Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Ces anti-inflammatoires qui enrichissent Big Pharma

22 Août 2019, 14:42pm

Ces anti-inflammatoires qui enrichissent Big Pharma
IBUPROFENE, pire que ce qu’on pensait

Michel Dogna

Ce qui est train de se passer sur les anti-douleurs et anti-inflammatoires est très grave.
On est en train de mettre en danger de mort les millions de personnes âgées qui souffrent de douleurs chroniques. Vous-même, vous êtes directement concerné(e) si vous avez des douleurs articulaires qui vous tenaillent (arthrose), des douleurs de dos quotidiennes (lombalgie), ou d’autres douleurs permanentes.
Et si vous n’êtes pas touché(e) personnellement, c’est forcément le cas d’un de vos proches – un frère, un parent, un ami de longue date – car
 l’arthrose touche à elle seule près de 10 millions de Français !
Alors aidez-moi à faire connaître cette vérité partout autour de vous.

L’Ibuprofène cause des crises cardiaques dès la première semaine

Une étude scientifique publiée en mai 2017 dans le prestigieux British Medical Journal vient de le révéler : l’Ibuprofène et les autres anti-inflammatoires augmentent considérablement votre risque de crise cardiaque en seulement quelques jours !

Dès la première semaine, votre risque d’infarctus :

  • Augmente de 48 % avec l’Ibuprofène.

  • Augmente de 50 % avec le Diclofénac.

  • Augmente de 53 % avec le Naproxène.

  • Augmente de 58 % avec le Nofecoxib !

Notez bien que cette étude est la plus large jamais réalisée sur le sujet, avec près de 500.000 patients étudiés. Mais attention : vous devez savoir que le lien entre anti-inflammatoires et crise cardiaque n’a rien de nouveau.

En 2004, le VIOXX, un puissant anti-inflammatoire avait été retiré du marché en catastrophe pour avoir causé plus de 30.000 morts par crises cardiaques en très peu de temps.
Mais il y a pire :
Sur le coup, les autorités américaines ont mis sur pied un comité d’experts internationaux pour évaluer l’ampleur des dégâts du Vioxx par rapport aux autres médicaments anti-inflammatoires, type
 Ibuprofène ou Diclofenac. Et qu’ont révélé ces experts ?
Que 
TOUS les anti-inflammatoires sur le marché augmentaient sévèrement le risque de crise cardiaque, ce qui a été confirmé depuis par de nombreuses études. 
Et qui est le plus à risque de mourir terrassé par une crise cardiaque ? 
Les personnes âgées, bien sûr à qui on prescrit pourtant massivement des anti-inflammatoires contre les douleurs articulaires !

Vous allez dire : d’accord, mais il faut bien soulager la douleur ! C’est vrai… Mais c’est là que l’affaire devient encore plus scandaleuse car :
La chondroïtine (naturelle) est aussi efficace que les dangereux anti-inflammatoires !

Par un heureux hasard, une autre étude scientifique majeure a été publiée quelques jours seulement après celle sur les anti-inflammatoires – et ses conclusions sont ravageuses pour nos autorités de santé.
L’étude prouve qu’un remède naturel sans le moindre effet indésirable, la chondroïtine sulfate, est au moins aussi efficace contre l’arthrose du genou que les anti-inflammatoires classiques.
Ce n’est qu’une nouvelle confirmation de ce qu’on savait depuis des années !

Déjà en 2014, la grande étude « The Moves », présentée en juin 2014 au Congrès Européen annuel de Rhumatologie, avait démontré par A + B que ce remède naturel, avec la glucosamine était aussi efficace que les anti-inflammatoires contre les douleurs articulaires… mais sans provoquer de crise cardiaque ni de saignements de l’estomac !

Aujourd’hui, la situation est claire :

  • D’un côté, vous avez les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) type Ibuprofène ou Diclofénac, qui soulagent la douleur au départ, mais au prix de lourds effets secondaires.

  • De l’autre, vous avez 2 substances naturelles, la chondroïtine et la glucosamine, qui soulagent aussi bien la douleur sur la durée mais sans le moindre effet indésirable !

En janvier 2015, la ministre de la Santé Marisol Touraine a décidé de dérembourser ces deux remèdes naturels efficaces et inoffensifs : la chondroïtine et la glucosamine.
Les anti-inflammatoires tel l’Ibuprofène, eux, sont restés parfaitement remboursés et continuent d’être prescrits à tour de bras !

Il est très clair qu’on ne rembourse que les médicaments dangereux – et cela veut dire quoi ? Ne serait-ce pas une mesure pour soulager les caisses de retraite… ?

