Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Nouvelles du Pr Fourtillan et autres

1 Mai 2021, 15:55pm

Voir les commentaires

Mensonge des autorités sanitaires : l'appel du Dr Bhakdi

1 Mai 2021, 15:31pm

Publié par France Soir

Mensonge des autorités sanitaires : l'appel du Dr Bhakdi

France Soir le 30/04/2021 à 21:41

Le Dr Sucharit Bhakdi, médecin spécialiste en infectiologie et microbiologiste, a travaillé en tant qu'enseignant-chercheur pendant de nombreuses années, notamment au « Max Plank Institute », avant de prendre sa retraite. Depuis le début de la crise sanitaire, il appelle à l’éthique de la part des médecins et dénonce les mensonges de l’EMA (Agence européenne du médicament) et de la FDA (Federal drug agency).

En mars 2020, il écrit le livre « Corona fausse alerte ? », où il s'interroge sur le bien-fondé des mesures sanitaires et notamment du confinement. Il y évoque la crise, les tests PCR, le dosage d’hydroxychloroquine et son surdosage dans certaines études. Il parle aussi de la vaccination de masse et des risques liés aux effets secondaires pris par les autorités. Pour lui, les faux tests PCR ont engendré des décisions de politiques sanitaires erronées.


 


 

 


 

Voir les commentaires

Le supplice du 20h

1 Mai 2021, 15:10pm

Voir les commentaires

Requiem pour la démocratie

1 Mai 2021, 14:50pm

Commentaire reçu :

C'est un moindre mal car ils ont fait venir comme d'habitude (récurrent depuis les manifestations des gilets jaunes) leurs idiots utiles, les BB antifas, financés par Soros pour pourrir la manifestation; 800 BB annoncés hier soir sur Twitter par les FDO. Et pourquoi ne les ont-ils pas arrêtés alors qu'ils connaissent depuis longtemps leurs identités comme l'ont déjà déclaré des responsables syndicaux policiers? Donc : feux de poubelle, dégradation de vitrines, blocage pendant 1h30 du cortège. Focus de BFMTV et Cnews, médias du système, sur les incendies de poubelle, ce qui leur permet de ne pas filmer le mécontentement populaire ; non intervention de la police ; le cortège reprend, et on nous annonce que la manifestation se termine dans quelques minutes. A qui profite le crime? Les français ne sauront pas qu'il y avait une forte mobilisation contre la politique actuelle. Il est évident que c'est de la stratégie organisée en haut lieu pour empêcher de manifester et donner le prétexte aux médias de ne pas couvrir l'évènement en se concentrant sur des dégradations. Tout est calcul politique avec utilisation d'idiots utiles et instrumentalisation de la violence pour décrédibiliser des actions légitimes.

 
 

 

Voir les commentaires

TV Libertés : Pr Christian Perronne

1 Mai 2021, 09:21am

Voir les commentaires

Covid-19: Consentement éclairé préparé par une femme médecin de Suisse romande.

1 Mai 2021, 07:44am

Covid-19: Consentement éclairé préparé par une femme médecin de Suisse romande.

Le 30 avril 2021- Blog de Michèle Herzog. mh@herzoginfo.ch


 

https://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2021/04/30/covid-19-consentement-eclaire-prepare-par-une-femme-medecin-314899.html


 

Bonjour,

Voilà le texte reçu ce matin d'un internaute que je remercie vivement. Il s'agit d'un texte préparé par une femme médecin travaillant en Suisse romande afin d'alerter ses patients avant qu'ils acceptent de se faire vacciner contre le Covid-19.


 

Votre consentement éclairé avant de recevoir le vaccin à ARN COVID-19

Quelques vérités à accepter avant que je vous injecte le vaccin :

1. Je comprends que je reçois un vaccin expérimental, entièrement nouveau, avec des ingrédients inédits qui n’ont jamais été administrés en masse avant l’été 2020.

2. Je consens à participer à une expérience internationale menée par des entreprises pharmaceutiques et des politiciens qui n’assument aucune responsabilité pour tout dommage causé.

