduction Ciel voilé

 

(Avertissement de Ciel voilé : L’ETC groupe dont fait partie l’auteur de l’article, ne reconnaît pas que la géo-ingénierie soit déjà en cours.)

 

 


Pour les entreprises de combustibles fossiles, la promesse de la géo-ingénierie est l’ ​​excuse idéale pour poursuivre leurs activités comme d’habitude. Plutôt que de permettre à l'industrie de continuer à agir dans son propre intérêt, le monde devrait mettre en place un mécanisme de réglementation fort et démocratique, prévoyant notamment la possibilité d'interdire certaines technologies.


 Les technologies de séquestration du carbone telles que la géo-ingénierie pourraient être nécessaires pour maintenir la planète à un réchauffement moins ambitieux que 2 degrés Celsius, selon les scientifiques.


Bien que les effets du changement climatique deviennent de plus en plus apparents, les progrès accomplis en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre restent plus décevants que jamais, amenant certains à vanter les nouvelles solutions technologiques qui pourraient soi-disant sauver la situation.


David Keith de l’Université de Harvard, par exemple, voudrait que nous envisagions la géo-ingénierie, c’est-à-dire des interventions délibérées, à grande échelle et très risquées dans le système climatique de la Terre.


En mars dernier, lors de la conférence des Nations Unies sur l’environnement à Nairobi, le Kenya, les États-Unis et l’Arabie Saoudite se sont opposés à la volonté de contrôler la géo-ingénierie et ses implications pour la gouvernance internationale.


Dans le même temps, l’expérience de perturbation contrôlée de la stratosphère (SCoPEx) de Keith aux États-Unis, qui vise à tester une forme de géo-ingénierie connue sous le nom de gestion du rayonnement solaire (GRS), semble aller de l’avant.


Les GRS reposent sur l’injection dite stratosphérique d’aérosols, dans laquelle un ballon à haute altitude pulvérise de grandes quantités de particules inorganiques dans la stratosphère dans le but de réfléchir une partie de la lumière solaire dans l’espace. SCoPEx enverrait un ballon équipé d'instruments scientifiques à une vingtaine de kilomètres du sol pour tester la réflectivité de diverses substances.


Mais ces aspects techniques de l'expérience sont beaucoup moins importants que ses implications politiques, sociales et géopolitiques. Après tout, les risques de la géo-ingénierie ne pourraient être plus graves. S'ils sont déployés à grande échelle, les GRS pourraient perturber la mousson en Asie et provoquer des sécheresses en Afrique, affectant l'approvisionnement en nourriture et en eau de deux milliards de personnes.


L’utilisation de l’acide sulfurique - l’option la plus étudiée et celle que SCoPEx avait initialement prévue de tester - pourrait encore appauvrir la couche d’ozone. (Plus récemment, SCoPEx n'a mentionné que des carbonates.)


Le lancement récent d'un comité consultatif indépendant pour SCoPEx semble viser à conférer une légitimité à une sorte d'expérience que le reste du monde a jugée trop dangereuse pour l’autoriser.


De plus, la composition du groupe est exclusivement basée aux États-Unis et principalement liée à des institutions d’élite, ce qui soulève des questions quant aux intérêts véritables de celles-ci.


Si elle est déployée à grande échelle, la gestion du rayonnement solaire pourrait perturber la mousson en Asie et provoquer des sécheresses en Afrique, affectant l’approvisionnement en nourriture et en eau de deux milliards de personnes.


Ces préoccupations sont renforcées par le fait que le lancement de SCoPEx est fondamentalement une manipulation. Les résultats d'une expérience «à petite échelle» ne constitueraient pas une évaluation crédible des effets du déploiement de la GRS à l'échelle nécessaire pour la géo-ingénierie.


Comme l'ont clairement expliqué les climatologues, le seul moyen de savoir comment la GRS (ou toute autre technique de géo-ingénierie) affecterait le climat est de la déployer sur plusieurs décennies à grande échelle. Autrement, ses effets ne pourraient être distingués des autres variables climatiques et du «bruit climatique».


