Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Climat, communication et marketing politique

11 Octobre 2021, 19:51pm

Voir les commentaires

Pass sanitaire : peut-on justifier une division de la société ?

11 Octobre 2021, 18:56pm

Voir les commentaires

Action juridique gratuite et URGENTE avant jeudi 14 octobre 2021

11 Octobre 2021, 18:43pm

Action juridique gratuite et URGENTE avant jeudi 14 octobre 2021

Maître Ludovic HERINGUEZ du barreau de Marseille, a déposé une plainte contre X le 19 août dernier à la requête de l'association Réinfo Liberté.

Cette plainte vise précisément l'étude BOSETTI du 28 juin 2021 de l'institut Pasteur sur laquelle le conseil scientifique a basé sa recommandation du 06 juillet 2021 qui a entraîné la décision du Président MACRON du 12 juillet puis le vote de la loi du 05 août 2021.

Cette plainte permettrait de dénoncer toutes les décisions prises ces derniers temps par le gouvernement, se basant sur une étude tronquée pour imposer des mesures liberticides.

Vous trouverez l'article faisant le résumé de l'affaire avec une vidéo d'entretien entre Maître HERINGUEZ et Monsieur PAVAN

Cette première démarche sera gratuite. La constitution de partie civile qui suivra, facultative, pourra être soumise à un forfait modique qui sera précisé ultérieurement.

IL EST URGENT DE REPONDRE avant JEUDI 14 OCTOBRE afin d'être dans les délais. Il y a déjà 300 signataires en Nouvelle Aquitaine.

AncreC'est la responsable de l'association UnisNouvelleAquitaine (association de soignants qui travaille en coordination avec UNISPACA) qui transmettra toutes les données à Maître Heringuez à MARSEILLE qui est responsable de porter cette plainte au pénal. Pour ceux qui seraient intéressés, envoyer tous les renseignements cités à l'adresse suivante :  unisnouvelleaquitaine@protonmail.com

état civil complet

adresse

mail et numéro de téléphone.

Nous savons que cela fait beaucoup de combat à mener de front

Merci à tous pour votre engagement dans cette lutte.

L'équipe d’UNISPACA

L’association a pour objet désintéressé et non lucratif, la promotion et la défense des droits et des libertés fondamentales dans la société. L'association est apolitique, apartisane, laïque, basée sur la démocratie participative.
 