3. Je suis d’accord de fournir mes données médicales personnelles pendant l durée de deux ans, au cours de cette étude post-autorisation de phase 3 puis 4.

4. Je comprends que les vaccins sont encore en phase expérimentale et que les essais cliniques de phase 3 sont en cours – leurs achèvements prévus en octobre 2022 pour Moderna et en janvier 2023 pour Pfizer-BioNTech Comirnaty.

5. Je suis au courant que les résultats définitifs de la sécurité et de l’efficacité de ces vaccins expérimentaux sont inconnus à ce jour.

6. Je prends conscience que ce vaccin expérimental est un produit de génie génétique 100% synthétique – c’est un OGM, un organisme génétiquement modifié, qui sera injecté dans mon corps.

7. Je comprends que ce vaccin expérimental peut :

  • ne pas me protéger de la maladie Covid-19 (ne protégerait potentiellement que des formes graves)

  • ni prévenir la transmission du virus SRAS-CoV-2

8. Je reconnais que l’analyse du ratio bénéfice-risque de ce vaccin expérimental est fondée sur des risques inconnus et minimisés, et des avantages surestimés et présumés. Les risques potentiels incluent l’atteinte à la fertilité, troubles de la coagulation et troubles neurologiques.

9. J’accepte l’idée fausse selon laquelle être humain signifie être toujours un contaminant potentiel et un vecteur de maladie, idée faite pour susciter la peur.

10. Je comprends qu’avec le vaccin, je dois garder les mesures barrières : règles de distanciation sociale, du port du masque, PCR et quarantaine si je suis testé(e) positif(ve) à l’avenir.

11. Je reconnais qu’à ce jour, des milliers de décès ont été signalés à la suite de cette campagne de vaccination expérimentale, ainsi que des centaines de milliers de blessés souffrant de troubles neurologiques, d’inflammations sévères et d’effets indésirables cardiovasculaires (thromboses, AVC, infarctus)

12. Je comprends que la maladie de Covid n’est à haut risque que pour les personnes âgées et les immunodéprimés, et que pour que plus de 99.7% de la population le décès n’est pas un risque : 99.7% de survie ! 

13. J’ai pris connaissance des politiques et accords en Suisse concernant l’indemnisation et les compensations (maximum payé= CHF 70'000) : 

je comprends qu’il pourrait s’avérer impossible de poursuivre le fabriquant de cette injection contre le Covid-19 au cas où elle serait responsable d’un dommage sur ma santé, ou d’un décès.

14. Je comprends et j’ai lu la liste des effets indésirables significatifs signalés en lien avec les injections contre le Covid-19. 

Les effets indésirables connus comprennent : l’infection au Covid-19, l’anaphylaxie, des problèmes neurologiques, troubles cardio-vasculaires graves, maladies auto-immunes, affections chroniques, la cécité et la surdité, problèmes de fertilité, dommages sur les fœtus, fausse-couches, mort-nés et décès.

15. Je suis informé que la probabilité statistique de décès par Covid-19 est de 0,003% pour les jeunes (entre 0 et 19 ans), 0,02% entre 20 et 49 ans, 0,5% pour des individus âgés de 50 à 69 ans, 5,4% pour les seniors âgés de 70 ans et plus quand non soignés (tel qu’il a été fortement recommandé de le faire : »restez chez vous ! »)

16. J’ai pris connaissance que bien que vendues sous le nom de « vaccins », ces injections Covid-19 ARNm sont des thérapies géniques expérimentales. 

Les fabricants de vaccin décrivent officiellement l’approche ARNm, jamais autorisée auparavant, comme un moyen de « programmer les cellules d’un individu » ou, en usant de la terminologie de la société Moderna, comme le déploiement d’un nouveau « logiciel ». 

Dans la recherche passée, les injections de ARNm ont montré qu’elles avaient un élément inflammatoire intrinsèque, ce qui rend difficile la détermination d’une balance bénéfice/risque « acceptable ».