Étant donné que la géo-ingénierie est, par nature, incontrôlable, toutes les expériences comme SCoPEx peuvent créer une dynamique pour des expériences plus vastes et plus longues. Une fois que des millions de dollars ont été consacrés à la création des institutions pertinentes et à l'emploi d'un grand nombre de personnes, il devient plus facile de faire valoir que davantage de données devraient être collectées et, enfin, que la technologie devrait être déployée.


En ce sens, des projets tels que SCoPEx créent un nouveau et dangereux précédent pour la mise en œuvre unilatérale de technologies de géo-ingénierie par des milliardaires et leurs intérêts acquis.

 

Comme le soulignent le Centre pour le droit international de l’environnement et le récent rapport de la Fondation Heinrich Böll, Fuel to Fire, les entreprises du secteur des combustibles fossiles investissent dans la géo-ingénierie depuis des décennies.


Pour eux, la promesse d’une autorisation exempte de peine de prison est un prétexte idéal pour poursuivre leurs activités destructrices et très rentables.


En fait, la société de Keith, Carbon Engineering, a récemment reçu 68 millions USD de Occidental Petroleum, de Chevron et du géant du charbon BHP (Billiton) pour mettre au point une autre approche potentiellement dangereuse en géo-ingénierie: Direct Air Capture, qui prélève du CO2 dans l’atmosphère. utilisé ou stocké. La société de financement des sables bitumineux N. Murray Edwards (ainsi que Bill Gates) figure parmi les bailleurs de fonds de la société.


Le fait de permettre à de tels projets de progresser sans mandat politique ni supervision institutionnelle pourrait enraciner un système d’auto-réglementation tout à fait inadéquat pour des technologies aussi importantes que la géo-ingénierie.

Voir les commentaires

Arrêt des essais hydroxychloroquine : ce que révèlent les archives

16 Juin 2021, 16:39pm

Arrêt des essais hydroxychloroquine : ce que révèlent les archives

 

 

Publié le 16/06/2021 à 16:46 - France Soir

 

 

Quand on apprend que la souveraineté sanitaire des Français repose sur une étude britannique qui n’a pas été vérifiée ni validée par les autorités sanitaires...

 

L’accès aux documents administratifs : un parcours du combattant

 

Alors qu’aux Etats-Unis, plus de 5000 pages d’emails du Pr Fauci ont été obtenus et publiés sur Internet au travers d’une demande FOIA (Freedom of Information Act), en France, obtenir les documents administratifs est un parcours du combattant. Les demandes d’un citoyen et de l’association BonSens.org auprès de l’ANSM (Agence nationale de la sécurité du médicament) sur les échanges sur les essais cliniques de l’hydroxychloroquine n’avaient pas été suivie d’effets. L’association et le citoyen qui en est membre ont donc décidé de faire une action devant le tribunal administratif de Montreuil par l’intermédiaire de Me Jean-Charles Teissedre.

 

En France la CADA (Commission d’accès aux documents administratifs) permet à toute personne d’obtenir les échanges et documents administratifs. Une simple demande sur internet suffit. Cependant, il arrive que les administrations ne répondent pas. Dans ce cas là, une procédure au tribunal administratif peut être initiée – c’est ce qu’ont fait le citoyen et l’association afin d’obtenir des documents sur les échanges administratifs ayant mené à la suspension puis à l’interruption des essais avec l’hydroxychloroquine. Un an pour obtenir ces documents. Un processus long et douloureux qui ne les a pas rebutés.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Analyse des assertions scientifiques d'Emmanuel Macron par le Pr Peter McCullough

14 Juillet 2021, 13:33pm

Analyse des assertions scientifiques d'Emmanuel Macron par le Pr Peter McCullough

Publié le 14/07/2021 à 12:34
 
Macron vs McCullough FranceSoir
 

Lors de son allocution en date du 12 juillet 2021, le président Macron a fait état d’un certain nombre d’assertions scientifiques : "le variant Delta est trois fois plus contagieux que la première souche" ; "les vaccins divisent par 12 le pouvoir de contamination et évitent 95 % des formes graves" ; pourtant il faut "vivre avec le virus"... Toutes avaient pour objectif d’établir sa décision de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants, ainsi que la mise en place d’un passe sanitaire, qui correspond peu ou prou à une obligation vaccinale. En effet, les Francais non vaccinés ont de grandes chances - sous réserve de votes - de se voir interdire l’accès aux restaurants, bars, commerces, voyages, etc. Une des mesures les plus coercitives d'Europe.

