Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Richard Boutry : Reiner Fuellmich ce héros

28 Mai 2021, 13:16pm

Voir les commentaires

"Littéralement criminel" : Pierre Kory accuse la suppression des données sur l'ivermectine d'avoir coûté "un demi-million de vies"

28 Mai 2021, 12:45pm

"Littéralement criminel" : Pierre Kory accuse la suppression des données sur l'ivermectine d'avoir coûté "un demi-million de vies"

le 27/05/2021 à 16:41 - Auteur(s): R. Clinton Ohlers, traduit par FranceSoir

 

Lors d'une récente conférence Zoom, le Dr Pierre Kory, de l'Alliance Front Line COVID-19 Critical Care, a exposé de nombreux détails montrant que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a sciemment supprimé les données sur l'efficacité de l'ivermectine contre le virus afin de favoriser les intérêts de Big Pharma en matière de vaccins.

Article initialement paru sur worldtribune.com et traduit par France Soir, cet article faisant écho à l'analyse du Collectif citoyen publiée le 23 décembre dernier :
Ivermectine : De l’indifférence scandaleuse au mensonge criminel
 

 

"C'est criminel", a déclaré Kory. "C'est littéralement criminel". Le médicament "aurait pu sauver un demi-million de vies cette année s'il avait été approuvé".

Selon M. Kory, l'OMS ne fait que participer aux tactiques d'un "manuel de désinformation" usé par le temps. Ce terme a été inventé par l'Union of Concerned Scientists il y a 50 ans afin de décrire les stratégies que les entreprises ont développées au fil des décennies pour "attaquer la science lorsqu'elle va à l'encontre de leurs intérêts financiers".

Il se compose de cinq parties :

L'imposture - Mener des recherches contrefaites et tenter de les faire passer pour des recherches légitimes.
Le blitz - Harceler les scientifiques qui s'expriment sur des résultats qui dérangent l'industrie.
La diversion - Fabriquer de l'incertitude sur la science là où il n'y en a pas ou peu.
L'écran - Acheter de la crédibilité par le biais d'alliances avec le monde universitaire ou des sociétés professionnelles.
La solution - Manipuler les fonctionnaires ou les processus gouvernementaux pour influencer les politiques de manière inappropriée.

 

 


 

Voir les commentaires

Surveillance de masse : le Royaume-Uni condamné par la CEDH

28 Mai 2021, 12:34pm

Voir les commentaires

Projet véritas : les méthodes de censure de FaceBook

28 Mai 2021, 12:16pm

Voir les commentaires

Université Citoyenne à Avignon les 5 et 6 juin 2021

28 Mai 2021, 07:51am

Université Citoyenne à Avignon les 5 et 6 juin 2021
Université Citoyenne à Avignon les 5 et 6 juin 2021
Université Citoyenne à Avignon les 5 et 6 juin 2021

Inscription de dernière minute : notre association sera présente et tiendra un stand les 5 et 6 juin au Parc des libertés. Au plaisir de se rencontrer et de partager.

Voir les commentaires

Grande-Bretagne : décès post-vaccinal

28 Mai 2021, 07:40am

Voir les commentaires

Reiner Fuellmich mai 2021

28 Mai 2021, 07:26am

Voir les commentaires

Si vous pouvez prouver que les directives thérapeutiques de l'OMS et du NIH sont justes, vous pourriez gagner 2 millions d'euros

27 Mai 2021, 11:33am

Si vous pouvez prouver que les directives thérapeutiques de l'OMS et du NIH sont justes, vous pourriez gagner 2 millions d'euros

France Soir

Publié le 26/05/2021 à 17:26 - Mise à jour le 27/05/2021 à 11:28


 

Cet article est le deuxième d'une série montrant que l'obéissance à des protocoles de traitement restrictifs s'appuyant sur la médecine fondée sur les preuves, en cas de pandémie, entraîne la perte inutile de centaines de milliers de vies.

Dans mon article précédent, j'ai montré que les directives de traitement actuelles du NIH et de l'OMS pour la fluvoxamine et l'ivermectine ne correspondent pas du tout aux preuves. Au contraire, un avis favorable pour ces deux médicaments correspond presque parfaitement à toutes les données. Dans cet article, je vais faire comprendre à tout le monde que leurs recommandations sont tellement indéfendables qu'aucune autorité respectée ne pourra se présenter pour les soutenir avec un argument crédible, même si je leur offre une incitation d'un million de dollars pour le faire.

Tout protocole médicamenteux utilisé pour le traitement précoce du COVID appartient à l'une des trois catégories suivantes :

    1. Utile
    2. Neutre
    3. ou Nuisible

J'affirme qu'il y a de nombreuses preuves sur la table depuis au moins 7 mois, et qu'elles sont toutes publiques. J'affirme aussi que la fluvoxamine et l'ivermectine, lorsqu'elles sont administrées tôt à une dose efficace, sont utiles parce que c'est cette hypothèse que les preuves confirment, et que les deux autres alternatives - neutre ou nuisible - ne correspondent pas du tout aux preuves.

Pour gagner le prix d'un million de dollars, il vous suffit de fournir un argument convaincant à nos juges, selon lequel les recommandations du NIH ou de l'OMS sur la fluvoxamine ou l'ivermectine (existantes le 21 mai 2021, date à laquelle je fais cette offre) sont plus susceptibles de correspondre aux preuves, c'est à dire que l'avis "défavorable" conviendrait mieux que l'avis "favorable". Ou, vous pouvez simplement montrer pourquoi les recommandations du NIH ou de l'OMS sont susceptibles de sauver plus de vies que les recommandations "favorables" à ces deux médicaments. Les deux méthodes de preuve sont acceptables.

 


 

Voir les commentaires

Pr Luc Montagnier au Défi de la vérité : "la vie utilise les virus pour faire de grandes choses"

27 Mai 2021, 11:25am

Pr Luc Montagnier au Défi de la vérité : "la vie utilise les virus pour faire de grandes choses"

Publié le 27/05/2021 à 12:13 Auteur(s): FranceSoir

 

Le professeur Montagnier a de nouveau relevé le Défi de la vérité pour venir parler de ses recherches sur le génome humain et la transmission du coronavirus. S'il pense "que nous avons [aujourd'hui] la capacité de nous auto-détruire" et se montre défavorable à l'utilisation des vaccins à ARNm, il insiste néanmoins sur le fait que les progrès scientifiques pourraient aussi nous "servir, dans le bon sens du terme". Pour cela, il travaille notamment en collaboration avec le mathématicien Jean-Claude Perez, liant ainsi la science "molle" de la santé humaine à la science "dure" des mathématiques. Ensemble, ils s'intéressent aux suites harmoniques que l'on peut trouver dans la nature, montrant par exemple que l'on retrouve la célèbre suite de Fibonacci dans les séquences ARN du coronavirus. Aussi, il montre par là qu'après "avoir été lâché dans la nature", le virus redevient un élément naturel. Ainsi, il répond aux mêmes lois que le reste et évolue en permanence, notamment du fait des campagnes de vaccination qui induisent l'apparition de variants résistants.

Par ailleurs, il revient sur des sujets tels que les bactéries des sols, le glyphosate ou encore le microbiote et son impact sur les développement viraux. Selon lui, on ne s'inquiète plus que pour notre génération, et plus pour celle d'après.

Il répond aux questions de Xavier Azalbert en soutenant qu'il "ne cherche pas la controverse, mais la vérité" :

 

 

Voir les commentaires

Robert Kennedy sur l'hydroxychloroquine

27 Mai 2021, 11:01am

Voir les commentaires