Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Demain au mont Valérien

13 Novembre 2021, 12:13pm

Voir les commentaires

Ecosse : 89% des morts en octobre 2021 étaient entièrement vaccinés

13 Novembre 2021, 11:26am

89% des décès liés au Covid-19 au cours des 4 dernières semaines concernaient des personnes entièrement vaccinées selon les dernières données de la santé publique.

 

The Exposé le 11 novembre 2021

 

Les dernières données officielles de Santé Publique Ecosse montrent que les personnes entièrement vaccinées représentaient 89% des décès dûs au Covid-19 au cours des quatre dernières semaines, tout en représentant également 77% des hospitalisations dues au Covid-19 et 65% des cas présumés de Covid-19 du 9 octobre au 5 novembre.

 

Le rapport statistique sur le Covid-19 est un rapport hebdomadaire sur les données du Covid-19 publié par Public Health Scotland, et la dernière mise à jour publiée le 10 novembre confirme que la situation se dégrade de mois en mois pour la population entièrement vaccinée, tandis que la situation s'améliore pour la population non vaccinée.

 

Le tableau 18 du rapport confirme que la majorité des cas de Covid-19 ont été enregistrés dans la population entièrement vaccinée au cours de la semaine du 30 octobre 2021, soit 10 693 cas. La population non vaccinée a quant à elle enregistré 6 854 cas.

 

Ecosse : 89% des morts en octobre 2021 étaient entièrement vaccinés

Le nombre total de cas par statut vaccinal, tel que confirmé par le tableau ci-dessus, entre le 9 octobre et le 5 novembre, est le suivant

 

Population non vaccinée = 24 992 cas (- 438 par rapport aux données de la semaine dernière).

population partiellement vaccinée = 4 125 cas (+ 368 par rapport aux données de la semaine dernière)

Population totalement vaccinée = 43 253 cas (+ 2 045 par rapport aux données de la semaine dernière).

 

Cela signifie que la population vaccinée représentait 65% des cas de Covid-19 entre le 9 octobre et le 5 novembre, tandis que la population non vaccinée représentait 35%.

 

Cependant, la différence entre les vaccinés et les non-vaccinés s'aggrave considérablement en ce qui concerne les hospitalisations, les personnes entièrement vaccinées représentant désormais la majorité des hospitalisations liées au Covid-19 depuis au moins juillet 2021.

 

Le tableau 19 du rapport confirme que la majorité des hospitalisations dans le cadre du programme Covid-19 ont eu lieu dans la population entièrement vaccinée au cours de la semaine du 29 octobre 2021, avec 356 hospitalisations. La population non vaccinée a quant à elle enregistré 142 hospitalisations.

 

 

Ecosse : 89% des morts en octobre 2021 étaient entièrement vaccinés

Le nombre total d'hospitalisations par statut vaccinal pour tous les groupes d'âge entre le 9 octobre et le 5 novembre, tel que confirmé par le tableau 19 du rapport PHS, est le suivant :

Population non vaccinée = 536 (- 16 par rapport au rapport de la semaine dernière)

Population partiellement vaccinée = 76 (+ 1 par rapport au rapport de la semaine dernière)

Population totalement vaccinée = 1673 (- 58 par rapport au rapport de la semaine dernière).

 

Cela signifie que la population vaccinée a représenté 77 % des hospitalisations liées au Covid-19 entre le 9 octobre et le 5 novembre 2021, tandis que les non-vaccinés n'ont représenté que 23 %.

 

Mais une fois encore, la différence entre les vaccinés et les non-vaccinés s'accentue lorsqu'il s'agit de décès prétendument liés au Covid-19.

 

Le tableau 20 du rapport confirme que la majorité des décès dûs au Covid-19 se sont produits dans la population entièrement vaccinée au cours de la semaine commençant le 23 octobre 2021, avec 108 décès. Alors que la population non vaccinée n'a enregistré que 14 décès dus au Covid-19, soit près de 8 fois moins.

Ecosse : 89% des morts en octobre 2021 étaient entièrement vaccinés

Le nombre total de décès présumés dûs au Covid-19 par statut vaccinal entre le 2 et le 29 octobre 2021, tel que confirmé par le tableau 20 du rapport du PHS, est le suivant

 

population non vaccinée = 56 décès (- 8 décès par rapport au rapport de la semaine dernière)

population partiellement vaccinée = 12 décès (+ 0 décès dans le rapport de la semaine dernière)

Population totalement vaccinée = 449 décès (- 5 décès dans le rapport de la semaine dernière).