Voir aussi : "Propagande est le mot qui me vient pour qualifier la politique de vaccination" Dr McCullough

Pour autant, la charge de la preuve incombe à celui qui énonce un fait scientifique, mais Emmanuel Macron n’a pas eu le temps d'étayer son propos dans le cadre de son discours.

Nous avons donc demandé à un spécialiste, le Dr McCullough, qui a témoigné sous serment devant le Sénat américain de revoir chacune de ces assertions et de les commenter.

 

Voir les commentaires

Deux fautes stratégiques face à la Covid-19

4 Février 2021, 20:55pm

Publié par Thierry Meyssan

Deux fautes stratégiques face à la Covid-19

par Thierry Meyssan – Réseau Voltaire – Le 2 février 2021


Les pays occidentaux ont succombé à la panique face à l’épidémie de Covid-19. Basculant dans l’irrationnel, ils ont commis deux fautes stratégiques : confiner leur population saine au risque de détruire leur économie, et tout miser sur des vaccins à ARN au détriment des soins, voire au risque de provoquer des troubles particuliers dus à cette nouvelle technique vaccinale.

 

Communication : la Covid et la guerre

La Covid-19 est une maladie virale entrainant la mort, dans le pire des cas, de 0,001 % de la population. L’âge moyen des décès de la Covid-19 dans les États développés se situe à environ 80 ans, l’âge médian étant d’environ 83 ans.

Comparativement, les pays en guerre connaissent une mortalité supplémentaire, due à la guerre, 5 à 8 fois supérieure, mais surtout touchant principalement les hommes de 18 à 30 ans. À quoi, il faut ajouter une émigration pouvant aller jusqu’à 50,00 % de la population.

L’épidémie de Covid et la guerre sont donc deux situations sans commune mesure malgré la rhétorique apocalyptique qui les confond [1]. Au demeurant la réponse apportée par ceux qui se sont aventurés à cette comparaison dramatique n’a rien emprunté, en termes de mobilisation, à celles des situations de guerre. Tout au plus a-t-on requis un hôpital militaire mobile pour faire quelques photos d’uniformes en action. Son seul effet réel fut de paniquer la population et de la priver ainsi de son esprit critique.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Démission de Dominique Martin, Directeur Général de l’ANSM. Scandale de trop, Remdesivir, hydroxychloroquine ou Rivotril?

7 Décembre 2020, 11:09am

Démission de Dominique Martin, Directeur Général de l’ANSM. Scandale de trop, Remdesivir, hydroxychloroquine ou Rivotril?

France Soir - le 6 décembre 2020
 

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) annonce la démission de son directeur général Mr Dominique Martin « à sa demande ».  La publication au journal officiel fait état que Mme Ratignier-Carbonneil est chargée d’exercer cette position par intérim.  Cela fait suite à une proposition de l’Elysée du 9 novembre 2020 de la nommer au poste de directeur général

Guerre de pouvoir ou ce scandale de trop

Le directeur général de l’ANSM, censé être autonome, est sous tutelle ministérielle. Après les scandales de la Dépakine, de l’essai mortel Biotrial, l' Uvestérol D et du Levothyrox voilà que l' hydroxychloroquine aurait des effets graves et mortels.  D’un côté l’hydroxychloroquine qui a fait l’objet d’un surprenant refus de règlement temporaire d’utilisation à la demande de l’IHU de Marseille ou le remdesivir, traitement dont nous avions alerté de la toxicité et des problèmes dès le mois d’avril feront surement partie du scandale de trop, pour ne pas parler du Rivotril administré comme traitement compassionnel à nos ainés.  Serait-ce les diverses enquêtes et instructions en cours qui auraient poussé Mr Martin à démissionner ou bien tout simplement une guerre de pouvoir au sein de l’ANSM ? 