L’association UNISPACA est ouverte à tous les habitants de la région PACA salariés, indépendants, libéraux, soignants ou non soignants, paramédicaux, étudiants, retraités, parents en leur qualité de représentants légaux agissant pour le compte des enfants, mineurs, citoyens femmes et hommes, quels que soient leurs statuts social et professionnel, leur nationalité, leurs opinions politiques, philosophiques et religieuses.
L’association a pour objet désintéressé et non lucratif, la promotion et la défense des droits et des libertés fondamentales dans la société que ce soit les intérêts professionnels, personnels, moraux et matériels, sociaux et économiques, individuels et collectifs.
L’association a pour objet d’aider et d’assister les adhérents de l’association, d’organiser des opérations évènementielles, d’échanger des bonnes pratiques, d’aider les personnes victimes d’atteintes aux droits et libertés fondamentaux prévus par la constitution du 4 octobre 1958, le bloc de constitutionnalité mais également toute autre source juridique de nature à garantir le respect des droits fondamentaux et d’instaurer des recours juridiques collectifs ou individuels.
L’association lutte pour la préservation des droits fondamentaux.
L’association a également pour but de promouvoir les droits du citoyen français, défense des droits fondamentaux et activités civiques et notamment :
- Droit de la santé, secret médical, consentement libre et éclairé, le droit du patient, notamment la loi Kouchner du 4 mars 2002, l’accès aux soins pour tous et sans discrimination, la liberté de choix en matière de soins et traitements médicaux curatifs, préventifs et palliatifs.
- Les effets indésirables des vaccinations et traitements expérimentaux à prendre en compte
- Droit au travail et liberté d’entreprendre sans discrimination, sans harcèlement, sans menace ou chantage à l’emploi. Protéger les travailleurs indépendants, libéraux, salariés, fonctionnaires, soignants ou non soignants en cas d’atteinte à leur liberté d’entreprendre et à l’accès à l’emploi.
- Garantir le libre accès aux établissements publics et privés aux citoyens sans aucune distinction et sans restriction particulière,
- L’accès à l’enseignement pour tous sans une quelconque discrimination,
- Garantir la liberté d’aller et venir des citoyens dans les établissements publics et privés et ce, sans aucune distinction et sans restriction particulière,
- Garantir le respect de l’autorité parentale en ce que tout citoyen peut prendre les décisions relatives à la santé d’un commun accord entre les parents et à défaut d’accord, au moyen d’une action judiciaire en vue d’être autorisé à pratiquer un acte médical non contingent,
- Garantir le respect des droits de l’enfant et la préservation de son épanouissement en milieu scolaire, dans sa famille et dans la société en tout temps, le respect de son consentement libre et éclairé en tant que mineur et personne vulnérable.
- Garantir la liberté d’expression prévu par le bloc de constitutionnalité et la constitution du 4 octobre 1958.
La mise en oeuvre de cet objet et de ces différents sujets se traduit en pratique par toutes les actions jugées utiles et notamment par :
- des actions de sensibilisation, d’accompagnement, d’éducation et de formation auprès de tout public,
- des réflexions, études, analyses et actions,
- l’organisation ou le soutien à des évènement permettant la levée de fonds ;
- la mise en oeuvre d’actions juridiques et de contentieux,
- et toute autre méthode jugée utile pour promouvoir et défendre ces sujets.
L’Association intervient en tout lieu utile à la poursuite de ses buts, tant au niveau local, que national et international.
Pour mettre en oeuvre ses actions :
- elle jouit de la capacité juridique intégrale reconnue par la loi aux associations et notamment du pouvoir d’ester en justice,
- elle représente et est représentée par ses membres dans ses relations avec d’autres associations ou groupements similaires ou complémentaires, des entreprises, les pouvoirs publics, les instances et les juridictions communautaires et internationales, et dans ce cadre, elle est habilitée à ester en justice et à traiter d’aspects sociaux et règlementaires ou autres au nom de ses membres,
- elle suscite, prépare, participe et organise toutes réunions et conférences, groupes de travail et commissions, formels ou informels,
- elle édite et publie tout ouvrage ou publication, tout contenu sur tout média, utilisant ou non les moyens électroniques, notamment Internet, conformément à son objet social.
Vo
 

 

Voir les commentaires

Obligation vaccinale : lettre ouverte d'un chirurgien aux sénateurs

11 Octobre 2021, 18:11pm

Voir les commentaires

POURQUOI LES EFFETS SECONDAIRES DES VACCINS N’ ONT-ILS PAS ETE ETUDIES SUR LES ANIMAUX ?

11 Octobre 2021, 18:07pm

POURQUOI LES EFFETS SECONDAIRES DES VACCINS N’ ONT-ILS PAS ETE ETUDIES SUR LES ANIMAUX ?

Publié le 9 octobre 2021 par pgibertie

 

Peut on concevoir une vaccination , de fait obligatoire , si toutes les précautions n’ont pas été prises avant l’autorisation . En 2020 Shibo Jiang (professeur de virologie à la School of Basic Medical Sciences, Fudan University, Shanghai, Chine, et au New York Blood Center, New York, États-Unis.) avertissait :« Mon inquiétude est que cela puisse signifier qu’un vaccin est administré avant que son efficacité et son innocuité n’aient été entièrement évaluées dans des modèles animaux ou des essais cliniques. « 

Les travaux avec le virus du SRAS montrent que des réponses immunitaires inquiétantes ont été observées chez les furets et les singes, mais pas chez les souris. Pourquoi les expériences n’ont-elles pas été menées sur plusieurs espèces pour le Pfizer et les autres ? 42 malheureux macaques ont bien été utilisés mais en aucun cas pour vérifier les effets secondaires des vaccins . Il s’agissait simplement de vérifier l’efficacité du vaccin contre le virus

Aucune étude sur les effets de la protéine spike après l’injection , aucune réponse à la question posée par l’innocuité de la protéine active spike Il faut rappeler qu’il ne s’agit pas d’un virus inactivé mais d’un principe actif qui devait rapidement disparaitre du corps après l’injection et l’apparition des anticorps.

Et si elle avait le temps de faire des dégâts ? Si elle se diffusait bien plus longtemps que prévu ? Si elle déclenchait une forme du Covid ?

