Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Marioupol - Reddition des soldats ukrainiens enfermés dans Azovstal - 16 et 17 mai 2022

18 Mai 2022, 09:13am

Voir les commentaires

Marioupol - Interview du journaliste Laurent Brayard - 16 mai 2022

18 Mai 2022, 09:02am

Voir les commentaires

Le détournement de la Santé

18 Mai 2022, 08:58am

Voir les commentaires

Élisabeth Borne : la reine des scandales cachés ?

18 Mai 2022, 08:55am

Voir les commentaires

ELISABETH BORNE : CE QU'IL FAUT SAVOIR,

18 Mai 2022, 08:53am

Voir les commentaires

Elisabeth Borne déjà en mode caste Mc Kinsey

18 Mai 2022, 08:51am

Elisabeth Borne déjà en mode caste Mc Kinsey

 

Deux nominations sont d’ores et déjà annoncées au cabinet d’Elisabeth Borne, nouvelle Première Ministre, dont nous avons pronostiqué qu’elle était recrutée à Matignon pour faire le sale boulot du Great Reset

 

La première nomination est celle de son directeur de cabinet, Aurélien Rousseau, dont le Monde a campé une partie du curriculum vitae de façon particulièrement limpide. Cet ancien enseignant passé par l’ENA a connu son prédécesseur Nicolas Revel (directeur de cabinet de Castex et proche de Macron) au cabinet de Bertrand Delanoë, à la mairie de Paris. 

 

Il s’est illustré durant la crise du COVID par son discours d’enfermiste tenu à la tête de l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France. 

 

Surtout, on notera qu’il est l’époux de Marguerite Cazeneuve, ancienne de Mc Kinsey devenue conseillère santé d’Emmanuel Macron en 2017. Elle a occupé ces fonctions durant la crise du COVID… jusqu’en mars 2021, moment où elle est devenue directrice déléguée de l’Assurance-Maladie. 

 

Voilà qui sent la vaccination obligatoire généralisée dans les prochaines semaines. 

 

 

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/05/17/elisabeth-borne-deja-en-mode-caste-mc-kinsey/

 

Voir les commentaires

La CNIL réagirait enfin au vol de données par Clearview

18 Mai 2022, 08:43am

La CNIL réagirait enfin au vol de données par Clearview

 

Le mercredi 11 mai 2022, la présidente de la Cnil (Commission national de l’informatique et des libertés) a annoncé qu’elle prévoit de lancer une action contre la spécialiste en reconnaissance faciale Clearview Al. La CNIL réagirait enfin au vol de données par Clearview. La start-up américaine est accusée de ne pas respecter le règlement général sur la protection des données (RGPD) en vigueur dans le territoire européen depuis 2018. Pour rappel, en décembre 2021, la Commission avait mis en demeure Clearview AI et de supprimer ces données dans un délai de 2 mois.

 

La reconnaissance faciale est une solution biométrique, comme la reconnaissance des empreintes digitales ou de la voix ou de l’iris. La reconnaissance faciale analyse le visage, en s’appuyant sur les traits et la forme du visage pour reconnaître un individu. Très utilisée ces dernières années par les forces de l’ordre, c’est une technologie de surveillance biométrique de plus en plus contestée. Si Clearview a toujours défendu que son application n’était dédiée qu’aux forces de l’ordre dans un usage sécuritaire. Aux États-Unis, suite à une action en justice, la puissante Union américaine pour les libertés civiles ou ACLU a réussi à obliger la start-up américaine, via un accord passé  le 9 mai 2022 entre les deux parties,  à ne plus rendre accessible sa base de données de visage aux États-Unis. Autre coup dur pour l’application de reconnaissance faciale, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) envisagerait une procédure de sanction pécuniaire contre cette dernière.

 

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/05/18/la-cnil-reagirait-enfin-au-vol-de-donnees-par-clearview/

 

 

Voir les commentaires

Sous contrôle sanitaire

17 Mai 2022, 17:26pm

Voir les commentaires

Jean-Pierre Petit : "Il n'existe pas de découverte scientifique sans application militaire."

17 Mai 2022, 17:14pm

Voir les commentaires

La signification de la guerre au XXIème siècle

17 Mai 2022, 16:23pm

La signification de la guerre au XXIème siècle

 Thierry Meyssan - RÉSEAU VOLTAIRE | PARIS (FRANCE) | 17 MAI 2022

 

Interrompant sa série d’articles sur la guerre en Ukraine, Thierry Meyssan livre quelques réflexions sur l’évolution de la dimension humaine de la guerre. La fin du capitalisme industriel et la globalisation des échanges ne transforment pas seulement nos sociétés et nos manières de penser, mais la signification de toutes nos activités, dont les guerres.

 

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, il y a 77 ans, les Européens (sauf les ex-Yougoslaves) connaissent la paix sur leur sol. Ils ont oublié ce lointain souvenir et découvrent la guerre avec horreur en Ukraine. Les Africains des Grands lacs, les ex-Yougoslaves et les musulmans d’Afghanistan à la Libye en passant par la corne de l’Afrique, les observent avec dégoût : durant de longues décennies, les Européens ont ignoré leurs souffrances et les accusaient d’être responsables des malheurs qu’ils subissaient.

 

La guerre d’Ukraine a débuté avec le nazisme selon les uns, il y a huit ans selon d’autres, mais elle n’a que deux mois dans la conscience des Occidentaux. Ils constatent une partie des souffrances qu’elle cause, mais n’en perçoivent pas encore toutes les dimensions. Surtout, ils l’interprètent à tort en fonction de l’expérience de leurs arrières grands-parents et pas ce qu’ils vivent.

 

 

https://www.voltairenet.org/article216840.html

 

Voir les commentaires