Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Le plus grand Nuremberg de tous les temps se prépare

23 Février 2021, 17:01pm

Le plus grand Nuremberg de tous les temps se prépare

Publié le 16 février 2021 -  Jean-Michel Grau

Riposte laïque

 

Aujourd’hui, c’est un deuxième tribunal de Nuremberg qui se prépare, avec la mise en place d’une «Class Action» sous l’égide de milliers d’avocats mondiaux derrière l’avocat américano-allemand Reiner Fuellmich qui poursuit les responsables du scandale du Covid-19 instrumentalisé par le Forum de Davos. À ce sujet, il est utile de rappeler que Reiner Fuellmich est l’avocat qui a réussi à condamner le géant de l’automobile Volkswagen dans l’affaire des pots catalytiques trafiqués. Et c’est ce même avocat qui a réussi à condamner la Deutsche Bank comme entreprise criminelle.

Selon Reiner Fuellmich, toutes les fraudes des entreprises allemandes sont dérisoires comparées aux dommages que la crise du Covid-19 a causés et continue de causer. Cette crise du Covid-19 doit être rebaptisée « Scandale du Covid-19 » et tous les responsables doivent être poursuivis pour dommages civils pour cause de manipulations et de protocoles de tests falsifiés. C’est pourquoi un réseau international d’avocats d’affaires plaidera
la plus grande affaire de délits civils de tous les temps : le scandale de la fraude Covid-19 qui s’est entre-temps transformé en plus grand crime contre l’humanité jamais commis. Une commission d’enquête Covid-19 a été ouverte à l’initiative d’un collectif d’avocats allemands dans le but de faire un recours collectif au niveau international en utilisant le droit anglo-saxon.

Voici la traduction résumée de la dernière communication du Dr Fuellmich du 15/02/2021

 

 

 

 

Voir les commentaires

Incubateur Héra : la commission européenne vous consulte

23 Février 2021, 16:45pm

Incubateur Héra :  la commission européenne vous consulte

Transformer chaque européen en client de Big Pharma ?

Informations reçues hier d'un contact européen :


«  J'ai appris de sources internes qu'en réalité, la feuille de route qui est actuellement publique sera beaucoup plus avancée - donc avril-mai pour la proposition juridique de création d'HERA, par opposition à la fin de l'année comme mentionné actuellement - ce qui signifie que tous les freins et contrepoids démocratiques seront supprimés, y compris la consultation publique obligatoire (la consultation actuelle étant uniquement une consultation sur le projet d'AII, et non sur l'agence en tant que telle).


Cela signifie qu'il n'y aura probablement pas d'autre possibilité pour le public de faire des commentaires, et à partir des commentaires plutôt positifs existants, ils peuvent facilement conclure que le public voit cette initiative de manière positive.

 

Parmi ces commentaires « C'est une bonne chose car cela augmentera la souveraineté industrielle de l'Europe. », ce qui est une idée très séduisante qui plaît à beaucoup, sans parler du fait que la création d'une nouvelle agence est un important créateur de richesse pour le pays où elle est mise en place, donc beaucoup de gens sautent joyeusement sur l'idée, pensant qu'ils en tireront profit.


Enfin, un lien vers une initiative lancée la semaine dernière sur l'accélération de la production de vaccins (où ils informent déjà subtilement la population - encore une fois, quelque chose qui passera inaperçu ! - qu'une troisième injection sera probablement nécessaire d'ici l'automne) pour Covid, et qu'ils ont gentiment baptisé "incubateur HERA" - un avant-goût de ce que cette agence est en fait censée faire, c'est-à-dire créer d'énormes contrats au niveau du continent pour les grandes entreprises pharmaceutiques afin de soutenir leur croissance et de nous faire tous consommateurs garantis de leur proposition incessante de nouveaux médicaments toujours plus chers. »
 

 

Voir les commentaires

Qui construit la doxa du Covid ?

23 Février 2021, 08:05am

Qui construit la doxa du Covid ?