Lors de la commission d'enquête sénatoriale le 22 octobre 2020, Dominique Martin avait déclaré en justifiant la ATU (autorisation temporaire d'utilisation) de cohorte accordée au Remdesivir (traitement aujourd'hui déconseillé par l'OMS)  « cette grande étude extrêmement solide qui a montré cette réduction d'hospitalisation »

 

 

Voir les commentaires

5G : deux ministres demandent d'attendre une évaluation

22 Juin 2020, 11:35am

5G : deux ministres demandent d'attendre une évaluation
Déploiement de la 5G : Olivier Véran et Elisabeth Borne ont écrit au Premier ministre pour demander "d'attendre" une évaluation

Les deux ministres demandent à Edouard Philippe de temporiser avant d'obtenir l'avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, révèle Elisabeth Borne dans le "JDD".

franceinfoFrance Télévisions - Le 21/06/2020

 

Patience. Selon Elisabeth Borne et Olivier Véran, il ne faut pas se précipiter sur le déploiement de la 5G, cette technologie censée supplanter d'ici à 2023 l'actuelle 4G. La ministre de l'Environnement et le ministre de la Santé ont écrit à Edouard Philippe pour lui demander "d'attendre l'évaluation de l'Anses [l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail] avant le déploiement de la 5G", révèle Elisabeth Borne dans une interview au Journal du dimanche, publiée dimanche 21 juin. Les résultats sont attendus pour la fin du premier trimestre 2021.

"Il n'y a pas eu d'études" sur les effets sanitaires des nouvelles fréquences, avait déploré l'Anses en janvier. "Les citoyens demandent une évaluation des impacts en termes de santé et d'environnement", résume aujourd'hui Elisabeth Borne. La Convention citoyenne pour le climat, réunie ce week-end pour voter sur les différentes propositions à soumettre au gouvernement, a d'ailleurs jugé ce passage de la 4G à la 5G "sans réelle utilité"

 

 

Voir les commentaires

Drone et intelligence artificielle pour l'installation des antennes 5G

24 Juin 2020, 12:08pm

Drone et intelligence artificielle pour l'installation des antennes 5G
5G : Samsung va déployer des drones et une IA pour aider à l’installation des antennes


 

Kevin Dachez, 23/06/2020

 

Samsung travaille actuellement sur une solution mixant des drones et une intelligence artificielle pour aider les opérateurs à l’installation et la maintenance des antennes 5G. Ce dispositif permettrait de gagner en productivité, et éviterait aux techniciens des interventions dangereuses en hauteur.

 

La 5G est l’une des priorités pour le gouvernement français, qui souhaite que son déploiement se fasse dans les plus brefs délais. Avec la pandémie mondiale, l’opération a évidemment pris du retard, et pour l’heure les enchères pour l’attribution des fréquences 5G aux différents opérateurs sont toujours fixées au mois de septembre 2020.

Si la position de Huawei en tant qu’équipementier télécom est compromise dans l’Hexagone, Samsung compte bien s’imposer sur ce terrain. En effet, le constructeur sud-coréen travaille actuellement sur une solution mixant drones et IA pour aider les opérateurs à l’installation et à la maintenance des antennes 5G et 4G.

Selon les dires de la firme, entre 10 à 15% des antennes actuelles sont mal positionnées, la faute à de mauvaises mesures et aux intempéries (des vents violents par exemple) qui peuvent faire dériver les installations de leur alignement. Concrètement, ce dispositif permettra aux ingénieurs de prendre des mesures directement à l’aide d’un drone, piloté via un smartphone.


 


 

 

 

Voir les commentaires

Dolores Cahill : "vaccin" à ARN messager

24 Janvier 2021, 22:01pm

Dolores Cahill : "vaccin" à ARN messager

Dolores Cahill, biologiste moléculaire et immunologiste, nous parle du vaccin ARNm et des dangers qu'il représente. Elle évoque également les cas de morts des bébés suite à la vaccination aux USA et du fait que les vaccins "récents" ne sont pas soumis à des tests d'innocuité.