La suite

 

 

Voir les commentaires

Extrait du sommet France Afrique

11 Octobre 2021, 17:47pm

Voir les commentaires

Jean-Pierre Petit : manipulation du climat

11 Octobre 2021, 17:08pm

Voir les commentaires

Protestation mondiale mardi 12 octobre 2021 : on débranche tout pendant 21 minutes

11 Octobre 2021, 15:19pm

Protestation mondiale mardi 12 octobre 2021 : on débranche tout pendant 21 minutes

On débranche l'électricité, on éteint les téléphones, fixes et portables, les réseaux sociaux (Facebook, Whats App, etc.), l'internet.

C’est notre protestation contre les obligations, les restrictions sanitaires qui portent atteinte à nos libertés fondamentales.

Les personnes du monde entier qui veulent mettre fin au pass sanitaire, à l’obligation du port du masque, à la distanciation sociale, à la coercition des enfants ou à l'obligation vaccinale peuvent ainsi manifester leur opposition.

Nous devons éteindre tous les appareils électriques, les téléphones fixes et portables, l'internet et tous les autres appareils électroniques. Nous le faisons le 12 octobre 2021, nous éteignons tous les appareils entre 16h et 16h21 en France, pendant 21 minutes et nous coupons toute l’électricité. Pas besoin de sortir dans la rue, il suffit d’éteindre tout ce qui nous contraint.

Cette protestation est l’expression de notre force, de notre solidarité et de notre courage moral face aux restrictions sanitaires. Montrons tous notre force. Arrêtons notre consommation et utilisons ces 21 minutes pour nous, notre famille, notre détente ou nos propres pensées.

L’amour dans le monde entier !


 

Heures fixes :

NEW YORK 10h00

LOS ANGELES 7h00

CHICAGO 9h00

MONTRÉAL 10h00

M. VANCOUVER 7h00

SYDNEY 12h00

AUCKLAND 2h00

TOKYO 23h00

SÉOUL 23h00

BANGKOK 21h00

PÉKIN 22h00

SINGAPOUR 22h00

HONG KONG 22h00

JAKARTA 21h00

LONDRES 15h00

HOLLANDE 16h00

PARIS 16h00

PRAGUE 16h00

STOCKHOLM 16h00

MOSCOU 17h00

MADRID 16h00


 

Voir les commentaires

APPEL AUX SÉNATEURS POUR REFUSER L’OBLIGATION V antiCovid CHEZ LES ENFANTS

11 Octobre 2021, 13:13pm

APPEL AUX SÉNATEURS POUR REFUSER L’OBLIGATION V antiCovid CHEZ LES ENFANTS

 

Nicole et Gérard Delépine – Le nouveau monde – Le 10 octobre 2021


 

Merci aux sénateurs qui ont rejeté la proposition de loi Jomier en commission.

Cette proposition de loi du groupe socialiste veut rendre obligatoire pour les enfants la vaccination contre le SARS-Cov-2. Elle sera soumise à nouveau au Sénat, le 13 octobre.

Comme médecins, nous sommes affligés qu’un confrère puisse proposer une telle mesure contraire à l’état réel de la science, au principe de précaution et au serment d’Hippocrate : « d’abord ne pas nuire ».

  • Peut-il ignorer que les enfants sains ne peuvent en espérer aucun bénéfice personnel ?

  • Ignore-t-il que les enfants ne constituent pas un facteur réel de contamination ?

  • Ignore-t-il que les pseudo vaccins actuels n’empêchent ni d’attraper la maladie ni de la transmettre ?

  • Ignore-t-il que l’immunité collective n’est qu’un mythe dénoncé par des agences sanitaires ?

  • Ignore-t-il que les pseudo vaccins actuels sont expérimentaux ? Et qu’obliger quelqu’un à subir un traitement expérimental est contraire à la convention d’Oviedo que la France a signée ?

  • Ignore-t-il que ces traitements représentent un danger réel pour les enfants avec déjà des morts ?

RAPPEL DES FAITS ETABLIS

Les enfants sains ne peuvent espérer aucun bénéfice personnel des injections

Voir les commentaires

Luxembourg : la contestation grandit

10 Octobre 2021, 18:38pm

Voir les commentaires