Mais ce n’est pas tout :
Le 24 mars 2017, en pleine campagne présidentielle, en catimini juste avant de partir, 
Marisol Touraine a publié un décret pour dérembourser un autre traitement naturel contre l’arthrose : la "visco-supplémentation", qui consiste à injecter une substance présente naturellement dans l’articulation, à savoir l’acide hyaluronique. C’est un traitement qui donne une grande satisfaction à de nombreux malades, et qui permet d’échapper à la surconsommation d’anti-inflammatoires !
Il paraît clair que sa mission était de laisser le champ libre aux médicaments chimiques de l’industrie pharmaceutique.

Rappel :

L’Ibuprofène est le second médicament le plus vendu en France, après les paracétamols…
Un remède criminel qui fait pleuvoir des milliards dans l’escarcelle de Big Pharma !

Nota : Il convient de signaler que les deux remèdes anti inflammatoires classiques naturels qui ont été cités pour leur ancienneté ne détiennent plus actuellement le palmarès car tout évolue dans les médecines alternatives comme dans toutes les technologies – ainsi, parmi ceux que je connais bien, et que j’utilise, voici une liste non exhaustive aussi variée qu’efficace lorsqu’elle est correctement ciblée en fonction des terrains pathologiques en présence :

Spécifiques arthrite et arthrose

  • Huile de Sacha Inchi

  • Nacre d’huître

  • Silice d’ortie

  • Soufre organique MSM

  • Zéolithe surfine

Et aussi des anti inflammatoires généraux :

  • Apigène  90

  • Champignon Reishi

  • Ginseng Sibéria

  • Hydraphyt

  • Jus de pomme de terre crue

  • Oréganol

  • Serracor NK

    micheldogna.fr   


 

Voir les commentaires

Sperme : les causes de la chute de fertilité sont dissimulées

21 Août 2019, 11:42am

Voir les commentaires

Obscurcissement artificiel du ciel

19 Août 2019, 04:40am

Obscurcissement artificiel du ciel
Obscurcissement artificiel du ciel
Obscurcissement artificiel du ciel
Obscurcissement artificiel du ciel

A Gex dans l'Ain, à proximité de Genève, comme ailleurs en France, on observe les mêmes « phénomènes » dans le ciel.

 

Des avions laissent des traînées persistantes toxiques qui s'étalent, créant des nuages artificiels. Cette pollution quotidienne et massive est scandaleuse, alors même que l'on pénalise de plus en plus les « petits » pollueurs au sol.

 

Ces nuages artificiels de particules ou poussières, qui n'ont donc pas été formés par la nature mais dispersés par avion, sont plus lourds que les nuages naturels. Les vents d'altitude les poussent et les tassent, ce qui crée des amas sombres, épais, refroidissants, animés au besoin par des ondes qui les orientent.

 

Les nuages lenticulaires en sont un exemple. Oui, ils existaient déjà avant la manipulation du climat et de la météo, mais ils étaient beaucoup plus rares. A présent, ils font partie du paysage.

 

Parfois, le vent les tasse en strates rigides.

 

Tous les êtres vivants au sol pâtissent de ces interventions qui détruisent l'atmosphère.

 

Voir les commentaires

L'OMS et la 5G

18 Août 2019, 20:20pm

L'OMS et la 5G
La dissimulation de l’OMS qui nous coûtera la vie sur Terre
 

Es-tu prêt à dire au revoir?

Le projet international sur les champs électromagnétiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est un pion de l’industrie qui nuit à la santé publique, dénonce Olga Sheean, une Irlandaise qui a travaillé à l’OMS et qui a développé une tumeur cérébrale liée à l’exposition au rayonnement micro-ondes des technologies de communication sans fil.

Déjà en 1973 –il y a 46 ans –l’OMS connaissait la vérité:que le rayonnement à micro-ondes provoque de multiples problèmes de santé.L’OMS a publié un document qui résulte d’un symposium tenu à Varsovie du 15 au 18 octobre 1973, avec la participation de60 chercheurs spécialisés dans les effets biologiques des micro-ondes sur le vivant. Voir: Biologic Effects and Health Hazards of Microwave Radiation(https://emfoff.com/symposium-fr).

Notre monde est sur le point de changer radicalement. Quand tu comprendras ce qui se passe et comment tu y contribues, j’espère que tu agiras en conséquence.

Les faits sur le rayonnement sans-fil ont été très habilement minimisés et dissimulés, ce qui fait croire à nombre de gens que ce n’est pas un problème.

Ce n’est que lorsque nous connaissons la vérité que nous pouvons prendre des décisions éclairées et faire des choix conscients.