Laurent Mucchielli - 21 févr. 2021


 

La crise de la Covid a été l’occasion d’un processus historiquement inédit de contrôle de l’information à l’échelle mondiale. Quatre types d’acteurs y ont des intérêts convergents : 1) les gouvernements occidentaux libéraux, 2) le tandem que forment l’OMS et son grand financeur Bill Gates, 3) les « géants du numérique » qui contrôlent les réseaux sociaux mais aussi et de plus en plus 4) les médias

 

 

Épisode 42

 

Dans les démocraties, la plupart des questions de sociétés font l’objet de débats publics contradictoires plus ou moins intenses et plus ou moins polémiques. Pourtant, si elle monopolise les commentaires dans les médias, la « crise sanitaire » ouverte par l’épidémie de coronavirus au début de l’année 2020 se caractérise par une fermeture inédite du débat public, une absence de véritable débat contradictoire, des phénomènes de censure et d’ostracisation pour le moins inhabituels. En France, tout se passe comme si le discours du gouvernement ne pouvait souffrir aucune contradiction majeure, toute personne se risquant à énoncer de telles contradictions étant renvoyée vers des catégories stigmatisantes dont la principale est le « complotisme » (1). Chose particulièrement étonnante : tandis que les journalistes devraient être les premiers organisateurs de tels débats contradictoires, beaucoup se révèlent au contraire être devenus des sortes de policiers de la pensée traquant les alternatives pour mieux les rejeter hors de l’espace légitime de discussion. Quant à Internet et aux réseaux sociaux, sensés initialement constituer une avancée dans la démocratie d’expression (2), ils accompagnent désormais pleinement ce mouvement de fermeture et illustrent quotidiennement des formes de nouvelles censures. Comment comprendre une telle situation de fait ?


 

La fabrique du consentement


 

Dans Manufacturing Consent. The Political Economy of the Mass Media, paru en 1988, Noam Chomsky et Edward Herman expliquent comment les principaux médias (radios, télévisions et presse écrite) participent désormais activement à la propagande des élites politiques et économiques dont ils sont devenus très largement dépendants (3). La démonstration des auteurs s’appuie principalement sur l’analyse de la couverture médiatique des mouvements de contestation internes ainsi que des guerres menées par les Etats-Unis durant la seconde moitié du 20ème siècle. Ils montrent la dépendance croissante des journalistes envers des sources gouvernementales qui leur facilitent le travail (communiqués de presse, dépêches, dossiers documentaires, etc.) et leur incapacité à engager de véritables investigations toujours longues et coûteuses. Ils soulignent également que les médias ont perdu peu à peu leur indépendance financière. D’une part, beaucoup appartiennent désormais à des grands groupes industriels et/ou des milliardaires, ou bien ne survivent que grâce aux publicités que ces groupes leur payent. D’autre part, ils reçoivent d’importantes subventions gouvernementales. Dans cette double dépendance, les médias ont perdu toute capacité à représenter un « quatrième pouvoir ». Ils sont, au contraire, structurellement sous influence des puissances économiques et politiques dont ils relayent de fait la vision du monde et les intérêts. Enfin, Herman et Chomsky étudient la manière dont opèrent cette production d’informations et cette diffusion de messages à destination de la population. Ils montrent que si le mécanisme de base est le contrôle de la diffusion des informations à destination des journalistes, une autre dimension majeure consiste à contrôler et utiliser toute une série d’« experts » faussement indépendants, qu’ils soient de simples « consultants », des journalistes spécialisés, des animateurs de think tanks ou même des universitaires dont les recherches sont financées par ailleurs par le gouvernement ou les industriels (4). Ces « experts » se comportent alors comme des « influenceurs » comme l’on dit de nos jours.

Contrôle des médias et police de la pensée numérique

 

 

Voir les commentaires

L'UE ne défend pas les intérêts européens

22 Février 2021, 22:23pm

Voir les commentaires

Christian Perronne : analyse critique des traitements Covid-19

22 Février 2021, 21:38pm

Voir les commentaires

L’échec du confinement et des vaccins, reconnu par ceux qui les ont conseillés, le Pr Delfraissy et coll.

22 Février 2021, 18:34pm

L’échec du confinement et des vaccins, reconnu par ceux qui les ont conseillés, le Pr Delfraissy et coll.

L’échec du confinement et des vaccins, reconnu par ceux qui les ont conseillés, le Pr Delfraissy et coll.


 

Dr Gérard Delépine – Le 22 février 2021 Nouveau monde

Mieux vaut tard que jamais

Après nous avoir chanté les vertus des confinements, des autres mesures prétendument sanitaires et des vaccins pendant presque un an, cinq membres du comité scientifique, dont le président, reconnaissent que le confinement est nocif et que les vaccins ne résoudront vraisemblablement pas la crise, voire l’aggraveront !