🌊 Source de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=T5Zc_CY74eY
📝 Transcript : https://sendeyo.com/show/43e876021a

💡 Notes :

🛑 Une explication complète des effets de l'ARN messager par Alexandra Henrion Caude, généticienne et directrice de recherche : https://planetes360.fr/alexandra-henrion-caude-vaccin-covid-19-a-arnm-vers-une-transmission-intergenerationnelle/

👉 Interview de Heiko Schöning : https://odysee.com/@JeanneTraduction:a/anthrax:7
👉 Interview de Mads Palsvig : elle arrive dans les jours qui viennent

Le HPV est le vaccin contre le papillomavirus humain, vulgairement le cancer du col de l'utérus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vaccin_contre_les_infections_%C3%A0_papillomavirus_humain
Article de Greg Wolf : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0264410X19313647

Voir les commentaires

Protégez vos enfants à tout prix

10 Mai 2020, 22:30pm

Protégez vos enfants à tout prix

P.A. Jandrok 10 mai 2020

 

Bonjour monsieur Jandrok,
Voici mon humble témoignage d’institutrice à la retraite, et si vous pensez qu’il serait intéressant de le diffuser sur cogiito.com, je vous laisse  libre de le faire. Toutes mes amitiés à vous et à dame louloutte.

Monique X

 

 

Bonjour chers parents, Je suis une institutrice à la retraite et je vais vous faire part de mon vécu au sein de l’éducation nationale ; mais avant je vous donne cette recommandation, et si vous envoyez vos enfants à l’école, donnez-leur une lettre formulée comme suit :

Moi, madame et/ou monsieur ,______________parent(s) de l’enfant _____________________

refuse totalement que soit pratiqué sur mon enfant à l’école ou dans quelques lieux que ce soit en dehors de ma présence et de mon consentement tout acte médical ou assimilé (prise de médicament, vaccin, test, etc.)

Fait le _________     signature _____________mon numéro de tel:___________________________

Les petits donneront cette lettre à la maitresse qui se doit de la faire respecter. Grâce à l’école, les autorités  peuvent se permettre en effet de gros abus de pouvoir sur les enfants sous couvert de sécurité sanitaire, voici un de mes vécus.

Lors de la grippe H1N1 en 2009, j’étais donc en poste dans une école primaire avec des petits de 7 ans ;

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

La géo-ingénierie mondiale - une expérience sans cesse changeante

30 Juin 2013, 18:35pm

Publié par Ciel Voilé

 

25 juin 2013

Screen-Shot-2013-06-24-at-3.27.24-PM-300x188.png
C'est un défi que de prédire le résultat d'expériences qui sont constamment modifiées. La saturation de l'atmosphère en particules a des effets spécifiques et bien documentés. Elle provoque l’interruption complète du cycle hydrologique avec une tendance à  PROVOQUER LA SECHERESSE partout.


De nombreux brevets de géo-ingénierie précisent l’objectif recherché de créer une couverture nuageuse artificielle par pulvérisation de nanoparticules d'aluminium, de baryum et d'autres métaux lourds dans la stratosphère et / ou troposphère. La saturation actuelle de l'atmosphère par  ces absorbeuses d'humidité que sont les nanoparticules dessicatrices, a provoqué une sécheresse prolongée dans de nombreuses régions aux Etats-Unis. Le blocage d'un certain pourcentage de rayons solaires directs (l'obscurcissement global) est un objectif exprimé par les géo-ingénieurs. Toutefois, si les  matériaux pulvérisés changent, si la taille des particules est modifiée, si l'atmosphère devient  trop saturée en humidité, ou s'il y a une réduction temporaire de la pulvérisation, les résultats changent aussi. Les régions qui ont connu des années de sécheresse prolongée, peuvent retourner aux pluies diluviennes constantes ou vice versa. Rien ne peut être gravé dans le marbre sur cette expérience en constante évolution de la géo-ingénierie climatique. Actuellement, l'Ouest américain est bloqué dans une sécheresse prolongée  pendant que  la majeure partie de l'Est des États-Unis reçoit des records de pluie. En effet, l'humidité qui aurait dû tomber dans l'Ouest a migré du fait des pulvérisations constantes de particules de géo-ingénierie. Une grande partie de cette humidité tombe au final sur l'Est américain. Certaines des régions de l'Est qui reçoivent actuellement des records de  pluie avaient enregistré des records de sécheresse il y a seulement un an. L'Europe connaît aussi le «coup du lapin » météo, le scénario de la sécheresse et des inondations. 