Aucune industrie ne peut survivre sans notre soutien. Nos choix déterminent donc l’évolution des choses. Si nous ne prenons pas la responsabilité de nos choix, tout en attendant que les gouvernements gèrent les choses, nous leur cédons un immense pouvoir.

Si nous voulons que nos élus soient comptables et si nous voulons reprendre le contrôle de notre propre vie, nous devons assumer la responsabilité de notre façon de vivre.

Après tout, si nous continuons à faire des choix qui nuisent à notre santé et à notre planète, comment s’attendre à ce que les gouvernements règlent ces problèmes?

Et si nous continuons à soutenir les industries nuisibles, pourquoi diable cesseraient-elles de nous fournir les produits ou les services pour lesquels nous les payons?

La vérité est que nous sommes le problème, quoique également la solution.

Après avoir dit OUI aux appareils intelligents pour des raisons de confort et de facilité, ne nous étonnons pas que la technologie s’empare de nous, au détriment de notre humanité.

Si nous voulons rester maîtres de nos choix, nous devons changer radicalement. Mais nous devons également défier les promoteurs de technologies nuisibles qui cachent délibérément la vérité sur leurs conséquences et qui violent nos droits humains.1

En tête de liste se trouve l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’organisme des Nations Unies chargé d’assurer la protection de la santé mondiale et de conseiller les gouvernements en la matière.

Ayant personnellement travaillé pour l’OMS et d’autres organisations des Nations Unies, je suis consciente de la politique en jeu et de la corruption qui peut saper de maintes causes louables défendues par l’ONU.

Mais l’OMS a sérieusement outrepassé ses limites en ce qui concerne le rayonnement du sans-fil, avec une dissimulation qui nous coûtera la vie sur Terre.

Ce rayonnement de micro-ondes provient du Wi-Fi, des téléphones mobiles ou sans fil, des antennes, des compteurs intelligents et d’autres appareils sans fil. Depuis plus de 50 ans, il a été prouvé scientifiquement qu’il est nuisible à toute forme de vie et on a même démontré qu’il est cancérogène.

La plupart des gens ne ressentent pas ce rayonnement et ne voient aucun problème à utiliser leurs appareils sans fil; tout comme ils ne voient pas les conséquences de porter sur eux un émetteur générateur de données, d’être localisé à leur insu et de perdre le contrôle de leurs données privées.

Si tu n’es pas conscient des dangers qu’encoure ta santé et si l’exposition à ces rayonnements ne cesse d’augmenter, tu risques de tomber malade ou de devenir incapable de travailler—et tu tiendras probablement les gouvernements responsables de t’avoir caché la vérité. Pour des raisons d’ordre économique, ils en nient les dangers et tu fais de même en étant accro à tes appareils sans fil. Mais j’espère que tues plus malin que cela.

L’exposition au rayonnement sans fil m’a causé une tumeur au cerveau (au nerf trijumeau) qui a complètement changé ma vie.

Des millions d’autres personnes sont également atteintes d’une maladie ou d’une intolérance au rayonnement du sans-fil. Tout comme moi,nombre d’entre-elles ont passé des années à essayer de comprendre ce qui les rendait malades tout en dépensant des milliers de dollars.

Elles ont traversé un réel chemin de croix pavé de faux diagnostics, du douloureux mépris du corps médical ou étant même considérées comme des cas psychiatriques avant de finalement se rendre compte que leurs symptômes étaient dus au rayonnement du sans-fil.

Nombre d’autres personnes tardent à établir ce lien, souffrant de nombreuses affections causées ou aggravées par le rayonnement du sans-fil: insomnie, anxiété, dépression, maux de tête, perte auditive, troubles du système nerveux, perte de mémoire, trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH), autisme, diabète, accidents vasculaires cérébraux.Elles continuent à souffrir inutilement, droguées, licenciées et/ou déniées par leur gouvernement…«grâce»à l’OMS.

Lorsque tu deviens conscient du conflit d’intérêts, de la corruption, des milliards de dollars générés par l’industrie du sans-fil, des campagnes de l’industrie pour créer le doute parmi le public, des scientifiques financés par l’industrie qui nient les faits scientifiques en réfutant l’évidence.

Lorsque tu réalises la nature addictive des gadgets sans fil, les campagnes de marketing visant à rendre la connexion du sans-fil si attrayante et si essentielle à notre sécurité et à notre développement économique, la surveillance masquée, la collecte de données personnelles à ton insu.

Lorsque tu apprends que les lignes terrestres sont progressivement éliminées pour qu’aucune autre solution sécuritaire que le téléphone portable ne soit disponible, tu commences à voir à quel point tout cela est magistralement cousu de fil blanc.