 

Cela signifie que la population vaccinée représente 89 % des décès liés au virus Covid-19 entre le 2 et le 29 octobre 2021, tandis que la population non vaccinée ne représente que 11 %.

 

Le fait que les personnes entièrement vaccinées représentent désormais la majorité des cas de Covid-19 est extrêmement préoccupant en ce qui concerne l'efficacité des injections de Covid-19, car jusqu'à récemment, les enfants, qui ne sont pas éligibles à la vaccination, représentaient la grande majorité des cas.

 

D'autres questions sur l'efficacité des injections doivent également être posées en raison du fait que les hospitalisations et les décès dus au Covid-19 augmentent chaque mois parmi la population entièrement vaccinée, tandis que les hospitalisations et les décès parmi la population non vaccinée continuent de diminuer.

 

https://theexpose.uk/2021/11/11/89-percent-of-covid-19-deaths-were-among-the-fully-vaccinated-in-the-past-month/

 

Voir les commentaires

Nouvelle-Zélande : l'entrée des établissements scolaires sera interdite aux enseignants non vaccinés à partir du 15 novembre 2021

13 Novembre 2021, 10:57am

Nouvelle-Zélande : l'entrée des établissements scolaires sera interdite aux enseignants non vaccinés à partir du 15 novembre 2021

Nouvelle-Zélande : l'entrée des établissements scolaires sera interdite aux enseignants non vaccinés à partir du 15 novembre

 

Samuel Squire pour le Daily Mail Australie – Le 12 novembre 2021

 

Les écoles sont invitées à appeler la police si des enseignants non vaccinés se présentent au travail, car la politique "pas de vaccin, pas de travail" entre en vigueur la semaine prochaine.


Les enseignants néo-zélandais ont jusqu'au lundi 15 novembre pour recevoir leur première dose de Pfizer.


S'ils se rendent au travail sans être vaccinés lundi, ils risquent des amendes considérables. 


Le ministère néo-zélandais de l'Éducation a conseillé aux écoles d'appeler la police si cela se produit.


Les enseignants non vaccinés doivent obtenir une exemption médicale valide s'ils veulent travailler sur place.


La date du 1er janvier 2022 a été fixée pour que les enseignants reçoivent leur deuxième injection de vaccin Covid.


Les enseignants non vaccinés devront enseigner à distance sans exemption médicale. 

Les écoles néo-zélandaises ont reçu l'ordre d'appeler la police si un membre du personnel se présente au travail sans être vacciné contre le Covid-19 la semaine prochaine.


Le ministère néo-zélandais de l'éducation a déclaré que tous les membres du personnel d'éducation préscolaire et les enseignants devaient avoir reçu leur premier vaccin Pfizer avant le lundi 15 novembre, sous peine d'amendes considérables.


L'avis, publié jeudi dans la gazette du ministère, indique aux chefs d'établissement que s'ils se présentent au travail lundi sans avoir été vaccinés contre le Covid-19, ils commettront une infraction. 


Les conseils donnés aux écoles font suite à la politique " no jab, no job " (pas de vaccin, pas de travail) adoptée par le gouvernement néo-zélandais le mois dernier.

Le membre du personnel commettra une infraction s'il n'a pas reçu sa première dose de vaccin Covid-19 et s'il est présent le 15 novembre. Cela signifie « qu'il est passible d'une amende », peut-on lire dans l'avis.


« Si des membres du personnel se présentent sur le site après cette date, nous encourageons les chefs d'établissement à réagir de la même manière que si d'autres personnes inappropriées se présentaient sur le site.


Si vous pensez que votre sécurité ou celle des ākonga (élèves ou étudiants) ou des autres membres du personnel est compromise, vous pouvez envisager de contacter la police ».


Le conseil indique également qu'une personne non vaccinée ne peut plus travailler sur le site d'une école sans une exemption médicale valide, ou une lettre écrite d'un médecin décrivant une demande d'exemption. 


En raison d'une confusion antérieure sur cette annonce, certains éducateurs ont pensé qu'ils pouvaient encore travailler sur place jusqu'au 1er janvier de l'année prochaine sans être vaccinés, alors que c'est en fait la date à laquelle ils devaient avoir reçu leur deuxième vaccin.


