Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Vaccinés, non-vaccinés, unissons-nous devant l’abjection !

5 Janvier 2022, 18:38pm

Vaccinés, non-vaccinés, unissons-nous devant l’abjection !
Vaccinés, non-vaccinés, unissons-nous devant l’abjection !

Publié le 05/01/2022 à 10:15 Estelle Fougères, pour FranceSoir


 

TRIBUNE — « Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie (...) Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale, explique le chef de l’État. Je ne vais pas les mettre en prison, je ne vais pas les vacciner de force. Et donc, il faut leur dire : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restau, vous ne pourrez plus prendre un canon, vous ne pourrez plus aller boire un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre, vous ne pourrez plus aller au ciné… » a déclaré le président de la République, dans un entretien avec des lecteurs du Parisien, publié le 4 janvier 2022, faisant délibérément le choix d'une stratégie de menace contre la « toute petite minorité qui est réfractaire » à la vaccination. 

Monsieur le Président, inutile de faire croire que vous exercez la pression sur les seuls non-vaccinés. Si les non-vaccinés sont ennuyés dans leur vie au quotidien, ceux qui ont accepté les deux doses de vaccins ne sont plus dupes aujourd’hui du piège qui leur a été tendu. Ils connaissent également la pression, une pression qui est peut-être encore plus grande tandis qu’ils réalisent la dangerosité d’une vaccination aux multiples effets secondaires et dont l’inutilité est avérée par de très grands scientifiques depuis l’apparition des nouveaux variants.

Voir les commentaires

Stop aux atteintes aux droits et aux libertés des Français !

5 Janvier 2022, 18:29pm

Stop aux atteintes aux droits et aux libertés des Français !

Publié le 05/01/2022 à 16:42 - Collectif d'avocats, pour France Soir

 

Bientôt la mort de l'Etat de droit ?

 

TRIBUNE — Alors que le projet de loi sur le pass vaccinal est en cours d'examen à l'Assemblée, 81 avocats appartenant à 27 barreaux en France lancent un cri d’alarme dans une tribune commune à destination de l’ensemble des Français qu’ils enjoignent à réagir contre la liquidation de leurs droits les plus fondamentaux. Ils dénoncent un processus de destruction de l’État de droit et des libertés publiques à l'œuvre depuis maintenant deux ans, qui trouve son expression emblématique dans les derniers propos prononcés par le président de la République lui-même : « Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder, on va continuer de le faire (…) Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen. »

Nous, avocats, appelons à un sursaut de conscience des Français face au piétinement, depuis bientôt deux ans, de leurs droits et de leurs libertés.

Nous alertons sur le projet de loi du gouvernement du 27 décembre dernier, qui fait à nouveau peser de lourdes menaces sur les droits et libertés des Français.

Nous, avocats, avons juré d'exercer nos fonctions avec « dignité, conscience, indépendance, probité et humanité ».

Aujourd’hui, c’est au nom de la conscience et de l’humanité attachées à notre ministère que nous lançons cet appel.

Les dernières décisions du gouvernement, toujours aussi liberticides, nous ont révoltés, indignés, mais elles ne nous ont pas surpris.


 

 


 

Voir les commentaires

Les vaccins anti-covid peuvent-ils altérer la fécondité des jeunes ?

5 Janvier 2022, 18:24pm

Voir les commentaires

Vous avez 1 mois pour vous opposer à la fin du secret médical : on vous explique comment ne pas activer « Mon espace santé »

5 Janvier 2022, 14:56pm

Vous avez 1 mois pour vous opposer à la fin du secret médical : on vous explique comment ne pas activer « Mon espace santé »

Le média en 442 - Le 4 janvier 2022
 

Après l’échec du Dossier médical partagé, voici l’arrivée au premier de l’an de « Mon espace santé » (Décret n° 2021-1048 du 4 août 2021).


Seulement 10 millions de Dossiers médicaux partagés avaient été ouverts en janvier 2021. Les assurés devaient faire l’effort de le créer. Mon espace santé se fera tout seul, sans qu’on s’en rende compte… à moins de bien ouvrir l’œil sur le mail ou le courrier de la Sécurité sociale qui préviendra de la mise à disposition d’un espace numérique de santé et du droit à s’ y opposer. Vous êtes donc libre de refuser, mais cela nécessite une démarche de votre part.