Voyons ce qui se passe au sein de l’Organisation mondiale de la santé et en quoi cela te concerne.

Au sein de l’OMS, il existe une unité nommée le Projet international CEM. Elle a été créée en 1996 pour étudier les effets sur la santé de l’exposition aux champs électromagnétiques (CEM) produits par l’homme, y compris les radiofréquences de rayonnement micro-ondes des appareils sans fil.

Elle est également censée«faciliter l’élaboration de normes internationalement acceptables limitant l’exposition aux champs électromagnétiques».

Mais cette unité est un pion de l’industrie. L’OMS peut bien prétendre établir des normes soi-disant sûres en évaluant des données scientifiques, mais la réalité est tout autre.

Elle cache délibérément la vérité, désinforme le public et élabore des normes de sécurité dénuées de sens, fondées sur des données pseudo-scientifiques.

Le Projet international CEM perçoit également des fonds de l’industrie contre laquelle il est censé nous protéger, et il emploie du personnel ayant travaillé pour elle. Il est noyauté par des personnes ayant des liens étroits avec cette industrie.

De plus, ceci ouvre la porte au déploiement de la 5G, une technologie extrêmement nocive qui, selon les scientifiques, va non seulement ravager notre santé et notre planète mais aussi permettre une surveillance de tout aspect de la vie.

L’OMS utilise des tactiques fallacieuses pour nous égarer de la vérité. Sur son site Web, elle accuse ceux qui ont été lésés par le rayonnement du sans-fil d’avoir des problèmes psychiatriques.

Je suis l’une de ces personnes mais je ne suis pas atteinte de maladie mentale. L’ancienne Directrice générale de l’OMS, le Dr Gro Harlem Brundtland,MD,2 médecin en santé publique hautement qualifiée, a également été touchée par ce rayonnement. Elle a démissionné de la direction de l’OMS à cause de son intolérance aux ondes—une intolérance dont son propre Projet international CEM nie toujours être causée par l’exposition aux ondes.

Elle non plus, n’est pas une malade mentale. Des millions d’autres personnes —médecins, cadres d’entreprises, informaticiens, électriciens, pilotes, femmes au foyer, enseignants, scientifiques et d’innombrables autres —sont touchées de la même manière, et nous sommes témoins d’épidémies de nombreuses affections liées au rayonnement électromagnétique. Notre monde n’a jamais été aussi malade «grâce»à l’Organisation mondiale de la santé.

Ce qui est vraiment insensé, c’est l’irradiation des humains et de la planète. En soutenant une industrie qui n’a ni conscience, ni humanité, ni respect pour notre santé, et en niant les maladies et les dégâts environnementaux qu’elle cause, l’OMS est coupable de nombreux crimes contre l’humanité.

En janvier 2017, j’ai envoyé ce document à trois des principaux acteurs de ce jeu mortel: l’ancienne Directrice générale de l’OMS, Dr Margaret Chan; la responsable du projet CEM, Emilie van Deventer, ingénieur électricien sans qualification médicale;et le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, également ingénieur en électricité.

Le document exposait la partialité de l’OMS à l’égard de l’industrie et sa dissimulation de la vérité sur le rayonnement du sans-fil, défiant les destinataires d’en être responsables. Ce document s’est propagé tel un virus, atteignant des milliers de personnes, mais aucun des destinataires n’a répondu.

De plus, ils n’ont pas tenu compte des centaines de scientifiques, de chercheurs, de médecins et de militants qui ont documenté la science et ont exhorté l’OMS à prendre les mesures appropriées.

Aujourd’hui, défiant toute logique, l’OMS facilite le déploiement de la 5G, la dernière génération de systèmes de télécommunication sans fil qui sera également utilisée pour la surveillance de nos vies au niveau mondial.

Cette technologie peut être jusqu’à 100 fois plus rapide et beaucoup plus puissante que les technologies 2G, 3G ou 4G et causera, selon les scientifiques, des dommages irréversibles à notre santé et à notre planète.

En date du 7juin 2019, plus de 100 000 personnes de 168 pays ont signé l’appel international «Stop 5G sur Terre et dans l’espace».

Le déploiement de la 5G provoque un tollé mondial carde plus en plus de gens se rendent compte de ce que ce rayonnement nous coûte. Ce rayonnement millimétrique à haute fréquence va élever la pollution électromagnétique à des niveaux alarmants, affectant profondément notre corps et notre esprit, tout en détruisant nos mécanismes de protection et nos rythmes naturels, ainsi qu’en affectant les cultures, les insectes,3les plantes, les arbres, notre environnement et notre climat.4

Avec l’installation de milliers de micro-cellules 5G dans les villes et les zones résidentielles, ce sera comme si tu avais une antenne relais cellulaire juste devant ta fenêtre, irradiant puissamment ta maison et tous ses occupants[ce que combat juridiquement la Conférence des maires des États-Unis].