Des conditions changeantes


Bien que beaucoup souhaitent encore en discuter la cause, la planète se réchauffe, et vite. Pendant que la planète se réchauffe, l'atmosphère contient davantage de vapeur d'eau. Peu importe la force de la sécheresse due aux effets des nanoparticules dans l’atmosphère, les pluies diluviennes vont augmenter en même temps que la planète se réchauffe.


Particules atmosphériques et 11 septembre


L'effet de la pulvérisation constante de l'atmosphère a été vraiment révélé dans les jours qui ont suivi le 11 septembre. La chute du trafic aérien a donné une occasion unique de documenter des changements atmosphériques profonds. Il y a eu une augmentation immédiate de la clarté du ciel au-dessus du continent américain, les températures diurnes ont augmenté de manière significative, et les nocturnes basses ont considérablement diminué. C'est exactement ce qui serait attendu de l'arrêt temporaire des programmes de géo-ingénierie à grande échelle sur notre espace aérien.


Qu'ont-ils « planifié » pour l'été 2013?


La structure du pouvoir mondial détient  « Weather Channel » qui vient de publier des prévisions à long terme pour les trois prochains mois (été 2013). Qu'ont-ils prévu pour la zone continentale des États-Unis? La même chose, voire pire.

 

Screen-Shot-2013-06-25-at-11.56.38-AM.png

 

Prévisions de sécheresse saisonnière aux Etats-Unis

pour la période du 20 juin 2013 au 30 septembre 2013


La pulvérisation d’une couverture nuageuse sur le Pacifique Est, au large de la côte Ouest américaine continue jour après jour. Toute l’humidité qui parvient sur terre est fortement pulvérisée, ce qui réduit considérablement le risque de précipitations dans l'Ouest des États-Unis. Si la pulvérisation constante continue, la sécheresse prolongée ne fera que s'aggraver à l'Ouest et les pluies diluviennes dans d'autres parties de l'Est américain continueront. Au cours des 7 dernières années, la zone exacte dans le Nord de la Californie où je vis, a perdu  près de 200 pouces (508 cm) des précipitations qu’elle aurait dû recevoir au cours de cette période, sur la base des moyennes historiques. La moyenne historique de ma zone est de 69 pouces (175cm) par an, nous avons reçu une moyenne d'environ 40 pouces (102cm) par an au cours des 7 dernières années. La baisse de la pluviométrie est étroitement liée à une augmentation de l'intensité et de la fréquence des épandages dans notre ciel et au large de la côte Ouest américaine dans le Pacifique.


Dernière ligne


La géo-ingénierie provoque vraiment des ravages sur les systèmes climatiques de la Terre, décimant l'atmosphère, et saturant la surface de la planète de métaux et de produits chimiques toxiques. Bien que l'ensemble du spectre de l'activité humaine ait causé de grands dommages à l'environnement et aux systèmes climatiques, la géo-ingénierie climatique est l'éléphant dans le magasin de porcelaine  qui est en train de causer les plus gros dégâts. Les scientifiques et les écologistes semblent trop désireux d'ignorer ou de nier la géo-ingénierie, et le grand public est aveugle du fait du conditionnement constant des médias et de la société. Il est grand temps de briser le moule de déni sur cette question la plus critique, qui remet tout en cause.


Dane Wigington


http://www.geoengineeringwatch.org/global-geoengineering-the-ever-changing-experiment/

 

Voir les commentaires