 

L’espace numérique de santé comprendra : vos données administratives, votre dossier médical, les données relatives au remboursement des dépenses de santé, une messagerie, un agenda des évènements relatifs à votre santé, un répertoire des autorisations d’accès à tout ou partie de votre espace numérique de santé et, le cas échéant, à des données de santé hors de cet espace.

Comment ne pas activer Mon espace santé

Vous pouvez vous opposer carrément à la création de votre Espace Santé. Vous avez un mois après la réception de votre code provisoire reçu par e-mail ou courrier pour le faire. Connectez-vous sur le site monespacesante.fr, tapez le code de 12 caractères, votre numéro de sécurité sociale à 15 caractères, le numéro de série de votre carte Vitale (les onze derniers chiffres du numéro de série sur le côté à droite de votre photo ou les 8 ou 13 chiffres, si votre carte n’a pas de photo, au dos en haut à gauche de votre carte).

 

 

 

Voir les commentaires

Le Pr Norman Fenton met au jour les failles du rapport de mortalité entre vaccinés et non-vaccinés

5 Janvier 2022, 13:59pm

Le Pr Norman Fenton met au jour les failles du rapport de mortalité entre vaccinés et non-vaccinés

 

Le 03/01/22 – Le média en 442

Le Pr Norman Fenton met au jour les failles du système de rapport de mortalité entre vaccinés et non-vaccinés. Au final, les données de l’ONS (Office national de la statistique, en Grande-Bretagne) ne fournissent aucune preuve fiable que les vaccins réduisent la mortalité toutes causes confondues.

 

 

Voir les commentaires

Martine Wonner : depuis avril 2021, 22500 petits enfants ont été vaccinés en France

4 Janvier 2022, 22:45pm

Voir les commentaires

Témoignage du Dr Ochs

4 Janvier 2022, 21:13pm

Témoignage du Dr Ochs

La protéine C-Réactive (ou CRP) est une protéine synthétisée par le foie à la suite d'une inflammation de l'organisme. Elle apparaît dans les six heures suivant l'agression, et disparaît presque aussitôt après son éradication.

Voir les commentaires

REINER FUELLMICH : " NOUS AVONS À FAIRE À DES PSYCHOPATHES ET DES SOCIOPATHES "

4 Janvier 2022, 20:47pm

Voir les commentaires

Maître Brusa confirme :les injectés ont une adresse MAC évolutive !

4 Janvier 2022, 20:29pm

Voir les commentaires

La vérité fait mal : 96 % des cas d'omicron en Allemagne concernent des personnes entièrement vaccinées

4 Janvier 2022, 18:02pm

La vérité fait mal : 96 % des cas d'omicron en Allemagne concernent des personnes entièrement vaccinées

La vérité fait mal : 96 % des cas d'omicron en Allemagne concernent des personnes entièrement vaccinées


Le 3 janvier 2022 - Matthew Davis – https://www.afinalwarning.com/582563.html



L'Institut Robert Koch, un organisme de recherche dépendant du gouvernement allemand, a découvert que 96 % des cas d'omicron en Allemagne se trouvent parmi les personnes entièrement vaccinées. L'Institut Koch a également noté que 28 % des cas d'omicron positifs avaient reçu des rappels et que seuls 4,42 % n'étaient pas vaccinés.


Le journaliste du Welt, Tim Rohn, a partagé ces résultats sur Twitter. M. Rohn a précisé que des informations sur 6 788 cas ont été fournies, dont quatre ont entraîné des décès et 124 des hospitalisations.


Malgré la situation, le principal expert allemand en matière de coronavirus, Christian Drosten, a déclaré que le pays peut encore s'attendre à un hiver relativement normal en 2022-23. M. Drosten, qui dirige l'institut de virologie de l'hôpital Charite de Berlin, a déclaré que les données suggèrent que les infections à omicron sont plus légères et comparables aux rhumes ou à la grippe virale.


Le chancelier allemand Olaf Scholz a souligné que la pandémie n'était pas terminée, le ministre de la santé Karl Lauterbach ayant averti que l'Allemagne était confrontée à une cinquième vague due à l'omicron. Environ 71 % des Allemands sont considérés comme entièrement vaccinés.