Certains scientifiques ont qualifiée la 5G de «réseau de destruction».

«Le déploiement de la 5G est absolument insensé», déclare le Dr Martin Pall, biochimiste émérite américain, et le faire «sans un seul test biologique de sécurité est l’idée la plus stupide de l’histoire de l’humanité.»

On nous fait croire que la 5G va stimuler l’économie mondiale comme jamais auparavant. En réalité, cela rendra des millions de personnes malades et incapables de travailler et finira par provoquer l’effondrement de l’économie. Donc, ne te laisses pas berner par de tels arguments: la 5G ne stimulera pas l’économie; elle finira par la décimer.

La 5G utilise les mêmes fréquences que les armes de guerre furtives développées pour le contrôle des foules conçues pour causer des dommages neurologiques et physiologiques immédiats.

Il s’agit d’une arme furtive parfaite, silencieuse, invisible et potentiellement mortelle. Bien qu’ils aient tous les mêmes attributs, les systèmes de télécommunications sans fil ont été déployés sans contrôle.

De nombreux gouvernements sont conscients des dangers mais citent les informations erronées de l’OMS pour faire avancer leurs propres programmes économiques, résultant en de nombreuses maladies, des malaises, des douleurs, de l’isolement, de la dépendance, des suicides, des pertes matérielles et du désespoir.Ils empiètent également sur la vie privée des gens et utilisent des données personnelles pour surveiller, exploiter et contrôler la population.

Pendant ce temps, la prise de pouvoir technologique crée une société de surveillance axée sur les données, une société sans cœur et vénale.

Il s’agit d’une guerre silencieuse, dit le scientifique Joe Imbriano—une guerre menée au moyen de rayonnements invisibles émis par des gadgets auxquels les gens sont tellement accros qu’ils ne voient pas ce qui leur arrive.

Jamais n’avons-nous été autant connectés par le biais de la technologie, mais tout aussi déconnectés de nous-mêmes, des uns des autres et de la nature.

Si notre cœur et nos yeux pouvaient témoigner, le monde entier serait en larmes.

Avec les premiers satellites 5G lancés sur orbite—et les plus de 20000 sont prévus au cours des prochaines années—de plus en plus de personnes deviendront intolérantes aux ondes. Tu ne sauras jamais ce qui t’a happé, car tu ne le verras pas venir. Tu ne sauras pas pourquoi tu te sens si malade, si confus et tant d’autres choses.Parce que ces rayonnements brouillent le cerveau et engourdissent les sens, tout comme moi bien des millions de personnes les ressentent à divers degrés lorsqu’ils y sont exposés.

Les rayonnements du sans-fil nous parviennent d’innombrables sources qui se chevauchent. Ces rayonnements sont complètement hors contrôle et sans surveillance de qui que ce soit. Autant essayer de définir la quantité d’air que tu peux tenir dans une main.

Les normes de sécurité de l’OMS relatives au rayonnement ne protègent personne et mettent tout le monde en danger en donnant l’illusion de la sécurité.

Rien de tout cela n’a de sens pour une personne intelligente.•

L’industrie du sans-fil n’aurait pas documenté elle-même les dangers du rayonnement du sans-fil, évoquant des dommages à l’ADN et le cancer, comme l’a fait Swisscom dans sa demande de brevet internationale de 2003… si le rayonnement était réellement inoffensif.

Des centaines de scientifiques, chercheurs et médecins indépendants n’auraient pas demandé à l’OMS de fournir une meilleure protection … si le rayonnement était réellement inoffensif.•

Il n’y aurait pas de multiples cas de cancers à proximité des antennes, ni des millions de personnes dans le monde présentant des symptômes similaires ou des écoliers qui tombent malades à cause du Wi-Fi, certains allant même jusqu’à se suicider… si le rayonnement était réellement inoffensif.•

Certains enfants n’auraient pas les symptômes de l’autisme et du TDAH lorsqu’ils sont exposés au rayonnement, pour ensuite se rétablir dès qu’ils ne sont plus exposés… si le rayonnement était réellement inoffensif.

Ceci nous amène à nous poser des questions importantes:

Quel est l’intérêt d’avoir une connectivité sans fil haut débit si cela rend des millions de personnes si malades qu’elles peuvent à peine fonctionner?