Le ministère néo-zélandais de l'éducation a confirmé que seul le personnel ayant reçu sa première dose de vaccin avant le 15 novembre pouvait travailler sur place avec les élèves.

https://www.dailymail.co.uk/news/article-10193565/New-Zealand-schools-urged-call-COPS-unvaccinated-teachers-up.html



 

Voir les commentaires

Ces médecins qui démissionnent : la déstabilisation du système de santé en Russie

13 Novembre 2021, 08:23am

Ces médecins qui démissionnent : la déstabilisation du système de santé en Russie

Karine Béchet-Golovko, pour FranceSoir Publié le 12/11/2021 à 16:30

 

CHRONIQUE — Alors que la pression politico-sociale pour la vaccination contre le coronavirus atteint son paroxysme en Russie, en signe de protestation, toute une brigade d'urgence a démissionné, refusant de se faire vacciner. Et ils sont menacés de voir leur responsabilité pénale (rien de moins) mise en cause ... Le signe est assez fort pour que la Une des médias russes soulève la question de la désorganisation systémique du système de santé, accélérée avec le covid, et la dégradation de la profession de médecin. Comme il ne s'agit pas d'une crise, mais d'un problème systémique, les mesures ponctuelles ne règlent évidemment pas la question.

Dans une petite ville de l'Extrême-Orient russe, tout d'abord douze membres de l'équipe médicale d'urgence ont déposé leur démission, refusant la vaccination obligatoire qui leur était imposée, puis 15 autres ont suivi. Ainsi, toute une brigade de service médical d'urgence a démissionné, puisque la vaccination contre le coronavirus a été imposée dans la région. L'Administration locale se veut rassurante, évidemment, les habitants ne resteront pas sans service médical, il y a d'autres brigades, en nombre suffisant, mais non, ne vous inquiétez pas, tout va bien. Les habitants, de leur côté, restent dubitatifs, rappelant que déjà ainsi, il était fortement recommandé d'accompagner par ses propres moyens les malades à l'hôpital et qu'il fallait attendre des heures l'arrivée du SAMU...

 

Voir les commentaires

La ville de New-York ouvre 1 000 centres de vaccination pour injecter les enfants...

13 Novembre 2021, 08:17am

On ne vous force pas, on vous enlève tout jusqu'à obtenir votre consentement

On ne vous force pas, on vous enlève tout jusqu'à obtenir votre consentement

La ville de New-York ouvre 1 000 centres de vaccination pour injecter les enfants...

Kane Le 12 novembre 2021 1:15 am
 
Les écoles de la ville de New York ont lancé lundi des sites de vaccination pop-up COVID-19 pour les enfants âgés de 5 à 11 ans.  Plus de 1 000 sites seront ouverts ce mois-ci dans les écoles de la ville, et les vaccins Pfizer sont administrés par des professionnels de la santé formés, a rapporté John Dias de CBS2.
 
"Dans l'ensemble, je pense que j'ai juste un peu plus de confiance en moi", a déclaré Sylvan Booudo, un élève qui a été vacciné. "Je suis maintenant capable de faire beaucoup plus de choses".

https://citizenfreepress.com/column-2/nyc-opens-1000-covid-vaccine-centers-to-inject-5-year-olds/




 

Voir les commentaires

Dr. Valentina Kiseleva - Le mythe des virus ?

12 Novembre 2021, 20:56pm

Voir les commentaires

Audition d'un médecin à San Diego

12 Novembre 2021, 20:50pm

Voir les commentaires

Une urgentiste parle des D-dimères

12 Novembre 2021, 19:03pm

Voir les commentaires

Dr Peter McCullough : éthique médicale AAPS 2 octobre 2021

12 Novembre 2021, 18:47pm

Voir les commentaires

À l’entrée du Parlement européen, le pass sanitaire... n’est plus nécessaire (pour le moment)

12 Novembre 2021, 16:21pm

À l’entrée du Parlement européen, le pass sanitaire... n’est plus nécessaire (pour le moment)

Rédaction 7sur7.be 06-11-21, 19:14 Source: Belga

Le président du tribunal de l’Union européenne a décidé, vendredi, de suspendre provisoirement l’imposition du certificat numérique européen Covid pour l’accès aux bâtiments du Parlement européen. Certains députés et membres du personnel avaient introduit un recours contre une telle imposition. Ces personnes pourront désormais accéder aux locaux sur la base d’un autotest négatif, a annoncé samedi l’ASBL Notre Bon Droit.

Il apparaît nécessaire, dans l’intérêt d’une bonne administration de la justice, de surseoir à l’exécution de la décision attaquée en limitant les conditions d’accès des requérants aux locaux du Parlement européen à l’exigence d’un autotest négatif”, selon la position du tribunal de l’Union européenne, dont Belga a pris connaissance. “En cas de résultat positif, ce test doit être suivi d’un test PCR. En cas de résultat positif de ce dernier test, le Parlement européen pourra refuser l’accès des requérants à ses locaux”, établit-elle.

 

 

Voir les commentaires