L'Europe dans le désarroi alors que l'omicron se répand sur le continent


Selon M. Lauterbach, l'Allemagne est confrontée à un énorme défi. Le nombre de morts augmentant chaque jour, l'Allemagne a été contrainte de limiter les rassemblements dans les stades. Le pays est connu pour sa scène footballistique robuste. L'Allemagne, la Hongrie, l'Espagne, l'Autriche et la Grèce ont commencé à vacciner les enfants alors que le variant omicron se répand sur le continent.
 

Selon l'organisme de santé publique de l'Union européenne (UE), le variant omicron pourrait devenir le variant dominant en Europe. La chef de l'UE, Ursula von der Leyen, a déclaré que le port de masques devrait être obligatoire alors que l'Europe se prépare à cette nouvelle vague.
 

Le Danemark, qui a récemment signalé 11 000 cas de COVID-19 en une journée, a fermé les théâtres et les cinémas, tandis que le gouvernement italien a renforcé les restrictions pour les voyageurs en provenance de l'UE. La Grande-Bretagne a également connu une recrudescence, tandis que la ministre portugaise de la santé, Marta Temido, a déclaré que l'omicron pourrait représenter 80 % des cas de COVID dans le pays. (Voir aussi : Pandémie des vaccinés : Le CDC affirme que 80 % des cas d'omicron ont été trouvés chez des personnes entièrement vaccinées).
 

Pendant ce temps, les manifestations se sont poursuivies aux Pays-Bas, où des milliers de personnes ont exprimé leur colère face aux nouvelles mesures de confinement du pays. Dans le cadre de ces mesures, tous les magasins non essentiels sont fermés, ainsi que les bars, les restaurants et les lieux tels que les musées, les théâtres et les cinémas.
 

Le maire d'Amsterdam, Femke Halsema, et le gouvernement local ont interdit les manifestations, affirmant que certains manifestants sont prêts à la violence. Une bannière disant "moins de répression, plus de soins" a été déployée près du musée Van Gogh, tandis qu'un autre groupe a brandi des pancartes telles que "Il ne s'agit pas du virus, mais du contrôle et de la liberté."
 

Les manifestations ont en fait commencé en novembre, lorsque des manifestants ont engagé la police dans de violentes émeutes à Rotterdam.
 

Mécanisme de la grande réinitialisation
 

Selon le Dr Robert Malone, virologue de renom, la pandémie de COVID est en fait un mécanisme de la Grande Réinitialisation - le programme du Forum économique mondial (WEF) visant à désindustrialiser et dépeupler le monde.
 

Malone, qui a inventé la technologie ARNm utilisée dans les vaccins COVID-19, a déclaré que le WEF utilise une vision totalitaire mondialiste pour déployer la Grande Réinitialisation. "Les propres documents du WEF exposent explicitement sa vision d'utiliser la pandémie de COVID pour réorganiser la société vers le communisme mondial", a déclaré Malone.


Il était étudiant en sciences politiques dans les années 1980 lorsqu'il a entendu parler du Nouvel Ordre Mondial. "J'avais lu des livres sur le transnationalisme et le Nouvel Ordre Mondial. Je trouve cela fascinant, mais déroutant. Comment cela pouvait-il se produire ? Et maintenant, je le vois se dérouler en temps réel, et d'une manière telle que la souveraineté nationale, les gouvernements, sont de moins en moins pertinents. C'est la chose qui devrait réveiller les gens. Il ne s'agit pas d'un vaccin. Le vaccin est un symptôme."

 

Malone a également accusé Anthony Fauci, le principal conseiller médical de l'administration Biden, de machination concernant la vérité sur la pandémie.


"J'ai été de l'intérieur et j'ai vu les machinations de Tony Fauci pendant si longtemps. J'ai vu la politique de la balle dure", a déclaré Malone. "Ce n'est pas que je n'étais pas au courant de cela. Mais je n'étais pas conscient auparavant du contrôle de l'information qui est coordonné au niveau mondial. Nous assistons à un véritable ministère de la Vérité à la Orwell. Il s'agit d'une guerre médiatique, d'une guerre de l'information et d'une guerre politique comme nous n'en avons jamais vue auparavant, et qui est coordonnée au niveau mondial."
 

Les sources incluent :


Infowars.com - TheGuardian.com -WIONews.com - GlobalNews.ca - Brighteon.com

 

Voir les commentaires