Si tu as un cancer, n’arrives pas à dormir ou à penser clairement, ne peux plus travailler, n’as plus accès aux soins de santé ou ne peux même plus faire tes courses, est-ce que le nombre de «likes» sur ton smartphone reste encore une priorité?

POURQUOI ne demandons-nous pas pourquoi?

Pourquoi tant de maladies dans notre monde et pourquoi cela nous semble-t-il normal?

Pourquoi ne voyons-nous pas la situation dans son ensemble?

Pourquoi ne prenons-nous pas des mesures pour protéger notre santé,notre sécurité, notre vie privée et notre environnement naturel?

Si nos vies sont dirigées par la technologie, nous en perdons la maîtrise. Et si l’évolution de la technologie l’emporte sur l’évolution de l’humanité, notre soumission sera totale.

Cette dissimulation nous coûtera la vie sur Terre. Es-tu prêt à dire au revoir?

Nul besoin de davantage de preuves. On pourrait tapisser le monde avec le nombre d’études qui confirment les dommages causés par le rayonnement du sans-fil, et attends de voir ce qu’il en sera lorsque la 5G viendra s’ajouter à la liste!

Mais ce n’est pas de science qu’il s’agit, comme le sait trop bien l’OMS.Il s’agit plutôt de pouvoir et de vastes sommes d’argent. Avec le déploiement de la 5G, une course sans merci s’est engagée entre les super-puissances qui rivalisent pour une domination mondiale, voire éventuellement spatiale.

Si l’on continue à préférer le texto à la conversation, la raison au cœur, le gain à l’éthique, la dépendance à l’autonomie, l’industrie à l’humanité et la technologie à la nature… eh bien, à moins que tu aies perdu la tête quelque part en route, tu pourras probablement voir où nous mèneront ces choix.

Aucun compromis n’est possible avec notre planète. Le rayonnement sans fil sape tout simplement notre viabilité en tant qu’espèce et il détruit toute vie sur Terre. Nous devons assumer la responsabilité de ce qui se passe. Nous devons nous tenir responsables de nos choix et rendre les décideurs responsables de leur dissimulation de la vérité.

Voici ce que l’OMS doit faire:

Vous, gestionnaires de l’OMS, devez de toute urgence faire ce qui suit :

1. Demander l’arrêt immédiat du déploiement de la 5G.

2. Demander le démantèlement des systèmes sans fil existants et le développement de substitutions saines.

3. Demander le remplacement des appareils de télécommunication sans fil par des appareils câblés dans les lieux et transports publics.

4. Lancer une campagne mondiale de sensibilisation qui expose clairement les dangers avérés causés par une utilisation incontrôlée ou addictive du sans-fil, soit: la nature cancérigène du rayonnement, ses symptômes, ses effets multiples dont de nombreux troubles mentaux, comportementaux et de développement.

5.Lancer des programmes de santé pour les personnes ayant été affectées par le rayonnement, et des programmes de réadaptation pour celles devenues gravement dépendantes du sans-fil.

Il ne s’agit pas de vous demander de bien vouloir faire votre travail. Il s’agit de vous mettre face aux dissimulations dans lesquelles vous vous êtes intentionnellement impliquée, de votre manipulation de l’opinion publique et des résultats scientifiques afin que l’industrie du sans-fil puisse continuer à produire sans entrave. Vous êtes coupable de crimes contre l’humanité et de violation de presque tous les droits de l’homme et de toutes les conventions des Nations Unies créées pour nous protéger.

Chaque minute que vous attendez, chaque excuse que vous inventez, chaque tactique dilatoire que vous utilisez ne fait qu’augmenter les coûts, pour la vie humaine, pour notre précieux environnement et pour les gouvernements qui devront en assumer les mesures réparatrices. Tout retard réduira également considérablement toute chance de rétablissement, tout en augmentant de manière exponentielle les défis à relever.

Nous attendons de votre part une déclaration forte et claire quant aux actions d’urgence requises et comment elles seront réalisées afin de corriger le cours de choses.

Vous devez dire la vérité sur le rayonnement,toute la vérité et rien que la vérité. Et vous devez le faire maintenant.

1Selon un mémoire soumis au Conseil des droits humains de l’ONU par l’Association planétaire pour l’assainissement de l’énergie, en février 2019.

2En 2002, cet ancien premier ministre de la Norvège, auteure du Rapport Brundtland Notre avenir à tous de l’ONU ayant consacré le terme développement durable et en l’honneur de laquelle la Centrale des syndicats du Québec a créé le Réseau des établissements verts Brundtland.

3Selon des études allemandes et autres,jusqu’à75% des insectes auraient déjà disparu(voir: Des abeilles, des oiseaux et des hommes; Effets néfastes des ondes sur les fourmis; et déclin des insectes en Allemagne).