Dans une courte lettre au Lancet [1] Laetitia Atlani-Duault, Bruno Lina, Franck Chauvin, Jean-François Delfraissy et Denis Malvy proclament :

« Il est temps d’abandonner les approches fondées sur la peur, fondées sur un confinement généralisé apparemment aléatoire… »
« L’impact de l’enfermement général sur des économies entières a été dévastateur, le pire à venir étant le taux de chômage et la dette nationale. »
« Les conséquences sociales et sanitaires (y compris la santé mentale) sont également colossales, en particulier pour les jeunes générations, bien qu’elles soient à faible risque en termes de morbidité et de mortalité par infection par le SRAS-CoV-2. »

Constats courageux, mais terribles et bien trop tardifs de ceux qui ont promu ces mesures liberticides pendant dix mois et joué aux apprentis sorciers avec nos vies !

Il n’était pas nécessaire d’être réputé scientifique pour le prévoir d’emblée fin mars 2020

Nous sommes de simples médecins, mais dès le 21 mars 2020 nous dénoncions dans une tribune[2] le caractère non scientifique, médicalement stupide, socialement et économiquement désastreux d’une telle mesure. Le 27 mars, nous récidivions[3] espérant ainsi réveiller les réflexions d’une population tétanisée par la peur créée par une propagande d’une intensité jusque-là inégalée en France. En vain.

L’expérience marseillaise de l’an 1720

Nous rappelions que le confinement aveugle (ne séparant pas les malades des biens portants) n’avait jamais fait la preuve de son efficacité dans le monde réel et qu’enfermer ensemble malades et bien portants avait un grand risque d’accélérer les contagions.

Cela avait été démontré lors de la grande peste de Marseille de 1720[4] où le confinement militaire strict avait abouti à la mort de la moitié de la population de la cité, sans empêcher la propagation de l’épidémie à la Provence et à l’Italie. La comparaison, d’après les chiffres de l’OMS, des évolutions de l’épidémie en Belgique confinée et aux Pays-Bas non confinés a malheureusement confirmé nos craintes.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Remontées de sable du Sahara dimanche 21 février 2021

20 Février 2021, 22:55pm

Remontées de sable du Sahara dimanche 21 février 2021
Remontées de sable du Sahara - Un nouvel épisode encore plus intense attendu à partir de dimanche en France

 

Publié le 19/02/2021 - L'indépendant

Entre samedi soir et lundi, un fort flux de sud très dynamique, devrait soulever et propulser vers le nord un épisode de poussières et sable saharien.

Un épisode de pluies du Sahara s’annonce a priori de forte intensité et supérieur à celui d’il y a 15 jours.

Ce phénomène observé au début du mois de février avait notamment recouvert les pistes de ski pyrénéennes. Un ciel orangé avait recouvert une partie du sud de la France, ramenant du sable du Sahara jusqu'à Lyon ou Grenoble. 

 

A vos prélèvements pour analyse : hors circulation routière

Voir les commentaires

USA. TEXAS: Une opération géo-terroriste sous faux drapeau cause une catastrophe climatique sans précédent connu

20 Février 2021, 22:44pm

-50°F = - 45,55°C

-50°F = - 45,55°C

Le 20 février 2021 – Hannibal Genséric - Numidia

 

Les géo-ingénieurs des mondialistes dirigent leurs puissantes armes météorologiques sur le Texas et mènent secrètement contre lui des actes de géoterrorisme sous faux drapeau. Réalisé à dessein par la cabale du Nouvel Ordre Mondial (NWO) pour paralyser le mouvement des patriotes du Texas et saboter le réseau électrique.


Soyons clairs: la glaciation délibérée du Texas est sans précédent. Il n'y a aucun précédent historique pour des températures aussi froides et des chutes de neige si loin au sud du Texas.

 

Avec ces connaissances irréfutables, le rasoir d'Occam [1] nous dit qu'un événement météorologique aussi catastrophique a été minutieusement géo-conçu par les suspects habituels.


Comment une telle calamité météorologique historique pourrait-elle ne pas être le produit d'une fabrication météorologique très furtive après une manipulation atmosphérique très sophistiquée?


Regardez de près la carte météo ci-dessous. Ce que cela suggère fortement, c'est que la plus grande tempête de verglas de l'histoire des États-Unis a été méticuleusement géo-conçue pour couvrir le deuxième plus grand État du pays par sa superficie.

 

 

 

Voir les commentaires

NTD : perte d'indépendance des médias

20 Février 2021, 22:31pm

Voir les commentaires

Pr Fourtillan : "Et en plus ils s'enrichissent"

20 Février 2021, 21:41pm

Voir les commentaires