17. En tant que cobaye, je suis bien conscient.e que, contrairement à tout autre essai thérapeutique de médicament, je ne serai pas payé.e/défrayé.e par le laboratoire pour cet essai de phase 3 dans la population générale.

J’ai bien lu et compris, je donne mon consentement éclairé et j’accepte de me faire vacciner en toute liberté avec le vaccin expérimental Moerna/Pfizer et décharge entièrement mon médecin de toute responsabilité civile et pénale concernant cette injection et ses possibles conséquences.

Fait à 

Le                                                      signature du patient/de la patiente


 

Merci de diffuser cet article à vos ami(e)s.

Merci d'avance pour vos commentaires succincts (envoyés sous votre nom). Meilleures salutations.

 

Voir les commentaires

Vaccins à ARNm et fertilité féminine

30 Avril 2021, 15:03pm

Vaccins à ARNm et fertilité féminine

 

Merci à Neuf de coeur pour le doublage en français

Voir les commentaires

Nexus interviewe Martine Wonner

30 Avril 2021, 12:20pm

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

Vaccins et tissus foetaux

30 Avril 2021, 11:10am

Publié par Ciel Voilé

Vaccins et tissus foetaux

Voir les commentaires

La discussion du Covid-19 est placée sous couvre-feu

30 Avril 2021, 07:32am

La discussion du Covid-19 est placée sous couvre-feu

Chloé Izoard – Reporterre – le 27 avril 2021


 

Le débat scientifique autour de la pandémie de Covid-19 est, selon notre chroniqueuse, poussé à une forme d’autocensure où il n’est plus admissible de contester le bien-fondé des restrictions sanitaires. Cela nuit à la formation d’un consensus scientifique fiable et efficace pour lutter contre la pandémie.


 

Dans L’Ordre du discours, sa leçon inaugurale au Collège de France, le philosophe Michel Foucault analyse les « régimes discursifs » : l’ensemble des procédures symboliques qui, dans une époque donnée, permettent de valider certains discours et d’en exclure d’autres. Comment se constitue le partage entre la parole recevable et la parole irrecevable ? Qu’est-ce qui fonde les « régimes de vérité » ? Depuis l’irruption de la pandémie de Covid-19, cette question n’est plus un exercice de philologie ; elle est devenue vitale à notre besoin de compréhension. Car si la gestion sanitaire a fait basculer les plus vieilles démocraties européennes dans des régimes politiques d’exception, elle en a aussi profondément modifié le climat intellectuel, et plus précisément cette zone décrite par Foucault où se joue la légitimité du discours.


 

Vous vous demandez si la mortalité liée au virus justifie des mesures comme les couvre-feux et les confinements, la vie devant l’écran, la perte des rapports physiques entre les gens, qui font autant violence à la liberté qu’à la santé prise au sens large ? Vous vous demandez s’il y a des preuves que les masques font significativement baisser la contagion ? — compte tenu de l’intrusion que représente cette obligation, des migraines, du problème écologique de cette production planétaire d’objets jetables.


 

Vous vous demandez si la vaccination de centaines de millions d’humains avec des technologies expérimentales ne pourrait pas avoir à terme des conséquences imprévues ? Mais hors de l’espace privé, au moment de poser ces questions, vous ressentez une gêne, un malaise, la crainte d’être stigmatisé et humilié. Est-ce parce que leurs réponses sont si évidentes ? Assurément, non. Est-ce que parce que le simple fait de les poser montre à quel point vous êtes un être insensible prêt à sacrifier les personnes fragiles ? Non plus, car vos questions concernent le bien commun, elles aussi. Plus sûrement : c’est parce que ce type d’énoncés, pourtant centraux aujourd’hui, ont été frappés d’une sorte de tabou. Et l’on constate que ceux et celles qui ont quelque chose à perdre sur le plan de la légitimité intellectuelle s’y risquent de moins en moins.

 

 

Voir les commentaires