4Des études montrent que les champs électromagnétiques interagissent avec les moisissures et autres microbes, les produits chimiques et les métaux lourds. Voir: Toxines des moisissures multipliées par des ondes D’autres études sont nécessaires sur l’impact des CEM sur les oiseaux, les insectes et notre environnement naturel.

Remerciements :

Nous remercions Geneviève et Anton Fernhout pour leur contribution dans la réalisation de la version française de cette vidéo et de la transcription.Voir: https://www.alerte.ch/fr/. Un grand merci également à André Fauteux pour ses conseils éditoriaux.

Voir les commentaires

Sommet mondial sur la vaccination à Bruxelles : vaccination à vie ?

18 Août 2019, 20:16pm

Sommet mondial sur la vaccination à Bruxelles : vaccination à vie ?

Communiqué de presse de l'Union Européenne

https://ec.europa.eu/health/vaccination/ev_20190912_en


La Commission européenne organise, en coopération avec l'Organisation mondiale de la santé, un sommet mondial sur la vaccination le 12 septembre 2019 à Bruxelles.

La manifestation se déroule sous les auspices du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et du directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. L’objectif général est de donner une visibilité de haut niveau et un appui politique au sujet de la vaccination et de faire une déclaration pour approuver et promouvoir les avantages de la vaccination en tant que mesure de santé publique la plus efficace qui sauve des millions de vies chaque année. Il démontrera le leadership de l'UE en faveur de l'engagement mondial en faveur de la vaccination, renforcera l'engagement politique en faveur de l'élimination des maladies pouvant être prévenues par la vaccination et engagera les dirigeants politiques et les dirigeants de la société scientifique, médicale, industrielle, philanthropique et civile.

L'événement s'articulera autour des trois tables rondes suivantes:

    Table ronde 1: Nous faisons confiance aux vaccins
    Intensifier l'action pour augmenter la confiance en un vaccin

    Table ronde 2: La magie de la science
    Stimuler la recherche, le développement et l'innovation en matière de vaccins

    Table ronde 3: Les vaccins protègent tout le monde, partout
    Galvaniser une réponse mondiale pour assurer la santé, la sécurité et la prospérité grâce à la vaccination

Participants

Le sommet réunira environ 400 participants du monde entier, dont des décideurs politiques de haut niveau, des ministres de la Santé, des organisations des Nations Unies, des ONG, des représentants du monde universitaire, des chercheurs et professionnels de la santé renommés, des PDG du secteur des vaccins, des célébrités et des influenceurs des médias sociaux qui soutiennent activement vaccination.

La participation est sur invitation seulement.


Raisonnement

La vaccination est la mesure de santé publique la plus réussie des temps modernes. Grâce à la vaccination généralisée, la variole a été éradiquée, l'Europe libérée de la poliomyélite et l'élimination d'autres maladies à l'horizon. La vaccination prévient environ 2,5 millions de décès dans le monde chaque année et réduit les coûts de traitement liés à une maladie. Malgré ses brillants résultats, plusieurs pays de l'UE et pays voisins sont actuellement confrontés à des épidémies sans précédent de maladies pouvant être prévenues par la vaccination en raison de l'insuffisance des taux de couverture vaccinale. L'accès inégal aux vaccins et, dans certains endroits, la confiance du public dans la vaccination sont une source d'inquiétude et un défi majeur pour les experts en santé publique. L'OMS a déclaré que la désinformation vaccinale était l'une des principales menaces pour la santé en 2019.
 

 

 

 

Voir les commentaires

Composition des gaz lacrymogènes : secret défense ?

18 Août 2019, 10:32am

Voir les commentaires

Les abeilles meurent sous deux antennes 5G

18 Août 2019, 09:46am

Voir les commentaires

Greta Thunberg en tee-shirt ANTIFA

14 Août 2019, 07:39am

Voir les commentaires

Explosion radioactive au nord de la Russie le 8 août 2019

13 Août 2019, 20:25pm

Explosion radioactive au nord de la Russie le 8 août 2019

Tyler Durden le 12 août 2019

La Russie est-elle en train de dissimuler un accident nucléaire après la confirmation d'un pic de rayonnement à la suite de l'explosion d'un moteur-fusée dans une installation d'essais du Nord, jeudi ? Les autorités ont confirmé que l'accident impliquait une "source d'énergie isotopique pour un moteur fusée à combustible liquide".

L'agence nucléaire russe a déclaré que cinq membres de son personnel ont été tués sur un site d'essais militaires dans le nord de la Russie, apparemment lorsque le moteur de fusée à propergol liquide a explosé lors d'essais sur une plate-forme maritime. Certains rapports disent qu'il aurait pu s'agir d'une arme top secrète qui faisait partie de l'arsenal hypersonique de Moscou. La Russie poursuit des missiles hypersoniques comme moyen de dissuasion nucléaire, comme Poutine lui-même l'a récemment déclaré.

D'autres membres du personnel ont été traités pour des brûlures graves après l'accident ; cependant, comme l'a signalé Reuters, il y a une course à l'iode (utilisé pour réduire les effets de la radioexposition) dans les villes portuaires d'Arkhangelsk et de Severodvinsk, au nord du pays, près de l'accident mystère.

"Tout le monde a téléphoné toute la journée pour poser des questions sur l'iode", a rapporté Reuters, une pharmacie de la région d'Arkhangelsk, qui l'a déclaré dans un média local.

L'incident mystérieux de jeudi est survenu deux jours après que 16.500 personnes eurent fui leur domicile, lorsqu'une série d'explosions d'une grande puissance a secoué un dépôt d'armes en Sibérie, qui avait donner des images dramatiques.

Et dans un rapport de suivi de l'incident mystérieux de jeudi, Reuters a souligné que les premières déclarations d'alerte d'urgence concernant une augmentation des niveaux de rayonnement ont été effacées des archives publiques :

    ... les autorités de la ville voisine de Severodvinsk ont signalé ce qu'elles ont décrit comme une brève pointe de radiation. Aucune explication officielle n'a été donnée pour expliquer pourquoi un tel accident provoquerait un pic de rayonnement.

    La déclaration de radiation émise par la ville de Severodvinsk a disparu de l'Internet le vendredi sans explication.

Mais il y a de plus en plus de preuves suggérant qu'un événement majeur d'émission de radiations s'est effectivement produit.

Comme l'indique un rapport Reuters/VOA, "Greenpeace a cité des données du ministère des situations d'urgence qui, selon lui, montrent que les niveaux de radiation ont augmenté 20 fois au-dessus du niveau normal à Severodvinsk, à environ 30 kilomètres (18 miles) de Nyonoksa".

Pour commencer, il a été confirmé que non seulement les hôpitaux de la région sont à court de pilules d'iode, mais que les autorités ont été obligées de fermer une grande partie d'une baie de la mer Blanche, probablement en raison de rapports faisant état de fuites possibles de produits chimiques toxiques du site de l'accident.

Et surtout, les premiers intervenants d'urgence qui transportaient les blessés immédiatement après l'explosion ont été filmés et photographiés en portant un équipement de protection de la tête aux pieds :

    Des images alarmantes montrent également des hommes en vêtements de protection chargeant des blessés dans les véhicules à la suite d'une explosion sur le site d'essais d'armes de Nyonoksa dans la région subarctique d'Arkhangelsk hier.

    Plus tôt, les vêtements des victimes et des médecins qui les ont soignés en premier ont été détruits avant que les victimes ne soient transférées au Centre fédéral de biophysique médicale de Burnasyan à Moscou pour y être traitées.

De plus, les ambulances ont été photographiées avec des couches de pellicule protectrice recouvrant leurs portes arrière intérieures, et même les conducteurs portaient un équipement de protection complet.

Une panique dans la région et ce que certains rapports qualifiés d'"hystérie de masse" avaient fait suite aux premières alertes émises d'une hausse probable des radiations à la suite de l'incident.

Une station de radio locale de Severodvinsk a été la première à faire état de "rumeurs de radiations", selon les médias. Ces rumeurs ont depuis été confirmées par des responsables du gouvernement russe ; cependant, ils affirment que les niveaux de radiation sont rapidement revenus à la "normale".

De nouvelles déclarations de suivi de l'agence nucléaire officielle de l'État Rosatom a déclaré que l'explosion s'est produite sur une plate-forme maritime au cours d'une série d'essais, qui "a jeté plusieurs employés dans la mer", qui ont péri.

 

Selon RT :

    Les cinq personnes qui ont péri travaillaient sur une "source d'énergie isotopique" pour un système de propulsion. Une augmentation du rayonnement de fond a été enregistrée sur le site d'essai, mais les mesures seraient rapidement revenues à la normale.

Pendant ce temps, les sources officielles russes minimisent l'aspect des fuites de radiations de l'accident, allant parfois jusqu'à rejeter les rapports occidentaux d'un événement nucléaire important comme des "théories de conspiration".

 

Source : Activistpost.com

 

Voir les commentaires

Destruction en cours des services publics hospitaliers

12 Août 2019, 09:26am

Voir les commentaires